Crash test des nouveautés Bourjois : un flop, un bof & un top + Concours

17 mai 2019

Dites-moi si je me trompe mais j'ai la sensation que Bourjois est la marque de makeup de grande distribution qui divise le plus : soit on l'aime, soit on la déteste. Bien sûr, il y a ce petit côté nostalgique qui fait qu'on y est attaché puisqu'on a toutes (ou presque) eu une maman qui possédait l'une des fameuses petites boîtes rondes de la marque dans sa trousse de maquillage. Et puis il y a les produits à succès qui font tout le charme du catalogue Bourjois : les mascaras Volume Clubbing (qui n'existent plus mais qui étaient pourtant géniaux en leur temps), les blushes Boîte Ronde (donc), la gamme de teint Healthy Mix mais encore les fameux Rouge Edition Velvet qui ont fait chavirer bien des coeurs.


Je suis toujours les nouveautés Bourjois de près, surtout quand il s'agit de nouveautés lèvres (la marque est particulièrement prolifique en ce domaine) parce que je suis rarement déçue de ce côté là. Pour le reste, j'avoue avoir pris quelques distances. Je trouve que Bourjois est maintenant un peu en deçà par rapport à ses concurrentes de grande distribution. La pigmentation n'est pas toujours extraordinaire, les performances sont parfois décevantes (cela fait une éternité que je n'ai pas mis la main sur un mascara qui me convient chez Bourjois) et il y a, selon moi, un gros souci de renouvellement (même si, avec les superbes Rouge Fabuleux, la marque a décidé de revoir sa gamme de rouges à lèvres traditionnels).

Comprendre, choisir et bien utiliser son eau micellaire (featuring l'Eau Micellaire Apaisante de Jonzac)

14 mai 2019

L'eau micellaire reste incontestablement LE produit de soin qui a changé ma vie... enfin la vie de ma peau. Apparue dans nos pharmacies et parapharmacies — puis dans les rayons de la grande distribution — il y a maintenant plus de 2 décennies (la première eau micellaire a été inventée par les Laboratoires Bioderma en 1995), cette eau nettoyante a été encensée par le plus grand nombre (dermato, journalistes spécialisés et consommateurs) pendant bien des années avant de connaître actuellement une baisse de popularité sans précédent. À tel point qu'aujourd'hui, quand il m'arrive de vous dire que j'utilise de l'eau micellaire pour le nettoyage quotidien de ma peau sensible, on me répond que c'est mauvais parce que l'eau micellaire est pleine d'ingrédients dégueulasses et que, par conséquent, elle est irritante et dangereuse pour ma santé.


Honnêtement, j'ai un peu de mal avec ce changement radical de discours. On passe du tout blanc ("L'eau micellaire c'est génial, c'est le mode de nettoyage de la peau le plus doux qui soit !") au tout noir ("L'eau micellaire c'est le mal, tous ces tensioactifs sont agressifs pour la peau !") sans nuancer le propos (sauf en de rares exceptions). En matière d'eau micellaire, et comme c'est le cas avec tout produit cosmétique, il y a à boire et à manger. Aussi, l'eau micellaire ne conviendra pas forcément à tous les types de peau. De plus, certains adorent la gestuelle, d'autres la détestent. Il y a donc une grande part de subjectivité là-dedans. En ce qui me concerne, le nettoyage de mon visage à l'eau micellaire a révolutionné ma routine de soins. J'ai acheté mon premier flacon de Créaline H2O Bioderma sur prescription dermatologique parce que ma peau sensible ne supportait plus l'eau calcaire du robinet au quotidien. Ça a vraiment tout changé en ce qui me concerne.

1 semaine / 5 nouveautés [#55]

12 mai 2019

Je dois dire que je n'en ai pas cru mes yeux quand j'ai découvert que mon dernier article "1 semaine / 5 nouveautés" datait d'il y a presque 2 mois ! Moi qui ai tendance à flasher sur tout et n'importe-quoi en matière de nouveautés cosmétiques, j'en ai été la première étonnée. Cette absence de nouveaux coups de coeur depuis mars s'explique sans doute par le fait que ce sont maintenant les collections estivales que les marques dévoilent et, vous le savez sans doute, ce ne sont pas celles que je préfère (en général). Aussi, je dois bien l'avouer, ces dernières semaines j'ai préféré passer mon temps libre dans ma jardinerie à dénicher de nouvelles plantes plutôt que dans les parfumeries à zieuter les nouveautés maquillage.


Parfois je me dis que je commence vraiment à avoir des "goûts de vieille". Moi ? Tomber en pâmoison devant des Tillandsia Juncea à 10 balles la tige ? C'était impensable il y a encore 1 an ! Je me mets à aimer les trucs que je ne comprenais pas qu'on puisse aimer quand j'avais 20 ans... Je me dis que je suis maintenant "la vieille" des autres et que je dois passer pour un dinosaure aux goûts poussiéreux et aux passions chiantes à mourir pour les plus jeunes qui passent ici. Oui, je l'assume, j'aime parler à mes plantes vertes ; découvrir que mon noyau d'avocat avait germé a fait ma journée d'hier et j'ai acheté 2 bouquins sur le jardinage en 1 semaine. Bon, rassurez-vous, j'ai quand-même toujours un oeil sur les nouveautés makeup et je vous en dévoile aujourd'hui 5 qui m'envoient particulièrement du rêve.

Mes découvertes & favoris d'avril 2019 | Un liner vert, de l'eau de raisin & un mariage raté

10 mai 2019

Voilà, j'ai décidé d'innover et de lancer un nouveau concept : les favoris du mois dernier publiés le 10 du mois suivant. Bientôt vous aurez mes favoris le 25 et puis, un jour, je vous pondrai mes favoris des 3 derniers mois dans un seul et même article tellement j'aurai du retard dans mon "planning de publications" (lol). Tout va bien, je suis fidèle à moi-même, j'ai 36 trains de retard. Mais vous commencez à en avoir l'habitude, pas vrai ? En fait, et plus sérieusement, une fois mes vacances de blog terminées, je me suis posé la question de savoir s'il fallait vraiment que je partage avec vous mes favoris du mois d'avril. À cause du retard donc, mais aussi parce que, comme vous allez pouvoir le constater, je n'ai pas grand-chose à vous raconter cette fois-ci (NB post relecture d'article : c'est faux ! ;).


Il faut dire que, bien souvent, quand je ne blogue pas, je me mets au repos. Enfin, je veux dire, totalement au repos. Pas d'ordinateur (ou très peu), pas de réseaux sociaux (et encore moins les lundis pour ne pas me faire spoiler Game Of Thrones), minimum syndical en matière de soins du visage et pas (ou très peu) de maquillage. Je vous ferai d'ailleurs un article sur mon expérience sans maquillage car il me semble ne pas en avoir porté 1 seul milligramme pendant près d'1 mois et ça m'a fait le plus grand bien (même si ça met sa confiance en soi à rude épreuve). Mais revenons à nos moutons... Comme j'ai quand-même eu quelques jolis coups de coeur en avril dernier et puisque ce n'est pas la quantité mais la qualité qui compte, j'ai malgré tout eu très envie de vous parler de ceux-ci aujourd'hui. Place donc à mes découvertes et favoris du mois d'avril. Ouh yeahhh !

French Glow par Aime : bilan de mon 1er mois de cure

7 mai 2019

Je suis ravie de vous retrouver aujourd'hui après ces quelques semaines passées loin de mon écran d'ordinateur. Vous le savez, j'aime m'offrir quelques petites pauses déconnectées pour pouvoir souffler, prendre du recul vis à vis du blog (et de tout ce que mon activité de blogueuse peut englober), me remettre en question et vous revenir avec envie. Me voici donc de retour avec une revue qu'il me tardait de partager avec vous. Comme je vous l'ai raconté le mois dernier, ma rosacée a fait son grand retour. Ce n'est pas facile tous les jours mais j'essaye de relativiser au maximum et de ne pas en faire une maladie (par expérience, je sais que plus je me focalise sur ma peau, plus les symptômes de la rosacée s'intensifient). D'ailleurs c'est promis, je vais essayer de ne pas vous bassiner toutes les semaines avec ça.


D'ailleurs, j'avoue ne plus trop chercher de solution miracle. Sans pour autant être fataliste, je pense m'être fait une raison et je sais qu'aucune crème anti-rougeurs (aussi géniale soit-elle) ne me sauvera la peau. Je me cantonne donc actuellement à ma routine de soins habituelle — celle que ma peau semble tolérer le mieux — sans chercher à tout prix le Graal. En revanche, j'ai suivi de près l'aventure Aime lancée par Mathilde Lacombe et François Morrier il y a maintenant plusieurs mois. Mathilde (ex-La Vie en Blonde) est l'une des premières blogueuses que j'ai suivies et son combat contre la rosacée m'a donné beaucoup d'espoir (en plus de me faire me sentir moins seule) quand cette maladie de peau m'est tombée dessus.

Mes pinceaux (et autres bidules pour appliquer le maquillage) préférés

12 avr. 2019

J'ai eu beau retourner mon cervelet dans tous les sens, impossible de trouver un titre plus original pour cet article que quelques-unes d'entre vous m'ont demandé en commentaires. Je m'excuse platement, donc, pour cet intitulé on ne peut plus rasoir qui ne donne pas du tout envie de lire cet article. Je crois que c'est la première fois en près de 10 années de blogging que je vais vous parler pour de vrai de mes pinceaux de maquillage. Honnêtement, jusqu'à il y a peu, je ne voyais vraiment pas l'intérêt de vous donner les références des pinceaux que j'utilisais pour me maquiller parce que je ne pensais pas posséder ce qu'il se faisait de mieux en la matière, les pinceaux étant tout en bas de la liste de mes top priorités shopping beauté. Depuis, ça a quand-même un peu changé.


En fait, tout vient d'une prise de conscience assez rigolote (si, si, vous allez voir :) qui, ma foi, est toute récente. Je me suis souvenue avec nostalgie (non, je déconne ;) de mes premières années de fac de Droit durant lesquelles on n'arrêtait pas de me complimenter sur mes prises de notes et mon écriture. Mon secret venait du fait que j'écrivais tous mes cours au stylo plume (remarque n°1 : oui, j'aimais me faire du mal ; remarque n°2 : oui, je viens d'une époque où il n'y avait pas d'ordinateur portable dans les amphis). Et ce stylo plume, il écrivait fichtrement bien (alors qu'il s'agissait d'un bon vieux stylo de supermarché à 3 francs 6 sous). Tout ça pour dire que le choix de ses instruments est bien souvent primordial et que pour obtenir un joli résultat (une belle écriture ou, pour ce qui nous concerne aujourd'hui, un beau makeup) il n'y a pas que le talent qui compte, il y a aussi le bon choix de ses outils de travail.

Le point sur ma rosacée : ma rechute & ma routine de soins minimaliste

9 avr. 2019

Voilà une éternité que j'avais prévu de vous proposer un petit update au sujet de ma rosacée mais j'attendais que la situation se stabilise un peu avant de vous en dire davantage. Le titre de mon article ne laisse aucune place au suspense : la rosacée est de retour après 3 belles années de tranquillité. Vous expliquer le pourquoi du comment me paraît bien compliqué mais j'ai quand-même quelques pistes (mais finalement aucune certitude). Il y a eu l'hiver froid et la chaleur sèche de notre intérieur qui fait que ma peau a souffert d'une très forte déshydratation. Il y a aussi eu un gros choc émotionnel début décembre 2018. J'ai fait le lien avec ça en réalisant que c'est pile 1 mois après cet événement que ma peau a recommencé à faire des siennes (le cycle de renouvellement naturel de la peau étant de 28 jours). Et puis il y a eu l'utilisation de produits qui, à mon avis, ne convenaient absolument pas à ma peau sensible contrairement à ce qui était écrit sur leur fiche (un gommage mécanique — quelle idée ! — et un masque purifiant). Bref, le film hydrolipidique de ma peau en a pris un sacré coup dans la tronche.


Au fil des mois, j'ai donc eu à gérer une peau très sèche et inconfortable et ça a commencé à me tracasser parce que je n'arrivais pas du tout à m'en sortir. Le début de la fin. Mon anxiété n'a fait qu'aggraver les symptômes et mes rougeurs diffuses très localisées se sont peu à peu étendues tout en se faisant plus intenses. J'ai aussi renoué avec les flushes, les bouffées de chaleur, les papules et les pustules. Bref, une chanson que je ne connais que trop bien mais dont j'avais (volontairement) oublié le degré de "chianlitude". Honnêtement, ces dernières semaines, j'ai un peu le moral en dents de scie à cause de ça même si j'essaye de ne pas en faire une maladie. Je savais que de la rosacée, on ne guérissait pas, mais après avoir vécu en paix avec ma peau pendant près de 3 ans, je croyais naïvement que la page était tournée. Aujourd'hui, j'ai l'impression de régresser et je dois, à nouveau, faire très attention aux produits que j'utilise dans ma routine de soin du visage. Le positif dans l'histoire c'est que j'ai pas mal de recul sur cette pathologie. Je la comprends mieux et je sais ce qui convient (à peu près) à ma peau quand elle est dans cet état. C'est donc un véritable retour aux sources qui s'est opéré dans ma salle de bain.

Dior Addict Stellar Shine : que vaut la dernière nouveauté lèvres signée Dior ?

5 avr. 2019

Dior n'a de cesse d'agrandir sa famille de rouges à lèvres ces derniers temps (j'ai l'impression que la maison fait partie des marques de luxe les plus prolifiques en la matière) et ce n'est pas pour me déplaire sur le fond (vous connaissez mon amour pour Dior et pour les rouges à lèvres). Malgré tout, je reconnais quand-même avoir un peu de mal à suivre le rythme parfois (je n'ai même pas encore publié ma revue sur les Lip Glow To The Max et les nouveaux Lip Maximizer !) mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on ne s'ennuie pas. Il y a toujours de belles nouveautés à se mettre sous la dent sur les lèvres. Revers de la médaille : on a à peine de le temps de s'extasier sur les prouesses d'une nouvelle formule méga-innovante que celle-ci se retrouve déjà — par la force des choses — reléguée à l'arrière plan. Et ce côté "fast beauty" me fait de plus en plus tiquer, surtout quand il s'agit d'une maison chic comme Dior.


Voilà donc pour mon petit laïus introductif, un brin relou-blasou (oui, j'invente des expressions ;) je le concède. Mais revenons à nos moutons, car c'est bel et bien des derniers nés de la famille Dior Addict dont je vais vous parler aujourd'hui : les joliment nommés Dior Addict Stellar Shine. Pour la petite histoire (car je sais que vous aimez les petites histoires :), mon tout premier rouge à lèvres Dior était justement un Dior Addict : le Dior Addict Extrême dans la nuance Lucky (attention les yeux). Loin d'être mon rouge à lèvres Dior préféré aujourd'hui, j'ai tout de même continué de suivre l'aventure Dior Addict Lipstick, cette gamme de rouges à lèvres qui a été déclinée en je ne sais plus combien de versions depuis son apparition en 2011 (avec l'iconique Kate Moss pour égérie). Les Dior Addict Stellar Shine en sont la dernière mouture et c'est avec un brin de nostalgie que je me penche sur leur cas aujourd'hui.

Mes découvertes & favoris de mars 2019 | Une bague, de la noix de coco & des dragons

2 avr. 2019

Non mais vous le croyez ça ? On se retrouve déjà pour de nouveaux favoris beauté & lifestyle sur le blog ! Alors là les amies, je n'ai pas du tout vu le mois de mars passer et, pour ne rien vous cacher, c'est un véritable soulagement pour moi d'être arrivée ("entière" ;) à ce très cher mois d'avril. Parce que je ne sais pas si vous vous en rappelez mais, l'année dernière à la même période, j'ai dû mettre le blog entre parenthèses à cause de la tache qui était apparue dans mon oeil le premier week end d'avril — tache qui, par la force des choses, m'a tenue éloignée de mon écran d'ordinateur durant de longs mois. C'était un peu un challenge pour moi de dépasser cette date "porte-malheur". Aujourd'hui (je touche du bois) tout va bien et je vais pouvoir profiter au maximum de ce début de printemps et des vacances qui vont avec.


C'est d'ailleurs avec des petits papillons dans le coeur que je vous écris cet article parce que ma fille fête aujourd'hui son anniversaire. 4 ans déjà que notre belette est née et ça nous fait un peu tout drôle, à Monsieur BG et à moi. Elle est déjà si grande !! Bref, tout ça pour dire que je suis super heureuse de vous retrouver aujourd'hui avec mes coups de coeur du mois de mars. Encore une fois, j'ai été hyper sélective. J'ai fait de très belles découvertes le mois dernier mais je n'ai retenu que les choses que j'ai adorées plus que tout et sur lesquelles j'ai quand même un peu de recul (mon avis ne risquera donc pas de changer dans les prochains jours).

À la découverte de la nouvelle palette Dior Backstage 003 Amber Neutrals

29 mars 2019

En matière de makeup, j'ai toujours eu du mal avec certaines couleurs et il est bien souvent difficile de me déloger de ma "zone de confort". Si, question lipsticks, j'arrive à oser à peu près tout (sauf les couleurs non conventionnelles comme le vert, le bleu ou le gris ;), côté regard, j'ai des goûts assez limités parce que j'ai la sensation qu'avec mes yeux bleus et ma peau claire, je peux très vite ressembler à un clown (en fin d'après-midi d'anniversaire de gosses de 5 ans = au bout du rouleau). Depuis toujours, je fais un blocage avec les nuances très chaudes parce que j'ai l'impression que ça me plombe carrément le visage, bien que les orangés soient des teintes très appréciées quand il s'agit de maquiller les yeux bleus (le orange étant la couleur complémentaire du bleu).


Quand j'ai découvert la nouvelle Eye Palette de la gamme Dior Backstage de Dior, je me suis dit : "Allons bon, Dior s'y met aussi avec les tons chauds. On est mal barré..." Cette nouvelle mouture — la Dior Backstage Eye Palette 003 Amber Neutrals — vient tout juste de s'ajouter au catalogue Dior Backstage et, croyez-moi, si la maison n'avait pas eu le gentillesse de me la faire parvenir, je ne l'aurais jamais achetée. Et je serais passée à côté d'une petite pépite...

Je re-teste mes favoris maquillage d'il y a 10 ans (et c'est surprenant !)

26 mars 2019

Cela fait des mois que j'ai cet article dans ma petite tête. Tout est parti d'un soir où je faisais un peu de rangement dans mes articles de blog. Je suis remontée loin — très loin — dans mes archives et suis tombée sur ce billet datant du 21 septembre 2011 (Beauty & Gibberish n'avait alors que 2 mois !) : "Les 5 essentiels de ma trousse de maquillage". Cela me fait toujours tout drôle quand je me plonge dans mes vieilles publications parce que tout a tellement changé depuis ! Ma façon d'écrire, mes photos, mes habitudes en matière de maquillage et la blogosphère en général... Tout était tellement plus spontané aussi ! Je n'avais absolument aucun filtre, partant dans des digressions pas possibles, quitte à ce qu'on ne me prenne pas du tout au sérieux (et c'est ce que je voulais au fond). Je ne vous jouerai pas la carte du "c'était mieux avant" mais, à cette époque, bloguer n'avait absolument aucun enjeu et tout était plus simple.


Dans l'article en question, je vous présentais alors mes 5 favoris makeup que j'utilisais depuis des années déjà (depuis le lycée pour certains en fait). J'avais 5 produits chouchous — bon, 6 en réalité — et ma routine de maquillage était on ne peut plus simple et rapide. Pas d'anticernes, pas de poudre, pas de maquillage des sourcils, encore moins d'highlighter ou de contouring. Il y a 10 ans, on s'en mettait quand-même sacrément moins sur la tronche (blogueuses beauté y compris) et on le vivait plutôt bien. Si aujourd'hui, il me paraît impensable de faire l'impasse sur le concealer ou le crayon à sourcils quand je me maquille, j'ai gardé dans mes indispensables le fond de teint, l'eyeliner, le mascara, le crayon noir, le blush et le rouge à lèvres rose. J'ai voulu remettre le nez dans mes références préférées de l'époque. Par chance, la plupart d'entre elles existe toujours (certaines formules ont toutefois été retravaillées). J'étais donc très curieuse de voir si les produits en question me plaisaient toujours autant qu'il y a 10 ans.

Voici la réponse.

TAG | 10 choses sur mon corps

24 mars 2019

De mon corps, il en est rarement question sur le blog. D'ailleurs, je vous parle assez rarement des soins pour le corps parce que c'est une catégorie de cosmétiques qui m'intéresse finalement assez peu. Je raffole bien sûr des gels douche parfumés (que je collectionne et aligne soigneusement sur tout le pourtour de ma baignoire au risque que ma fille vide tous les flacons un à un dans son bain #payetonbouillondeculture), des gommages corporels aussi et, comme bon nombre d'entre nous, je fais la guerre aux poils à grands coups de rasoir et — quand je me sens l'âme d'une warrior — d'épilateur électrique. Bref, rien de bien transcendant comme vous pouvez le constater. Pourtant, l'autre soir sur Youtube, entre 2 vidéos de Marion Caméléon, je suis tombée sur le TAG "10 choses sur mon corps". Allez savoir pourquoi, je l'ai trouvé fort intéressant.


Parce que notre corps, qu'on l'aime ou qu'on le déteste, témoigne bien souvent de notre histoire. Il a ses particularités, ses formes, ses bizarreries, ses capacités extraordinaires, ses cicatrices... Toutes ces choses auxquelles nous sommes habituées, ces choses qu'on finit par ne plus voir, parce qu'on a toujours vécu dans cette enveloppe là et qu'on n'en a jamais connu d'autre. Notre corps peut parfois être source de douleur, de honte aussi. Il y a des jours où on le voit tel qu'il est, parfait dans son imperfection, et d'autres où on ne voit que ses défauts. De mon corps à moi, j'en ai très souvent fait abstraction. Loin d'être totalement en paix avec lui, je ne me sens pas non plus complexée. Disons que de mon corps, je m'en fiche un peu beaucoup. À partir du moment où il fonctionne à peu près correctement, je ne ressens pas ce besoin impérieux de m'en préoccuper davantage. Voici néanmoins 10 choses qui font que mon corps est bel et bien le mien et qu'il ne ressemble à aucun autre.

Palette Venus XL 2 de Lime Crime : l'histoire d'un coup de foudre

21 mars 2019

En matière de palettes, je marche bien souvent au coup de coeur. Comme je ne suis pas de celles qui consomment le plus de fards à paupières dans la vie de tous les jours, quand me vient l'envie de m'offrir une nouvelle palette, mon achat est (la plupart du temps) mûrement réfléchi. Je n'ai pas envie d'acheter pour acheter. Et puis il faut reconnaître que certaines références ne sont pas données ; il faut donc que l'investissement vaille le coup. Mon dernier coup de coeur palette en date remonte à l'automne 2018. Lorsque la New Nude Palette Huda Beauty est sortie, j'ai tout de suite su qu'il me la fallait parce que tout me plaisait chez elle : les nuances proposées, la pigmentation, le jeu de textures... Je n'ai pas hésité une seconde avant de passer commande, ce qui est plutôt rare me concernant quand il s'agit de palettes de fards à paupières.


Lorsque j'ai aperçu la palette Venus XL 2 de Lime Crime pour la première fois, il y a eu comme un bis repetita. Coup de foudre immédiat. Le genre de truc qui ne vous lâche pas. Pour tout vous dire, j'avais beau faire, je n'arrivais pas à me sortir cette nouvelle palette de la tête. Je ne suis pourtant pas la plus grande fan de l'univers de Lime Crime qui est — grosso modo — à des millénaires de ce que j'aime en matière de maquillage. Je ne suis d'ailleurs pas étonnée de lire des revues très mitigées au sujet de cette nouvelle palette, les fans de la première heure étant davantage habitués à des nuances plus vives et plus osées. Pour ma part, c'est justement la douceur qui se dégage de cette Venus XL 2 qui m'a immédiatement charmée. L'association de nuances vertes et rosées avec une touche d'orangé cuivré m'a tout de suite attirée. Bref, le coup de coeur ne passant pas, j'ai fini par craquer au bout de quelques semaines seulement.

Essie Collection Printemps 2019 : 3 jolis vernis pour les beaux jours

19 mars 2019

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, aujourd'hui c'est le dernier jour de l'hiver. Enfin ! — j'ai envie de vous dire. Parce que de l'hiver, une fois Noël passé (soit 3-4 jours après le début de la saison en fait), je n'en peux déjà plus. Cette saison me déprime au plus haut point, sauf quand on a la chance d'avoir un peu de neige (dans ce cas, l'hiver prend tout son sens), ce qui arrive à peu près tous les 36 du mois quand on habite en région Centre, haha ! L'arrivée du printemps est à chaque fois pour moi une sorte de "renaissance". On va droit vers les beaux jours et ça peut paraître tout bête mais mon moral est tout de suite bien meilleur quand le soleil est là, à réchauffer l'air ; quand les oiseaux gazouillent (sauf quand il est 5 heures du matin... ;) ; quand les fleurs des arbres fruitiers éclosent et que la nature s'éveille pour de vrai.


Au printemps, je peux emmener ma fille au parc sans me cailler les miches pendant qu'elle fait son 36ème tour de toboggan. Au printemps, je peux enfin remettre les pieds dans mon jardin sans avoir les godasses qui s'enfoncent dans 50 cm de bouillasse. Au printemps, je peux enfin ranger mes gros pulls et ressortir mes blouses préférées. Au printemps, je peux à nouveau faire péter la couleur côté makeup sans avoir l'impression d'être un clown en jet lag complet. Bref, le printemps c'est la vie ! Et ça, Essie l'a bien compris puisque ma marque de vernis préférée (ou presque) vient de sortir sa jolie Collection Printemps 2019 — collection que je trouve absolument charmante.

1 semaine / 5 nouveautés [#54]

17 mars 2019

Qui dit fin de semaine dit petit tour d'horizon des nouveautés qui ont retenu mon attention ces 7 derniers jours. Cela commence à devenir une habitude (quand on en est à l'édition #54, oui, c'est certain ! ;) et j'aime lister et partager avec vous toutes ces petites choses que j'ai très envie de tester (même si je dois en oublier la moitié avec ma mémoire de poisson rouge). Cette semaine, tout particulièrement, il y a eu pas mal de jolis lancements et je dois bien avouer que j'ai plus d'une fois été tentée de passer une petite commande qui va bien (et qui fait du bien au moral) cette semaine.


Les collections printanières sont déjà bien installées mais d'autres belles nouveautés ne vont pas tarder à arriver. Bien sûr, et nous l'attendions tous, Tarte va tout bientôt faire son apparition chez Sephora (jeudi prochain pour être précise — et mon petit doigt me dit que le Shape Tape ne va pas faire long feu !) mais pas que ! Car c'est officiel, la marque de maquillage de Charlotte Tilbury (maquilleuse britannique de renom) va également rejoindre le catalogue de l'e-shop Sephora très prochainement (il me semble qu'aucune date précise n'a été communiquée pour le moment) et, même si l'on pouvait déjà se la procurer chez Feelunique (notamment), je trouve que c'est une excellente nouvelle.

Dior Forever Skin Glow : mon avis sur le dernier-né des fonds de teint Dior

15 mars 2019

Le maquillage du teint est l'une des choses que je préfère faire dans ma routine makeup et même si je reste bien souvent fidèle à mes fonds de teint (plus de 4 ans que je carbure quasi-exclusivement au Foundation Stick de Bobbi Brown ; si ça ce n'est pas de l'amour ! ;), j'aime découvrir de nouvelles choses quand j'ai la chance de pouvoir trouver une teinte qui correspond à ma carnation archi-claire. Malheureusement, ma peau est redevenue chiante depuis quelque temps maintenant et je dois avouer que le plaisir n'est plus au rendez-vous lorsque vient le moment d'appliquer mon fond de teint. La rosacée cause des rougeurs et des boutons, mais pas que ! J'ai beaucoup de zones de sécheresse (sur le nez, autour du nez et sur le front) alors que ma sécrétion de sébum — elle — ne faiblit pas. Mes pores sont très dilatés, ma peau gonfle et j'ai donc le teint très irrégulier. Bref, maquiller une peau pareille c'est un enfer !


C'est dans ce contexte que j'ai eu le plaisir de recevoir le dernier né de chez Dior : le Dior Forever Skin Glow. Comme je vous en avais parlé dans cet article, Dior a tout récemment retravaillé sa gamme Forever en matière de fonds de teint fluides. Au travers de ses nouveautés, la maison propose effectivement une nouvelle formule haute couvrance et une tenue renforcée sans faire l'impasse sur la dimension soin avec, à la clé, 24 heures d'hydratation (pour le confort) et un "effet perfecteur" de peau (pores resserrés et grain de peau affiné sur le court et le moyen terme). Forever, c'est désormais 2 finis : le mat iconique — dédié aux peaux normales à grasses sujettes aux brillances, aux pores dilatés et aux imperfections — et le nouveau fini glow qui est lui destiné aux peaux normales à sèches sujettes au teint terne, aux pores dilatés et aux imperfections. C'est de ce dernier dont je vais vous parler aujourd'hui.

Petites et grandes angoisses d'une maman

12 mars 2019

Lorsque j'ai repris les rênes du blog plusieurs mois après avoir accouché de ma fille, j'étais partie dans l'idée de partager avec vous au fil des mois mon cheminement dans les joies de la maternité. Parce que mon nouveau rôle de mère prenait alors le pas sur tout le reste ; parce que j'avais très envie que le "Gibberish" de "Beauty & Gibberish" prenne une autre dimension, collant un peu mieux à cette nouvelle vie toute chamboulée par l'arrivée d'un 3ème membre dans la famille BG (sans compter Dexter ;). Et puis le temps est passé. Vite, très vite. J'ai posté quelques articles sur le sujet. Mon accouchement (sans doute l'article le plus intime qu'il m'ait été donné d'écrire), un petit TAG tout mignon, une rétrospective de ma grossesse compliquée (parce que je n'ai pas eu la possibilité de bloguer pendant celle-ci et cela reste l'un de mes plus grands regrets) et, plus récemment, mon quotidien de maman blogueuse. Guère plus.


Je me suis vite rendu compte que j'avais du mal à prendre la parole par ici en tant que mère et non comme une copine blogueuse beauté. Parler de ma fille et de mon rôle de maman reste quelque chose de très personnel et plus la tendance au grand déballage de l'intime allait crescendo dans la blogo/youtubosphère, moins j'avais envie de m'étaler sur le sujet. Par peur qu'on se méprenne sur mes intentions et, surtout, par peur d'aller trop loin en dévoilant des choses qui ne doivent finalement pas l'être dans la "vraie vie". Pourtant, et paradoxalement, j'ai toujours eu cette envie latente d'écrire au sujet de ma maternité. Pas en tant qu'experte, loin de là, mais plutôt en tant que personne "normale" qui découvre — avec des yeux emplis d'étoiles mais aussi de larmes parfois — ce que c'est d'être une maman.

1 semaine / 5 nouveautés [#53]

10 mars 2019

Avalanche de belles nouveautés à venir ou déjà disponibles dans nos boutiques préférées !! Ça bourgeonne chez toutes les marques en ce moment et ce n'est pas pour me déplaire (la dernière journée presse Sephora a — apparemment — encore envoyé du lourd ! ;). L'arrivée du printemps me met d'ailleurs en joie et il me tarde de dire au revoir pour de bon à l'hiver (en croisant les doigts pour que le soleil revienne). Ces derniers temps je me trouve quand même plutôt raisonnable question dépenses et c'est une sacrée prouesse au vu des circonstances. Je ne me fixe jamais de "no buy" parce que je sais que je ne tiens jamais ce genre de résolution (plus je m'interdis quelque chose, plus j'ai envie de ce quelque chose — coucou, j'ai 13 ans d'âge mental !) mais force est de constater que je n'ai pas beaucoup craqué ces dernières semaines.


Ce n'est pourtant pas les tentations qui manquent. Il y a tellement de jolies choses qui sortent ! Mon seul craquage de ces derniers jours c'est la Palette Venus XL II de Lime Crime dont je vous avais parlé dans cet article et qui me faisait terriblement envie avec ses nuances vertes et rosées. Eh bien après avoir attendu plusieurs (longues et interminables) semaines, j'ai fini par passer commande (merci les -30% chez Feelunique !). Autant vous dire que je guette l'arrivée du facteur tous les jours maintenant... En attendant, c'est sur d'autres belles nouveautés que j'ai flashé cette semaine. En voici 5 qui ont particulièrement retenu mon attention.

Les nouveaux Rouge Fabuleux de Bourjois : bluffants !

7 mars 2019

Ne faites pas attention à ce que je peux vous raconter parfois (quand je me mets à vous dire que j'aime moins les rouges à lèvres qu'avant, nanani nanana...) car je crois que, finalement, je ne cesserai jamais de m'extasier devant les nouvelles formules de rouge à lèvres. Et force est de constater qu'en la matière, on a fait un bond en avant considérable ces dernières années. Je trouve que les (bons) rouges à lèvres d'aujourd'hui n'ont plus grand-chose à voir avec les (bons) rouges à lèvres d'il y a 10-15 ans (et c'est aussi valable avec les fonds de teint, les mascaras et les vernis à ongles à mon sens). J'ai la sensation qu'aujourd'hui on peut vraiment se maquiller avec de très bons produits pour pas trop cher et que la frontière entre maquillage de luxe et maquillage de grande distribution est de plus en plus mince.


En matière de rouges à lèvres, plus précisément, c'est Bourjois qui me scotche le plus souvent. La marque semble immuable et reste encore aujourd'hui fidèle à son esprit boudoir parisien en conservant précieusement ses classiques dans son catalogue (la fameuse petite boîte ronde, entre autres) plutôt que vouloir tout chambouler pour paraître davantage dans l'air du temps. On serait presque à 2 doigts de s'ennuyer, mais ça, c'est sans compter les nouveautés aux formules toujours plus innovantes que nous sert la marque à chaque grand lancement. Les Rouge Fabuleux font partie de celles-ci.

Mes découvertes & favoris de février 2019

5 mars 2019

Je n'ai absolument pas vu le mois de février passer et j'ai l'impression que mes favoris de janvier datent d'hier !! Bref, je suis quand-même super contente de vous retrouver aujourd'hui avec de nouvelles découvertes et favoris. C'est un nouveau rendez-vous sur le blog et j'espère qu'il vous plaît. Ce mois-ci, j'ai encore découvert et/ou redécouvert de bien jolies choses et si je m'écoutais, ma liste de favoris ferait 3 mètres de long. Rassurez-vous, je me suis efforcée de rester hyper synthétique pour ne pas rendre cet article indigeste. Et puis une liste de coups de coeur longue comme un bras, ça n'a pas vraiment de sens n'est-ce pas ?


Aller, trêve de tergiversations, on entre tout de suite dans le vif du sujet si vous le voulez bien. Comme ce sera le cas à chaque fois, mes favoris du mois s'articulent autour de 3 catégories : mes favoris makeup, mes favoris soins et mes favoris lifestyle. Let's goooo (oui je suis déchaînée aujourd'hui) !!

Le nouveau masque Magic Transformask d'Erborian : top ou flop ?

3 mars 2019

Début janvier, j'ai eu le plaisir de recevoir un joli petit colis de la part d'Erborian contenant la dernière nouveauté de la marque : le Magic Transformask. Je pense qu'on ne présente plus Erborian aujourd'hui, marque née en 2007 de la rencontre d'une scientifique coréenne — Hojung Lee — et d'une experte du monde des cosmétiques — Katalin Berenyi (actuelle Directrice Générale de Clarins). Erborian, dont le nom signifie "Herbes d'Orient", s'est notamment imposée en France en 2009 avec le lancement de la première BB Crème du marché européen devenue aujourd'hui best seller de la marque : la BB Crème au Ginseng.


Depuis, la marque a tracé son bout chemin, marquant les esprits avec des formules toujours plus novatrices (la CC Crème à la Centella Asiatica, la CC Red Correct, la Glow Crème et la Pink Perfect Crème, entres autres) alliant textures inédites et formules infusées d'ingrédients naturels issus de la pharmacopée coréenne. Aujourd'hui, on trouve Erborian chez Sephora et dans bien d'autres parfumeries agréées (Marionnaud, Nocibé), mais pas que ! Il y a quelques semaines, je suis tombée nez à nez avec les produits de la marque en parapharmacie (et j'ai trouvé ça génial) ! C'est donc avec grand plaisir que je me suis penchée sur le dernier né de la marque : le Magic Transformask.

Lip-Expert Matte & Lip-Expert Shine de By Terry : très (très) jolis !

28 févr. 2019

En matière de rouges à lèvres liquides, je pensais sincèrement avoir fait le tour de la question. Après une longue période à ne jurer que par les formules "hybrides" et à ne porter que des laques à lèvres (période avant grossesse, grosso modo), j'ai fini par préférer les rouges à lèvres en stick classiques pour une raison qui m'échappe encore (sans doute par facilité). La mode des rouges à lèvres liquides mats étant arrivée alors que j'étais en plein dans les couches et le Bépanthen, j'ai rapidement eu la sensation d'avoir "loupé le coche" et je n'ai finalement jamais été une véritable adepte de ces formules — même si je compte malgré tout quelques jolies pépites que j'aime porter de temps en temps dans ma collection. Mais contrairement à certaines, je suis loin de vouer un culte aux rouges à lèvres liquides mats.


Quand j'ai appris le lancement d'une nouvelle gamme de rouges à lèvres liquides signée By Terry, j'ai été très intriguée. Intriguée parce que By Terry c'est LA marque que j'ai appris à découvrir en 2018 et les coups de coeur ont été très nombreux. Intriguée aussi parce qu'en matière de rouges à lèvres liquides, je ne voyais pas vraiment où pouvait être l'innovation du siècle, les marques ayant toutes déjà proposé leur(s) version(s) de la laque à lèvres brillante et/ou matte. Je ne m'attendais donc pas à grand-chose avec les nouveaux Lip-Expert By Terry, si ce n'est à de bons liquid lipsticks, ni plus, ni moins.

Essie Gel Couture Sheer Silhouettes : de parfaits petits vernis de mariée

25 févr. 2019

Tous les ans à cette période de l'année, je ne peux m'empêcher de repenser aux préparatifs de mon mariage et aux multiples tergiversations qui les ont accompagnés jusqu'au jour J. Si aujourd'hui il y a certaines choses que je ferais différemment, il y en a d'autres que je ne changerais pour rien au monde, comme le choix de me maquiller moi-même le jour de mon mariage. À l'époque, Aurélie n'officiait pas encore (sinon je me serais incontestablement tournée vers elle) et j'avais vraiment la frousse de confier ma mise en beauté à une personne qui ne connaissait ni mes goûts (en matière de makeup de mariée), ni ma peau (qui était alors en pleine crise de rosacée).


Mais croyez-le ou non, je crois que ce qui m'a le plus posé de problèmes dans l'affaire ça a été le choix du vernis à ongles. Oui, c'est vraiment idiot dit comme ça, faut bien le reconnaître. Il aurait suffit que j'arrête de faire ma tête de mule et que je confie mes mains à une professionnelle de la manucure et le problème était réglé ! Mais non, mon esprit de contradiction en avait décidé autrement. Je voulais tout sauf une "manucure de mariée" (comprendre : la fameuse french avec stamping blanc motif dentelle et tout le tralala) ; je voulais quelque chose de simple façon "mains propres et soignées" et pour cela, je trouvais qu'il était bête que je ne fasse pas ma manucure moi-même. Au final, la quête du vernis à ongles de mariée parfait a été longue... très longue... Et j'ai fini par jeter mon dévolu sur le très basique Bubble Bath.

1 semaine / 5 nouveautés [#52]

10 févr. 2019

Et c'est reparti pour un tour avec encore une belle flopée de nouveautés ! Là on peut le dire, on est en plein dans la période des gros lancements des marques et l'arrivée progressive des collections printanière me ravit plus que jamais. Depuis les débuts de ce blog, je n'ai de cesse de vous dire que les collections makeup de printemps sont mes préférées et c'est toujours le cas. Je raffole des couleurs proposées pour cette saison en général et je suis particulièrement gâtée cette année. J'ai des envies de roses pastel et de verts en tout genre (oui, je raffole du vert comme vous avez pu le constater sur mon compte Instagram, hum... ;) et il semblerait que ces nuances soient plutôt tendance en ce moment (ce qui m'arrange bien du coup !).


Honnêtement, j'essaye de rester raisonnable et les quelques achats que je fais, je les fais bien souvent en pensant au blog et à ce que vous aimeriez voir par ici. J'ai aussi reçu pas mal de nouveautés ces dernières semaines (la collection Lolli'Glow, les Lip Maximizer et les Lip Glow To The Max de Dior ; les Lip-Expert Shine & Matte de By Terry ; les rouges à lèvres Winky Lux... dites-moi s'il y a un truc que vous voulez voir en priorité sur le blog !!) et je n'ai pas assez de jours dans la semaine pour pouvoir publier en temps et en heure une revue sur tout ! Et puis je louche encore méchamment sur de nouvelles palettes de fards à paupières. J'ai l'impression d'avoir un peu fait le tour en matière de rouges à lèvres mais en ce qui concerne les palettes... que de tentations !

Zoom sur les nouveaux rouges à lèvres Sephora Collection (Satin, Shine, Matte & Lacquer)

7 févr. 2019

Avec Monsieur BG il nous arrive parfois de rigoler quand on se rend compte qu'on commence vraiment à se faire vieux (enfin, façon de parler ! ;). Il faut dire qu'on se connaît depuis qu'on a l'âge de 17 ans et nous en aurons 34 cette année. Inutile de vous dire que quand on regarde d'anciennes photos de nous ça nous fait... peur pleurer marrer. Ce qui ne nous fait pas marrer en revanche c'est quand on réalise chacun de notre côté que notre cerveau respectif n'est plus aussi fringuant qu'il y a 10 ans. Pour ma part, j'ai remarqué que j'avais de plus en plus de trous de mémoire et comme je brasse pas mal d'infos avec le blog, il faut toujours que je note tout sinon j'oublie 80% de ce que je viens de lire/d'apprendre. Bref, c'est moche de vieillir...


"Mais pourquoi est-ce qu'elle nous raconte sa life là ?" (oui oui, je vous vois vous poser la question devant votre écran ! ;). Je vous raconte ça parce que le reboot de la gamme de rouges à lèvres Sephora Collection fait partie de ces choses que j'ai su pendant un temps mais que j'ai fini par oublier complètement. Dans un recoin de ma mémoire, je me souvenais qu'une marque allait opérer une refonte de toute sa gamme de lipsticks en 2019 mais im-pos-sible de me souvenir de qui, que, quoi, dont, où ! C'est finalement la dernière fois que j'ai mis les pieds chez Sephora et que je me suis retrouvée face au corner rouges à lèvres Sephora Collection que je me suis dit — un brin exaspérée : "Mais bon sang mais c'est bien sûr !!"

Mes découvertes & favoris de janvier 2019

4 févr. 2019

Nouveau rendez-vous cette année — et j'espère que cela vous plaira, j'ai décidé de vous proposer à chaque début de mois ma liste de favoris du mois qui précède. Je me suis rendu compte que "les favoris" faisaient partie de mes vidéos préférées sur Youtube (du moins sur les quelques chaînes que je suis) et même si vous proposer cela n'est pas d'une originalité monstre, je me suis dit que ça pourrait être sympa, pour vous comme pour moi, de lister les choses — découvertes et/ou redécouvertes le mois dernier  — que j'ai particulièrement aimées. Parce que je n'ai pas le temps de rédiger une revue pour chaque produit que j'adore. Parce que je n'ai pas spécialement envie de publier un article pour parler de mes séries et livres du moment non plus.


Dans ces favoris, je vais m'efforcer d'être hyper synthétique. Une liste de produits longue comme mon bras n'a certainement aucun intérêt et n'a finalement que très peu de sens. Je n'ai donc retenu que les choses qui m'ont particulièrement fait "vibrer" ; les références sur lesquelles j'ai énormément compté ces dernières semaines ; les choses qui m'ont marquée.

Que vaut le nouveau Rouge Signature de L'Oréal ?

1 févr. 2019

Les Rouge Signature de L'Oréal, c'est un peu la nouveauté lèvres de grande distrib' que j'attendais comme le messie depuis fin 2018. Vous me connaissez suffisamment pour savoir que j'adooooore flâner dans les supermarchés (j'ai d'ailleurs pas mal d'articles prévus autour de cette thématique dans les brouillons du blog pour les semaines à venir) et dès que j'ai découvert les Rouge Signature en rayon (soldés à -30% chez Auchan la semaine passée — oui, j'ai aussi une passion toute particulière pour le décorticage de prospectus ;), j'ai sauté le pas et en ai acheté un, pour voir.


Je ne vous cacherai pas que j'étais de base assez frileuse. Assez échaudée par l'histoire des Ultra Matte Liquid Lipstick Les Chocolats, j'avais très peur d'être une nouvelle fois déçue par L'Oréal qui n'est pas forcément ma marque de prédilection en matière de bidules à lèvres (bien que j'eus adoré les laques Color Riche Extraordinaire fut un temps). Et puis pour tout vous dire, je ne suis pas la nana la plus accro de la Terre aux rouges à lèvres liquides mats. Bref, cette affaire était loin d'être gagnée. Et pourtant...

Ces achats que je regrette (un peu, beaucoup...)

29 janv. 2019

Je ne sais pas si vous l'avez remarqué mais il est très rare que je vous présente des produits que je n'apprécie pas sur le blog. On pourrait presque croire que j'aime tout si on s'en tient à ce que j'écris par ici. Que nenni ! Je crois même être plus exigeante aujourd'hui qu'il y a 5 ans avec les produits de beauté que j'achète. Pourquoi je ne vous parle pas plus des flops alors ? Parce que je sais que nos avis sur les cosmétiques restent hyper subjectifs ; que nous n'avons pas toutes les mêmes attentes et que nous sommes toutes différentes à la base (type de peau, nature de cheveux, longueur des cils, etc...). Si bien qu'un produit que je moi je juge détestable au possible peut être un véritable coup de coeur pour vous, et vice versa.


Et puis il y a différentes façons de regretter un achat. On peut le regretter parce qu'il ne répond finalement pas à nos attentes (on a acheté sur un coup de tête en omettant de lire la fiche d'information du produit sur le site et on s'attendait — à tort — à autre chose) ; on peut le regretter parce qu'on le trouve fondamentalement nul sur nous (le résultat espéré n'est pas au rendez-vous alors qu'il était chouette sur la copine) ; on peut le regretter parce qu'aussi génial/joli soit-il, on ne l'utilise jamais (on a donc dépensé ses sous pour rien si ce n'est pour regarder la chose croupir sous la poussière dans son placard).

1 semaine / 5 nouveautés [#51]

27 janv. 2019

Je suis très excitée de vous retrouver aujourd'hui pour vous présenter les nouveautés de la semaine, youpiii !! Il faut dire qu'en ce moment c'est un peu la folie et toutes les marques sont en train de lancer leurs nouveaux produits et leurs nouvelles collections. C'est franchement pas terrible pour mon porte-monnaie cette histoire parce que ma wishlist est en train de s'allonger de façon phénoménale et c'est franchement pas beau à voir. Il va donc falloir que je fasse du tri et que je revoie mes priorités (j'ai un panier Beauty Bay qui m'attend bien sagement et je ne sais pas si c'est bien le moment de valider ma commande ;)...


Aussi, j'ai eu le malheur d'aller faire un peu de shopping en ville le week end dernier et un petit tour chez Sephora et Monoprix m'a suffit pour en prendre plein les yeux (c'est ça d'habiter dans une petite ville ; quand on retrouve la "civilisation", ça fait toujours un choc ! ;) et pour me donner des envies que je n'avais pas jusqu'alors. Je suis aussi super ravie de voir que pas mal des nouveautés 2019 que je vous avais annoncées dans cet article sont en train d'arriver en France (le Milky Fusion de Lancôme — ce rouge à lèvres soin marbré qui nous fait rêver depuis des semaines — a été annoncé officiellement par la marque). Bref, ça promet tout ça ! Voici les 5 nouveautés qui m'ont particulièrement tapé dans l'oeil cette semaine.


On commence avec une poudre libre sur laquelle je ne me serais probablement jamais arrêtée si je ne dévorais pas les vidéos de Marion Caméléon : j'ai nommé la Pro Filt'r Instant Retouch Setting Powder de Fenty Beauty. Vous le savez (ou pas d'ailleurs ;), je ne suis pas la nana la plus emballée de la Terre par le makeup Fenty Beauty. La marque fait grand bruit depuis son arrivée chez Sephora mais je n'ai toujours pas craqué pour un seul produit Fenty, allez savoir pourquoi. Je me suis néanmoins arrêtée au corner de la marque chez Sephora et je dois dire que cette nouvelle poudre fixatrice de maquillage a attiré mon attention. J'ai trouvé le boîtier très raffiné et la poudre en elle-même a effectivement l'air d'être assez chouette, ultra-fine et lissante. Dommage qu'il n'y ait pas la nuance Lavender sur l'e-shop de Sephora sinon elle serait déjà sur ma wishlist.

Chez Sephora également, je n'ai pas pu ne pas m'arrêter devant les nouveaux rouges à lèvres Sephora Rouge Satin de Sephora Collection dont le packaging a été remanié. Il me semble que la formule reste inchangée (sauf erreur de ma part) mais le tube, lui, a été revu et corrigé et il prend un sacré coup de jeune et me semble plus dans l'air du temps (il me fait penser au tube du Velvet Noir de Marc Jacobs Beauty) et donc plus attractif. J'en ai profité pour swatcher plusieurs couleurs et j'ai été vraiment bluffée par la texture et la pigmentation (et la forme du raisin qui me rappelle celle des Vice Lipstick). À savoir que Sephora a upgradé de la même façon sa gamme de rouges à lèvres mats, brillants et laqués. Ok, j'avoue tout, j'ai craqué et une revue arrive bientôt...

Côté palettes, je dois reconnaître que je louche méchamment sur celles pour le teint issues de la nouvelle collection Becca X Khloé Kardashian & Malika Haqq. Becca fait partie de ces marques qui sont en permanence sur ma wishlist mais pour lesquelles je ne craque finalement jamais à cause des prix. Les 2 nouvelles palettes pour le teint Bronze, Blush & Glow Palette de Becca me font très envie même si j'ai un doute sur la compatibilité des nuances avec ma carnation claire. Mention spéciale pour la Palette Made With Love by Khloé dont les 2 blushes et l'highlighter me paraissent absolument magnifiques car très lumineux mais naturels. Le bronzer, c'est moins ma tasse de thé par contre...

Et puis il y a les petites nouvelles de chez Urban Decay : les On The Run Palette. Pour tout vous dire, cette semaine, j'ai été à 2 doigts de m'offrir la Born To Run avec ma carte cadeau Sephora. Cette palette me fait de plus en plus envie, surtout à cause de ses fards verts et bleutés. Vous dire que la mini palette On The Run Detour me plaît beaucoup n'est donc pas une surprise. Urban Decay vient effectivement de sortir 3 mini palettes colorées (au prix plus doux) qui reprennent la thématique de la Born To Run, chacune de ces palettes comprenant 8 fards à paupières. Detour a clairement ma préférence parmi les 3 avec ses nuances neutres et bleutées. Quelle tentation !

Et puis on termine avec une nouveauté vernis à ongles car je suis clairement dans cette période où le vernis à ongles revient en force dans ma vie de beauty addict. J'ai littéralement flashé sur la Collection Serene Slate signée Essie et il fallait que je vous en parle. Bon, cette nouvelle ligne de vernis aurait aussi très bien pu s'intituler "50 nuances de gris" puisque le gris, dans toutes ses déclinaisons possibles (gris bleu, gris argenté, vert de gris, gris ardoise, etc...), est clairement à l'honneur avec ces nouvelles références Essie. Mais les couleurs sont d'une subtilité folle (beaucoup de teintes sourdes, vertes et bleutées) et je me vois tout à fait porter chacune d'entre elles en ce moment avec la lumière froide de l'hiver.

Pour en savoir plus :

Pro Filt'r Instant Retouch Setting Powder de Fenty Beauty | 31 euros chez Sephora.
8 nuances disponibles (7 sur l'e-shop Sephora).

Sephora Rouge Satin de Sephora Collection | 11,99 euros chez Sephora.
20 nuances disponibles.

Becca X Khloé Kardashian & Malika Haqq Bronze, Blush & Glow Palette de Becca | 48 euros chez Sephora.
Éditions limitées. 2 déclinaisons disponibles.

On The Run Palette Urban Decay | 26,50 euros chez Sephora (exclu web).
3 déclinaisons disponibles.

Collection Serene Slate Vernis Classique par Essie | 11,90 euros chez L'Oréal.
9 nuances disponibles (6 pour la France).

Il y a actuellement -20% de remise sur votre article préféré chez Sephora avec le code HAPPY2019.
[Retrouvez tous les autres codes promo en vigueur dans la sidebar du blog, encart "Bons plans Sephora" ;)]

Mon go to makeup du moment avec la palette Dior Backstage Cool Neutrals

24 janv. 2019

L'autre jour, avec ces histoires de #10yearschallenge, j'ai pris un sacré coup de vieux quand j'ai réalisé que cela faisait maintenant 10 ans que je bloguais beauté (dont 8 belles années par ici). Je ne vous raconte pas le choc ! J'ai l'impression d'être un véritable dinosaure de la blogo et ça me ficherait presque un complexe cette affaire... En 10 ans, il est clair que mon rapport au maquillage a changé, et mes goûts aussi. Je suis et resterai probablement à jamais une lipstick addict dans l'âme, mais ce serait vous mentir que vous dire que mon amour pour les petits tubes de rouge à lèvres est toujours aussi fort qu'avant. Depuis quelque temps maintenant, c'est pour les palettes de fards à paupières que je voue une passion grandissante.


L'amélioration de ma technique de maquillage des yeux n'est sans doute pas étrangère à cela. Et même si je ne suis toujours pas une méga-experte en la matière, je prends de plus en plus de plaisir à jouer du pinceau et à m'émerveiller devant telle ou telle texture/nuance de fard. Malgré tout, ma vie de maman me rattrape bien souvent et il est rare que je trouve le temps de me poser pour réaliser un magnifique smoky avec cut crease (que je ne sais pas faire) et tout le tralala. Et on ne va pas se leurrer, qui a le temps de faire ça le matin avant d'emmener ses enfants à l'école et/ou d'aller bosser ? Personnellement, si j'ai le temps de me brosser les dents et la tignasse, c'est déjà jour de fête !

Finalement, c'est grâce au (et pour le) blog que j'arrive à m'octroyer ces longues minutes devant le miroir à faire "mumuse" avec mes palettes. Aujourd'hui, je vous propose de retrouver LE maquillage des yeux que j'aime réaliser depuis quelque temps maintenant quand j'ai un peu de temps devant moi (mais pas toute la journée non plus). C'est un peu ce que les youtubeuses appellent le "go to makeup" je crois, celui avec lequel on est à l'aise à force de l'avoir exécuté ; celui qu'on réalise maintenant en 2 temps 3 mouvements (ou 4, ou 5... ;), fingers in the nose (ou presque). Pour l'occasion, j'ai (enfin !!) sorti et testé la Dior Backstage Eye Palette 002 Cool Neutrals que Dior m'a envoyé il y a maintenant une éternité lors du lancement de la fameuse gamme Backstage (dont le fond de teint a fait grand bruit depuis).


Pour rappel, on doit la gamme Backstage à Peter Philips, directeur de la création et de l'image du maquillage Dior. Cette gamme, qui se veut à la fois technique (au niveau des formules et des textures) et facile à utiliser au quotidien (grâce au choix de nuances neutres et universelles dans les palettes), propose un nombre limité de références, toutes proposées dans des packagings ludiques, pratiques et moins "luxe"/"parfumerie" d'apparence (que la gamme de maquillage traditionnelle de la maison j'entends). Cela donne des palettes pour le maquillage du visage, du regard et des lèvres ultra-compactes.

La Eye Palette 002 Cool Neutrals ne fait pas exception puisque cette palette de fards à paupières se présente dans un boîtier en plastique transparent surmonté d'un liseré argenté sur son pourtour et estampillé "Dior" en son centre. Soit on aime, soit on déteste. Certaines n'apprécient pas, pointant du doigt le fait que l'on ne retrouve pas la "patte" de la maison Dior dans cette collection. Personnellement, j'aime plutôt bien et même si le boîtier est globalement moins chic que le noir laqué traditionnel, celui-ci reste très Dior dans l'esprit puisque chaque fard à paupières reste joliment travaillé, à l'image de la maison. Quant au format, il est — comme je l'ai mentionné plus haut — très compact puisque le boîtier mesure 8X8 cm . La palette propose 9 pans et chaque fard a un grammage de 1,11 (l'ensemble de la palette proposant 10 grammes de produit).


Ce que j'ai beaucoup aimé avec cette Eye Palette Dior Backstage, c'est son côté hyper pratique, accessible et complet. En effet, dans cette palette on retrouve 8 fards à paupières et 1 primer. La présence d'une base à paupières est toujours une bonne idée selon moi (j'étais déjà de cet avis concernant la New Nude Palette Huda Beauty) et même si sa nuance paraît très jaune à première vue, elle est parfaite, même pour les carnations les plus claires comme la mienne. La présence de ce primer permet au plus grand nombre de se familiariser avec ce geste maquillage qui n'est pas à sous-estimer (surtout quand on ne porte ni fond de teint ni anti-cernes, donc aucune matière sur la paupière avant de la maquiller).

Pour le reste, les 8 fards à paupières proposent 2 finis différents —  soit irisé, soit mat — ce qui permet de varier les plaisirs et, surtout, de sculpter le maquillage du regard à la manière du contouring, en jouant avec la lumière. Il n'est d'ailleurs pas étonnant de retrouver une nuance dénommée "Highligther" et une autre dénommée "Ombré", l'une visant à illuminer le regard ; l'autre à lui donner plus de profondeur.


Côté nuances, on retrouve comme promis une harmonie de fards neutres allant du rose pâle au marron violine, en passant par le mauve, le lilas et le prune. Au vu du nom de la palette ("Cool Neutrals"), on aurait pu s'attendre à avoir des teintes hyper froides et grisâtres mais ce n'est pas du tout le cas. Cool Neutrals propose de vrais beaux neutres qui tirent tous vers le rose/mauve froid sans pour autant tomber en plein dedans. C'est subtilement dosé et c'est vraiment tout ce que j'aime question couleurs.

Pour ce qui est de la pigmentation, je dois admettre que je m'attendais à mieux encore même si la palette se défend bien dans son ensemble. Les fards mats de la 3ème ligne sont ceux qui m'ont le plus scotchée. D'ailleurs, ils se travaillent hyper bien, se fondent très bien et ne font pas de patches. Les fards irisés de la 2ème ligne sont très jolis mais pas bluffants, leur rendu couleur étant un peu en deçà de mes espérances. Pour ce qui est de la texture, j'ai trouvé l'ensemble des fards de la palette très doux et veloutés au toucher. Ils font quelques chutes pendant le maquillage — surtout les fards foncés — mais cela reste anecdotique si on prend bien le temps de tapoter son pinceau avant d'appliquer la matière.


La Dior Backstage Eye Palette 002 Cool Neutrals représente donc à peu près tout ce que j'aime dans une palette de fards à paupières neutres. Avec elle, on ne peut vraiment pas se planter, que ce soit au niveau du choix des couleurs que celui des textures. Quand j'ai envie de me maquiller le regard mais que je n'ai pas vraiment l'âme d'une aventurière, c'est systématiquement vers ce type de palette aux teintes basiques (mais essentielles) que je me tourne.

Mon go to make up du moment s'apparente généralement à un maquillage du regard pas trop prononcé, bien souvent dans des tonalités mauves, marrons et rosées. J'aime surtout intensifier mon creux de paupière et mon coin externe tandis que j'illumine ma paupière mobile et mon coin interne de l'oeil à coups de fards irisés (voire métalliques). Pas de ligne nette et précise, le tout est globalement fondu et flouté au pinceau estompeur pour un rendu plus "naturel" et facile à assumer au quotidien.


Pour le maquillage du jour, j'ai commencé par appliquer le Primer sur toute ma paupière mobile en l'étirant légèrement sur ma paupière fixe. J'ai ensuite commencé par appliquer allègrement le fard Mauve (Matte) dans mon creux de paupière avant d'estomper celui-ci avec le fard Pink (Matte) sur ma paupière fixe. Pour intensifier le creux de paupière et préciser la forme étirée du coin externe, j'ai utilisé le fard Ombré que j'ai fondu dans les 2 couleurs précédentes. Je l'ai également appliqué sur mon ras de cil inférieur avant de le flouter avec le fard Mauve. Pour encore plus d'intensité au niveau du coin externe, j'ai tapoté le fard Plum (Matte) en oblique sur ma paupière mobile avant de l'étirer lui aussi en une sorte de virgule floue. J'ai fermé le coin externe de mon oeil avec cette teinte en l'étirant également jusqu'au ras de cils inférieur.

Pour le maquillage du reste de la paupière mobile (son centre et le coin interne), j'ai au préalable "nettoyé" celle-ci en appliquant à nouveau du Primer avec un petit pinceau plat afin d'obtenir une base dépourvue de couleur. J'ai ensuite prélevé le fard Lilac au doigt pour le tapoter au centre de ma paupière mobile. Pour mon coin interne, j'ai jeté mon dévolu sur la nuance Silver que j'ai appliquée elle aussi au doigt. Enfin, pour intensifier le regard, j'ai appliqué le fard Plum (Matte) au ras des cils supérieurs à la façon d'un eyeliner, mais en beaucoup plus diffus, avant de flouter l'ensemble du maquillage sur la paupière fixe avec le fard Pink (Shimmer). Un trait de crayon noir sur la muqueuse supérieure, un recourbage de cils dans les règles de l'art et plusieurs couches de mascara waterproof plus tard, ce make up classique et facile à réaliser est déjà terminé.


Voilà donc pour mon go to makeup du moment. Aujourd'hui je n'ai pas eu envie d'appliquer d'eyeliner mais il n'est pas rare que je dégaine mon feutre pour obtenir quelque chose de plus défini. La Dior Backstage Eye Palette 002 Cool Neutrals de Dior se prête spécialement bien à ce type d'exercice. Alors oui, les fans de makeups colorés risquent fort de s'ennuyer avec ce type de palette archi-neutre. En revanche, je la conseille à toutes celles qui n'ont ni le temps ni l'envie de se prendre la tête avec un maquillage hyper élaboré et celles qui ne savent pas trop harmoniser les couleurs entre elles. Très accessible, même pour les novices, cette palette offre bien plus de possibilités qu'on ne le croit grâce à un choix de nuances contrastées et de finis variés hyper équilibré et super bien pensé.

Pour en savoir plus :

Dior Backstage Eye Palette de Dior - 002 Cool Neutrals | 49 euros chez Sephora.

[produit offert par la marque]

Il y a actuellement -20% de remise sur votre article préféré chez Sephora avec le code HAPPY2019.
[Retrouvez tous les autres codes promo en vigueur dans la sidebar du blog, encart "Bons plans Sephora" ;)]

Mise en beauté :

Fond de teint : Serum Foundation de The Ordinary - nuance 1.0 N (Very Fair Neutral)
Anti-cernes : Shape Tape de Tarte - nuance Fair
Correcteur : Radiant Creamy Concealer de NARS - nuance Vanilla
Poudre libre : Hyaluronic Hydra-Powder de By Terry
Blush : Rouge Blush de Dior - nuance 361 Rose Baiser

Sourcils : Eyebrow Styler Cien de Lidl - nuance 10 Dark Blond
Paupières : Dior Backstage Eye Palette de Dior - 002 Cool Neutrals
Crayon (muqueuse supérieure) : Glide-On Eye Pencil Waterproof d'Urban Decay - nuance Perversion
Mascara : Paradise Extatic Waterproof de L'Oréal

Lèvres : Rouge Signature de L'Oréal - nuance 105 I Rule
Ongles : Tenue & Strong Pro de Maybelline - nuance 898 Poet

Masques Fructis Hair Food de Garnier : pourquoi j'en suis totalement accro

21 janv. 2019

On ne va pas se mentir, capillairement parlant, j'en suis à un stade de quasi-déconfiture totale. Bon, je dois tout de même reconnaître qu'en la matière, j'ai connu bien pire (un coup d'oeil dans mes photos période 2010/2011 m'a fait comprendre que j'ai parcouru un sacré bout de chemin — et testé beaucoup trop de choses avec plus ou moins de réussite — du côté de la moumoute ;). Au moment où je vous écris cet article, je ne suis toujours pas décidée à faire quoique ce soit pour ma chevelure et c'est peut-être pas plus mal comme ça, haha ! En attendant, je fais tout ce que je peux pour être en paix avec celle-ci. Je m'efforce d'espacer au maximum les shampoings (j'en suis à 2/3 par semaine — merci les bonnets qui cachent la misère) et je continue d'appliquer un masque sur mes longueurs à chaque fois que je lave ma tignasse.


Question masques justement, j'alterne actuellement entre l'huile de Coco — que je laisse poser 1 à 2 heures (si ce n'est plus) avant de me laver les cheveux — et les génialissimes masques Fructis Hair Food de Garnier que j'ai découverts dès leur sortie l'année dernière. Sans surprise, ces petits (pas si petits que ça d'ailleurs !) pots ont fini dans mes favoris beauté de 2018. C'est bien la première fois de ma vie que j'achète et rachète un masque capillaire et ce, dans toutes ses déclinaisons !

Avec Hair Food, Garnier a voulu frapper fort et aller encore plus loin dans le domaine des soins capillaires à composition naturelle. La marque est souvent pointée du doigt quand il s'agit d'aborder le sujet du "green washing" mais force est de constater que Garnier fait quand même de sacrés efforts, tant au niveau du choix des ingrédients que du côté de la transparence avec ses compos, pour que les consommatrices que nous sommes achètent en connaissance de cause.


Concernant la gamme Fructis Hair Food, Garnier mise sur des formules d'origine naturelle à 98%, vegan, biodégradables et garanties sans silicone, sans paraben et sans colorant artificiel. Les 2% restants "garantissent la sensorialité et la bonne conservation du produit" selon la marque. La gamme s'articule actuellement autour de 4 références mettant en avant 4 ingrédients stars : l'Huile de Macadamia pour le Masque Lissant Hair Food Macadamia (destiné aux cheveux secs et rebelles) ; le jus de Banane pour le Masque Nourrissant Hair Food Banane (destiné aux cheveux très secs) ; l'Extrait de fruit de Goji pour le Masque Éclat Hair Food Goji (destiné aux cheveux colorés) et l'extrait de Papaye pour le Masque Réparateur Hair Food Papaye (destiné aux cheveux abîmés).

Chacun de ces masques peut être utilisé de 3 façons différentes : en soin démêlant sans pose ; en masque avec 3 minutes de pose ou en soin sans rinçage, appliqués tels quels sur cheveux secs ou mouillés. Pour ma part, je les ai toujours utilisés comme des masques, les laissant poser au moins 5 bonnes minutes à chaque fois.


Côté présentation, j'ai tout de suite été séduite par les gros pots généreux de la gamme. La contenance est de 390 mL et on en a pour un sacré bout de temps. Je déplore néanmoins l'absence d'opercule (certes pas très écolo) pour protéger le produit. Combien de pots ai-je vu à moitié ouverts chez Leclerc et Auchan ? Autant vous dire que pour l'hygiène et la conservation du produit, on repassera.

Côté texture, on retrouve à peu près la même chose dans chacune des 3 références en ma possession. Le masque est assez dense et crémeux, avec un petit aspect gélifié tout de même, et on ressent plus ou moins le côté huileux de la chose au toucher selon la référence. Le Masque Nourrissant Hair Food Banane est celui qui se rapproche le plus de la texture "yaourt" que j'attendais. C'est en tout cas un plaisir d'y plonger les doigts à chaque utilisation (et j'en mets toujours des tonnes !). Évidemment, Garnier a joué à fond la carte de la "gourmandise" avec ces soins puisque chaque référence sent extrêmement bon le fruit. Mention spéciale pour le Masque Lissant Hair Food Macadamia qui est sans doute mon préféré de tous.


Côté composition, force est de constater que Garnier a fait les choses plutôt bien et que la présence d'huiles diverses et variées et d'extraits de fruits dans les formules est loin d'être anecdotique. Cela (et la grande contenance) justifie sans doute le prix de ces masques qui est relativement élevé (il varie entre 6,90 et 8,90 euros selon les enseignes) pour de la grande distribution.

Ainsi, le Masque Lissant Hair Food Macadamia pour cheveux secs et rebelles contient (entre autres) de l'Huile de Macadamia, de l'Huile de Soja, de l'Huile de Tournesol, de l'Huile de Jojoba, de l'Huile d'Amande douce et de l'Huile de Coco. En revanche, la présence d'Hydroxypropryl Guar Hydroxypropyltrimonium Chloride (un conditionneur synthétique antistatique) me gêne un petit peu. Voici la composition complète :

Aqua/Water ; Cetearyl Alcohol ; Glycerin ; Isopropyl Myristate ; Stearamidopropyl Dymethilamine ; Macadamia Integrifolia Seed Oil ; Sodium Hydroxide ; Helianthus Annuus Seed Oil/Sunflower Seed Oil ; Simmondsia Chinensis Seed Oil/Jojoba Seed Oil ; Prunus Amygdalus Dulcis Oil/Sweet Almond Oil ; Cocos Nucifera Oil/Coconut Oil ; Hydroxypropryl Guar Hydroxypropyltrimonium Chloride ; Caprylyl Glycol ; Citric Acid ; Tartaric Acid ; Cetyl Esters ; Salicylic Acid ; Caramel ; Linalool ; Geraniol ; Coumarin ; Limonene ; Citral ; Citronellol ; Benzyl Alcohol ; Benzyl Cinnamate ; Benzyl Salicylate ; Parfum/Fragrance.


Le Masque Éclat Hair Food Goji pour cheveux colorés, contient quant à lui de l'Extrait de fruit de Goji, de l'Huile de Soja, de l'Huile de Tournesol et de l'Huile de Coco. On retrouve à nouveau l'Hydroxypropryl Guar Hydroxypropyltrimonium Chloride pour la sensorialité du produit. Voici sa composition complète :

Aqua/Water ; Cetearyl Alcohol ; Glycerin ; Isopropyl Myristate ; Stearamidopropyl Dymethilamine ; Lycium Barbarum Fruit Extract ; Glycine Soja Oil/Soybean Oil ; Sodium Hydroxide ; Helianthus Annuus Seed Oil/Sunflower Seed Oil ; Coco-Caprylate/Caprate ; Cocos Nucifera Oil/Coconut Oil ; Hydroxypropryl Guar Hydroxypropyltrimonium Chloride ; Caprylyl Glycol ; Citric Acid ; Lactic Acid ; Tartaric Acid ; Cetyl Esters ; Potassium Sorbate ; Sodium Benzoate ; Salicylic Acid ; Caramel ; Linalool ; Citronellol ; Benzyl Alcohol ; Benzyl Salicylate ; Parfum/Fragrance.

Enfin, le Masque Nourrissant Hair Food Banane pour cheveux très secs mise sur le Beurre de Karité, l'Huile d'Olive, le jus de Banane, l'Huile de Soja, l'Huile de Tournesol, le Romarin, l'Huile de Coco et l'Huile d'Avocat. Voici sa composition complète :

Aqua/Water ; Cetearyl Alcohol ; Glycerin ; Isopropyl Myristate ; Stearamidopropyl Dymethilamine ; Butyspermum Parkii Butter/Shea Butter ; Olea Europaea Oil/Olive Fruit Oil ; Musa Paradisiaca Fruit Juice/Banana Fruit Juice ; Glycine Soja Oil/Soybean Oil ; Sodium Hydroxide ; Helianthus Annuus Seed Oil/Sunflower Seed Oil ; Rosmarinus Officinalis Leaf Extract/Rosemary Leaf Extract ; Coco-Caprylate/Caprate ; Cocos Nucifera Oil/Coconut Oil ; Hydroxypropryl Guar Hydroxypropyltrimonium Chloride ; Caprylyl Glycol ; Citric Acid ; Persea Gratissima Oil/Avocado Oil ; Lactic Acid ; Tartaric Acid ; Cetyl Esters ; Tocopherol ; Potassium Sorbate ; Sodium Benzoate ; Salicylic Acid ; Caramel ; Linalool ; Eugenol ; Coumarin ; Benzyl Alcohol ; Parfum/Fragrance.

Pas de mauvaise surprise donc et c'est vraiment trèèès appréciable pour une marque de grande distribution. Et vous vous doutez bien que si je suis accro à cette gamme de masques Hair Food, c'est (aussi) parce qu'ils font le bonheur de mes cheveux à chaque utilisation.


En effet, j'applique chaque masque (1 à la fois évidemment ! ;) de façon généreuse sur mes longueurs et laisse le tout poser de longues minutes avant de rincer. La matière ne dégouline pas partout et reste bien sur le cheveu pendant tout le temps de pose. Le rinçage se fait assez rapidement — un peu moins pour le Masque Nourrissant à la Banane, logique ! — et les cheveux se démêlent facilement (malgré l'absence de silicones). Inutile de préciser qu'ils sentent merveilleusement bon, même plusieurs heures après le séchage. Concernant les bénéfices soin, j'ai noté que le Masque Lissant au Macadamia assouplissait bien mes longueurs tout en légèreté tandis que le Masque Nourrissant à la Banane les alourdissait davantage (sans pour autant les engluer) mais les rendait encore plus doux. Enfin, le Masque Éclat au fruit de Goji est un peu un mix des 2, moins riche que le masque à la Banane, il rend les cheveux souples et doux et mon reste de couleur auburn sur mes longueurs me paraît effectivement moins terne.

Carton plein, donc, pour ces masques Fructis Hair Food de Garnier ! Je vous les recommande les yeux fermés (il y a souvent des promos dessus en plus) — surtout le Masque Lissant Hair Food Macadamia à vrai dire. Pour ma part, je songe sérieusement à m'offrir la référence à la Papaye pour remplacer mon pot de Macadamia terminé depuis belle lurette et mon pot au fruit de Goji (déjà) en fin de vie.

Masques Fructis Hair Food de Garnier | 6,90 euros en grande distribution (c'est chez Leclerc que je les ai trouvés au prix le moins cher).
4 déclinaisons disponibles.

[produits achetés par mes soins]

What's hot ?



Derniers posts sur Instagram

© Beauty & Gibberish. Design by FCD.