Ondulations sans chaleur : la technique ultra-facile et inratable

17 juil. 2019

L'été est une saison durant laquelle j'aime particulièrement lâcher prise avec le makeup et les routines de soins. Je ne sais pas, j'ai la sensation qu'en été tout est plus cool et (donc) beaucoup moins prise de tête. C'est aussi une saison durant laquelle on ose plus en général. Je ne compte pas le nombre de fois où j'ai voulu changer de coupe ou de couleur de cheveux en plein mois d'août (quitte à le regretter dès la rentrée). Aussi, ce sont toutes mes habitudes que j'aime bousculer une fois le mois de juillet venu. Le sèche-cheveux est rangé depuis des semaines (j'aime faire sécher mes cheveux à l'air libre dès que je le peux — c'est à dire dès que je sais que je n'encours plus une angine si j'ai le malheur de me coucher avec la tignasse mouillée) ; le fond de teint dort bien sagement au fond de son tiroir et c'est la fête du gommage et autres huiles corporelles dans ma salle de bain (les trucs que je n'utilise pas le reste de l'année). Y a pas à dire, l'été, tout est différent. Les envies ne sont pas les mêmes, les besoins non plus me direz-vous.


Cette année, mes cheveux sont particulièrement longs et même si cela tient plutôt chaud en temps de canicule, ça reste quand même très pratique puisque je peux les attacher de mille et une façons. Dormir avec un bun vissé sur le dessus de mon crâne est la chose la plus agréable de la Terre quand il fait 25 degrés dans ma chambre. J'aime bien m'amuser avec mes longueurs (je crois que je n'avais pas eu les cheveux aussi longs depuis le début de ma grossesse en 2014) et même si je ne suis pas une experte de la coiffure, je me surprends actuellement à expérimenter des trucs que je ne savais pas faire du temps de ma jeunesse (mais à ma décharge, il n'y avait pas de tutos Youtube à l'époque #vieillepeau ;). J'ai toujours aimé onduler mes cheveux (le nombre de boucleurs en ma possession — que je n'utilise d'ailleurs quasiment jamais et c'est scandaleux ! — en est témoin ;) et cet été ne fait pas exception. Seule ma technique change au fil des ans. Celle que j'utilise cette année est ultra-facile et rapide et je voulais à tout prix la partager avec vous.

Avant toute chose, je me dois de mentionner le fait que mes cheveux ont une nature souple (et légèrement mousseuse) qui fait qu'ils tiennent très bien les boucles en général et les ondulations en particulier. D'ailleurs, ma tignasse a tendance à onduler quand je la laisse sécher à l'air libre (ce que j'aime bien en été mais pas le reste de l'année). Je n'ai donc pas naturellement les cheveux lisses comme sur la plupart de mes photos. Parfois ça m'agace parce que j'aimerais vraiment me passer du brushing tout au long de l'année mais, en contrepartie, je revis du bulbe quand les beaux jours sont de retour parce que c'est selon moi la saison idéale pour pleinement profiter de mon "wavy hair" naturel. Et comme on n'est jamais contente de ce que l'on a, j'adore enfoncer le clou en créant de vraies belles ondulations encore plus "marquées" que celles que j'ai au naturel. Pour cela, j'ai différentes techniques qui ont toutes pour point commun de ne nécessiter aucun appareil chauffant.


Le rituel est d'ailleurs toujours le même : je me lave les cheveux (2 tours de shampooing), je fais mon soin habituel (un masque hydratant/nourrissant sur les longueurs que je laisse poser 5 minutes), j'essore ma chevelure avec une serviette en micro-fibres avant de la démêler avec un peigne (et non une brosse pour éviter la casse) et je fais ma coiffure "pro-ondulations", à savoir des torsades sur l'ensemble de ma chevelure (ancienne technique) ou des torsades plaquées + des nattes — technique que je préfère aujourd'hui car plus "présentable" si on doit sortir, et plus pratique pour dormir aussi (puisqu'on n'a pas de pinces qui nous rentrent dans le crâne). C'est de celle-ci dont je vais vous parler.

Très facile à réaliser (si j'y arrive, vous y arriverez aussi ;), elle est aussi inratable et on peut facilement moduler l'"intensité" des ondulations en serrant plus ou moins les torsades et les nattes. Sur mes cheveux, ces ondulations durent d'un shampooing à l'autre (soit 3 jours pleins en moyenne) et créent une belle masse capillaire alors que je ne suis pas la nana la plus gâtée en la matière. Voici comment je procède [À noter que pour les besoins de ce tutoriel, j'ai réalisé la coiffure sur cheveux secs pour que vous y voyiez plus clair sur les photos mais, comme dit plus haut, je réalise toujours cette technique sur cheveux mouillés (c'est d'ailleurs beaucoup plus facile je trouve ;) que je laisse ensuite totalement sécher (le temps d'une nuit en général)].


Pour bien commencer, il faut diviser sa chevelure en 2 parties comme si on s'apprêtait à faire des couettes (ce qui est un peu le cas en fait :).

On prend une mèche assez épaisse sur le dessus de la tête (étape 1) que l'on partage ensuite en 2 brins (un dans chaque main) pour commencer la première torsade plaquée.

On commence par torsader en veillant bien à le faire vers l'arrière par le dessous et non vers l'avant par le dessus pour que le mouvement de l'ondulation se fasse vers l'arrière du crâne — ce que je trouve plus joli. Pour cela et pour bien débuter, on passe le brin le plus loin du visage par-dessous le brin le plus proche du visage (étape 2).

Au passage, la main qui est maintenant la plus proche de notre visage chope une nouvelle mèche de cheveux (au niveau de la tempe) que l'on rajoute au premier brin — celui qui était initialement le plus loin de notre visage (étape 3).

Puis on torsade vers l'arrière en passant ce brin du dessous (maintenant plus épais) par-dessus le second brin plus fin qui est dans l'autre main (étape 4). C'est ce mouvement qui va créer la torsade plaquée.


La suite consiste à répéter l'opération jusqu'à ce que la torsade plaquée atteigne la nuque. On met le brin le plus fin dans la main la plus proche de son visage (on met donc le plus épais dans l'autre main) puis on chope de nouveaux cheveux au niveau de la tempe pour épaissir celui-ci (étape 5).

Comme précédemment, on torsade vers l'arrière en passant ce nouveau brin du dessous — maintenant plus épais — par-dessus le brin qui est dans l'autre main (étape 6).

Et ainsi de suite. La main qui est la plus proche de notre visage attrape systématiquement de nouveaux cheveux pour épaissir le brin présent dans cette main (étape 7) avant de le faire passer par-dessus l'autre brin pour créer la torsade (étape 8). Vous l'aurez compris, on reprend ici la technique de la natte brésilienne mais en beaucoup plus simple puisqu'il n'y a que 2 brins à gérer (au lieu de 3 pour une tresse).

Souvenez-vous simplement du fait que plus vos brins sont fins (et plus il y a de mouvements de torsade) plus vos ondulations seront serrées. Si vous voulez un wavy plus lâche, prenez de grosses mèches de cheveux à chaque mouvement. De cette façon, la torsade sera aussi réalisée plus rapidement.


Une fois que la torsade plaquée arrive au niveau de notre nuque et qu'il ne reste plus qu'une mèche de cheveux libre dans notre dos, on arrête de torsader et on se prépare à passer en mode tresse.

Pour cela, on garde bien les 2 brins séparés de la torsade dans une main et on tient la mèche de cheveux encore libre (qui doit avoir à peu près la même épaisseur que chacun des brins de la torsade pour que la tresse soit "régulière") dans l'autre main (étape 9).

La suite est bête comme chou puisqu'il suffit de tresser jusqu'à la pointe des cheveux grâce à ces 3 brins (étapes 10 et 11) avant d'attacher la natte avec un élastique.

On répète l'opération de l'autre côté du visage (avec la seconde couette, rappelez-vous ;) pour créer la seconde torsade plaquée se transformant ensuite en tresse. Voilà ce que cela donne grossièrement de dos (étape 12). Maintenant, libre à vous de desserrer les torsades et les nattes pour que vos ondulations ne soit pas trop marquées ou de les laisser telles quelles si vous voulez le même résultat que moi.

On laisse sécher totalement sa tignasse à l'air libre (personnellement, je dors avec cette coiffure sans problème) avant de tout défaire délicatement en "cassant" les mèches avec ses doigts. On ne brosse surtout pas (pour éviter l'effet Pierre-Jean Chalançon / Hagrid) et on évite les produits fixateurs autant que faire se peut pour préserver le côté naturel de la chose. Et voilà, le tour est joué !


Facile non ? Je vous rassure, au premier abord ça semble hyper compliqué (en fait, ce qui est compliqué c'est de vous expliquer la manière de procéder... haha !! ;) mais c'est en réalité très simple et rapide à réaliser une fois qu'on a chopé le coup de main.

En plus d'être une technique hyper efficace, je trouve les torsades plaquées très jolies et il n'est pas rare que je sorte avec cette coiffure (et ses 2 nattes) pour aller faire mes courses (ce qui fait tout de suite moins cloche que les torsades que je faisais avant — elles n'étaient pas du tout plaquées et je les attachais comme je pouvais sur le dessus de ma tête avec des pinces à cheveux pas très esthétiques). On peut aussi varier les plaisirs en finissant par des tresses à 4 brins (des fishtail braids) plutôt que des nattes classiques. Ce n'est pas hyper compliqué et c'est encore plus joli quand on veut sortir avec cette coiffure. On peut aussi tenter des nattes plaquées plutôt que des torsades (mais j'avoue avoir un peu de mal avec cette technique vu que je n'ai pas énormément de cheveux sur le crâne :). Voilà, vous savez tout. À vous de jouer maintenant !


Mise en beauté

Fond de teint : Infaillible 24H Fresh Wear de L'Oréal | nuance 15 Porcelaine
Anti-cernes : Shape Tape de Tarte | nuance Light (ancienne nomenclature)
Correcteur (sourcils) : Radiant Creamy Concealer de NARS | nuance Vanilla
Correcteur (visage) : Retouching Face Pencil de Bobbi Brown | nuance Porcelain
Blush : Rouge Blush de Dior | nuance 361 Rose Baiser

Sourcils : Signature Brow de Kat Von D | nuance Light Brown
Crayon (muqueuse supérieure) : Khôl Couture Waterproof de Givenchy | nuance 1 Black

Lèvres : Dior Addict Stellar Shine de Dior | nuance 260 Mirage

15 commentaires

  1. Super. Peut-être une crème spécial boucles avant de twister/tresser?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Caro ! Oui si ta nature de cheveux ne tient pas les boucles/ondulations, tu peux utiliser un produit de ce type sur ta chevelure avant de torsader. ;) Personnellement, je n'en ressens pas la nécessité.

      Supprimer
  2. Coucou ma belle !
    Vraiment très jolie cette coiffure, c'est très doux au visage, un peu façon Aphrodite je trouve, je te l'avais déjà dit dans un précédent commentaire, mais ces ondulations te font une bien belle crinière, j'adore !
    Faut dire aussi que moi ayant des baguettes de tambour en guise de cheveux et que oui on est jamais content de ce que l'on a, j'adore les frisettes, frisures, boucles, bouclettes, ondulations sur cheveux longs évidement, besoin de volume aussi !

    Bisettes Lucie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Billie ! Oui je pense que toutes (ou presque) les filles aux cheveux raides rêvent d'avoir du volume, des ondulations ou même des boucles. ;) Pour ma part, je suis un peu entre les 2 au naturel donc que ce soit pour avoir les cheveux bien lisses ou pour avoir de vraies belles ondulations, il faut que je travaille ma tignasse. :D

      Supprimer
  3. Les cheveux ondulés te vont si bien !
    Je ne connaissais pas cette technique pour faire onduler les cheveux même si je connaissais déjà les tresses plaquées. Ceci dit, je ne sais pas faire deux tresses plaquées donc cette technique me paraît plus simple tout en créant l'illusion. Je sais toutefois faire une seule tresse plaquée sur le crâne, qui ne sera jamais aussi bien réussie que si une tierce personne le fait sur moi. x)
    Je suis d'accord que c'est une coiffure on ne peut plus correcte pour sortir dans la rue, d'autant que la nuque est dégagée, ce qui tient moins chaud. ^^
    C'est vrai, l'été tout est plus cool. J'adore cette saison, je suis une fille de l'été vu que je suis née an août. <3
    J'aime alléger les couches de vêtements, j'aime laisser mes cheveux sécher à l'air libre, j'aime étendre le linge dehors, j'aime partir sans me trimbaler mon manteau, je pourrais continuer comme ça pendant des heures pour faire une ode à l'été. <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Delphine, c'est adorable !! :) J'ai été surprise de voir que pas mal de filles utilisaient cette technique via des tutos sur Youtube. Elle est vraiment facile et efficace et puis ce n'est pas moche donc plus facile à assumer au quotidien. ;) Et oui, quand il fait chaud cette coiffure est idéale (il paraît que la canicule sera de retour la semaine prochaine... #ausecours) ! Bon, vive l'été quand-même !! :D

      Supprimer
  4. Voilà une technique naturelle ( pas d'appareil chauffant ) et ce n'est pas le cheveux qui va s'en plaindre . Le résultat est superbe et les ondulations que tu nous présentes sur les photos te vont à merveille . Bon d'accord , il faut tout de même avoir une bonne longueur de tignasse sinon le résultat ne serait sans doute pas le même . Merci à toi d'avoir partagé ton savoir faire .
    B.S.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Moi aussi j'aime beaucoup le résultat, ça change et ça fait plus naturel que ce que l'on obtient avec un appareil chauffant. En ce qui concerne la longueur de cheveux requise, on peut tout à fait adopter cette technique quand on a un carré long (aux épaules). ;)

      Supprimer
  5. Coucou Lucie ! J'espère que tu vas bien ? :)
    Wallah il tombe à pic cet article ! J'ai une coupe au carré avec des cheveux qui ondulent selon le shampoings que j'utilise mais ces derniers temps, je ressens le besoin de faire des ondulations, comme tu l'as dit, c'est l'été ! Et comme je ne sais ni utiliser le Curly secret ni mon fer à boucler et bien je me cantonne à mon traditionnel fer à lisser sauf que mine de rien c'est un appareil chauffant. Résultats des courses avec maintes utilisations mes cheveux sont plus sensibilisés malgré les nombreux soins que je leur fait. Nina va falloir que tu fasses une pause. Ton astuce est tip top ! Crois-moi, je ne sais pas ce qu'il m'est passé par la tête mais je n'ai jamais pensé à ta technique :) Je vais tenter ça dès demain je pense :D
    N'empêche que tu as des super cheveux quelle chance ! Les miens sont épais et fin le truc bien chiant !

    Gros bisous et à très vite :)

    Nina

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cet article, j'ai déjà utilisé la technique 2 fois depuis sa publication ! ��
    AnneSo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou AnneSo ! Avec plaisir, je suis ravie de lire que tu as adopté que cette technique. ;)

      Supprimer
  7. Coucou,

    Coiffure testée et approuvée :) Je dois, je pense, avoir la même nature de cheveux que toi: souple et légèrement mousseusse. Par contre je pense que les miens sont plus fins et ont moins de volume mais ça marche et tient très bien aussi! L'effet est plus joli qu'avec une seule tresse collée laissée toute la nuit. Aurais-tu d'autres astuces pour "dompter" ce type de cheveux sans chaleur? J'ai beaucoup de mal à trouver des articles/produits destinés au cheveux souples. Au moindre coup de vent, ou avec l'humidité ils changent tout de suite de forme, rebiquent, j'ai l'impression d'être tout le temps décoiffés^^ (surtout les mèches qui entourent le visage :/)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Stéphanie ! Merci pour ton petit message. :) Pour répondre à ta question, non je n'ai pas vraiment d'astuces. Si je laisse sécher mes cheveux à l'air libre sans coiffure aucune (ni tresse, ni torsade), ils deviennent systématiquement mousseux et les mèches qui encadrent mon visage ondulent bizarrement... Je n'ai pas non plus de produit miracle à te conseiller parce que j'évite tout ce qui est soin coiffant. Le seul truc que j'aime bien c'est le Soin Aloe sans rinçage de Garnier dont je parle dans cet article : https://beautyandgibberish.blogspot.com/2019/01/mes-favoris-beaute-de-lannee-2018-moins.html
      Bisous !!

      Supprimer
  8. merci beaucoup pour ta réponse :) je vois qu'on a les mêmes problèmes^^ surtout pour les mèches qui encadrent le visage, je ne comprends vraiment pas ce qu'elles font! Du coup pr moi c'est un coup de lisseur rapide (pr ne pas qu'elles soient trop raides mais juste domptées)pratiquement tous les jours dessus, mais forcement ça les abime beaucoup et ça n'arrange pas le problème...J'essaie de les fortifier avec les poudres ayurvediques et de les soigner avec de l'huile de ricin! On verra si ça aide ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une très bonne idée l'huile de ricin ! Ça fortifie bien les cheveux effectivement. Pour ma part, je n'ai plus le courage de sortir le lisseur (c'est pourtant ce que je faisais quand j'étais encore étudiante). :S Si je sais que je vais avoir un rendez-vous important, je préfère me faire un brushing au sèche-cheveux après mon shampoing. Ce n'est pas toujours parfait mais c'est mieux que rien. ;)

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

Sur ma wishlist



Derniers posts sur Instagram

© Beauty & Gibberish. Design by FCD.