Claudia Schiffer Make Up : l'énorme coup de coeur !

30 nov. 2017

Comme pas mal de blogueuses et de youtubeuses beauté je suppose, j'ai toujours eu ce rêve un peu fou de pouvoir créer ma propre collection de maquillage. Oh, pas quelque chose de gigantesque ! Une gamme modeste avec seulement quelques références, du make up fonctionnel, des basiques à avoir dans son bazar de maquillage mais des nuances très travaillées, de l'efficace mais du qualitatif, le tout sans en faire des caisses. Bref, quelque chose de féminin (mais pas girly), de moderne et de chic à la fois. En fait, je dois vous avouer que si je devais créer ma ligne de maquillage, elle ressemblerait trait pour trait à celle créée par Claudia Schiffer : Claudia Schiffer Make Up. C'est tout nouveau, ça vient de sortir et j'ai eu un énooooorme coup de foudre pour cette nouvelle ligne de cosmétiques.


Claudia Schiffer, c'était un peu la reine des top models durant ma jeunesse. Incarnation même de la beauté allemande dans les années 90 et véritable icône de la mode, elle faisait (et fait toujours) partie des mannequins mythiques de cette décennie là aux côtés de Carla Bruni, Cindy Crawford et Naomi Campbell (pour ne citer qu'elles). Quand, petite, je faisais défiler mes Barbie, c'était à elles que je pensais. J'ai donc été absolument charmée à l'idée de découvrir la première marque de maquillage créée par Claudia Schiffer. Ça me parle tout de suite plus que Rihanna ou Victoria Beckham (même si ces dernières font également de très belles choses). J'ai eu le plaisir de recevoir deux produits de la collection capsule Claudia's Beauty Secrets mise en avant par et pour la marque de cosmétiques allemande ARTDECO (dont je vous ai déjà parlé ici et ). Deux très gros coups de coeur que j'ai plaisir à vous présenter aujourd'hui.

TAG | Les séries

28 nov. 2017

J'ai pour habitude de dire que "les séries, c'est la vie !". Bon d'accord, je dis ça un peu pour tout (pour le mascara waterproof, pour les rouges à lèvres roses, pour le chocolat noir à la fleur de sel, pour les mugs de Tea Day bien chauds, etc, etc...) et quand on y réfléchit bien, cette phrase ne veut littéralement rien dire. Pour autant, quand je vous dis que les séries, c'est la vie, c'est que pour moi, y a quand-même un truc avec les séries. Ma vie a toujours été rythmée par les séries que j'ai l'habitude de regarder le soir, avec ou sans Monsieur BG, bien au chaud sous mon plaid, avachie dans mon canapé. C'est mon moment détente et plaisir par excellence et je suis très triste quand je dois faire une croix sur mon petit rituel.


Quand je me remémore certains moments marquants de mon existence (mon année de Terminale, la fin de mes études de Droit, la préparation de mon mariage ou encore ma grossesse), je me souviens avec une extrême précision des séries que je suivais alors avec délectation. Il faut dire que lorsque je regarde une série, je la regarde pour de vrai. Je suis à fond. Très extrême dans mes goûts (et c'est valable dans bien des domaines finalement) et totalement passionnée, je fais rarement les choses à moitié. Non, je m'immerge en plein dans l'histoire et je vis la vie des personnages. Je chiale comme une chochotte (ça c'est quand je regarde Grey's Anatomy), je stresse comme une débile (ça c'est quand je regarde The Walking Dead) et je monte (presque) sur la table basse pour chanter le générique (ça c'est quand je regarde Games Of Thrones). Alors quand je suis tombée sur le TAG des séries chez Mango & Salt, je n'ai pas pu m'empêcher d'essayer de répondre aux 12 questions dans ma tête. Voici le fruit de mes tergiversations.

1 semaine / 5 nouveautés [#39]

26 nov. 2017

Au moment où je vous écris, ma boîte de réception est en train de dégobiller tout ce qu'elle peut de mails du Black Friday. Autant vous dire que la tentation est forte mais que l'état des finances actuel me ramène bien vite à la raison. Oh oui, j'ai bien sûr été voir les jolies réductions sur Feelunique et consorts. Oui, j'ai bavé d'envie sur cette énième palette à -30% ("Non mais tu te rends compte Doudou, je te dis qu'il y a -30% sur tout le siiiiiite !!") et oui j'ai été tentée maintes et maintes fois de me faire un petit panier virtuel histoire de voir... Mais voilà, à la maison, nous avons profité du mois de novembre pour commencer à faire les cadeaux de Noël en avance. Alors bon, entre la maison de Peppa Pig et la palette Lancôme x Olympia Le-Tan, mon coeur n'a pas balancé bien longtemps.


Alors que j'ai toujours la très jolie Gold Palette de Guerlain en ligne de mire (celle que je vous ai présentée dans l'édition #38 de cette série de billets), d'autres palettes se sont ajoutées à ma wishlist cette semaine. Moi qui avais promis à Monsieur BG que les palettes, c'était fini pour de bon, me voilà bien dans de beaux draps. En fait, c'est terrible les palettes ! Je crois que c'est même pire que les rouges à lèvres. Une palette, ça vous fait de l'oeil avec son beau boîtier rutilent et son joli camaïeu de fards. Une palette, ça offre une multitude de possibilités niveau make up et le retour sur investissement peut vraiment être intéressant. Mais chez moi, les palettes - en général - ça reste bien sagement rangé dans un tiroir et ça finit par prendre la poussière parce que j'ai rarement le temps de m'amuser avec. Il n'empêche, rien de tel qu'une belle palette pour faire chavirer mon p'tit coeur. Et cette semaine tout particulièrement, j'ai failli frôler la tachycardie.

Diorific Vernis Precious Rocks de Dior : de vrais petits bijoux !

23 nov. 2017

"I don't want a lot for Christmas, there is just one thing I need. I don't care about the presents underneath the Christmas tree. I just want you for my own more than you could ever know. Make my wish come true, all I want for Christmas is you." Voilà, vous pouvez d'ores et déjà me remercier pour ce petit interlude musical avec Mariah en special guest, interlude offert par la nana qui se croit déjà à Noël alors qu'on est encore en plein mois de novembre. Hi hi ! Bon, je ricane mais en vrai, je n'en peux plus de ce mois de novembre, vraiment ! Je sais, chaque année c'est la même rengaine mais ce mois de novembre est si loooooong, si déprimaaaaaaant, si froiiiiiiiid, si... Ok, j'arrête. Et en plus, je suis d'excellente humeur aujourd'hui parce que je vais non seulement vous parler de Noël dans ce billet, mais il va aussi être question de Dior et de ses petites mignonneries de fin d'année.


La semaine dernière, j'ai eu la chance et le plaisir de me rendre à la présentation presse de la collection de Noël Precious Rocks de Dior. J'y suis restée au moins 2 heures et c'était vraiment génial. Musique de Noël, déco de folie, maquilleurs adorables et, aussi et surtout, présentation des nouveautés de la Holiday Collection (que je connaissais déjà un peu vu que j'actualise la page make up du site de Dior à peu près tous les 3 jours pour voir s'il y a des nouveautés). Je suis rentrée à la maison avec plein de jolies petites choses. Honnêtement, je ne savais pas trop par quoi commencer pour les présentations par ici, tout est tellement joli ! Et puis je me suis dit que ça faisait un bout de temps que je ne vous avais pas proposé de billet vernis à ongles. Ni une ni deux, j'ai sorti les Diorific Vernis de cette année de leurs jolies petites boîtes dorées pour pouvoir vous les montrer.

Zoom sur la nouvelle gamme Hydra-Essentiel de Clarins

21 nov. 2017

Clarins fait partie de ces marques de cosmétiques qui me font rêver depuis toujours, même s'il ne s'agit pas d'une maison de haute couture comme Dior ou Yves Saint Laurent. Je me rappelle de mes premiers pas en tant que blogueuse, période durant laquelle j'ai véritablement commencé à me pencher sur le maquillage et les soins, sur les marques un peu plus pointues, sur les marques un peu plus luxueuses aussi. Je lisais alors énormément de choses positives autour de Clarins et cela ne faisait que renforcer mon envie de découvrir les produits de cette jolie marque. Mais, petit budget de l'époque oblige (j'étais encore étudiante), il était alors impossible pour moi de me laisser tenter. Et puis je m'en sortais très bien avec mes crèmes de parapharmacie aussi.


Tout compte fait, ma relation avec Clarins a commencé un peu par hasard il y a quelques années, en 2013 pour être précise, lorsque j'ai craqué pour l'une des fameuses palettes de Noël pour les yeux, une The Essentials (avez-vous vu celle de cette année d'ailleurs ? elle est superbe) alors soldée à -30%. Une jolie histoire est ainsi née entre Clarins et moi. Séduite par le chic et la sobriété de la marque, les tentations se sont bien souvent multipliées au fil du temps côté make up. Je n'ai pourtant jamais vraiment regardé ce qui se faisait côté soins. Un comble pour une marque comme celle-ci me direz-vous ! Et ce n'était pourtant pas faute de tomber sur les publicités Clarins dans mes magazines féminins préférés. Finalement, j'ai eu le plaisir de recevoir, il y a plusieurs semaines maintenant, un très joli colis avec plein de belles choses à l'intérieur. Et il y avait, côté soins justement, deux produits issus de la nouvelle gamme Clarins intitulée Hydra-Essentiel.

Le nouveau Grand Rouge Yves Rocher

17 nov. 2017

Et oui, me revoilà à vous parler de notre très cher tonton Yves ! Ben oui, Yves Rocher, c'est un peu notre tonton à toutes. Celui qui nous a accompagnées lors de nos premiers achats make up (avec ou sans maman) ; celui qui nous a donné envie de nous doucher 36 fois par jour à cause des gels douche à 1 euro (qui sentent d'ailleurs très bon) ; celui chez qui on passe toujours faire un petit coucou pour prendre des nouvelles ; celui qu'on finit toujours par quitter avec plein de trucs - des trucs dont on n'avait pas besoin, des trucs qu'on ne pensait pas acheter (mais vous comprenez, il y avait -50% sur tous le magasin + -10% supplémentaires dès le 3ème achat + 1 trousse de maquillage offerte dès le 4ème achat + 1 rouge à lèvres au choix à -70% si le total des achats atteint 25 euros + 100 balles et un Mars) ; celui qui nous offre des pétales pour nous remercier de notre fidélité (seules les clientes - les vraies - peuvent comprendre ;). Quel romantique celui-là !


Bref, Yves Rocher et moi, c'est une histoire qui roule plutôt bien depuis que j'ai fourré à nouveau mon nez dans ses affaires il y a quelque temps (euh... je vous vois venir là avec vos idées mal placées, c'est pas du tout ce que vous croyez !! ;). Début de l'année 2017 : gros coup de coeur pour le Grand Rouge Mauve Subtil (alors discontinué) de la marque. Je sais que le coup de coeur a été partagé avec pas mal d'entre vous mais j'avoue avoir été freinée dans mon élan lorsque tonton Yves a décidé de remanier sa gamme de rouges à lèvres et sa gamme Grand Rouge. Il m'aura fallu un peu de temps pour que je craque à nouveau, pour que je découvre le Grand Rouge cuvée 2017. Cela faisait des mois que le Grand Rouge n°109 (nouvelle version donc) attendait bien sagement dans mon bazar. Je suis retombée dessus il y a quelques semaines et tonton Yves a à nouveau fait chavirer mon coeur.

Coverage Foundation de The Ordinary : le meilleur fond de teint de la Terre ?

15 nov. 2017

Je suis ravie de vous retrouver ce mercredi avec un nouveau test ! Celui-là, j'aurai mis du temps à le publier parce que j'avais vraiment besoin d'étudier la chose sur le long terme. Il y a des produits pour lesquels tout est évident. Le coup de coeur est immédiat et mon avis est résolument dithyrambique et immuable sur la durée. Et puis il y a les autres. Il y a ces revues qui ne s'écrivent pas facilement parce que tout n'est pas tout noir mais tout n'est pas tout blanc non plus. Vous avez été nombreuses à me réclamer mon article sur le Coverage Foundation de The Ordinary. Il faut dire que cela fait maintenant près d'1 mois que je le porte et que vous le remarquez sur mes différentes photos sur le blog. Je n'ai d'ailleurs jamais reçu autant de compliments sur mon teint.


Vous l'aurez deviné, je vais donc vous conter aujourd'hui la suite de mes aventures que je pourrais intituler À la recherche du nouveau fond de teint. Le mois dernier, j'avais craqué pour le Serum Foundation de The Ordinary, fond de teint qui fait beaucoup parler de lui depuis le début de l'année. The Ordinary est une marque de cosmétiques qui a le vent en poupe et même si elle n'est pas encore très connue par chez nous (sauf des beauty addicts très bien renseignées), elle est très prometteuse (The Estée Lauder Companies a décidé d'investir dans le groupe Deciem - groupe auquel appartient The Ordinary). J'avais été hyper séduite par le Serum Foundation de la marque, un fond de teint sérum à la formule ultra-légère et au rapport qualité/prix de folie. Et puis ma curiosité m'a rapidement poussée à passer une nouvelle commande pour tester le Coverage Foundation, l'autre gamme de fonds de teint de The Ordinary.

1 semaine / 5 nouveautés [#38]

12 nov. 2017

C'est qu'on dirait bien que les choses sérieuses commencent !! Je ne peux vous dire à quel point je suis joie et allégresse (comment ça, ça se dit pas ?!) en découvrant les collections de maquillage de Noël. Je m'étais promis de ne pas vous refaire le coup du "j'adore Noël, je kiffe Noël, je sur-kiffe Noël, je respire Noël" comme l'année dernière (parce que j'étais quand même en boucle sur le sujet) mais... mais comment résister à la frénésie des fêtes de fin d'année ?!! Moi, je n'y arrive pas, c'est certain. Vous noterez tout de même que j'ai eu la force et la volonté d'attendre le mois de novembre avant de vous parler des nouveautés de Noël sur le blog. Hééé ouaaaiiis, high five !!  Parce que vous causer Noël en octobre, c'est quand même beaucoup trop tôt et je n'étais pas du tout prête pour cela, psychologiquement parlant.


Mais maintenant qu'Halloween et la Toussaint sont passés, je n'ai plus qu'une hâte, zapper vite fait bien fait ce mois de novembre tout pourri (je ne l'aime tellement pas ce mois ! - oui je sais, je radote ;) pour pouvoir ouvrir la case n°1 de mon calendrier de l'Avent Dior (ouiiiiiiii, j'ai eu la chance de le recevoir comme j'ai pu vous le dévoiler sur mon Insta et je suis trop trop heureuse !! :). En attendant ce jour béni, je me délecte des créations de nos marques préférées pour cette fin d'année 2017. Les Holiday Collections (ou Christmas Collections) sont toujours magiques et, cette année encore, j'en prends plein les yeux. Voici 5 de mes coups de coeur (mais il y en avait tellement plus ! - je les garde sous le coude, rassurez-vous !) issus des nouveautés du moment.

J'ai de l'acné mais j'me soigne | #SkinMasterClass La Roche Posay

9 nov. 2017

Je rigole un peu toute seule devant mon ordi (non je ne suis pas folle, mais euh...) parce que cette semaine de reprise sur le blog ressemble un peu à un bouquin "confessions". Après mon article de lundi spécial remise à niveau côté choucroute, je vais aujourd'hui vous donner des nouvelles de ma peau. Cela commençait à faire un petit bout de temps que je ne vous en avais pas parlé et vous êtes nombreuses à me demander où j'en suis actuellement, si ma rosacée me laisse tranquille, etc... Pour la faire brève, ma peau, c'est galère et compagnie depuis cet été. Côté rosacée, les choses vont globalement plutôt bien depuis que j'ai arrêté le Soolantra. Il y a des jours/semaines de crise mais ça ne dure pas bien longtemps et les sensations d'échauffement et pustules qui vont avec se font aujourd'hui plus rares. Vraiment, je revis de ce côté là !! Ça c'était pour la bonne nouvelle.


La mauvaise, c'est que ma peau fait quand-même un peu n'importe-quoi depuis plusieurs mois. Depuis que j'ai mon petit souci gynéco (brièvement évoqué dans cet article) pour être précise. Pour vous décrire la chose succinctement, la vie de ma peau en 1 mois c'est 15 jours d'hyper-séborrhée (entraînant l'apparition de boutons blancs sur le front et le menton) puis 15 jours de sécheresse intense (plus de boutons mais des tiraillements pas possible). Les deux extrêmes en gros. C'est donc un peu le dawa dans ma routine de soins ; je jongle avec les produits pour peaux normales à sèches et les produits pour peaux acnéiques. Vous dire que j'attendais comme le messie la dernière Skin Masterclass La Roche Posay dédiée à l'acné, c'est peu dire ! J'avais une tonne de questions en tête et je suis repartie avec plein d'infos et de bons conseils sur le sujet.

Ma relation si particulière avec mes cheveux

6 nov. 2017

"C'est quoi mon problème avec les cheveux ?" Cette question, je dois bien me la poser 36 fois par mois (bon, j'exagère un peu mais vous voyez le genre). Si vous me suivez depuis suffisamment longtemps pour me connaître assez bien, alors je pense que vous avez dû vous rendre compte que j'entretiens une relation quelque peu particulière avec mes cheveux. À vrai dire, je crois n'avoir jamais été en paix avec ma tignasse. Mes cheveux, ce n'est clairement pas ce que je préfère chez moi. Au-delà de leur couleur naturelle que j'ai appris à aimer sur le tard (un blond foncé/châtain clair doré qui ne casse certainement pas des briques), je n'ai jamais aimé leur texture (souple certes, mais légèrement mousseuse) ni leur densité (c'est à dire aucune). Mais à bien y réfléchir, je crois ne connaître aucune femme (dans mon entourage proche en tout cas) qui aime sa chevelure telle qu'elle est, au naturel.


En ce qui me concerne, les cheveux c'est vraiment toute une affaire. Depuis toute petite, j'en fais quelque-chose de sacré. J'y ai toujours fait attention (mais pas toujours de la meilleure des façons), bien avant même de soigner mon maquillage ou mon look vestimentaire. Je me rappelle de mes coiffures improbables (dont j'étais très fière) à base de chouchous colorés au début du collège ; je me rappelle de mes cheveux courts en seconde et des cinq années de colorations noires (et rouges) qui ont suivi. Je suis passée par toutes les coupes (grâce à ma soeur qui se faisait un malin plaisir de s'improviser coiffeuse) et par tous les états (de l'immense satisfaction à l'énorme déception - pour ne pas dire à la grosse déprime à cause de mes multiples ratages chez le coiffeur).

Mes favoris make up



Derniers posts sur Instagram

© Beauty & Gibberish. Design by FCD.