À la découverte de la nouvelle palette Dior Backstage 003 Amber Neutrals

29 mars 2019

En matière de makeup, j'ai toujours eu du mal avec certaines couleurs et il est bien souvent difficile de me déloger de ma "zone de confort". Si, question lipsticks, j'arrive à oser à peu près tout (sauf les couleurs non conventionnelles comme le vert, le bleu ou le gris ;), côté regard, j'ai des goûts assez limités parce que j'ai la sensation qu'avec mes yeux bleus et ma peau claire, je peux très vite ressembler à un clown (en fin d'après-midi d'anniversaire de gosses de 5 ans = au bout du rouleau). Depuis toujours, je fais un blocage avec les nuances très chaudes parce que j'ai l'impression que ça me plombe carrément le visage, bien que les orangés soient des teintes très appréciées quand il s'agit de maquiller les yeux bleus (le orange étant la couleur complémentaire du bleu).


Quand j'ai découvert la nouvelle Eye Palette de la gamme Dior Backstage de Dior, je me suis dit : "Allons bon, Dior s'y met aussi avec les tons chauds. On est mal barré..." Cette nouvelle mouture — la Dior Backstage Eye Palette 003 Amber Neutrals — vient tout juste de s'ajouter au catalogue Dior Backstage et, croyez-moi, si la maison n'avait pas eu le gentillesse de me la faire parvenir, je ne l'aurais jamais achetée. Et je serais passée à côté d'une petite pépite...

Je re-teste mes favoris maquillage d'il y a 10 ans (et c'est surprenant !)

26 mars 2019

Cela fait des mois que j'ai cet article dans ma petite tête. Tout est parti d'un soir où je faisais un peu de rangement dans mes articles de blog. Je suis remontée loin — très loin — dans mes archives et suis tombée sur ce billet datant du 21 septembre 2011 (Beauty & Gibberish n'avait alors que 2 mois !) : "Les 5 essentiels de ma trousse de maquillage". Cela me fait toujours tout drôle quand je me plonge dans mes vieilles publications parce que tout a tellement changé depuis ! Ma façon d'écrire, mes photos, mes habitudes en matière de maquillage et la blogosphère en général... Tout était tellement plus spontané aussi ! Je n'avais absolument aucun filtre, partant dans des digressions pas possibles, quitte à ce qu'on ne me prenne pas du tout au sérieux (et c'est ce que je voulais au fond). Je ne vous jouerai pas la carte du "c'était mieux avant" mais, à cette époque, bloguer n'avait absolument aucun enjeu et tout était plus simple.


Dans l'article en question, je vous présentais alors mes 5 favoris makeup que j'utilisais depuis des années déjà (depuis le lycée pour certains en fait). J'avais 5 produits chouchous — bon, 6 en réalité — et ma routine de maquillage était on ne peut plus simple et rapide. Pas d'anticernes, pas de poudre, pas de maquillage des sourcils, encore moins d'highlighter ou de contouring. Il y a 10 ans, on s'en mettait quand-même sacrément moins sur la tronche (blogueuses beauté y compris) et on le vivait plutôt bien. Si aujourd'hui, il me paraît impensable de faire l'impasse sur le concealer ou le crayon à sourcils quand je me maquille, j'ai gardé dans mes indispensables le fond de teint, l'eyeliner, le mascara, le crayon noir, le blush et le rouge à lèvres rose. J'ai voulu remettre le nez dans mes références préférées de l'époque. Par chance, la plupart d'entre elles existe toujours (certaines formules ont toutefois été retravaillées). J'étais donc très curieuse de voir si les produits en question me plaisaient toujours autant qu'il y a 10 ans.

Voici la réponse.

TAG | 10 choses sur mon corps

24 mars 2019

De mon corps, il en est rarement question sur le blog. D'ailleurs, je vous parle assez rarement des soins pour le corps parce que c'est une catégorie de cosmétiques qui m'intéresse finalement assez peu. Je raffole bien sûr des gels douche parfumés (que je collectionne et aligne soigneusement sur tout le pourtour de ma baignoire au risque que ma fille vide tous les flacons un à un dans son bain #payetonbouillondeculture), des gommages corporels aussi et, comme bon nombre d'entre nous, je fais la guerre aux poils à grands coups de rasoir et — quand je me sens l'âme d'une warrior — d'épilateur électrique. Bref, rien de bien transcendant comme vous pouvez le constater. Pourtant, l'autre soir sur Youtube, entre 2 vidéos de Marion Caméléon, je suis tombée sur le TAG "10 choses sur mon corps". Allez savoir pourquoi, je l'ai trouvé fort intéressant.


Parce que notre corps, qu'on l'aime ou qu'on le déteste, témoigne bien souvent de notre histoire. Il a ses particularités, ses formes, ses bizarreries, ses capacités extraordinaires, ses cicatrices... Toutes ces choses auxquelles nous sommes habituées, ces choses qu'on finit par ne plus voir, parce qu'on a toujours vécu dans cette enveloppe là et qu'on n'en a jamais connu d'autre. Notre corps peut parfois être source de douleur, de honte aussi. Il y a des jours où on le voit tel qu'il est, parfait dans son imperfection, et d'autres où on ne voit que ses défauts. De mon corps à moi, j'en ai très souvent fait abstraction. Loin d'être totalement en paix avec lui, je ne me sens pas non plus complexée. Disons que de mon corps, je m'en fiche un peu beaucoup. À partir du moment où il fonctionne à peu près correctement, je ne ressens pas ce besoin impérieux de m'en préoccuper davantage. Voici néanmoins 10 choses qui font que mon corps est bel et bien le mien et qu'il ne ressemble à aucun autre.

Palette Venus XL 2 de Lime Crime : l'histoire d'un coup de foudre

21 mars 2019

En matière de palettes, je marche bien souvent au coup de coeur. Comme je ne suis pas de celles qui consomment le plus de fards à paupières dans la vie de tous les jours, quand me vient l'envie de m'offrir une nouvelle palette, mon achat est (la plupart du temps) mûrement réfléchi. Je n'ai pas envie d'acheter pour acheter. Et puis il faut reconnaître que certaines références ne sont pas données ; il faut donc que l'investissement vaille le coup. Mon dernier coup de coeur palette en date remonte à l'automne 2018. Lorsque la New Nude Palette Huda Beauty est sortie, j'ai tout de suite su qu'il me la fallait parce que tout me plaisait chez elle : les nuances proposées, la pigmentation, le jeu de textures... Je n'ai pas hésité une seconde avant de passer commande, ce qui est plutôt rare me concernant quand il s'agit de palettes de fards à paupières.


Lorsque j'ai aperçu la palette Venus XL 2 de Lime Crime pour la première fois, il y a eu comme un bis repetita. Coup de foudre immédiat. Le genre de truc qui ne vous lâche pas. Pour tout vous dire, j'avais beau faire, je n'arrivais pas à me sortir cette nouvelle palette de la tête. Je ne suis pourtant pas la plus grande fan de l'univers de Lime Crime qui est — grosso modo — à des millénaires de ce que j'aime en matière de maquillage. Je ne suis d'ailleurs pas étonnée de lire des revues très mitigées au sujet de cette nouvelle palette, les fans de la première heure étant davantage habitués à des nuances plus vives et plus osées. Pour ma part, c'est justement la douceur qui se dégage de cette Venus XL 2 qui m'a immédiatement charmée. L'association de nuances vertes et rosées avec une touche d'orangé cuivré m'a tout de suite attirée. Bref, le coup de coeur ne passant pas, j'ai fini par craquer au bout de quelques semaines seulement.

Essie Collection Printemps 2019 : 3 jolis vernis pour les beaux jours

19 mars 2019

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, aujourd'hui c'est le dernier jour de l'hiver. Enfin ! — j'ai envie de vous dire. Parce que de l'hiver, une fois Noël passé (soit 3-4 jours après le début de la saison en fait), je n'en peux déjà plus. Cette saison me déprime au plus haut point, sauf quand on a la chance d'avoir un peu de neige (dans ce cas, l'hiver prend tout son sens), ce qui arrive à peu près tous les 36 du mois quand on habite en région Centre, haha ! L'arrivée du printemps est à chaque fois pour moi une sorte de "renaissance". On va droit vers les beaux jours et ça peut paraître tout bête mais mon moral est tout de suite bien meilleur quand le soleil est là, à réchauffer l'air ; quand les oiseaux gazouillent (sauf quand il est 5 heures du matin... ;) ; quand les fleurs des arbres fruitiers éclosent et que la nature s'éveille pour de vrai.


Au printemps, je peux emmener ma fille au parc sans me cailler les miches pendant qu'elle fait son 36ème tour de toboggan. Au printemps, je peux enfin remettre les pieds dans mon jardin sans avoir les godasses qui s'enfoncent dans 50 cm de bouillasse. Au printemps, je peux enfin ranger mes gros pulls et ressortir mes blouses préférées. Au printemps, je peux à nouveau faire péter la couleur côté makeup sans avoir l'impression d'être un clown en jet lag complet. Bref, le printemps c'est la vie ! Et ça, Essie l'a bien compris puisque ma marque de vernis préférée (ou presque) vient de sortir sa jolie Collection Printemps 2019 — collection que je trouve absolument charmante.

1 semaine / 5 nouveautés [#54]

17 mars 2019

Qui dit fin de semaine dit petit tour d'horizon des nouveautés qui ont retenu mon attention ces 7 derniers jours. Cela commence à devenir une habitude (quand on en est à l'édition #54, oui, c'est certain ! ;) et j'aime lister et partager avec vous toutes ces petites choses que j'ai très envie de tester (même si je dois en oublier la moitié avec ma mémoire de poisson rouge). Cette semaine, tout particulièrement, il y a eu pas mal de jolis lancements et je dois bien avouer que j'ai plus d'une fois été tentée de passer une petite commande qui va bien (et qui fait du bien au moral) cette semaine.


Les collections printanières sont déjà bien installées mais d'autres belles nouveautés ne vont pas tarder à arriver. Bien sûr, et nous l'attendions tous, Tarte va tout bientôt faire son apparition chez Sephora (jeudi prochain pour être précise — et mon petit doigt me dit que le Shape Tape ne va pas faire long feu !) mais pas que ! Car c'est officiel, la marque de maquillage de Charlotte Tilbury (maquilleuse britannique de renom) va également rejoindre le catalogue de l'e-shop Sephora très prochainement (il me semble qu'aucune date précise n'a été communiquée pour le moment) et, même si l'on pouvait déjà se la procurer chez Feelunique (notamment), je trouve que c'est une excellente nouvelle.

Dior Forever Skin Glow : mon avis sur le dernier-né des fonds de teint Dior

15 mars 2019

Le maquillage du teint est l'une des choses que je préfère faire dans ma routine makeup et même si je reste bien souvent fidèle à mes fonds de teint (plus de 4 ans que je carbure quasi-exclusivement au Foundation Stick de Bobbi Brown ; si ça ce n'est pas de l'amour ! ;), j'aime découvrir de nouvelles choses quand j'ai la chance de pouvoir trouver une teinte qui correspond à ma carnation archi-claire. Malheureusement, ma peau est redevenue chiante depuis quelque temps maintenant et je dois avouer que le plaisir n'est plus au rendez-vous lorsque vient le moment d'appliquer mon fond de teint. La rosacée cause des rougeurs et des boutons, mais pas que ! J'ai beaucoup de zones de sécheresse (sur le nez, autour du nez et sur le front) alors que ma sécrétion de sébum — elle — ne faiblit pas. Mes pores sont très dilatés, ma peau gonfle et j'ai donc le teint très irrégulier. Bref, maquiller une peau pareille c'est un enfer !


C'est dans ce contexte que j'ai eu le plaisir de recevoir le dernier né de chez Dior : le Dior Forever Skin Glow. Comme je vous en avais parlé dans cet article, Dior a tout récemment retravaillé sa gamme Forever en matière de fonds de teint fluides. Au travers de ses nouveautés, la maison propose effectivement une nouvelle formule haute couvrance et une tenue renforcée sans faire l'impasse sur la dimension soin avec, à la clé, 24 heures d'hydratation (pour le confort) et un "effet perfecteur" de peau (pores resserrés et grain de peau affiné sur le court et le moyen terme). Forever, c'est désormais 2 finis : le mat iconique — dédié aux peaux normales à grasses sujettes aux brillances, aux pores dilatés et aux imperfections — et le nouveau fini glow qui est lui destiné aux peaux normales à sèches sujettes au teint terne, aux pores dilatés et aux imperfections. C'est de ce dernier dont je vais vous parler aujourd'hui.

Petites et grandes angoisses d'une maman

12 mars 2019

Lorsque j'ai repris les rênes du blog plusieurs mois après avoir accouché de ma fille, j'étais partie dans l'idée de partager avec vous au fil des mois mon cheminement dans les joies de la maternité. Parce que mon nouveau rôle de mère prenait alors le pas sur tout le reste ; parce que j'avais très envie que le "Gibberish" de "Beauty & Gibberish" prenne une autre dimension, collant un peu mieux à cette nouvelle vie toute chamboulée par l'arrivée d'un 3ème membre dans la famille BG (sans compter Dexter ;). Et puis le temps est passé. Vite, très vite. J'ai posté quelques articles sur le sujet. Mon accouchement (sans doute l'article le plus intime qu'il m'ait été donné d'écrire), un petit TAG tout mignon, une rétrospective de ma grossesse compliquée (parce que je n'ai pas eu la possibilité de bloguer pendant celle-ci et cela reste l'un de mes plus grands regrets) et, plus récemment, mon quotidien de maman blogueuse. Guère plus.


Je me suis vite rendu compte que j'avais du mal à prendre la parole par ici en tant que mère et non comme une copine blogueuse beauté. Parler de ma fille et de mon rôle de maman reste quelque chose de très personnel et plus la tendance au grand déballage de l'intime allait crescendo dans la blogo/youtubosphère, moins j'avais envie de m'étaler sur le sujet. Par peur qu'on se méprenne sur mes intentions et, surtout, par peur d'aller trop loin en dévoilant des choses qui ne doivent finalement pas l'être dans la "vraie vie". Pourtant, et paradoxalement, j'ai toujours eu cette envie latente d'écrire au sujet de ma maternité. Pas en tant qu'experte, loin de là, mais plutôt en tant que personne "normale" qui découvre — avec des yeux emplis d'étoiles mais aussi de larmes parfois — ce que c'est d'être une maman.

1 semaine / 5 nouveautés [#53]

10 mars 2019

Avalanche de belles nouveautés à venir ou déjà disponibles dans nos boutiques préférées !! Ça bourgeonne chez toutes les marques en ce moment et ce n'est pas pour me déplaire (la dernière journée presse Sephora a — apparemment — encore envoyé du lourd ! ;). L'arrivée du printemps me met d'ailleurs en joie et il me tarde de dire au revoir pour de bon à l'hiver (en croisant les doigts pour que le soleil revienne). Ces derniers temps je me trouve quand même plutôt raisonnable question dépenses et c'est une sacrée prouesse au vu des circonstances. Je ne me fixe jamais de "no buy" parce que je sais que je ne tiens jamais ce genre de résolution (plus je m'interdis quelque chose, plus j'ai envie de ce quelque chose — coucou, j'ai 13 ans d'âge mental !) mais force est de constater que je n'ai pas beaucoup craqué ces dernières semaines.


Ce n'est pourtant pas les tentations qui manquent. Il y a tellement de jolies choses qui sortent ! Mon seul craquage de ces derniers jours c'est la Palette Venus XL II de Lime Crime dont je vous avais parlé dans cet article et qui me faisait terriblement envie avec ses nuances vertes et rosées. Eh bien après avoir attendu plusieurs (longues et interminables) semaines, j'ai fini par passer commande (merci les -30% chez Feelunique !). Autant vous dire que je guette l'arrivée du facteur tous les jours maintenant... En attendant, c'est sur d'autres belles nouveautés que j'ai flashé cette semaine. En voici 5 qui ont particulièrement retenu mon attention.

Les nouveaux Rouge Fabuleux de Bourjois : bluffants !

7 mars 2019

Ne faites pas attention à ce que je peux vous raconter parfois (quand je me mets à vous dire que j'aime moins les rouges à lèvres qu'avant, nanani nanana...) car je crois que, finalement, je ne cesserai jamais de m'extasier devant les nouvelles formules de rouge à lèvres. Et force est de constater qu'en la matière, on a fait un bond en avant considérable ces dernières années. Je trouve que les (bons) rouges à lèvres d'aujourd'hui n'ont plus grand-chose à voir avec les (bons) rouges à lèvres d'il y a 10-15 ans (et c'est aussi valable avec les fonds de teint, les mascaras et les vernis à ongles à mon sens). J'ai la sensation qu'aujourd'hui on peut vraiment se maquiller avec de très bons produits pour pas trop cher et que la frontière entre maquillage de luxe et maquillage de grande distribution est de plus en plus mince.


En matière de rouges à lèvres, plus précisément, c'est Bourjois qui me scotche le plus souvent. La marque semble immuable et reste encore aujourd'hui fidèle à son esprit boudoir parisien en conservant précieusement ses classiques dans son catalogue (la fameuse petite boîte ronde, entre autres) plutôt que vouloir tout chambouler pour paraître davantage dans l'air du temps. On serait presque à 2 doigts de s'ennuyer, mais ça, c'est sans compter les nouveautés aux formules toujours plus innovantes que nous sert la marque à chaque grand lancement. Les Rouge Fabuleux font partie de celles-ci.

Mes découvertes & favoris de février 2019

5 mars 2019

Je n'ai absolument pas vu le mois de février passer et j'ai l'impression que mes favoris de janvier datent d'hier !! Bref, je suis quand-même super contente de vous retrouver aujourd'hui avec de nouvelles découvertes et favoris. C'est un nouveau rendez-vous sur le blog et j'espère qu'il vous plaît. Ce mois-ci, j'ai encore découvert et/ou redécouvert de bien jolies choses et si je m'écoutais, ma liste de favoris ferait 3 mètres de long. Rassurez-vous, je me suis efforcée de rester hyper synthétique pour ne pas rendre cet article indigeste. Et puis une liste de coups de coeur longue comme un bras, ça n'a pas vraiment de sens n'est-ce pas ?


Aller, trêve de tergiversations, on entre tout de suite dans le vif du sujet si vous le voulez bien. Comme ce sera le cas à chaque fois, mes favoris du mois s'articulent autour de 3 catégories : mes favoris makeup, mes favoris soins et mes favoris lifestyle. Let's goooo (oui je suis déchaînée aujourd'hui) !!

Le nouveau masque Magic Transformask d'Erborian : top ou flop ?

3 mars 2019

Début janvier, j'ai eu le plaisir de recevoir un joli petit colis de la part d'Erborian contenant la dernière nouveauté de la marque : le Magic Transformask. Je pense qu'on ne présente plus Erborian aujourd'hui, marque née en 2007 de la rencontre d'une scientifique coréenne — Hojung Lee — et d'une experte du monde des cosmétiques — Katalin Berenyi (actuelle Directrice Générale de Clarins). Erborian, dont le nom signifie "Herbes d'Orient", s'est notamment imposée en France en 2009 avec le lancement de la première BB Crème du marché européen devenue aujourd'hui best seller de la marque : la BB Crème au Ginseng.


Depuis, la marque a tracé son bout chemin, marquant les esprits avec des formules toujours plus novatrices (la CC Crème à la Centella Asiatica, la CC Red Correct, la Glow Crème et la Pink Perfect Crème, entres autres) alliant textures inédites et formules infusées d'ingrédients naturels issus de la pharmacopée coréenne. Aujourd'hui, on trouve Erborian chez Sephora et dans bien d'autres parfumeries agréées (Marionnaud, Nocibé), mais pas que ! Il y a quelques semaines, je suis tombée nez à nez avec les produits de la marque en parapharmacie (et j'ai trouvé ça génial) ! C'est donc avec grand plaisir que je me suis penchée sur le dernier né de la marque : le Magic Transformask.

What's hot ?



Derniers posts sur Instagram

© Beauty & Gibberish. Design by FCD.