29 juil. 2016

Haul #3 : mes derniers achats make up et soins

Ok, ok, ok ! Je sais ! Mon dernier billet "Haul" date d'il y a juste 2 semaines tout pile. Oui, ben oui, je l'avoue, je n'ai pas été hyper raisonnable ces 2 dernières semaines. En plus, j'aurais très bien pu attendre encore un peu pour publier cet article mais... De 1/ Je n'en peux plus d'attendre de poster cet article pour pouvoir enfin tester les produits que j'ai achetés ; de 2/ Il faut bien que je vous montre le Vice Lipstick que j'ai commandé avant de publier mon billet sur le Vice Lipstick que vous avez élu pour le mois d'août (sinon cela n'a ni queue ni tête) (vous me suivez ?) ; de 3/ Je pars en vacances mardi prochain et je voulais à tout prix publier ce 3ème "Haul" avant mon départ (pour enfin pouvoir profiter de mes produits - on en revient toujours à ça).


Car oui, ma série de billets "Haul" est soumise à cette règle débile selon laquelle je dois vous présenter mes derniers achats beauté avant même de les avoir déballés, ouverts, swatchés et testés. Inutile de vous dire que ça pousse ma patience dans ses derniers retranchements, moi qui ai l'habitude de tester mon nouveau shampoing bien avant de finir le(s) vieux qui trône(nt) sur le rebord de ma baignoire (Dieu soit loué, Monsieur BG se sacrifie toujours pour finir tous mes flacons !).

28 juil. 2016

Master Mixer de RMS Beauty : le p'tit pot à effets spéciaux

Mis à part en matière de rouges à lèvres (où je n'ai presque aucune limite niveau couleurs), je suis plutôt du genre simple et classique pour le maquillage en général. Je ne m'aventure plus trop dans des make up compliqués et j'ai arrêté mes "petites expériences paupières multicolores à faire pâlir un perroquet" que je laisse à Pauuulette qui fait ça tellement bien (il faut que je l'ajoute à ma Blogroll d'ailleurs).

Et pourtant, quand j'étais plus jeune (oui, j'ai bien conscience qu'on dirait une vieille grabataire qui cause là), j'adorais faire mumuse avec le maquillage. Je mélangeais les rouges à lèvres entre eux (vas-y que je mets une couche de celui-ci puis une couche de celui-là par-dessus) bien avant la mode du ombre lips, je me collais du fard à joues sur les lèvres pour avoir un beau fini mat (et rose de surcroît), je mettais du gloss sur mes paupières pour qu'elles brillent (no comment) et du mascara violet dans mes cheveux (no comment bis).


Quand j'ai reçu le Master Mixer de RMS Beauty et ai pour la première fois tripatouillé la chose avec mes p'tits doigts, j'ai eu l'impression de retomber en enfance (enfin, plutôt dans mon adolescence). Bon, sans le côté expérimental moche de la chose cela dit. Le Master Mixer de RMS Beauty est à classer dans la catégorie OMNI : Objet de Maquillage Non Identifié. Et je suis ravie de pouvoir vous en parler aujourd'hui.

26 juil. 2016

Mes chouchous du rayon soins de mon supermarché

Il y a celles pour qui faire les courses est une véritable corvée. Et il y a les autres - comme moi - qui jubilent rien qu'à l'idée de fouler les terres du supermarché du coin (okay... on ne doit pas être très nombreuses dans mon cas mais bon...). Il faut dire que dans mon bled paumé, Auchan ou Leclerc c'est un peu le Disneyland local. Lieu où la densité de population dépasse pour de vrai les 10 habitants au km2, attractions à la pelle (courses en caddie, courses de caddies) et tourisme (repérage des bonnes affaires, "reluquage" du rayon beauté de fond en comble) : oui, aller faire les courses est pour moi une parenthèse enchantée dans mon quotidien trèèèès... "quotidiennesque".


L'autre jour, alors que je rangeais mes courses (justement), j'ai réalisé que les supermarchés restaient malgré tout (malgré Sepho, malgré les parapharmacies, malgré les e-shops, malgré Monoprix, ...) mes premiers fournisseurs en cosmétiques. Maquillage et soins, tout y passe, ou presque. Il y a certaines choses que je n'achète plus en grande distribution (= crèmes et nettoyants visage) mais pour le reste, je me laisse assez facilement tenter durant mes longues flâneries. Et puis il y a des trucs que je ne me vois pas (et/ou que je ne peux pas) acheter ailleurs. Voici mes chouchous du rayon soins de mon supermarché.

25 juil. 2016

Infaillible Sexy Balm de L'Oréal : mes tubes de l'été

Me voici de retour, à peu près remise du choc apocalyptique causé par les Vice Lipstick d'Urban Decay. En ce moment, ma routine make up est assez soft et rapide. Je bosse toujours mon teint comme il faut mais j'ai balancé mon fidèle eyeliner et ne me cantonne plus qu'au duo mascara/rouge à lèvres (qui flashe de préférence).

Vous le savez (peut-être... ou pas), pour l'été j'ai une nette préférence pour les rouges à lèvres brillants et confortables. Semi-transparents ou non, j'aime bien que mes lèvres briiiiillent quand il y a du soleil (bon, d'accord, au moment où j'écris ce billet il fait une chaleur à crever et il est inconcevable pour moi de me maquiller) sans pour autant faire de compromis sur la couleur. Dans ce domaine, je voue un amour inconditionnel aux Shine Edition de Bourjois (mais aussi aux Ultra Glossy Stylo de Kiko et aux Rouge Voile Brillance que Tonton Yves a choisi de discontinuer).


Cela faisait un bout de temps que je n'avais pas acheté de rouges à lèvres de ce type. Dernier craquage en date : les Infaillible Sexy Balm de L'Oréal. Ah ça, je les attendais de pied ferme ces petits nouveaux ! Et bien voilà que 5 (j'en ai racheté 2 depuis la dernière fois) de ces baumes à lèvres (qui n'ont finalement de baume à lèvres que le nom) ont fini par rejoindre ma collection.

15 juil. 2016

Haul #2 : mes derniers achats make up et soins

Je suis plus que ravie de vous retrouver aujourd'hui avec un nouveau billet "Haul". Vous le savez, j'ai beau être blogueuse beauté, une grande partie des trucs que je vous présente sur le blog sont des produits que je m'offre moi-même. Et c'est encore plus le cas depuis ma reprise du blog (je crois que mes longues pauses "bloguesques" ont fait fuir les marques - et ça peut se comprendre ^^). Je pense que c'est un mal pour un bien, en ce sens que je suis toujours plus inspirée quand je vous présente un truc que je me suis acheté. Ce truc, je l'ai voulu. Je l'ai désiré même.


Des envies et des désirs, j'en ai toujours d'ailleurs. Je ne suis jamais à court (dixit la nana qui vient juste de passer une "petite" commande Sephora) et le blog ne m'aide pas trop à calmer ma frénésie. Comme je vous l'ai expliqué dans ce billet, j'ai décidé de me lancer moi aussi dans les "Haul" (bien que je ne le fasse pas encore sous forme de vidéos) parce que j'achète pas mal de choses dont je ne vous parle pas forcément sur le blog (au final). C'est un peu dommage au fond car il vous arrive parfois de me demander si j'ai fini par craquer ou non pour tel ou tel bidule. Ces billets "Haul" répondront donc à vos questions.

13 juil. 2016

TAG | 50 choses qui me rendent heureuse

Mon accouchement (et ma grossesse en général) a été un véritable tsunami. Ma vie s'est retrouvée sens dessus dessous sans que je ne comprenne trop pourquoi. Je n'avais plus de prise sur rien. Le bouleversement a été intense, plus gros que ce à quoi je m'attendais et mon hypersensibilité a amplifié la chose, telle une caisse de résonance. Il a fallu que je me raccroche aux branches, que je me retrouve et que je fasse le ménage dans mes méninges pour renouer avec un semblant d'équilibre, moi qui suis plutôt du genre à marcher sur un fil depuis plusieurs années maintenant.


Pour gérer mes satanées angoisses, j'ai fait des séances de sophrologie. Promis, je ne vais pas vous faire un tuto sur la respiration par le ventre ou sur la technique de visualisation d'un objet. Non. Plus concrètement et de façon générale, la sophrologie m'a permis d'ouvrir les yeux. Elle m'a appris à reconnaître (et à profiter) de toutes les petites touches de bonheur qui embellissent mon quotidien. Parce que le bonheur, ce n'est pas une grande vague qui déferle sur notre vie. Non, le bonheur est une fine brume qui se diffuse un peu partout, qui nous touche par-ci par-là, qu'on ne sent pas forcément mais qui se ressent quand on veut bien y prêter attention.

J'ai trouvé ce TAG chez Odile Sacoche et, bien plus qu'un simple questionnaire, j'ai trouvé qu'il était presque thérapeutique pour moi (et pour quiconque s'adonnant à cet exercice) de lister 50 choses qui me rendent heureuse au quotidien. Les voici donc, ces 50 choses.

12 juil. 2016

De la délicatesse... Essie Gel Couture Touch Up

Commençons ce billet avec un peu de poésie... "Écoute un peu ton coeur, il t'apprend la tendresse. Que désire ton âme ? De la délicatesse. Dieu a créé l'amour, au jour du Septième Jour. Un amour si fragile, fabriqué en argile, c'est dit dans l'Évangiiiiiiiiile !" Mouah ah ah ! Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à ce chef-d'oeuvre des Inconnus en intitulant mon article du jour ainsi (on a les références que l'on mérite que voulez-vous ;).

Bon, un peu de sérieux que diable ! Je vous retrouve aujourd'hui avec le dernier vernis à ongles à avoir intégré ma collection de laques. Il s'agit d'un tout nouveau tout beau Gel Couture signé Essie. Eh oui, vous n'êtes pas sans savoir qu'Essie a lancé il y a peu une nouvelle gamme de vernis à ongles : les Gel Couture (donc). Une petite révolution pour la marque et une grande tentation pour moi.


Essie suit effectivement la mode des vernis à ongles à effet gel dont l'application se fait en deux temps : la pose du vernis à ongles puis la finition avec un top coat dédié qui confère longue tenue et brillance gel à la manucure. Et vous la voyez venir la grosse boulette de Lucette ? Bah ouais, j'ai acheté le vernis Gel Couture sans le top coat qui va avec... Ne me demandez pas pourquoi mais oui, clairement, j'ai merdouillé sur ce coup là. Il n'empêche que j'ai craqué pour le magnifique Essie Gel Couture portant le nom de Touch Up et je voulais à tout prix vous en parler.

10 juil. 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#15]

Nous y voilà donc ! Le mois de juillet, le plein été, les vacances et le farniente (pour les plus chanceuses)... Et moi, je continue inlassablement de bloguer. Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve que l'atmosphère est bien plus chouette quand on blogue pendant les grandes vacances. Les habitudes sont différentes, on a plus de temps (c'est moins la course au quotidien) et, de façon générale, je suis plus cool et beaucoup plus inspirée. J'ai envie de vous raconter des tonnes et des tonnes de choses. J'ai envie de prendre de belles photos aussi.


Et puis je craque. Oui, en été (et pendant les soldes - soldes qui n'arrangent rien en fait) j'ai des envies pas possible (mis à part les envies de glaces et de virée en bord de mer). Je continue d'allonger mes wishlists beauté et je commence à saliver sur les prochaines sorties qui nous attendent pour la rentrée (même si, au fond, je n'ai pas franchement envie d'y être). Voici déjà la 15ème édition de ma série de billets "1 semaine / 5 nouveautés". Les choses se calment un peu (avant la déferlante du mois de septembre) mais j'ai tout de même repéré de bien jolies choses au taux de "désirabilité" non négligeable.

Voici les 5 nouveautés (des nouveautés pas des plus "nouvelles" pour certaines et des nouveautés pas encore sorties pour d'autres) make up qui m'ont tapé dans l'oeil cette semaine.

7 juil. 2016

Le "secret" de mes sourcils

Ma plus grande fierté (et pourtant je ne suis pas du genre à m'envoyer des fleurs en général) se trouve au-dessus de mes deux yeux. Mes sourcils. S'il y a bien un truc que j'aime bien chez moi, c'est eux. Ouais, ça peut paraître un poil (hi hi !) prétentieux dit comme ça mais, en la matière, je reviens de tellement loin que je ne peux qu'être ravie de ma ligne de sourcil actuelle.

Il vous suffira de jeter un oeil aux photos de mes premiers articles publiés sur le blog pour vous rendre compte du chemin pileux parcouru (un p'tit exemple ?). C'est grâce à Hélène de Mon Blog de Fille que j'ai réalisé, il y a 3-4 années maintenant, que j'épilais bien trop mes sourcils et que ceux-ci n'avaient pas du tout la bonne forme.


À l'époque, la mode du sourcil fourni n'était pas encore de mise et seules les make up addicts aguerries osaient se maquiller les sourcils au quotidien pour que ceux-ci paraissent plus denses, plus définis et plus jolis. Je suis passée par tout un tas de stades, du sourcil ultra-épilé au sourcil trop épais (la folie de la repousse, tout ça...). Oui, on peut dire que je me suis cherchée en la matière. Aujourd'hui, je pense être arrivée à trouver la ligne de sourcil qui me convient le mieux. Vous êtes nombreuses à me demander des conseils en la matière. Cet article est donc pour vous (bien que je n'aie pas pléthore de conseils à vous donner comme vous pourrez le constater).

5 juil. 2016

Zéro prise de tête avec le Bain Dissolvant Spécial Paillettes

Parmi ces choses que je déteste faire par-dessus tout (au même titre que l'épilation et le nettoyage de mes pinceaux), il y a le dégommage de vernis à ongles à paillettes avec coton et dissolvant. Ce n'est pas que je déteste faire ça. Non. J'en ai juste littéralement horreur !! Je ne supporte pas ça. Je ne supporte pas la sensation du coton qui s'effiloche dans les paillettes. Je ne supporte pas le bruit du coton qui crisse sur les ongles. Je ne supporte pas le quart d'heure d'inhalation de vapeurs "acétoniennes" que la manoeuvre impose à mes narines. Je ne supporte pas de devoir finir par faire sauter les paillettes récalcitrantes en grattant avec le bout de mon ongle, comme une barbare. Bref, ôter du vernis à ongles pailleté, c'est un véritable enfer.


Et puis le Bain Dissolvant Spécial Paillettes de Sephora est entré dans ma vie. Certes, pas au meilleur moment puisque quand il a rejoint ma salle de bain, j'étais enceinte et - par définition - peu encline à porter du vernis à ongles à paillettes.

Je me suis remise à la paillette il y a peu, avec les deux Laque Couture Yves Saint Laurent que je vous ai présentées la semaine dernière. Inutile de vous dire que l'idée d'ôter ces deux vernis à la texture sablée constellée de micro-paillettes avec un bout de coton et une bouteille dissolvant n'a pas provoqué en moi une effusion de joie. Je me suis alors rappelé que j'avais ce bain dissolvant dans mon placard. Haaaaa-lle-lu-jaaah !

4 juil. 2016

Lipstick Swap avec Melissa de GoldenWendy

Depuis que je blogue, j'ai la chance de vivre des choses assez incroyables, des choses que je n'aurais jamais osé imaginer dans mes rêves les plus fous. En plus d'assouvir ma passion pour l'écriture et les cosmétiques (et les rouges à lèvres, hum), je réalise que bloguer m'a aussi permis de m'affranchir de certains complexes physiques, de certaines gênes et d'une forme de timidité que je me trainais depuis mon adolescence. Je ne dis pas que je suis totalement "guérie" de tout ça, mais le blog est la meilleure échappatoire que j'aie trouvée à ce jour.

Et puis, grâce à Beauty & Gibberish, je partage. Je partage avec vous, mes lectrices. Honnêtement, j'ai du mal à comprendre la formule "blogue pour toi et pas pour les autres". Ok, j'ai saisi le sens premier. À la base, ce blog je l'ai créé pour moi, pour mon plaisir personnel. Mais, pour être sincère, j'aurais probablement jeté l'éponge depuis belle lurette sans votre enthousiasme. Parmi ces lectrices, il y a Melissa. Oh, vous la connaissez forcément Melissa. Il s'agit de la Miss qui tient le blog GoldenWendy. Super blogueuse, Wonder Maman, Youtubeuse accomplie et romancière de talent, j'ai la chance de la compter parmi mes amies depuis quelques années maintenant.


Avec Melissa nous avons pas mal de points en commun. Cette passion pour l'écriture donc, le fait que nous soyons toutes les deux mamans désormais et, aussi, cette fâcheuse tendance à collectionner les rouges à lèvres et autres bidules du genre. Alors quand Melissa m'a proposé de faire un swap spécial rouges à lèvres, j'ai dit oui, forcément !!

1 juil. 2016

Mon Vice Lipstick Project : 1 mois / 1 Vice Lipstick [#1]

Je me demande parfois où je vais chercher toutes mes idées "bloguesques" farfelues (hi hi !). Oui, je suis un petit peu folle dans ma tête (mais vous commencez à le savoir depuis 2011 ;). Comme vous avez pu le découvrir hier dans mon article dédié aux Vice Lipstick (billet que vous pouvez relire ici), j'ai eu un énooooorme coup de coeur pour cette nouvelle gamme de rouges à lèvres signée Urban Decay. Les 3 Vice Lipstick en ma possession (Disobedient, Anarchy et Checkmate) sont superbes et la qualité est au rendez-vous. Bref, j'ai été emballée comme pas possible et je me suis tout de suite dit qu'il fallait que je craque pour d'autres nuances.


Oui mais voilà... Vous n'êtes pas sans savoir qu'il y a 100 références et 6 finis différents dans la gamme des Vice Lipstick. Autant de possibilités, de combinaisons et de tentations qui font que le choix n'est pas toujours facile (oui, je sais que vous non plus vous ne savez pas où donner de la tête). Du coup, mon petit cerveau a imaginé un projet assez fou et je me suis dit : "Mon dieu mais oui, il faut que je le fasse !". Nom de code ? Le Vice Lipstick Project (ok, ok, on a vu plus original). La bonne nouvelle ? Vous avez un rôle à jouer dans l'histoire, et pas des moindres.