Tout sur la palette Ambient Lighting Edit Volume 4 de Hourglass

29 oct. 2018

Non mais depuis le temps - depuis le temps !! - que je rêvais de m'offrir une palette Hourglass ! Cela faisait d'ailleurs partie de mes "bonnes" résolutions de l'année 2018 (souvenez-vous) : "m'offrir un blush ou une palette Hourglass". Cette marque me fait de l'oeil depuis qu'elle a déboulé chez Sephora France mais je dois reconnaître que les prix m'avaient toujours dissuadée de passer commande jusque-là. M'était tout de même resté en travers de la gorge le fait que la palette Ambient Lighting Edit Volume 3 me soit passée sous le nez l'an dernier alors qu'elle me tentait terriblement. Je la trouvais absolument magnifique mais quand j'ai enfin eu le courage déclic de la mettre dans mon panier, elle était malheureusement déjà sold out.


Alors vous imaginez bien que quand j'ai découvert que l'Ambient Lighting Edit Volume 4 était dispo chez Sepho (et il était un truc comme 2 heures du matin), je n'ai pas tergiversé 36 plombes. J'ai réveillé Monsieur BG pour lui confier le péché que je m'apprêtais à commettre, il a donné son assentiment, j'ai mis la chose dans le panier et j'ai validé. C'est donc il y a quelques jours seulement que j'ai reçu ma commande avec ma précieuse à l'intérieur. Pour une fois, je me suis empressée de la photographier, de la swatcher et de la tester pour pouvoir vous la présenter avant que cette édition limitée ne disparaisse définitivement. Alors, ai-je bien fait de craquer au beau milieu de la nuit ?

Pour la petite histoire, Hourglass est une marque de make up américaine née en 2004. Il aura pourtant fallu attendre juillet 2017 pour qu'elle débarque chez Sephora France. Réputée pour son avant-gardisme, tant sur le plan des formules que sur l'éthique (la marque est certifiée cruelty free ; de nombreux produits sont vegan, gluten free et exempts de parabens, phtalates, sulfates, parfums synthétiques, Triclosan et autres nano-particules), Hourglass se targue d'être une marque de luxe révolutionnaire grâce à ses formulations inédites basées sur des technologies innovantes. Ingrédients actifs, textures ultra-sensorielles, couleurs modernes et packagings épurés, voici ce qui caractérise le mieux cette marque de maquillage 2.0.


Chez Hourglass, se sont les produits pour le teint qui - en général - font le plus parler d'eux. Combien de fois ai-je lu (ou entendu) que c'était chez Hourglass qu'on trouvait les plus belles poudres, les plus beaux highlighters et les plus beaux blushes ? Pas étonnant donc que la marque nous propose à chaque fin d'année une nouvelle édition (super limitée) de sa fameuse palette Ambient Lighting Edit (ou Palette Lumière Edit en VF), palette pour le teint regroupant à la fois des poudres best-sellers et des poudres inédites, toutes formulées avec la Photoluminescent Technology (une technologie qui capture et diffuse la lumière sur le visage pour que la peau paraisse plus douce et lisse donc plus jeune et lumineuse).


En pratique, la palette Ambient Lighting Edit Volume 4 se présente dans un joli boîtier épuré en plastique pas très lourd ayant un fini miroir métallique rose/mauve (qui prend toutes les traces de doigts au fil des utilisations #montorchonmicrofibresestmonmeilleurami). Je le trouve vraiment de toute beauté, simple, chic, efficace. À l'intérieur on y découvre un grand miroir ainsi que les 6 fards (bombés comme des coussins), fards ayant chacun un grammage de 1,3 gramme (ce qui est somme toute assez peu pour le prix ; par comparaison, les blushes mono de la marque ont une contenance de 4,2 grammes et coûtent 38 euros).

Plus en détail, on retrouve à l'intérieur de ce Volume 4 les 6 références suivantes / ligne du haut de gauche à droite : 2 poudres de finitions - l'Ambient Lighting Powder Dim Light (référence permanente) et l'Ambient Lighting Powder Diffused Light (référence permanente) ; 1 highlighter - l'Ambient Strobe Lighting Powder Euphoric Strobe Light (référence permanente). Ligne du bas de gauche à droite : 1 bronzer - l'Ambient Lighting Bronzer Filtered Bronze Light (référence exclusive) ; 2 blushes - l'Ambient Lighting Blush Luminous Glow (référence exclusive) et l'Ambient Strobe Lighting Blush Euphoric Fusion (référence permanente).


Pour le maquillage, Hourglass conseille d'appliquer l'une ou l'autre des poudres de finition sur l'ensemble du visage ; d'utiliser le bronzer pour souligner les tempes, le creux des joues et la mâchoire ; d'appliquer l'un des 2 blushes sur les pommettes ; d'utiliser l'highlighter sec ou humide sur les zones de lumière du visage (le haut des pommettes, l'arête du nez, sous le sourcil et sur l'arc de cupidon).

En pratique, je dois avouer que j'attendais énormément de ces poudres côté formule et texture et je n'ai vraiment pas été déçue. Elle sont toutes les 6 d'une finesse assez incroyable et très veloutées au toucher. Pas du tout poudreuses, on n'a pas l'effet plâtre ou cakey que peuvent avoir certaines poudres puisque la formule de celles-ci est exempte de Talc. L'ensemble est d'une luminosité assez dingue et la pigmentation plutôt très chouette. On n'a pas de pigments qui tachent mais une couleur qui se diffuse d'une très jolie façon sur la peau. La pigmentation du bronzer et des blushes est dingue et la tenue générale des poudres est excellente.


En ce qui concerne les poudres de finition Ambient Lighting Powder (les 2 premières poudres de la ligne du haut / 1er et 2ème swatch en partant de la gauche), je craignais Dim Light trop foncée pour ma carnation claire mais pas du tout. Il s'agit d'un beau nude beige couleur chair au fini très subtilement satiné. Totalement neutre, il met joliment le teint en valeur, floutant légèrement les pores et illuminant l'ensemble du visage sans paillettes apparentes. Diffused Light est beaucoup plus pâle et lumineux, tout en transparence. Il s'agit d'un blanc cassé légèrement beige au fini satiné. Il est lui aussi d'une finesse incroyable et ne paraît pas du tout "crayeux" sur la peau. Il floute joliment les imperfections tout en fixant le maquillage. Je le déconseille néanmoins aux peaux qui ont tendance à briller très rapidement.

L'Ambient Strobe Lighting Powder Euphoric Strobe Light (3ème poudre de la ligne du haut  / 3ème swatch en partant de la gauche), qui est l'highlighter de la palette, est une excellente surprise également. Il s'agit d'une poudre couleur champagne un peu chaud à la texture incroyablement douce et veloutée qui se diffuse d'une magnifique façon sur la peau. L'effet est selon moi beaucoup plus naturel et diffus que ce qu'on obtient avec les highlighters Dior (que j'adore) et ça me convient tout à fait pour la vie de tous les jours. Humidifié, son fini extrêmement satiné se retrouve décuplé.

Le bronzer de la palette (1ère poudre de la ligne du bas / 4ème swatch en partant de la gauche) est celui que je craignais le plus car je ne porte jamais de bronzer et que je crains toujours les poudres trop chaudes sur ma peau claire. Filtered Bronze Light est un beau bronzer marbré qui mêle beige clair et marron. On y trouve un sous-ton légèrement rosé et son fini est satiné. Je le trouve peut-être un peu trop chaud pour moi et je regrette la présence de nacres (pour moi, un bronzer pur et dur se doit d'être mat). En revanche il se travaille super bien, tout en transparence, et peut-être facilement mixé à l'un des 2 blushes.

Enfin, les deux blushes. (2ème et 3ème poudre de la ligne du bas de la palette / 5ème et 6ème swatch en partant de la gauche) sont sans doute les références qui m'ont le plus emballée. L'Ambient Lighting Blush Luminous Glow est un blush marbré au fini satiné qui mêle pigments corail et pigments beige nude. Les 2 nuances se mélangent parfaitement et crééent une teinte pêchue et lumineuse. Sa tenue est excellente. L'Ambient Strobe Lighting Blush Euphoric Fusion est un blush marbré et satiné plus soft qui mêle pigments prune et pigments beige nude. Le mélange des 2 créé une jolie nuance rose, chaude et très très lumineuse. Le tout est, là encore, d'une finesse de folie.


Pour le maquillage du jour (je tiens à préciser que, comme d'habitude, je me suis photographiée à la lumière naturelle) j'ai utilisé la poudre de finition Diffused Light sur l'ensemble de mon visage puis j'ai appliqué le blush Euphoric Fusion sur mes pommettes. J'ai illuminé les points de lumière (arête du nez, haut des pommettes, tempes, arc de cupidon) avec l'highlighter Euphoric Strobe Light et ai ombré le creux de mes joues, le haut de mon front ainsi que chaque côté de l'arête de mon nez avec le bronzer Filtered Bronze Light.

Vous l'aurez compris, je ne regrette absolument pas mon coup de folie pour cette palette qui permet vraiment de faire connaissance avec Hourglass. Il faut tester les poudres de la marque pour comprendre véritablement la "dinguerie" de la chose. Leur texture dépasse tout ce que j'ai pu voir en la matière à ce jour (et j'en ai pourtant testé des poudres !). La finesse, le côté velouté, la facilité d'application, l'estompage facile, le résultat seconde peau et la lumière diffuse qui se dégage de l'ensemble : autant d'arguments qui font de cette palette un véritable must have. Le prix... moins, malheureusement.

Pour en savoir plus :

Ambient Lighting Edit Volume 4 de Hourglass | 75 euros chez Sephora.
Édition limitée Noël 2018.

[produit acheté par mes soins]

Les poudres à l'unité :
Ambient Lighting Power de Hourglass | 52 euros chez Sephora. 6 nuances disponibles.
Ambient Strobe Lighting Powder de Hourglass | 42 euros chez Sephora. 4 nuances disponibles.
Ambient Lighting Bronzer de Hourglass | 49 euros chez Sephora. 4 nuances disponibles.
Ambient Lighting Blush de Hourglass | 38 euros chez Sephora. 6 nuances disponibles.
Ambient Strobe Lighting Blush de Hourglass | 38 euros chez Sephora. 4 nuances disponibles.

-20% sans minimum dès 2 articles achetés chez Sephora avec le code EP39BASKET
[Retrouvez tous les autres codes promo en vigueur dans la sidebar du blog, encart "Bons plans Sephora" ;)]

Mise en beauté :

Base de teint : Fluide Hydratant Matifiant Peaux Mixtes de Clarins
Fond de teint : Skin Foundation Stick de Bobbi Brown - nuance Porcelain
Anti-cernes : Shape Tape de Tarte - nuance Light (ancienne référence)
Correcteur : Radiant Creamy Concealer de NARS - nuance Vanilla

Sourcils : Eyebrow Styler Cien de Lidl - nuance 10 Dark Blond
Mascara : Paradise Extatic Waterproof de L'Oréal
Crayon (muqueuse supérieure) : Glide-On Eye Pencil Waterproof d'Urban Decay - nuance Perversion

Lèvres : Clinique Pop de Clinique - nuance 14 Plum Pop
Ongles : Tenue & Strong Pro de Maybelline - nuance 130 Rose Poudré

Coup de coeur pour les nouveaux Rouge Blush de Dior

25 oct. 2018

Tandis que les collections maquillage de Noël continuent de nous submerger, je poursuis mon petit bonhomme de chemin en découvrant les nouveautés de cette rentrée 2018 (avant de me jeter corps et âme dans l'or et les paillettes des Holiday Looks). Parmi celles-ci, il y a bien sûr eu les Ultra Rouge de Dior (dont je vous ai déjà parlé au début du mois dans ce billet) mais côté teint, on a également pu compter sur les nouveaux Rouge Blush apparus lors de la sortie de la collection Dior de cet automne. Sauf erreur de ma part (car je ne peux pas être au four et au moulin ! #expressiondu18èmesièclebonjour), je trouve qu'on n'a pas énormément parlé de ces jolies poudres et je trouve cela fort dommage car, au risque d'enterrer définitivement tout suspense (au cas où vous n'auriez pas lu le titre de mon billet), je les trouve absolument géniales.


Dior présente son nouveau Rouge Blush comme un "blush poudre longue tenue" qui "donne aux joues une couleur intense et ultra-pigmentée tout en assurant une longue tenue". On nous promet une intensité de couleur modulable pour un "fini tendre ou extrême" (vous verrez, j'ai pour une fois résisté à la tentation de mettre 3 tonnes de poudre par peur qu'on ne voie rien sur mes photos et ai opté pour le fini "tendre", haha ! :). Les Rouge Blush se déclinent en 15 teintes s'inspirant directement des rouges à lèvres Rouge Dior avec 3 finis différents : mat, satiné et irisé.

En pratique, les Rouge Blush se présentent dans les désormais classiques poudriers Dior (le même format que celui des palettes 5 Couleurs), à savoir des boîtiers noirs laqués estampillés Dior dont le pourtour est subtilement souligné par un liseré argenté. Chaque poudrier a une contenance de 6,7 grammes (par comparaison, le fameux Air Blush de Marc Jacobs Beauty propose 8 grammes de produit). Le pan de chaque palette est donc de taille plutôt généreuse. On trouve à ses côtés un pinceau plat assez fourni (mais trop souple) légèrement biseauté ainsi qu'un grand miroir. La poudre en elle-même est légèrement parfumée (on retrouve une fragrance très Dior dans le genre) et est sobrement embossée des initiales "CD". En tant que Dior addict, je trouve l'ensemble d'un chic absolu.


C'est côté formule et texture que j'attendais le plus de ces Rouge Blush et je n'ai pas été déçue. Ayant une peau vraiment pas lisse naturellement, j'ai une nette préférence pour les poudres ultra-fines qui ne marquent pas (trop) les imperfections et qui se diffusent très facilement sans faire de taches. Mission accomplie avec les 3 Rouge Blush en ma possession. La poudre est très douce et velouté au toucher. Plutôt fine et donc assez volatile sur le pinceau, elle se diffuse toute seule sur les pommettes sans faux pas. On peut effectivement moduler l'intensité couleur, passer d'un résultat naturel tout en transparence à un bel effet bonne mine avec la seule et même référence.

La pigmentation est au rendez-vous mais je reconnais que je m'attendais à beaucoup plus (ou pire, c'est selon ;) à ce niveau-là. Mais ne vous méprenez pas, c'est pour moi un point positif. Certaines couleurs paraissent ultra-flashy dans la palette et ça fait presque peur quand vient le moment de les appliquer. Heureusement, le pigment n'est pas brut de décoffrage et il se fond dans la peau d'une très jolie façon (ce qui n'est pas sans me rappeler les Air Blush Marc Jacobs Beauty justement) ce qui fait que toutes les teintes proposées sont tout à fait portables sans craindre taches, patches de couleur et autres effets de mauvais goût.


J'ai eu le plaisir de choisir et de recevoir 3 Rouge Blush et je dois dire que le choix n'a pas été facile parmi les 15 nuances proposées (elles sont toutes tellement jolies !). J'ai finalement opté pour des teintes plutôt variées, tantôt flashy, tantôt naturelles, avec des finis différents. Ce sont donc les références suivantes que je vais vous présenter aujourd'hui (et dont vous pouvez retrouver les swatches ci-dessus - avec de gauche à droite) : le Rouge Blush 047 Miss, le Rouge Blush 219 Rose Montaigne et le Rouge Blush 361 Rose Baiser.

Rouge Blush 047 Miss


Il s'agit là de la nuance la plus flashy des 3 que j'ai choisies (comme vous pouvez le constater). Je pensais ce blush mat au premier abord mais, à y regarder de plus près, je pense qu'il s'agit davantage d'un satiné car il présente quelques micro-nacres et reflète quand-même un peu la lumière. Un peu plus poudreux que ses copains, Miss est un rose vif ni trop chaud ni trop froid qui donne tout de suite bonne mine. Je trouve qu'il met en valeur les carnations pâles mais je suis certaine qu'il est tout aussi magnifique sur une peau beaucoup plus mate que la mienne. Sa pigmentation est bonne et, fort heureusement, modulable. Je ne le porterai toutefois pas en période de crise de rosacée (car du rose vif sur du rose vif... enfin vous voyez le tableau ;).

Rouge Blush 219 Rose Montaigne


C'est le Rouge Blush que je trouve le plus joli à regarder dans son poudrier parmi les 3 en ma possession. Il s'agit d'un fard au fini irisé mêlant le rose à l'orangé avec plein de micro-nacres dorées. Il me rappelle un peu l'Orgasm de NARS dans le même style. Sa texture est veloutée à souhait et il se fond admirablement bien sur la peau sans en marquer les imperfections. Le fini est à la fois lumineux et vitaminé, je l'aime beaucoup.

Rouge Blush 361 Rose Baiser


J'ai eu un vrai coup de foudre pour la nuance toute douce et délicate de cette référence. Ce 361 Rose Baiser est un rose doux satiné, un poil sourd, ni trop clair ni trop foncé. Il prend des accents tantôt beiges tantôt mauves selon la chaleur et la luminosité. Il est lui aussi très lumineux mais il ne marque pas les irrégularités du grain de peau. Très fin et velouté, c'est le blush naturel par excellence, celui que l'on peut porter avec tout en toutes circonstances. C'est incontestablement mon coup de coeur.

Et voilà pour ce petit tour d'horizon des nouveaux Rouge Blush de Dior. Je suis totalement charmée par cette nouveauté teint dont la formule et la texture me paraissent être une vraie réussite. Je pense que j'aurais pu me passer du parfum mais à côté de cela, je n'ai rien à reprocher à ces jolies poudres dont la tenue est effectivement irréprochable.

Pour en savoir plus :

Rouge Blush de Dior | 46 euros chez Sephora.
15 nuances disponibles (dont 5 exclusives chez Dior).

[produit offert par la marque]

-25% sur une sélection de marques dès 50€ chez Sephora avec le code FRBLO25
[Retrouvez tous les autres codes promo en vigueur dans la sidebar du blog, encart "Bons plans Sephora" ;)]

Mise en beauté :

Base de teint : Fluide Hydratant Matifiant Peaux Mixtes de Clarins
Fond de teint : Skin Foundation Stick de Bobbi Brown - nuance Porcelain
Anti-cernes : Shape Tape de Tarte - nuance Light (ancienne référence)
Correcteur : Radiant Creamy Concealer de NARS - nuance Vanilla
Poudre libre : Hyaluronic Hydra-Powder de By Terry

Sourcils : Eyebrow Styler Cien de Lidl - nuance 10 Dark Blond
Mascara : Paradise Extatic Waterproof de L'Oréal
Crayon (muqueuse supérieure) : Glide-On Eye Pencil Waterproof d'Urban Decay - nuance Perversion

Lèvres : Dior Addict Lacquer Stick de Dior - nuance 674 K-Kiss

Le rituel soin des lèvres Baume de Rose By Terry au banc d'essai

22 oct. 2018

Mes premiers pas avec By Terry remontent à l'année 2012. Je me souviens avoir eu un énorme coup de coeur pour l'un des rouges à lèvres de la marque : le Rouge Terrybly Hot Cranberry. Pour l'époque, dépenser 36 euros dans un rouge à lèvres relevait carrément du coup de folie (bon, ça l'est encore aujourd'hui hein, mais disons que c'était plus rare avant ;). J'étais littéralement tombée amoureuse de ce lipstick. Depuis, j'ai toujours regardé avec envie et fascination ce que proposait la marque, tant au niveau du maquillage que des soins car tout ce que propose By Terry est et reste bien souvent plébiscité par les copines blogueuses.


Et puis, il y a plusieurs mois maintenant, j'ai eu le plaisir de recevoir un joli colis de la part de la marque avec tout un tas de chouettes produits dedans. Les iconiques de By Terry en sorte. J'ai littéralement sauté de joie lorsque j'y ai découvert (notamment) la gamme Baume de Rose pour les lèvres. Depuis le temps que j'entendais parler de ce fameux (et coûteux) baume pour les lèvres à la rose ! Ce truc, c'est un peu la Rolls-Royce des baumes à lèvres et vous savez comme j'aime prendre soin de mes lèvres (vu que j'adore les rouges à lèvres). Néanmoins, j'ai toujours un peu tiqué face à l'engouement suscité par ce petit pot parce que sa composition n'est pas 100% naturelle et que, pour moi (comme vous le savez), les baumes à lèvres qui fonctionnent vraiment restent ceux qui le sont (comme mes chéris de chez Hévéa).

Je ne me suis tout de même pas fait prier pour tester le rituel pour les lèvres Baume de Rose. Non, à vrai dire, il me tardait trop de tester tout cela pour vous donner mon avis. Et, à ma grande surprise, il est vraiment positif.

On commence le rituel "jolies lèvres" avec le Gommage Lèvres Baume de Rose de By Terry qui est, il me semble, une nouveauté de la marque. Je n'en avais jamais entendu parler jusque-là. La marque présente ce soin comme un "exfoliant ultra-doux" qui "affine, lisse et sublime les lèvres tout en délicatesse". Ce soin se présente dans un tube d'une contenance de 15 grammes avec un embout plastique biseauté percé en son centre pour laisser sortir le produit.


L'odeur de rose est assez prégnante (comme dans toute la gamme Baume de Rose - si vous détestez viscéralement la rose, passez votre chemin). On nous parle d'une formule "baume-onctueux sucré" à base de beurre de Rose, de cire essentielle de fleurs de Rose, d'huile de Rosier Muscat, d'extraits huileux de Rose Noire et de Rose Pastel et de micro-cristaux de sucre. Côté naturel on y trouve aussi de l'huile de graines de Tournesol et de l'huile de Ricin. Pour le reste, on retrouve en grande majorité du Coco-Caprylate/Caprate (émollient), du Sucrose (du sucre), de la Glycerin (hydratante), du Caprylic/Capric Triglyceride (émollient) et de l'Hydrogenated Polyisobutene (émollient). Viennent ensuite l'eau (Aqua) et l'huile de Rose. Voici la composition complète :

Coco-Caprylate/Caprate , Sucrose , Glycerin , Caprylic/Capric Triglyceride , Hydrogenated Polyisobutene , Aqua/Water/Eau , Rosa Canina Fruit Oil , Sucrose Stearate , Sucrose Laurate , Tocopherol-Parfum/Fragrance , Diethylhexyl Syringylidenemalonate , Phenoxyethanol , Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil , CI 77891/Titanium Dioxide , Ricinus Communis (Castor) Seed Oil , Rosa Moschata Seed Oil , Rosa Centifolia Flower Cera/Rosa Centifolia Flowerwax , Rosa Damascena Flower Cera/Rosa Damascena Flowerwax , C10-18 Triglycerides , Geraniol , Methylparaben , Citronellol , Sucrose Palmitate , Rosa Centifolia Flower Extract , Propylparaben , Ethylparaben , Linalool , Benzyl Benzoate , Rosa Hybrid Flower Extract , Citral , CI 15850/Red 7.

En pratique, je dois reconnaître que j'ai tout bonnement adoré ce gommage.


Moi qui ne connaissais que ceux de chez Lush (pas forcément très doux pour les lèvres) et le Lip Sugar Scrub de Dior, j'ai été conquise par la texture de celui-ci qui est très crémeuse puis rapidement huileuse sur les lèvres. Les grains de sucre ne sont pas trop nombreux et c'est un plaisir de caresser ses lèvres du bout des doigts pour que la magie opère. Une fois débarrassées de l'excédent de produit, les lèvres se retrouvent vraiment adoucies et lissées, absolument pas agressées par le côté micro-peeling de la chose. Je m'en sers une fois tous les 15 jours en ce moment et je crois ne plus pouvoir m'en passer. Je valide !

On continue le petit rituel en entrant véritablement dans le vif du sujet avec le fameux Soin Lèvres Baume de Rose de la marque. Il s'agit d'un des best-sellers de By Terry donc autant vous dire que j'en attendais beaucoup. La marque nous parle d'un "soin SOS ultra-glamour pour réparer, nourrir, régénérer et protéger durablement les lèvres" à la texture "crémeuse et délicatement parfumée à la rose, brillante sans être collante" qui se promet de lisser, repulper et assouplir les lèvres. Ce baume à lèvres se présente dans un pot en verre poli ultra-chic d'une contenance de 10 grammes.


Là encore, l'odeur de rose est très présente à l'ouverture du pot. On y découvre à l'intérieur un baume légèrement rosé (mais quasi-transparent sur les lèvres) à la texture crémeuse qui ne colle effectivement que très peu sur les lèvres. Peu de produit suffit pour couvrir les lèvres mais on peut aussi fonctionner en mode "cataplasme" et être plus généreuse (pour la nuit notamment). Côté compo, on retrouve bien évidemment la synergie à base de rose déjà présente dans le gommage mais également de l'huile de Ricin et du beurre de Karité. Pour le reste, les ingrédients les plus présents sont le Diisostearyl Malate (émollient), le Ricinus Communis (Castor) Seed Oil (l'huile de Ricin donc), de la Synthetic Wax (cire de paraffine), de l'Hydroxystearic/Linolenic/Oleic Polyglycerides (liant émollient) et du Tridecyl Trimellitate (émollient). Voici la composition complète :

Diisostearyl Malate , Ricinus Communis (Castor) Seed Oil , Synthetic Wax , Hydroxystearic/Linolenic/Oleic Polyglycerides , Tridecyl Trimellitate , Methyl Hydrogenated Rosinate, Hydrogenated Polyisobutene, Polyethylene, Butyrospermum Parkii/ Shea Butter , Stearalkonium Hectorite , C20-40 Acid , Parfum/Fragrance , Tocopherol , Caprylic/Capric Triglyceride, Titanium Dioxide (Nano) , Rosa Centifoloa Flower Cera/Rosa Centifoloa Flower Wax , Rosa Damascena Flower Cera/Rosa Damascena Flower Wax , Ethylhexyl Palmitate , Propylene Carbonate , Geraniol , Trihydroxypalmitamidohydroxypropyl Myristyl Ether , Citronellol , Alumina , Aluminum Stearate , Polyhydroxystearic Acid , Mica , CI 77891/Titanium Dioxyde , Linalool , Silica Dimethyl Silytate , Benzyl Benzoate , Butylene Glycol , Caprylyl Glycol , CI 75470/Carmine , Citral , Eugenol , Phenoxyethanol , Sodium Hyaluronate , Hexylene Glycol , Citric Acid.

En pratique, et bien que la formule ne soit pas exempte de tout reproche à mes yeux, j'ai été agréablement surprise par les jolis résultats obtenus avec ce Baume de Rose.


Ce que je redoute le plus souvent avec les baumes à lèvres non 100% naturels, c'est l'effet asséchant sur le long terme. On nous vend souvent des formules qui adoucissent extrêmement sur le coup mais qui, sur la durée, ne font strictement rien (aucune hydratation, aucune nutrition) et qui, pire, aggravent même les choses (lèvres encore plus étouffées sous les substances pétrochimiques). Pour avoir utilisé ce baume dans de multiples conditions (en masque de nuit sur les lèvres ou plus simplement en journée), je n'ai jamais eu ce second effet desséchant que je déteste. Les lèvres sont bien adoucies et comme lissées, même longtemps après que le produit a disparu. L'effet repulpant est donc forcément présent puisque mes lèvres ne sont pas "parcheminées". Côté réparation, je ne peux en revanche rien dire pour le moment car je n'ai actuellement pas de gros bobos à soigner. Je suis donc étonnamment séduite et ce Baume de Rose By Terry me pose même carrément un cas de conscience puisqu'il vient bouleverser un chouïa mes idées préconçues sur l'efficacité des baumes à lèvres non 100% naturels.

Enfin, on termine ce rituel soin des lèvres avec la jolie surprise (et la très bonne idée de By Terry pour celles qui détestent les baumes à lèvres en pot) : le Stick Lèvres Baume de Rose. Il s'agit grosso modo du fameux Baume de Rose, cette fois-ci reformulé et repackagé sous forme de stylo chubby. J'adore l'idée car c'est tellement plus pratique à trimballer dans son sac à main ! C'est une gestuelle qui me convient d'ailleurs davantage en général pour une question d'hygiène. Le stick propose 2,3 grammes de produit (soit environ 2 fois moins que le pot traditionnel).


Côté promesses, By Terry nous sert les mêmes arguments que pour le baume originel, à savoir une formule "hautement relipidante", "régénérante" car concentrée en beurre de Karité, en cire essentielle de fleurs de Rose, en céramides et en vitamine E. Néanmoins, il faut savoir que celle-ci varie légèrement de celle du Baume de Rose traditionnel (ce qui est normal en soi puisque la présentation en stick nécessite forcément une reformulation). Plus d'huile de Ricin dans la compo mais de la cire de Candelilla et de l'huile de Soja (notamment). Parmi les premiers ingrédients on retrouve du Pentaerythrityl Tetraisostearate (émollient), de l'Isostearyl Isostearate (liant émollient), du Diisostearyl Malate (émollient), du Polybutene (liant) et de l'Octyldodecanol (émollient). Puis, plus loin, on retrouve les fameuses cires de Rose. Voici la composition complète :

Pentaerythrityl Tetraisostearate , Isostearyl Isostearate , Diisostearyl Malate , Polybutene , Octyldodecanol , Polyethylene , Ethylhexylmethoxycinnamate , VP/Hexadecene Copolymer , Euphorbia Cerifera (Candelilla) Wax , Butyl Methoxydibenzoylmethane , Cera Microcristallina/Microcrystalline Wax/Cire Microcristalline , Ozokerite , CI 77891/Titanium Dioxide , Aroma/Flavor , Parfum/Fragrance , Tocopheryl Acetate , Butyrospermum Parkii (Shea) Butter , Trihydroxypalmitamidohydroxypropyl Myristyl Ether , Geraniol , Tocopherol , Rosa Centifolia Flower Cera/Rosa Centifolia Flower Wax , Rosa Damascena Flower Cera/Rosa Damascena Flower Wax , Citronellol , Glycine Soja (Soybean) Oil , CI 77492/Iron Oxides , CI 77491/Iron Oxides , Linalool , BHT , Benzyl Benzoate , Citral , Eugenol.

Globalement, j'ai trouvé l'odeur de rose beaucoup moins forte (donc plus supportable) et la texture bien moins épaisse sur les lèvres que celle du baume en pot (ce qui se comprend aisément au vu de la compo). Du coup, ça colle encore moins et je trouve cela beaucoup plus agréable à porter en journée.


Néanmoins, la formule est à mon sens un brin moins efficace que celle du Baume de Rose en pot. Peut-être que mes lèvres sont plus réceptives à l'huile de Ricin qu'à la cire de Candelilla. Toujours est-il que l'effet lèvres hydratées, lissées et repulpées est bel et bien présent mais dans une moindre mesure sur le long terme. Je reste aussi un peu sur ma faim côté nutrition mais pour ce genre de stick, ça ne m'étonne pas vraiment. Ce stick reste tout de même une bonne surprise (malgré une compo pas totalement naturelle) ; il ne remplace pas le Baume de Rose classique selon moi mais il a directement trouvé sa place dans mon sac à main.

Au final, vous l'aurez compris, je suis totalement séduite par ces soins pour les lèvres By Terry. Je comprends mieux l'engouement que suscite le Baume de Rose qui, à mes yeux, mérite effectivement toutes ses louanges. Je suis surprise qu'on ne parle pas davantage du gommage que je trouve aussi tip top ! Je reste toutefois un peu sur mes gardes quant aux compositions (on ne se refait pas, mais à ce prix-là on a le droit d'être tatillon). Malgré tout, j'ai trouvé ces formules à base de rose d'une efficacité folle et je recommande ces produits les yeux fermés à celles qui veulent se faire un (très très) joli cadeau pour prendre soin de leurs lèvres.

Enfin, sachez que jusqu'au 31 octobre, By Terry s'engage à reverser 10% des bénéfices des ventes de sa ligne Baume de Rose à l'association Le Cancer du Sein, Parlons-en !. Une belle initiative.

Pour en savoir plus :

Le Gommage Lèvres Baume de Rose By Terry | 30,99 euros chez Sephora.
Le Soin Lèvres Baume de Rose By Terry | 46,50 euros chez Sephora.
Le Stick Lèvres Baume de Rose By Terry | 30,99 euros chez Sephora.

[produits offerts par la marque]

-25% sur les soins et les parfums chez Sephora avec le code FRWOPS25
[Retrouvez tous les autres codes promo en vigueur dans la sidebar du blog, encart "Bons plans Sephora" ;)]

10 produits makeup sans lesquels je ne pourrais pas vivre

18 oct. 2018

L'autre jour je suis tombée sur cette vidéo d'Hélène et je n'ai pas pu m'empêcher de sourire en la regardant parce que je m'y suis énormément retrouvée, tant sur le discours que sur le contenu.

Clairement, je crois pouvoir dire aujourd'hui que, moi aussi, je pourrais vivre sans maquillage (et l'intitulé de ce billet est on ne peut plus exagéré, vous l'aurez compris ! ;). Cela n'a pas toujours été le cas. Il y a encore quelques années de cela, je ne pouvais pas mettre un pied dehors sans m'être maquillée un minimum. Aujourd'hui, c'est un peu tout l'inverse. Je ne pense pas qu'il s'agisse de "laisser-aller" parce que je pense être toujours coquette et apprêtée quand il le faut. Mais je ne ressens plus ce besoin impérieux de me maquiller à la moindre occasion par peur de me montrer telle que je suis sans fard, c'est à dire blanche comme un cachet d'aspirine, avec des cernes gros comme des Oreo et des imperfections un peu partout sur le visage. Pour cela, et ça peut paraître complètement tordu, je ne remercierai jamais assez ma rosacée qui, indirectement, m'a permis de faire un travail de dingue sur moi-même.


Il n'en reste pas moins que quand j'ai un rendez-vous important, une sortie en famille ou simplement envie de passer du temps à jouer du pinceau, j'ai mes indispensables maquillage ; ceux dont je ne pourrais absolument pas me passer. Vous les connaissez sans doute déjà pour la plupart si vous me suivez depuis longtemps (mais j'aime tellement ces produits que je ne me lasse pas d'en parler et d'en reparler sur le blog) mais il y a aussi des petits nouveaux - découverts pendant ma pause "bloguesque" et définitivement adoptés.

Voici donc les 10 produits makeup sans lesquels je ne pourrais pas vivre (dans un Monde où je serais obligée de me maquiller tous les jours j'entends).

1. Mon fond de teint : le Skin Foundation Stick de Bobbi Brown


Ha ça, je vous en rebats les oreilles avec ce fond de teint ! Mais comme j'ai déjà dû vous le répéter maintes et maintes fois, je ne trouve pas mieux ailleurs. J'ai beau tester de nouvelles choses pour changer, j'y reviens toujours parce que c'est celui qui me fait la plus jolie peau à mes yeux. Couvrance modulable parfaite, texture quasi-imperceptible sur la peau, application fingers in the nose. Que dire de plus ? Que j'utilise la teinte 0 Porcelain et qu'elle est tip top pour ma carnation claire.

2. Mon anti-cernes : le Shape Tape de Tarte

Hé oui, y a du nouveau de ce côté-là. Non, vous ne rêvez pas, j'ai enfin passé commande chez Tarte ! Depuis le temps que je voulais le faire (mais que je n'osais pas) ! La tentation de tester ce fameux concealer était bien trop forte. Les avis sur ce produit étaient tellement élogieux (et le maquillage de mes cernes tellement... laborieux) que j'ai fini par craquer et je ne le regrette absolument pas. La couvrance de ce truc est dingue alors que la texture se travaille assez facilement. Je trouve d'ailleurs qu'elle file moins dans les ridules que celle du Radiant Creamy Concealer de NARS. Il ne me dessèche pas le contour de l'oeil (ce que je craignais le plus à cause de son parfum - et c'est d'ailleurs là le seul point négatif que je lui trouve : son parfum... juste, pourquoi ?) et tient très bien sur la durée. J'ai opté pour la nuance Light (renommées depuis) qui est à peu près équivalente à la teinte Vanilla de chez NARS.

3. Mon anti-cernes/correcteur : Radiant Creamy Concealer de NARS


Parce qu'il fait quand même partie de ma routine teint et que je ne me vois pas m'en passer. Je l'utilise aujourd'hui comme correcteur pour unifier mon teint, notamment sur les ailes et l'arête de mon nez, à la commissure de mes lèvres et sur le menton, là où mon fond de teint seul n'est pas suffisant en somme. Il ajoute de la couvrance et de la lumière là où j'en ai besoin et je le trouve très bien pour cela puisqu'il marque à peine les zones de sécheresse et bouge assez peu dans la journée. Ma nuance : la Vanilla donc.

4. Ma poudre : Hyaluronic Hydra-Powder de By Terry


C'est l'une de mes plus belles découvertes de ces derniers mois et elle a su détrôner toutes mes autres poudres (libres ou non) en un coup de pinceau. J'en avais lu et entendu beaucoup de bien et je comprends tout à fait l'engouement qu'elle suscite. Outre le fait que cette poudre translucide soit ultra-fine (et donc ne confère pas d'effet plâtre à la peau - sauf si on en met 3 caisses évidemment ;), elle floute et lisse joliment le teint tout en le matifiant légèrement. Ce n'est d'ailleurs pas la poudre la plus matifiante de la Terre mais elle me convient tout à fait ces derniers temps (depuis que j'utilise une base matifiante sous mon fond de teint en tout cas). Je la tapote à l'éponge sur les zones qui sécrètent le plus de sébum et je la balaye au pinceau sur le reste de mon visage.

5. Mon blush : Desert Dunes Trio Baked Blush de Kiko


Celui-là aussi vous commencez à le connaître parce que je vous le sers à toutes les sauces sur le blog depuis que je l'ai acheté (en avril 2016). Si je ne devais garder qu'un blush dans toute ma collection, ce serait sans conteste celui-ci. Son trio de nuances rosées me convient tout à fait, le fard cuit est hyper pigmenté et l'ensemble est légèrement satiné donc subtilement lumineux sur la peau. Il est très modulable et se travaille hyper facilement. Ce 03 Impulsive Mauve était une édition limitée mais Kiko ressort fréquemment de nouvelles versions de ce blush "cuit". Je ne peux donc que vous les conseiller.

6. Mon crayon à sourcils : Eyebrow Styler Cien de Lidl

C'est, là encore, une de mes plus grosses révélations de ces derniers mois. J'étais alors orpheline de crayon à sourcils, ayant terminé mon Precisely My Brow Pencil de Benefit dont la teinte ne me convenait de toute façon plus vraiment (fin de ma période cheveux auburn oblige). Je suis tombée sur ces crayons à sourcils en faisant mes courses chez Lidl. 1,99 euros, je crois. Je ne risquais pas grand chose et la nuance 10 Dark Blond me semblait pas trop mal car pas trop marronnée/rouge de visu. Et bien bingo ! En plus d'être hyper bien pensé (car il a un goupillon en son extrémité et goupillon = la vie), il écrit super bien et ce de façon précise (je le taille toujours un peu avant chaque utilisation pour que la mine soit ultra-fine et grasse). Quant à la nuance, je l'aurais rêvée encore un peu plus taupe mais à ce prix-là, je ne vais pas m'en plaindre. Je l'ai d'ailleurs acheté en 5 exemplaires pour faire du stock.


7. Mon eyeliner : Diorshow On Stage Liner de Dior

Dans un Monde idéal, je porterais de l'eyeliner tous les jours. J'en mets d'ailleurs toujours un dans ma trousse de maquillage quand je pars en vadrouille. En la matière, je suis assez difficile car je ne jure que par les feutres à la pointe ultra-fine et précise (je n'aime pas les traits de liner trop épais) avec une pigmentation de folie (comprendre : un noir bien noir par exemple) et une tenue à toute épreuve - donc waterproof (car je déteste quand mon eyeliner se transfère sur mon recourbe-cils et part en cacahuète quand je me recourbe les cils). Et bien le nouveau Diorshow On Stage Liner Vinyl Black de Dior coche toutes les cases et me paraît absolument parfait. Sa pointe est on ne peut plus précise, il est bien noir et opaque en un seul passage et il ne bouge pas d'un iota (puisque waterproof justement) du matin jusqu'au soir. Bref, je l'adore (comme souvent avec Dior ;).

8. Mon recourbe-cils : l'Eyelash Curler de Kiko


Parce que comme Hélène, je ne me vois pas vivre sans recourbe-cils. Non, c'est impossible. C'est d'ailleurs l'étape que je ne zappe jamais ô grand jamais dans ma routine de maquillage car quand j'applique du mascara sur mes cils au naturel (très fins, courts et pas recourbés du tout), c'est juste moche, ça s'affaisse encore plus et ça ne sert absolument à rien. Tous les mascaras de la Terre, même les meilleurs, sont moches sur moi sans recourbe-cils. Celui-ci de chez Kiko fait très bien l'affaire (mais celui de chez Lidl est aussi très bien ! ;).

9. Mon mascara : Paradise Extatic Waterproof de L'Oréal

Alors lui, mais alooors lui ! Je l'attendais de pied ferme dans mon Leclerc. Vous le savez, en matière de mascara, je ne jure que par le waterproof (pour les raisons évoquées ci-dessus, c'est à dire pour garder la courbure créée par mon recourbe-cils) et ce petit Paradise de L'Oréal est, à mes yeux, le meilleur mascara waterproof que j'ai testé à ce jour. Ultra noir, il donne un très joli volume sans faire de paquets tout en allongeant et en gardant la courbure. Il fait tout ce que je recherche dans un mascara. Son seul défaut : il est hyper relou à démaquiller, encore plus que les waterproof classiques selon moi (mais on n'a rien sans rien ma bonne dame !).

10. Mon rouge à lèvres : Vice Lipstick d'Urban Decay


Évidemment, hein ! Y a pas vraiment de surprise là-dedans n'est-ce pas ? Après, je dois avouer que j'ai été dans l'impossibilité totale de choisir quel Vice Lipstick avait ma préférence absolue dans ma collection. C'est finalement (contrainte et forcée) que j'ai opté ici pour le joli Brat car c'est le rouge à lèvres rose (un "baby pink" chaud) facile à porter par excellence. Il va avec tout, il est hyper confort, il n'en fait pas des caisses (c'est un Sheer), il est modulable et lumineux. Sa tenue est extra, il s'applique facilement (même en voiture)... Que dire de plus ? Ben rien? Voilà, vous savez tout.


Pour en savoir plus :

Skin Foundation Stick de Bobbi Brown | 43,50 euros chez Sephora. 31 nuances disponibles.
Shape Tape de Tarte | 26 euros chez Tarte. 30 nuances disponibles.
Radiant Creamy Concealer de NARS | 31,50 euros chez Sephora. 22 nuances disponibles.
Hyaluronic Hydra-Powder de By Terry * | 46,50 euros chez Sephora.
Desert Dunes Trio Baked Blush de Kiko | Discontinué ; référence relativement similaire ici.
Eyebrow Styler Cien de Lidl | 1,99 euros chez Lidl. 3 nuances disponibles.
Diorshow On Stage Liner de Dior * | 33,99 euros chez Sephora. 14 nuances disponibles.
Eyelash Curler de Kiko | 5,95 euros chez Kiko.
Mascara Paradise Extatic Waterproof de L'Oréal | 13,90 chez L'Oréal ainsi qu'en grande distribution.
Vice Lipstick d'Urban Decay | 19,99 euros chez Sephora. 156 nuances disponibles.

[* produit offert par la marque]

-25% sur votre produit préféré chez Sephora avec le code POURVOUS25
[Retrouvez tous les autres codes promo en vigueur dans la sidebar du blog, encart "Bons plans Sephora" ;)]

Mise en beauté :

Base de teint : Fluide Hydratant Matifiant Peaux Mixtes de Clarins
Fond de teint : Skin Foundation Stick de Bobbi Brown - nuance Porcelain
Anti-cernes : Shape Tape de Tarte - nuance Light (ancienne référence)
Correcteur : Radiant Creamy Concealer de NARS - nuance Vanilla
Poudre libre : Hyaluronic Hydra-Powder de By Terry
Blush : Desert Dunes Trio Baked Blush de Kiko - nuance  03 Impulsive Mauve (discontinué)

Sourcils : Eyebrow Styler Cien de Lidl - nuance 10 Dark Blond
Eyeliner : Diorshow On Stage Liner de Dior - nuance 096 Vinyl Black
Mascara : Paradise Extatic Waterproof de L'Oréal

Lèvres : Vice Lipstick d'Urban Decay - nuance Brat
Ongles : Dior Vernis de Dior - nuance 703 Trigger (édition limitée automne 2018)

Ultra Matte Liquid Lipstick Les Chocolats de L'Oréal : top ou flop ?

15 oct. 2018

Chassez le naturel, il revient au galop ! Bref, il aura fallu que je reprenne le blog il y a 2 semaines seulement pour que je me remette à acheter des rouges à lèvres par pelletées (je m'exaspère). Alors, rassurées ? D'ailleurs, j'avais les nouveaux Yves Saint Laurent dans mon beauty radar et j'ai craqué pas plus tard que ce week end sur l'un de ces petits (et je vous en reparle très vite)... Mais revenons au sujet du jour. Aujourd'hui, pas de rouge à lèvres qui coûte une (grosse) blinde mais les derniers Ultra Matte Liquid Lipstick Les Chocolats de L'Oréal que l'on voit un peu partout sur toutes les bouches (et sur tous les blogs) depuis quelque temps.


Originellement, je n'étais pas très attirée par ces rouges à lèvres liquides mats parce que je suis de base très difficile en la matière et qu'au final, j'en porte assez peu. Et puis le côté chocolaté de la gamme n'est pas un argument marketing qui me touche particulièrement. Je suis néanmoins passée devant ces petits nouveaux en faisant mes courses et je dois reconnaître que les nuances proposées et le joli packaging associant rose gold et flacon style verre poli m'ont finalement donné envie de leur donner une chance.

L'Oréal présente ses Ultra Matte Liquid Lipstick comme des rouges à lèvres liquides à la couleur intense, à la tenue 16 heures garantie sans transfert et sans effet matière associant un "fini ultra-mat" à un confort "extrême" grâce à une "nouvelle technologie gel élastomère" promettant "sensation de légèreté", "flexibilité des lèvres" et zéro dessèchement. Bref, tout un programme.


En pratique, ces Liquid Lipstick se présentent dans de jolies flaconnettes au look que je trouve (donc) plutôt réussi. D'une contenance de 7,6 mL (par comparaison, les Rouge Velouté Sans Transfert de Sephora ont une contenance de 5 mL), on retrouve de jolis détails rose gold, un flacon en plastique transparent poli et un bouchon en plastique beige classique. Je trouve que c'est assez chic (sans être hyper quali non plus, ne nous emballons pas) pour de la grande distribution.

À l'ouverture, ça se gâte un peu pour moi en revanche. L'Oréal nous parle d'un "parfum chocolat" et là, honnêtement, je trouve qu'ils y sont allés un peu fort. Ça sent fort, très fort, trop fort - en tout cas pour mon nez (que j'ai l'impression d'avoir mis dans une boîte de Nesquik) ! Heureusement, le parfum semble s'atténuer une fois le produit appliqué sur les lèvres. J'ai en revanche trouvé l'embout applicateur mousse en forme de goutte très bien fichu. Il contient un petit réservoir de produit en son coeur et est légèrement incurvé ce qui facilite l'application.


Côté pigmentation, j'ai été bluffée, aussi bien pour la nuance la plus claire que pour la nuance la plus foncée en ma possession. La couleur est rapidement uniforme, pas besoin d'appliquer 36 couches de produit sur les lèvres et c'est appréciable. Là où les choses se compliquent finalement c'est sur le plan de la formule/texture. Ces Ultra Matte Liquid Lipstick glissent bien sur les lèvres à l'application car ils sont très siliconés (1er ingrédient de la compo : paf, Dimethicone !) mais ils mettent 36 plombes à sécher. Et si vous avez le malheur de presser les lèvres l'une sur l'autre avant que la matière ne soit totalement sèche, alors le produit se transfère de l'une à l'autre sous forme de patches et laisse des trous de couleur sur les lèvres (ce qui est absolument ignoble).

Une fois que l'on sait ça, on ne se fait plus avoir. On évite de pincer le bec le temps que ça sèche et tout va bien dans le meilleur des mondes. Ou presque. Parce que non, en fait, il y a encore un hic. Même une fois la formule totalement sèche et mate sur les lèvres, ça colle. Il n'y a certes plus de transfert (le test du bisou est d'ailleurs très convaincant) et donc plus d'histoire de matière qui se déplace d'une lèvre sur l'autre, mais ça colle et je trouve la sensation vraiment pas agréable. La faute, je suppose, à la fameuse "technologie gel élastomère" destinée à rendre ces rouges à lèvres liquides mats plus confortables. Mouais, pas convaincue. Car non seulement c'est désagréable à porter, mais en plus je n'ai pas trouvé que mes lèvres n'étaient pas moins asséchées (ou figées) qu'avec un autre liquid lipstick mat. Bref, vous l'aurez compris, côté formule, ces Chocolats de L'Oréal sont un flop.


Venons-en maintenant aux nuances. 12 références sont actuellement disponibles, toutes à peu près du même acabit, à savoir nude/neutres dans des tons marronnés et forcément chocolatés que, personnellement, j'aime plutôt bien. J'ai jeté mon dévolu sur 2 d'entre elles dont voici les swatches ci-dessous : la nuance 848 Dose of Cocoa et la nuance 852 Box of Chocolates.

Ultra Matte Liquid Lipstick Les Chocolats 848 Dose of Cocoa


C'est la nuance "casse-gueule" par excellence (pardonnez-moi l'expression ;) puisqu'il s'agit d'un nude neutre assez clair qui oscille entre le rose, le beige et le pêche. Il ne conviendra certainement pas à toutes les carnations mais je trouve qu'il matche assez bien avec la mienne. Sa pigmentation est excellente pour une nuance aussi claire mais elle n'épargne cependant pas les petits défauts des lèvres que le fini mat met encore plus en valeur. Aussi, la matière a un peu tendance à migrer dans les stries naturelles de mes lèvres et c'est son plus gros défaut à mes yeux. Pour le reste, je l'aime quand même beaucoup beaucoup (surtout pour les jours où je maquille un peu plus mon regard).

Ultra Matte Liquid Lipstick Les Chocolats 852 Box of Chocolates


Un conseil : ne vous fiez absolument pas aux couleurs présentées sur le site de L'Oréal. En fait, je croyais ce Box of Chocolates un peu plus rosé (comme j'ai cru le voir sur certaines revues). Finalement, ce 852 est un genre de marron moyen froid, presque café au lait avec une légère touche de mauve qui n'a pas grand chose à voir avec le bois de rose que j'espérais. Tant pis, il reste assez joli, très bien pigmenté et uniforme. Son fini mat est, pour le coup, très réussi et plus flatteur que celui du Dose of Cocoa.

Au final, je ne peux tout de même pas vous cacher ma déception. Je m'attendais clairement à mieux sur le plan de la formule qui, pour moi, frôle la catastrophe. Je me demande si les gars (ou les nanas) ont vraiment testé leur truc avant de le mettre sur le marché parce que cette sensation de lèvres qui collent, c'est insupportable et ça gâche tout le reste ! Il faut pourtant reconnaître que la pigmentation et la tenue sont excellentes. Aucun transfert comme promis, une couleur uniforme et une très bonne tenue. Mais une fichue tendance à dessécher quand même sur le long terme... Franchement, je pense qu'on peut aujourd'hui trouver beaucoup mieux ailleurs en matière de liquid lipstick mat donc je ne peux que vous conseiller de passer votre chemin (sauf si vous kiffez absolument le chocolat et que vous êtes prêtes à faire des concessions question sensation sur les lèvres).

Pour en savoir plus :

Ultra Matte Liquid Lipstick Les Chocolats de L'Oréal | 10,50 euros chez L'Oréal ainsi qu'en grande distribution.
12 nuances disponibles.

[produits achetés par mes soins]

Mise en beauté :

Base de teint : Fluide Hydratant Matifiant Peaux Mixtes de Clarins
Fond de teint : Skin Foundation Stick de Bobbi Brown - nuance Porcelain
Anti-cernes : Shape Tape de Tarte - nuance Light (ancienne référence)
Correcteur : Radiant Creamy Concealer de NARS - nuance Vanilla
Poudre libre : Hyaluronic Hydra-Powder de By Terry
Blush : Air Blush de Marc Jacobs Beauty - nuance 504 Kink & Kisses
Highlighter : Dior Backstage Glow Face Palette de Dior

Sourcils : Eyebrow Styler Cien de Lidl - nuance 10 Dark Blond
Regard : Shade + Light Eye Contour Palette de Kat Von D
Crayon (muqueuse supérieure) : Glide-On Eye Lip Pencil d'Urban Decay - nuance Perversion
Crayon (muqueuse inférieure) : ScandalEyes Crayon Khôl Waterproof de Rimmel - nuance 005 Nude
Mascara : Paradise Extatic Waterproof de L'Oréal

Sur ma wishlist de Noël



Derniers posts sur Instagram

© Beauty & Gibberish. Design by FCD.