Hello les Gibberishettes !

Un petit mot pour vous dire que je suis de retour très bientôt.
J'ai décidé de faire une petite pause "bloguesque" non préméditée ce mois de juillet.
Pas mal de rendez-vous médicaux (pour ne pas changer !) et nous sommes à nouveau dans les travaux à la maison (ce qui me change les idées pour le coup ;) !

Je reviens début août si tout se passe bien.
Je vous retrouverai alors avec la suite et fin de notre #ViceLipstickProject et plein d'autres chouettes choses.
En attendant, je vous donnerai des nouvelles sur les réseaux sociaux (Twitter et Instagram principalement) au cas où vous seriez en manque de mes âneries habituelles.
Enfin, en cas d'urgence, je reste en "sous-marin" sur le blog. Le traitement des mails et des commentaires sera un peu plus long que d'habitude mais je serai là en cas d'urgence.

À très vite (vous me manquez déjà) !

30 sept. 2016

Crayon Lèvres Éclat Yves Rocher... Lumineux !

Comme je vous l'ai raconté lundi dans mon dernier billet Haul, ces dernières semaines auront été marquées par mon grand retour sur les terres de Tonton Yves (Yves Rocher). Cela faisait une éternité que je ne m'étais pas rendue dans une de ses boutiques (bien qu'il y en ait une à côté de chez moi), préférant commander par internet quand me prend l'envie d'acheter une bonne cargaison de gels douche Jardins du Monde. C'est d'ailleurs lors de ma dernière commande Yves Rocher (qui remonte à... je ne sais plus quand !) que j'ai glissé dans mon panier mon premier Crayon Lèvres Éclat.


J'ai toujours bien aimé les rouges à lèvres qui se présentent sous la forme de gros jumbos en plastique. J'ai découvert ce format grâce aux Color Boost de Bourjois que j'aime beaucoup. J'ai par la suite testé la version signée Kiko, les fameux Colorburst de Revlon aussi, ceux de chez Nocibé, ceux de chez Rimmel et, plus récemment, j'ai adoré les Sexy Balm de L'Oréal. Bref, je n'en suis pas à mon premier coup d'essai en la matière. Je ne pouvais donc pas laisser passer les Crayon Lèvres Éclat d'Yves Rocher sans les essayer à leur tour.

29 sept. 2016

Mes mots de grossesse

L'envie d'écrire cet article m'est venue en mangeant des épinards, hier midi (vous comprendrez pourquoi plus loin ;). Et puis l'automne est de retour (aucun rapport). Oui, c'est un détail - une constante même - puisqu'il finit toujours par revenir une fois l'été envolé. Il n'en reste pas moins qu'aujourd'hui, cette saison a pour moi une saveur toute particulière. Elle réveille en moi des souvenirs forts, intenses, bouleversants. Elle me replonge systématiquement en 2014, année ô combien bizarroïde me concernant. Je suis tombée enceinte le 20 juillet de cette année là. Une chose totalement inconcevable pour moi qui n'avais jamais ressenti l'envie de devenir maman jusqu'alors. C'est ce 20 juillet 2014 que s'est ouverte une énorme parenthèse dans ma vie un brin "plan-plan", parenthèse qui ne s'est finalement jamais refermée. Le début d'une aventure de fous (dans tous les sens du terme).


Oui, je suis tombée enceinte. Je crois n'avoir jamais réalisé la chose pendant les 8 mois et des brouettes qu'aura duré ma grossesse. Malgré le recul (tout a commencé il y a maintenant plus de 2 ans tout de même !), je me demande encore comment j'ai fait pour affronter cela. À l'heure où je suis peut-être déjà censée penser au deuxième (mais je suis loin d'être prête à m'y remettre), je préfère me vautrer dans la nostalgie en repensant à tout ce qui nous est arrivé à Monsieur BG et à moi depuis ce fameux 20 juillet. Mon coeur éprouve assurément du bonheur et de l'amour. Un truc qui dépasse tout ce que l'on peut imaginer quand on n'a pas encore la chance d'être maman. Ma tête, elle... Ahhhh ma tête... Elle me cause encore bien des tracas à ce niveau là. Car même si je garde un souvenir ému et amusé de ma grossesse (non parce qu'il y a quand-même eu des situations sacrément cocasses !), quand je creuse et quand je la décortique - ma grossesse - j'y trouve des choses qui, mine de rien, m'ont quand même quelque peu... traumatisée.

26 sept. 2016

Haul #6 : mes derniers achats make up & soins (à prix doux)

Quel plaisir de vous retrouver aujourd'hui après un long week end sans pouvoir bloguer ! Je ne sais plus où donner de la tête en ce moment. Si vous me suivez sur Instagram, alors vous savez déjà que je n'habite plus chez moi depuis déjà plus d'une semaine. Mon mari et moi faisons (encore) de très gros travaux à la maison et je ne pouvais décemment pas y rester avec ma fille, même si je suis certaine qu'elle se serait fait un malin plaisir à jouer avec les pinceaux et les pots de peinture. Du coup, c'est retour chez mes parents et ce, jusqu'à la fin de cette semaine.


Inutile de vous dire que sans mes repères et tout mon matériel, bloguer s'avère être un poil (de pinceau) plus compliqué... En contrepartie, j'en profite pour retrouver la civilisation, les boutiques, les gens, la vie. Ok, j'exagère mais dans mon coin un brin paumé, les tentations shopping ne sont pas aussi présentes qu'ici, à Bourges (ma ville natale adorée). Je profite donc de ces jours loin de ma maison pour flâner avec ma fille et mes parents. Et, bien sûr, j'ai fait quelques folies (moins dingues que la dernière fois tout de même). De quoi vous proposer un nouveau billet Haul plein de jolies nouveautés à prix doux.

22 sept. 2016

Rouge Dior 789 Superstitious Matte : Waow !

Impossible pour moi de commencer la rédaction de ce billet comme si de rien n'était, en faisant abstraction de ce qui s'est passé ces 2 derniers jours par ici. Mille mercis pour vos réactions pleines de bienveillance et vos multiples messages d'encouragement (commentaires, tweets, messages privés, mails). Je ne m'attendais pas à recevoir autant en retour, moi qui ai longuement hésité à publier mon article de mardi. Je tâcherai de vous répondre (à toutes) ce week end.

Mais venons-en au sujet du jour si vous le voulez bien, un sujet qui me tient évidemment à coeur puisqu'on va - comme le laisse entendre le titre de ce billet - (encore) causer rouge à lèvres. Et pas de n'importe quel rouge à lèvres ! Ah ça non ! Du nouveau Rouge Dior de Dior. Comme je vous l'avais rapidement annoncé par ici, Dior vient tout récemment de retravailler sa gamme de lipsticks - les fameux Rouge Dior - en proposant de nouvelles nuances "couture", en créant un fini jusqu'alors inédit - le mat, tout en gardant la même formule, le tout dans un nouvel écrin très chic.


Bon. Inutile de vous dire qu'en découvrant ça, mon petit coeur a fait boom. J'ai tant bien que mal résisté à la tentation, évitant de mettre les pieds dans le premier Sepho venu histoire de ne pas tomber nez à nez avec ces tentateurs de rouges à lèvres. J'ai même failli ne jamais craquer (c'est dire ma motivation !). Et puis j'ai fait du shopping avec ma mère (le Haul de la honte, vous vous souvenez ?), je me suis retrouvée devant le comptoir Dior, la vendeuse m'a mis les Rouge Dior sous le nez et j'ai flashé. J'ai flashé pour une nouvelle couleur totalement improbable, moi qui voulais tester le nouveau fini mat (bon, d'accord, je n'étais pas si motivée que ça en fait...) : le 789 Superstitious Matte.

20 sept. 2016

Le blog & moi

Voilà un bout de temps maintenant que j'ai cet article dans les tiroirs (de mon cerveau). J'ai longtemps hésité avant de laisser courir mes doigts sur le clavier. Je n'avais pas envie d'être l'énième blogueuse. L'énième blogueuse à se livrer sur sa relation au blogging. L'énième blogueuse à faire part de son bonheur d'écrire et de partager. L'énième blogueuse à confier ses doutes, ses craintes et parfois même ses déceptions. Et puis j'en suis venue à penser qu'il y a autant de façons de concevoir un blog (beauté en l'occurrence) que de blogs dans la blogosphère.


Du coup, j'ai eu envie de vous parler de tout ça. Je crois que j'ai une vision un peu bizarroïde des blogs en général et du blog beauté en particulier. Du moins, je crois que j'aime de plus en plus faire de Beauty & Gibberish un blog beauté un peu à part, un truc pas tout à fait classable dans la catégorie des blogs beauté purs et durs (dont je me délecte malgré tout), un blog beauté dans lequel je mets beaucoup de moi façon journal de bord de ma vie de beautysta (et de ma vie tout court d'ailleurs). Cette bizarrerie vient sans doute du fait que ma première passion reste l'écriture. Celle des cosmétiques est venue bien après. L'association des deux a donné naissance à Beauty & Gibberish en 2011. Et en 5 ans (et après de multiples pauses), ma vision des choses a fondamentalement changé.

19 sept. 2016

Coup de ❤ pour la Birchbox X Wear Lemonade

Me voici de retour avec un billet que j'avais hâte de publier. Pour la petite histoire, le premier article publié sur Beauty & Gibberish avait pour thématique les box beauté. Il faut dire qu'à l'époque, en 2011 (déjà 5 ans que le blog existe, vous vous rendez compte ?), ces fameuses box beauté débarquaient tout juste avec un concept pour le moins intéressant, du moins aux yeux des beauty addicts. En plusieurs années de blogging, j'ai eu la chance d'en recevoir pas mal de ces boîtes. J'ai également été abonnée à l'une d'entre elles (feu Mon Coffret Beauté).


Au final, j'ai fini par en faire une overdose. Le concept des boîtes beauté a été décliné à tort et à travers et les contenus étaient assez souvent déceptifs (à mes yeux en tout cas). J'ai accumulé une tonne de produits au format voyage dont je ne connaissais même pas la marque (jusqu'alors) et qui ne m'inspiraient pas forcément confiance. Quel gâchis monumental !

2 ans plus tard, il y a quelques jours... Voilà que je reçois par surprise la Birchbox de ce mois. À vrai dire, je ne savais même pas qu'ils avaient ma nouvelle adresse dans leurs fichiers. J'ai donc été très étonnée quand j'ai ouvert mon petit colis. Et, surprise des surprises, j'ai finalement été agréablement surprise par son contenu.

17 sept. 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#19]

Hey ! Me voici de retour avec un nouveau billet plein de tentations (bah alors, cachez votre joie les filles ! ;). Bon, autant vous dire tout de suite que je me suis fixé comme ligne de conduite de ne surtout pas vous parler des nouveautés et des collections prévues pour Noël. Parce que oui, nous sommes en plein mois de septembre et les présentations presse de Noël nous titillent déjà. On va y aller doucement les gars parce que moi je ne sais déjà plus où donner de la tête avec les nouveautés de cet automne ! Okay ?


Vous serez ravies d'apprendre (ou pas, ou alors vous vous en fichez totalement d'ailleurs !) que je n'ai pas fait d'achat make up ces derniers jours. Je ne sais pas par quel miracle j'ai su rester raisonnable... Ah zut... J'avais oublié mon dernier craquage chez Kiko pour les 3D Hydra Lipgloss dont je vous ai parlé la semaine dernière... On n'a qu'à dire que ça ne compte (presque) pas ! Hi hi ! (Le "Hi Hi !" est là pour masquer mon exaspération de moi-même.) Bref, trêve de tergiversations, voici les cinq nouveautés qui m'ont tapé dans l'oeil cette semaine (et qui s'ajoutent donc à ma déjà trop longue - et exaspérante - wishlist).

15 sept. 2016

Battle de shampoings pour (mes) cheveux gras

Mes cheveux gras & moi, tome 3, chapitre trois cent trente douze... Comme vous l'aurez compris, je suis de retour aujourd'hui avec un billet capillaire. Vous n'êtes pas sans savoir que depuis mon accouchement (et plus précisément depuis la fin de mon allaitement), mes cheveux me font vivre l'enfer. Outre le fait que je les ai perdus par poignées et que je me retrouve aujourd'hui avec des cheveux bi-longueurs (une partie de mes cheveux est longue, une autre fait 8 centimètres, c'est de toute bôôôôté !), ma tignasse a également repris comme bonne vieille habitude de graisser à vitesse grand V entre les shampoings. Ô joie !


J'ai déjà eu ce problème, de mon adolescence jusqu'à mes 22-23 ans. Et puis le phénomène (et le fameux cercle vicieux cheveux gras / je lave souvent / cheveux agressés donc encore plus gras plus rapidement / je lave encore plus souvent) s'est calmé tout seul grâce à l'utilisation de shampoings plus ou moins destinés aux cheveux "normaux". J'avais vraiment la paix et c'était cool de pouvoir tourner à 2 shampoings par semaine. Cette époque est maintenant révolue et je suis donc (re)partie en quête du meilleur shampoing pour ma chevelure mixte aux racines regraissant vite.

13 sept. 2016

Les Vernis à Lèvres Vinyl Cream Yves Saint Laurent

Souvenez-vous. Le 10 juillet dernier, je vous présentais dans un de mes billets "1 semaine / 5 nouveautés" une des grosses nouveautés make up signée Yves Saint Laurent : les Vernis à Lèvres Vinyl Cream (Vinyl Cream Lip Stain en version originale). À l'époque, je n'en savais pas beaucoup au sujet de ces nouvelles encres à lèvres alors déjà dispo aux USA. Je ne connaissais même pas leur date de sortie en France. La chose dont j'étais certaine toutefois : le craquage allait être inévitable.


Eh bien bingo ! Les Vernis à Lèvres Vinyl Cream Yves Saint Laurent sont enfin disponibles en France et j'ai bien essayé d'y résister pendant quelques jours mais rien n'y a fait. L'attrait de la nouveauté, mon amour pour les hybrides à lèvres en général et pour Yves Saint Laurent en particulier, tout ça... La tentation était trop forte. Je suis faible, que voulez-vous ! Mais que se cache-t-il derrière ce nom pour le moins alambiqué - Vinyl Cream bidule chouette ? Que valent véritablement ces nouveautés (oui, le suspense est digne d'un reportage d'Enquête Exclusive) ? Voici mon avis.

12 sept. 2016

La Naked Smoky d'Urban Decay mise à nu

Chose incroyable (attendez-vous à un déluge sur la France ou à quelque chose du genre dans les prochains jours - comment ça ils annoncent encore plus de 30° demain ? ;), j'ai été prise d'une folle envie de me maquiller les yeux la semaine dernière. Non, vous ne rêvez pas. Moi, la flemmarde du pinceau, la feignasse de l'estompage, l'accro au combo mascara + rouge à lèvres, j'ai eu envie d'utiliser ma Naked Smoky d'Urban Decay, achetée peu de temps après sa sortie durant mon congé maternité (en août 2015 pour être précise).


Ne me demandez pas pourquoi, moi-même je ne comprends pas la raison de cette envie subite. Ah si, peut-être ai-je voulu me donner bonne conscience avant l'arrivée de la Naked Ultimate Basics chez Sephora (le 18 septembre prochain paraît-il). Pour que mon mari ne puisse pas me dire : "Encore une palette Urban Decay ? Mais tu ne t'en sers pas !", un truc du genre. Toujours est-il que j'ai enfin utilisé ma Naked Smoky, que je ne suis (presque) pas déçue et que je vous propose donc un petit test de celle-ci en bonne et due forme.

10 sept. 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#18]

Après l'affolement général d'il y a deux semaines, me revoici à peu près calmée maintenant que je me suis bien défoulée en achetant tout plein de belles nouveautés de la rentrée le week end dernier (pour revoir mon Haul de la honte, c'est ici). Ma wishlist s'est - du coup - un peu raccourcie et ça me fait du bien au moral (à défaut de faire du bien à mon compte en banque). La fin de l'année 2016 promet d'être folle en termes de nouveautés make up (pour avoir aperçu quelques trucs qui débouleront pour Noël chez Sephora) et je crois qu'il va vraiment falloir être sélective et ne pas me jeter sur le premier rouge à lèvres venu (dixit la nana qui achète un Vice Lipstick par mois ;).


Je mets cela (toutes les tentations, les achats compulsifs, ...) sur le compte de la rentrée. La rentrée est une période (déprimante) que je n'aime pas (comme beaucoup d'entre nous je suppose). La fin de l'été approche (même si nous avons droit aux prolongations cette année, youpi !), les jours raccourcissent et le quotidien reprend son cours. Il faut donc retrouver le rythme et mamma mia... c'est encore plus dur quand on est maman. C'est donc avec la tête dans le seau T'choupi de ma fille, que je m'en viens, en cette fin de semaine, vous présenter les 5 nouveautés qui m'ont tapé dans l'oeil ces derniers jours.

8 sept. 2016

Le "secret" de l'application de mes rouges à lèvres

Voilà un article que pas mal d'entre vous m'ont réclamé et que j'ai vraiment trainé à rédiger. Vous le savez, je ne suis pas de ces blogueuses/youtubeuses (que j'adore au demeurant) qui aiment prodiguer des conseils en matière de maquillage. La raison vient sans doute du fait que je ne me considère pas plus douée que la moyenne et que je suis moi-même avide de conseils. Il n'en reste pas moins que vous êtes assez nombreuses, à chaque fois que je poste un article "rouge à lèvres" (donc assez souvent faut l'avouer, hi hi ! :), à me complimenter sur l'application de ce dernier et à me demander un tutoriel.


Comme mon billet sur le maquillage de mes sourcils a eu pas mal de succès (je ne m'y attendais pas du tout d'ailleurs, merciii ! ;), je me suis dit qu'il était sans doute temps pour moi de vous expliquer comment je maquille mes lèvres, bien que je ne fasse pas du tout cela dans les règles de l'art (je n'utilise jamais de crayon contour des lèvres ni de pinceau à lèvres par exemple). D'ailleurs, je fais ça d'une façon un peu bizarre mais c'est la meilleure technique que j'aie trouvée pour maquiller ma lèvre inférieure, celle sur laquelle je galère avec mon raisin de rouge à lèvres.

6 sept. 2016

Haul #5 : mes derniers achats make up (spécial nouveautés)

À ce tarif là, mon blog va vraiment finir par ressembler à un Haul géant et je m'en excuse... (la meuf qui s'exaspère toute seule :)... Bon, tout n'est pas entièrement de ma faute. D'ailleurs, pas plus tard que la semaine dernière, je vous avais confié le fait qu'il fallait absolument que je sois forte et raisonnable face aux nouveautés maquillage de cette rentrée 2016. Tellement de jolies choses, tellement de tentations ! Des collections automnales toutes plus belles les unes que les autres (oui, ce sont définitivement les collections de l'année que je préfère) et une wishlist à rallonge. Ouh la la !


J'en étais donc venue à éviter de mettre les pieds dans les parfumeries pour ne pas me retrouver face à toutes ces merveilles. C'était sans compter la venue de mes parents à la maison et une irrésistible envie de faire du shopping avec ma maman. Et forcément, nous avons fait une petite virée chez Sephora et Nocibé. Le mal absolu (vade retro, Satana) !! Comme vous allez le découvrir ci-dessous, j'ai littéralement craqué mon slip (sous les encouragements de ma maman - ah bah merci maman !!) et je n'ai qu'une hâte, vous présenter tout ça sur le blog au plus vite. En attendant, voici un aperçu de mes achats.

5 sept. 2016

Mon expérience (ratée) avec le Déodorant naturel Schmidt's

Je ne suis pas une nana qui prône l'utilisation du 100% naturel ou du 100% bio dans la salle de bain. Mais s'il y a un produit de soin que je regarde de travers à cause de sa composition, c'est bien mon déodorant. D'ailleurs, je préfère ne pas y regarder de très près parce que je sais que mon déo adoré (le Déodorant Dove Original) n'est pas ce qu'il y a de meilleur, aussi bien pour moi que pour l'environnement. Pourtant, je ne peux m'en passer. J'ai toujours eu une transpiration importante (du moins depuis mon adolescence) et ce, quelles que soient la saison et la température ambiante (oui, je transpire même quand il fait -5° dehors, arf...).


Et puis j'ai découvert l'existence des déodorants naturels Schmidt's, ceux qui se présentent sous forme de crème, en pot. Leur formule m'a tout de suite attirée mais la texture crème à appliquer à la spatule sous les aisselles, moins (je ne supporte déjà pas les déo roll-on qui déposent une fine couche de produit, alors imaginez...). Ne voulant pas rester sur mes a priori, j'ai tout de même souhaité découvrir la marque. C'est là que je me suis rendu compte que ces fameux déo existaient également en stick et ça, ça m'a tout de suite plus tentée (même si je ne vois que par les déodorants en spray pour leur effet 0 matière).

J'ai finalement eu le plaisir de recevoir et de tester (durant tout l'été) le Déodorant Schmidt's Bergamote et Citron Vert en stick. J'ai vraiment pu le mettre à l'épreuve avec les grosses chaleurs et, pour tout vous dire, le bilan est plutôt... mitigé.

2 sept. 2016

Mon Vice Lipstick Project : 1 mois / 1 Vice Lipstick [#3]

Et c'est donc reparti pour un tour ! Comme promis dans mon article d'hier - article dédié au magnifique Vice Lipstick Streak d'Urban Decay pour lequel vous avez voté en majorité durant le mois d'août - aujourd'hui s'ouvre déjà le 3ème chapitre de mon Vice Lipstick Project.

Pour rappel, le "Vice Lipstick Project" est un petit challenge que je "nous" ai lancé il y a quelques mois maintenant. Ayant eu un véritable coup de coeur pour cette nouvelle gamme de rouges à lèvres Urban Decay (mes premières impressions sont à découvrir ici), je vous ai proposé de voter, chaque mois, pour le Vice Lipstick que vous souhaitez voir sur le blog, me confiant ainsi la mission de l'acheter, de le tester et de vous le faire découvrir sur Beauty & Gibberish grâce à un test complet.


Après Venom (élu Vice Lipstick du mois d'août) et Streak (élu Vice Lipstick du mois de septembre), je vous propose donc de voter pour le Vice Lipstick qui sera à l'honneur sur le blog en octobre. Une fois encore, vous avez le choix entre 5 références. Le Vice Lipstick qui obtiendra le plus de voix sera élu Vice Lipstick du mois d'octobre et aura (donc) droit à son article en bonne et due forme.

1 sept. 2016

Le Vice Lipstick du mois : Streak

Comme je suis ravie de vous retrouver aujourd'hui avec la suite de nos aventures Vice Lipstick Project ! Vous avez été encore plus nombreuses à voter durant le mois d'août et j'ai vraiment été touchée par votre investissement et votre enthousiasme autour de ce projet un peu sorti de nulle part. Le Vice Lipstick Urban Decay qui était à l'honneur le mois dernier était le magnifique Venom et, apparemment, vous l'avez autant apprécié que moi. Pour ce mois de septembre, les votes étaient très serrés et c'est finalement Streak qui a reçu le plus de voix.


Comme d'habitude, vos nombreux votes ont fait mon bonheur. Cela faisait très longtemps que la nuance Streak de chez Urban Decay me faisait de l'oeil. Acheter le Vice de cette référence était inévitable et si vous n'aviez pas voté pour ce petit, j'aurais sans doute quand-même fini par me l'offrir à un moment ou à un autre. Bref, vous l'avez réclamé, le voici le voilà le beau Vice Lipstick Streak signé Urban Decay.