TAG | 10 choses sur mon corps

24 mars 2019

De mon corps, il en est rarement question sur le blog. D'ailleurs, je vous parle assez rarement des soins pour le corps parce que c'est une catégorie de cosmétiques qui m'intéresse finalement assez peu. Je raffole bien sûr des gels douche parfumés (que je collectionne et aligne soigneusement sur tout le pourtour de ma baignoire au risque que ma fille vide tous les flacons un à un dans son bain #payetonbouillondeculture), des gommages corporels aussi et, comme bon nombre d'entre nous, je fais la guerre aux poils à grands coups de rasoir et — quand je me sens l'âme d'une warrior — d'épilateur électrique. Bref, rien de bien transcendant comme vous pouvez le constater. Pourtant, l'autre soir sur Youtube, entre 2 vidéos de Marion Caméléon, je suis tombée sur le TAG "10 choses sur mon corps". Allez savoir pourquoi, je l'ai trouvé fort intéressant.


Parce que notre corps, qu'on l'aime ou qu'on le déteste, témoigne bien souvent de notre histoire. Il a ses particularités, ses formes, ses bizarreries, ses capacités extraordinaires, ses cicatrices... Toutes ces choses auxquelles nous sommes habituées, ces choses qu'on finit par ne plus voir, parce qu'on a toujours vécu dans cette enveloppe là et qu'on n'en a jamais connu d'autre. Notre corps peut parfois être source de douleur, de honte aussi. Il y a des jours où on le voit tel qu'il est, parfait dans son imperfection, et d'autres où on ne voit que ses défauts. De mon corps à moi, j'en ai très souvent fait abstraction. Loin d'être totalement en paix avec lui, je ne me sens pas non plus complexée. Disons que de mon corps, je m'en fiche un peu beaucoup. À partir du moment où il fonctionne à peu près correctement, je ne ressens pas ce besoin impérieux de m'en préoccuper davantage. Voici néanmoins 10 choses qui font que mon corps est bel et bien le mien et qu'il ne ressemble à aucun autre.

1. Je me suis fais piercer le nez à l'âge de 17 ans, pour mon anniversaire. Je me rappelle encore de ce samedi matin où j'ai hurlé comme une folle dingue au moment où le gentil monsieur s'est approché de ma narine avec son aiguille. Ce piercing, je l'ai vraiment adoré. Cela faisait depuis le collège que je rêvais d'en avoir un. Malheureusement, j'ai pris la décision de l'ôter quand j'ai commencé mes stages à la fac de Droit. Aujourd'hui, il me reste une belle marque sur la narine droite.

2. Même si en ce moment ça s'est relativement calmé, j'ai un tic qui me pousse à trifouiller constamment mon cuir chevelu avec mes doigts à la recherche de petits cheveux qui ne sont pas fichus comme les autres. Je gratte, je farfouille, je trifouille... Ça peut durer des heures (pendant que je lis ou que je travaille sur mon ordi) et j'en viens parfois à avoir mal aux articulations des doigts.

3. Je ne me pèse jamais. On a 2 balances à la maison mais elles n'ont plus de piles depuis des années. Je sais pourtant que mon poids n'est pas toujours stable (j'ai cette propension à perdre pas mal de kilos quand je traverse une période compliquée) mais je préfère me fier à mes fringues plutôt qu'à des chiffres pour savoir où j'en suis.

4. Je trouve ma main droite absolument affreuse. Mon pouce est tout écrasé (j'ai sucé mon pouce jusqu'au CE2 et il en est encore tout aplati) et mon majeur est déformé (à force d'avoir écrit plus que de raison à la fac et dans mes journaux). Voilà pourquoi vous la voyez rarement dans mes articles vernis.

5. Je n'ai aucun tatouage et je ne compte pas en faire. Ce n'est vraiment pas quelque chose qui m'attire alors que j'adore les émissions sur le sujet (Ink Master, Tattoo Cover) et que je m'extasie volontiers sur certaines pièces.


6. Toute petite (je ne me souviens pas de mon âge exact mais je devais avoir 3 ou 4 ans), j'ai eu la bonne idée de mettre une petite boule en plastique dans mon nez. Elle venait d'un jouet Kinder (il s'agissait d'un golfeur avec des petites billes pour faire les balles de golf). La boule étant partie très loin dans ma narine, mes parents ont dû m'emmener aux urgences pour qu'on me la retire avec une pince ou un truc du genre. Oui je confirme, Kinder Surprise c'est vraiment pour les enfants curieux... Haha !

7. Il paraît que j'ai des petites oreilles. Je n'y avais jamais vraiment fait attention jusqu'à ce que ma mère me fasse la remarque. Et il est vrai qu'à bien y regarder, elles me paraissent un poil ridicules, comparées à des oreilles de taille dite "normale". Ça me fait rigoler mais en vrai c'est très chiant quand on veut se faire faire plein de piercings (toutes les boucles d'oreille se chevauchent)...

8. De ma grossesse, il ne reste pas beaucoup de traces sur mon corps. Les quelques vergetures qui ont fait leur apparition juste après mon accouchement ont totalement disparu et j'ai à peu près retrouvé mon ventre d'avant (qui, de toute façon, n'a jamais été extra-plat). Par contre, j'ai les hanches indiscutablement plus larges, et ma poitrine, en plus de ne plus être du tout symétrique (ma fille vouant un culte particulier à mon sein gauche pendant mes 5 mois d'allaitement) n'est plus de la première fraîcheur.

9. Je déteste mes dents. S'il y a bien un truc que j'aimerais changer chez moi, c'est mes dents. Voilà pourquoi je ne souris jamais avec les dents. Vraiment, ne me demandez pas de sourire avec les dents !! Si je souris avec les dents, ça donne ça. (ceci n'est pas un appel du pied à un quelconque partenariat avec Invisalign ;)

10. J'ai une peau qui marque très facilement mais comme je n'ai jamais eu de gros bobos étant plus jeune, je n'ai pas d'énormes cicatrices ou autres blessures de guerre à déplorer. Non, la cicatrice la plus significative que j'ai, elle est sur le dessus de mon nez (oui, il est beaucoup question de mon nez aujourd'hui ;). Elle vient d'un énorme bouton que j'ai eu en septembre 2004. Je m'en souviens avec précision car je n'ai jamais eu de bouton aussi gros de toute ma vie (#glamourquandtunoustiens). Plus il grossissait, plus je m'acharnais dessus et plus je m'acharnais dessus, plus il grossissait. Le genre de bouton blanc qui n'en finit pas, qui vous déforme le pif et qui fait un mal de chien. Je me rappelle avoir séché une heure de cours exprès pour aller chez Yves Rocher afin de m'acheter un stick correcteur histoire de pouvoir camoufler un peu l'horreur (grave erreur). Je m'en souviens aussi très bien car ça m'est tombé dessus pile la semaine où je devais revoir mon ex-petit copain de l'époque pour qui j'en pinçais encore. Mon dieu, c'était affreux ! Le bouton, j'ai dû le garder 2 semaines (au bas mot) et la croûte encore plus longtemps (sachant qu'avec moi, les croûtes ne font jamais long feu #cestencoreplusglamour). Il me reste de ce bouton une cicatrice en relief qui forme comme un sillon creusé dans ma peau d'1 bon centimètre. Fort heureusement, elle est incolore et quasi-invisible pour le commun des mortels.

11. (oui, c'est cadeau ! ;) J'ai de la cellulite. Mes cuisses et surtout mes fesses sont pleines de cellulite. Tout le monde a de la cellulite. Même les filles qui portent un taille 36 ont de la cellulite (et je ne vous parle pas de Dexter — mais lui il triche avec ses poils... Les poils... Vaste sujet ! :).

16 commentaires

  1. Très sympa ce tag, je ne le connaissais pas et le découvre avec ton article. Je suis un peu comme toi, mon corps je m'en fiche la plupart du temps, je n'ai pas de réels complexes qui m'empêchent de vivre.
    Par contre, si je reprenais ce tag sur mon blog, j'en aurais des choses à dire sur les cicatrices, j'en ai 7 ! ^^

    Bonne soirée et bonne semaine Lucie ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Je suis contente que te TAG t'ait plu ! :) Ohhh, 7 cicatrices !! Mais tu es une casse-cou !! :D Oui, ça en fait des anecdotes à raconter, c'est certain. ;)

      Supprimer
  2. Très intéressant cet article, je suis tombé sur la vidéo de sissy Mua et j'ai adoré !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Ouah là là , j'adore cet article . Je me suis régalé à le lire . Evidemment , ça m'a fait pensé également à mes mésaventures , exemple le bouton qui te fait mal comme c'est pas permis , qui se voit comme le nez au milieu de la figure et qui te donne des complexes au point d'hésiter à sortir voir tes copains et tes copines .Pour ma part , le mien , c'était au menton , un truc chelou sur lequel je me suis acharné pendant des jours mais qui ne voulait rien savoir , ne voulait ni exploser ( schplaff ) ni disparaître , au contraire , il a duré au moins 15 jours , finissant croûteux pas beau . A l'époque ( j'étais ado.bien sûr ) , j'en suis même arrivé à me servir du fond de teint à ma mère ( en douce ) pour cacher cette maudite catastrophe .Ou encore , après être passée entre les mains d'un coiffeur , le regretter vivement lorsque celui ci te tend le miroir et te demande avec un sourire en coin : " ça va comme ça ? " ! Bah non , Connard , ça ne va pas du tout , je ressemble juste à Jeanne d'Arc et là , tu as juste envie :1)de le gifler 2) de pleurer . Quand aux oreilles , les miennes aussi ont toujours été relativement petites , mais attention ,il parait qu'avec le nez , ce sont les seules parties de notre corps qui continuent à grandir en vieillissant . Sinon pas de piercing ,encore moins de tatouage et pas trop de Kinder ( surtout dans le nez !!! ) . Bise .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah, le coup du coiffeur je connais ! :D Bah autant ça ne me dérangerait pas que mes oreilles continuent de grandir, autant j'aimerais que mon nez reste comme il est... Les boutons qui durent 15 jours, c'est affreux ! On a l'impression qu'ils n'en finissent pas et ils font un mal de chien. Heureusement, je n'en ai plus que très rarement de ceux-là. Quelle horreur !!! X)

      Supprimer
  4. Il est amusant cet article ! Merci de vous faire partager ces anecdotes ! =)
    Il paraît que les bébés ont toujours un sein préféré, sur lequel ils se sentent plus à l'aise.
    J'espère que tes dents te complexent moins au fil des années, avec la maturité le poids des défauts change.
    Et un grand merci pour le bonus n°11, tu vas décomplexer beaucoup de lectrices ! <3

    Alors côté cheveux, maintenant que je les ai raccourcis, j'ai retrouvé un tic que j'avais perdu à cause de leur longueur : j'entortille une mèche de cheveux autour de mes doigts.

    Toujours côté cheveux, j'ai eu mes premiers cheveux blancs très tôt : à 10 ans, j'avais 4 ou 5 cheveux blancs à l'arrière du crâne. Même si la plupart du temps ils étaient cachés sous la masse, ils m'ont bien pourri la vie car ils ressortaient parfois et mes camarades de collège se moquaient. C'est sûrement à cause de ces cheveux blancs prématurés que je ne supporte pas mes premiers cheveux blancs de trentenaire.

    J'ai une bosse sur le majeur droite (étant droitière) car j'ai toujours été crispée comme une tarée sur mon stylo pour écrire. Et j'ai gardé une écriture enfantine, mal assurée et irrégulière (je m'extase et je jalouse les belles écritures).

    J'ai conservé une dent de lait car la dent définitive censée être en-dessous n'a jamais existé. De même, ma 4ème dent de sagesse n'a jamais existé. Par chance, mes dents sont plutôt bien alignées sans jamais avoir porté d'appareil dentaire. Par contre, elles n'ont jamais été bien blanches (alors que je ne fume pas). x_x

    J'ai découvert que j'étais myope à 13 ans environ alors que je pensais avoir une bonne vue. Je pensais que les problèmes de vue se déclaraient quand on était enfant et qu'une fois ce stade passé on était tranquille pour la vie. Ce fut un choc de me voir avec des lunettes. C'est à l'âge de 25 ans que j'ai réalisé mon rêve : me faire opérer au laser pour corriger ma myopie. Depuis c'est que du bonheur.

    J'ai une tâche de naissance sous le bras gauche. La couleur rose vif pourrait faire croire qu'on m'a pincé très fort. =P

    Petite, je me rongeais les ongles et j'ai arrêté en sixième (j'en suis fière).

    Je n'ai pas de tatouage ni de piercing, pas même les oreilles. Ça ne m'attire pas.

    Bonus : J'ai du duvet bien noir (étant brune) au-dessus de la lèvre supérieure et sur le menton, qui repousse bien trop vite. Et j'ai régulièrement des points noirs sur le nez. x_x

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Delphine ! On a tellement de points communs en fait !! :) Moi aussi j'ai eu mes premiers cheveux blancs assez jeune. En fait, ils étaient blonds et non blancs et je les arrachais systématiquement. aujourd'hui, il y a une zone de mon crâne où ils pullulent. Il arrive que je les coupe mais, la plupart du temps, je les laisse vivre leur vie. ;) J'ai moi aussi une bosse sur mon majeur de la main droite à force d'avoir écrit. Elle s'est un peu résorbée vu que j'écris désormais à l'ordinateur mais mon doigt reste quand même déformé. J'ai moi aussi encore des dents de lait. J'ai appris ça il y a peu en fait. J'ai aussi appris il y a peu que j'étais myope astigmate et ça devait faire un sacré bout de temps. Je n'ai des lunettes que depuis 1 an et je vois tellement mieux ! Je comprends mieux pourquoi je ne voyais rien au tableau au lycée... :D Bravo pour tes ongles ! Je sais que c'est très difficile de s'arrêter de les ronger. Et pour terminer, j'ai moi aussi beaucoup de duvet que j'épile à la cire ou à la pince quand je suis motivée. Ahhh les poils... ^^

      Supprimer
  5. Coucou Lucie,

    Je le trouve vraiment bien ce tag. Il a quelque chose de très décomplexant. :) Je le reprendrais peut-être bien sur mon blog à l'occasion. Si tu me le permet bien sûr ? ;)

    A très bientôt et bon lundi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Charline ! Mais bien sûr que tu peux !! ;)

      Supprimer
  6. Coucou Lucie

    Un petit tag à l'ancienne ça fait longtemps et c'est sympas à lire. Mon corps et moi nous n'avons pas une bonne relation. Ancienne ronde au collège j'étais très complexée et je me cachais derrière des jogging. J'ai perdu 13 kg et j'arrivais enfin à m'assumer en portant des robes ect. Malheureusement j'ai fais un peu le yoyo et aujourd'hui je suis à 5 kg en trop. Ce n'est pas grand chose mais c'est très difficile à perdre (sans faire un régime débile qui me ferra reprendre le double). J'essaye aussi de me mettre au sport (moi qui déteste ça) 3 fois par semaine.

    J'adorerai avoir un tatouage mais quelque chose de petit et dans un endroit pas visible, mais j'ai tellement peur de la douleur que je n'ai jamais franchi le pas #douillette. Moi aussi j'ai une peau qui marque vite, et à tel point qu'il suffit que je me pince pour avoir un bleu.
    A les 50 gels douche je connais bien ça ^^

    Bises

    Ps: Pour répondre à ta question concernant la realoaded moi je la trouve bien. C'est la palette parfaite pour faire des make-up simple et rapide au quotidien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Aurélie ! Les problèmes de poids sont tellement compliqués à gérer. Ce n'est pas toujours simple d'être en paix avec son corps. Pour ma part, j'ai longtemps été complexée par ma maigreur qui me valait beaucoup de moqueries à l'école (surtout au collège). Aujourd'hui ça va mieux même si les remarques sur mes bras (et mon absence de muscles) me saoulent toujours un peu (ça et la blancheur de ma peau aussi !). ;) J'espère en tout cas que tu arriveras à atteindre le poids que tu espères. Je suis admirative des personnes qui, comme toi, décident de se mettre au sport. Il faudrait que je m'y mette (pour d'autres raisons) mais je n'y arrive pas... :S Moi aussi j'ai très peur de la douleur qu'on peut ressentir quand on se fait tatouer. Je n'ai vraiment pas envie de vivre ça...

      Supprimer
  7. Ahah heureusement que tu as fais un n°11 car j'avoue qu'au n°10 j'avais un peu la nausée mdr ... Mais j'imagine bien ta peine à l'époque !

    Pour le coup je suis totalement le contraire d toi je ne souri qu'avec les dents en général :p j'ai porté un appareil jusque tard (un peu plus de 17 ans j'étais au bout lol ...) et autant dire que je rentabilise !! :D J'attendais que ça de pouvoir sourire toutes dents dehors hihi, mais je comprends que ça puisse complexer vraiment vraiment !

    Et pour finir franchement, la surprise des kinder surprise c'est plus ce que c'était !! :p

    Drey_

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah, désolée pour le point n°10 !! :D Oh que je t'envie alors (même si tu as dû en baver à cause de ton appareil) ! Je crois que c'est ma plus grosse déception ça, de ne pas avoir eu d'orthodontie quand j'étais plus jeune... Après, je n'en fais pas non plus une maladie de mes dents mais bon... Voilà quoi... :D

      Supprimer
  8. Merci pour ton article, ça fait du bien de le lire ! On se sent moins seules et finalement on se rend compte que tout le monde a des petits trucs qu'on aime pas de notre corps :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir ! ;) Je crois que personne n'aime totalement son corps en fait. Il faut juste apprendre à vivre avec et ne pas se focaliser sur le moindre petit défaut. Aucun corps n'est parfait de toute façon. :)

      Supprimer

What's hot ?



Derniers posts sur Instagram

© Beauty & Gibberish. Design by FCD.