18 mai 2016

TAG | Ma fille & moi

Il y a plusieurs semaines (et même plusieurs mois d'ailleurs, hum), j'ai eu le plaisir d'être "taguée" par Melissa dans l'une de ses vidéos concernant ses enfants et la maternité en général. Comme vous le savez, je n'ai pas pour habitude de participer à ce genre de trucs qui, je trouve, passent mieux en vidéo qu'à l'écrit. Malgré tout, ce tag-ci m'a vraiment fait sourire de par ses questions qui me parlent totalement en ce moment. Et puis je trouve qu'il permet de décomplexer et de déculpabiliser les (nouvelles) mamans, ce qui n'est pas du luxe quand on voit la pression que l'on peut s'infliger. En tout cas, ça a été mon cas pendant bien des mois après la naissance de bébé.


Ce tag vient de la chaîne Youtube Parentillages qui, ma foi, mérite le détour. Je me dis alors que c'est fou ce que ça peut nous changer, le fait de devenir maman. Il y a encore 2 ans, tout ce qui tournait autour des bébés, des problèmes de maman, etc... ça me passait bien largement au-dessus de la tête. Aujourd'hui, j'ai l'impression d'avoir rejoint la fameuse communauté des nanas qui postent des statuts Facebook à tout-va pour dire à quel point elle sont fières que bébé ait mangé toute sa purée de brocolis ou à quel point elles sont "vénères" parce que bébé ne fait plus ses nuits (les relous de Facebook quoi !). Et dire qu'un jour j'avais dit : "Je ne serai jamais comme ça moi !!" Tu parles oui !

Aller, trêve de bavardages, voici mes réponses aux questions du fameux TAG - initialement intitulé "Mes enfants & moi".

01. Combien as-tu d'enfants ? Parle-nous un petit peu d'eux, leurs prénoms, leurs âges, si tu le souhaites.

Comme vous le savez, je suis maman d'une petite fille née le 2 avril 2015. Elle a donc plus de 13 mois (à la date de publication de cet article). Et là, je me dis qu'on avait bien fait de me prévenir du fait que le temps passe vite. Parce que c'est vraiment un doux euphémisme. J'ai dévoilé son prénom par-ci par-là, sur Twitter et sur Instagram, pour les plus curieuses.

02. Qui d'autre fait partie du foyer ?

Bien évidemment il y a mon mari, le dénommé Monsieur BG. Il y a également Dexter, notre chat gris qui va avoir 6 ans et Sawyer, notre lapin nain noir. C'est un peu l'ancêtre de la maison, il va avoir 10 ans (oui oui !). J'aurais volontiers ajouté Spidy, l'araignée qui squatte le coin du mur de notre salon mais, à ma grande tristesse, j'ai découvert qu'elle était là depuis des lustres, dans sa toile, non pas parce qu'elle kiffait notre chez nous mais parce qu'elle était morte, tout simplement.

03. Qu'est-ce qui te manque le plus de ton ancienne vie sans enfants ?

Là, tout de suite, j'ai envie de crier "Plein de choses !!". Mais la folle qui est en moi va se calmer. En premier lieu, ce qui me manque le plus, c'est de pouvoir faire la grasse matinée. Je suis insomniaque depuis des années et j'avais pour (mauvaise) habitude de compenser mon manque de sommeil en me levant tard le midi le matin. Désormais, ce n'est plus possible, à part le week end quand mon mari peut prendre la relève.

Et puis ce qui me manque beaucoup aussi, c'est le temps libre, tout bêtement. Ma fille n'étant plus une très grosse dormeuse depuis ses 8 mois, je n'ai que quelques heures (voire quelques minutes, quand elle ne veut pas faire ses siestes) pour moi dans la journée. Bloguer requiert d'ailleurs une sacrée organisation maintenant.

Enfin, les sorties en amoureux avec mon mari me manquent beaucoup. On a dû faire une croix sur les restaurants (les sushis... ahhhhh !!!) et les cinémas (pour le moment) - mais pas sur la série du soir (quitte à être en mode zombie le lendemain matin).

04. Qu'est-ce qui, dans le quotidien, a été pour toi le plus gros changement lorsque tu as eu ton premier enfant ?

Clairement, et j'en reviens toujours à ça, le plus gros changement a été le fait que je doive me lever tôt le matin. J'avais une vie assez cool par rapport à ça dès lors que j'avais arrêté mes études et mes stages. Désormais, je n'ai plus d'excuses pour louper Amour Gloire & Beauté et Mo-mo-motus.

05. D'ailleurs, au quotidien, on a plein de petits rituels avec nos enfants. Et si tu nous en racontais un ?

J'ai, pendant très longtemps, donné le biberon du matin à ma fille dans mon lit. J'adorais ces moments rien qu'à nous, papa étant parti au travail. Nous faisions des câlins, je lui apportais ses peluches dans mon lit et il n'était pas rare qu'elle se rendorme à côté de moi, une heure plus tard.

J'ai dû arrêter ce petit rituel quelques mois plus tard (sur les conseils d'une "charmante" puéricultrice pas du tout culpabilisante, hum...) car bébé avait fini par croire que tous les dodos devaient se faire avec maman, dans le lit de maman. Je ne vous raconte pas l'enfer pour l'endormir dans son lit le soir. Maintenant que tout est rentré dans l'ordre, je vous avoue que ces moments câlins du matin me manquent.


06. Mère louve, papa poule, maman tigresse, quel animal la parentalité fait-elle ressortir de toi ?

Euh... la vache folle ?!! Non mais sérieusement, vous commencez à me connaître, je suis d'une nature anxieuse puissance mille. Alors forcément, avec l'arrivée de bébé, de nouvelles angoisses ont fait leur apparition. Mais rassurez-vous, avec le temps, j'ai appris à relativiser pas mal de choses.

Du coup je pencherais plus pour maman louve ou maman poule. Je suis très protectrice avec ma fille. Pendant ses premiers mois, je la couvais purement et simplement. Je l'avais très souvent dans les bras, même pour ses siestes. Le fait que je l'aie allaitée pendant 5 mois y est aussi pour quelque-chose je pense. J'apprends désormais à me détacher, pour mon bien mais aussi et surtout pour le sien. Elle va à la garderie quelques heures par semaine et tout se passe à merveille. Mais pour tout vous dire, je bénéficie du coaching de mon mari qui, en tant que professeur des écoles, sait ce qui est bon (ou moins bon) pour la sociabilisation des petits.

07. Sur quel sujet admets-tu être un tantinet excessive avec tes enfants ?

J'avoue avoir été, pendant très longtemps, un poil excessive avec la nourriture, quand ma fille ne finissait pas son biberon, sa purée, son yaourt ou sa compote. J'avais peur qu'elle manque et cela m'angoissait comme pas possible. Et puis, avec le temps et le recul, j'ai compris qu'elle ne se laisserait jamais mourir de faim et que ce n'était pas parce qu'elle me laissait la moitié de son biberon du soir qu'elle allait dépérir dans la nuit.

08. Choisis cinq adjectifs pour décrire chacun de tes enfants.

Sociable, casse-cou, intelligente, usante et euh... "sonore" (?!).

Sociable car ma fille est le genre de bébé que l'on peut mettre dans n'importe-quels bras sans qu'elle ne pleure. Elle s'adapte très vite à un nouvel environnement et elle adore les autres enfants.

Casse-cou car ma fille est vraiment du genre "fonceuse" (ce n'est pas un bélier pour rien). Elle peut tomber, se cogner, bref, se faire très très mal, elle pleure 2 minutes et c'est fini. Elle n'a peur de rien (contrairement à nous ses parents).

Intelligente, pas parce que je pense qu'elle a le QI d'Einstein, mais parce qu'elle a été hyper éveillée très tôt. Elle s'intéresse à tout et sa motricité fine est assez scotchante depuis toute petite. Elle me surprend quand elle reproduit des gestes du quotidien, avec le téléphone ou avec le biberon (qu'elle donne à ses peluches).

Usante car on dirait bien que ma fille a hérité de mon endurance face à la fatigue. Elle peut se passer de siestes et ne trouver le sommeil qu'à... 1 heure du matin.

Et enfin "sonore" (je n'ai pas trouvé mieux comme qualificatif) parce que mon mari et moi avons dû perdre la moitié de notre audition en l'espace de 12 mois. Pour le bébé silencieux qui reste sagement dans son coin, on repassera...

09. Sur quel trait physique ou moral tes enfants te ressemblent-ils le plus ?

Physiquement, ma fille a hérité de mes grands yeux (même si elle a pris le bleu de son papa et non le mien). La forme de son visage me rappelle également le mien quand j'étais petite. Quand elle sourit, elle fronce le nez comme je le faisais. Pour le reste, je dois bien admettre qu'elle a tout piqué à son papa.

Sur le plan moral, je pense qu'elle a hérité de mon côté impatient. Je ne supporte pas d'attendre quoi que ce soit et j'ai bien peur qu'il en soit de même pour ma belette. Elle est aussi à fleur de peau, ne supportant pas vraiment la frustration. Ça me rappelle quelqu'un, hum hum...


10. À propos de quoi râles-tu le plus souvent après chacun de tes enfants ?

Je ne râle pas vraiment après ma fille. Je crois que ce qui m'agace le plus, c'est quand elle s'entête à enlever son bavoir alors qu'elle n'en est qu'à la 3ème cuillère de sa purée. Non, ça ne veut pas dire qu'elle n'a plus faim. C'est juste qu'elle aime bien me voir galérer pour le ramasser par terre. Nous avons depuis réglé le problème en abandonnant les bavoirs à scratch pour les bons vieux bavoirs à ficelles.

Et puis je râle beaucoup quand elle me tire les cheveux. Elle aime bien toucher mes cheveux (à défaut de pouvoir toucher les siens - elle n'en a pas encore beaucoup hi hi !) quand elle prend son biberon mais ça finit toujours en arrachage de moumoute. Grrrr !

11. Quelle est la dernière petite ou grosse bêtise de chacun ?

Celle qui me vient en tête est une toute petite bêtise de rien du tout. Il faut savoir que Dexter adore boire dans un verre d'eau. Du coup, il y en a un à sa disposition par terre, dans le coin du salon (normal quoi). Ma puce, faisant du 4 pattes (et marchant depuis quelques jours), a voulu aller regarder ce verre de plus près. Genre, il fait quoi posé là celui-là ? Elle a commencé par toucher le verre, avec moultes précautions. Puis elle a décidé de plonger 1 doigt dans le verre, 2 doigts dans le verre, histoire de voir. Et puis finalement, elle a terminé par renverser le verre alors que cela faisait juste 46 fois que je lui disais de faire attention. Pas de casse mais un bébé tout trempé (ce qui l'a, par ailleurs, beaucoup amusé).

12. Et quelle est ta dernière grosse bêtise les concernant ?

Une grosse bêtise dont je ne suis pas fière du tout. Nous étions toutes les deux sur mon lit et je m'amusais à lui faire des chatouilles pour la faire rire. Et puis, l'espace d'une seconde, je me suis retournée pour mettre mon téléphone portable en charge. Il ne lui en a pas fallu plus pour qu'elle tombe du lit, sur la tête. Complètement paniquée, en larmes (autant ma fille que moi), j'ai appelé mon mari et le SAMU. Finalement et heureusement, plus de peur que de mal. Je m'en suis vraiment voulue et il m'a fallu plusieurs jours pour m'en remettre.

13. Quelle est la dernière fois où tu t'es sentie fière de chacun de tes enfants ?

Cela m'arrive tellement souvent, surtout en ce moment car ma fille est en pleine évolution. J'ai été fière la première fois que je l'ai laissée seule à la garderie. Tout s'est très bien passé, sans peur ni pleurs.

Je suis fière d'elle quand je vois qu'elle fait à nouveau ses nuits dans son lit. Avec mon mari, nous avons passé 2 mois assez difficiles durant lesquels notre puce refusait son lit et y pleurait à s'en faire vomir. Nous avions fini par capituler et elle dormait avec nous, dans notre lit. Nous avons décidé de reprendre les choses en main en lui faisant comprendre que notre lit n'était pas le sien. Depuis, elle se couche sans trop pleurer (il faut qu'on reste à côté de son lit pour qu'elle s'endorme malgré tout) et refait des nuits dignes de ce nom.

Je suis fière quand je la vois reproduire des choses que je lui ai apprises comme faire les marionnettes, faire des bisous (même si elle s'évertue à mettre sa langue baveuse), des coucous et des bravos à n'en plus finir. Elle apprend à une vitesse folle.

Mais la dernière fois où je me suis sentie hyper fière, c'était il y a quelques jours seulement, quand elle a fait ses premiers pas. Je ne sais pas qui de nous deux était la plus étonnée et la plus heureuse.


14. Et la dernière fois où tu as eu les nerfs ?

La dernière fois où j'ai vraiment - mais alors vraiment - eu les nerfs, c'était lors d'un quatre heures de ma puce. Tout avait bien commencé et puis, au bout de 3 cuillères, bébé a comme qui dirait préféré mettre son yaourt sur son tee-shirt tout propre plutôt que dans sa bouche, ce qui a eu le don de m'agacer au plus haut point. Au bout de 15 minutes de lutte, bébé boudant la cuillère et tartinant son tee-shirt avec ses doigts barbouillés, j'ai pété un boulon et ai balancé le pot de yaourt en travers de la pièce - sous le regard impassible de ma fille. Pas fière de moi et totalement à bout, je me suis mise à pleurer. Ma fille s'est mise à rigoler croyant que moi aussi je rigolais (no comment).

15. Qui tagues-tu à ton tour ?

Je tague toutes les mamans blogueuses/youtubeuses qui me lisent ici et à qui ce petit questionnaire parle, d'une façon ou d'une autre. À votre tour ! Et n'hésitez pas à partager vos petites anecdotes de maman en commentaires. ;)

32 commentaires

  1. Bonjour Lucie,

    J'avoue j'ai ri pour l'histoire du yaourt ! moi aussi ça m'énerve quand ma fille ne veut pas manger, allant parfois jusqu'à lui crier dessus ... ! Pour éviter ça et surtout son air tout penaud quand j'hausse le ton, quand elle ne veut pas manger, je n'insiste plus, elle retourne jouer (le temps que je me calme), et je rééssaye après. J'ai appris à ne pas suivre les horaires "établis" à la lettre. hier ma fille a pris son bib du quatre-heures (qui normalement correspond à un yaourt + compote, mais j'avais trop la flemme, rentrant d'un long voyage) à presque 18h, puis elle a mangé purée + un autre bib à 19h30 !

    Ce n'est pas facile d'élever des enfants. Et félicitations pour ses petits pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Justine !
      Merci d'avoir partagé un bout de ton quotidien avec ta fille par ici. Eh oui, les repas peuvent parfois être un enfer quand bébé à décidé de bouder la cuillère. Tu as tout à fait raison de ne pas insister. Réessayer plus tard est une bonne option (c'est parfois ce que je fais quand ma fille m'en laisse pas mal dans le biberon du matin). ;)

      Supprimer
  2. Coucou Lucie,

    Je ne passe pas souvent par ici, excuse moi, trop à gérer dans ma vie en ce moment, mais je voulais te remercier pour ce billet tout en tendresse, humour et sensibilité :)
    L'amour que tu portes à ta Puce est palpable et très émouvant ♡
    J'aime aussi la façon dont tu évolues dans ta compréhension de la maternité, les moments ardus, l'épuisement, les lâcher-prises salvateurs (sur le fait que ta fille ne va pas se laisser mourir de faim, même si elle ne finit pas son bib du soir, par exemple). Je crois que cela peut-être très aidant pour d'autres jeunes mamans épuisées...
    Maman, c'est le plus beau métier du monde mais c'est aussi le plus éprouvant parfois :)

    Bon printemps à toute ta maisonnée, plein de bisous

    M

    PS : bien sûr que le verre dans le salon pour le chat est totalement normal, parole de crazycatlady ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais ne t'excuse pas !! Je comprends que tu aies autre chose à faire que de passer systématiquement par ici. :)
      Je te remercie pour ton adorable commentaire. Oui, j'évolue dans mon rôle de maman et de toute façon, bébé pousse tellement vite que je suis bien obligée de suivre la cadence. ;)
      Bon printemps à toi aussi (même si je le cherche encore aujourd'hui). :)

      Supprimer
  3. Hello :)) Que je compatis pour l'histoire du yaourt, ici c'est la guerre tous les jours au moment du repas et ça fait des mois que ça dure. Je sais qu'il est normal que bébé (19 mois) joue et touche sa nourriture mais ça m'agace et les repas deviennent conflictuels (bébé doit le sentir et du coup c'est pire car chez la nounou ou chez ma belle mère tout se passe à merveille) Je sais aussi qu'il aimerait manger avec nous mais comme il mange tot et n'est pas encore autonome c'est difficile (et les horaires du boulot n'arrangent pas la chose) Bref, hâte que ça rentre dans l'ordre et qu'il mange seul lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la ma pauvre, ça doit être difficile !! Et comme tu le dis, bébé ressent et comprend tout alors si on attaque le repas avec les nerfs en compote, on ne peut que s'attendre à ce que bébé en profite... ;) Honnêtement, je n'ai pas trop à me plaindre de ce côté là, ma puce mange très bien. Mais que ça a été difficile à cette période où les premières dents ont percé... :S

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup ton tag. Tu as bien fait d'y répondre. J'adore la photo de ta puce qui donne à boire à sa peluche. Elle est trop belle, c'est tellement chou! Je ne suis pas maman (je n'ai pas encore le déclic, mais je ne désespère pas de l'avoir un jour. En fait ca me fait plus peur qu'autre chose. Et puis je ne me sens pas encore prête pour cela. Même si j'ai 28 ans et que tout le monde me demande quand est ce que je vais faire un bébé!), donc je disais je ne suis pas encore maman mais je me dis que cela doit être formidable de voir son enfant grandir et d'être complice avec lui. A travers ce billet je suis sûre que tu es une maman géniale qui assure tout le temps! Une Wondermum!belle journée Lucie! Au fait j'adore ton Dexter!il me fait souvent rire. (Je suis moi aussi une Cat addict !) ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci pour les compliments au sujet de ma puce et de mon rôle de maman ! <3 Je ne sais pas si je suis une Wondermum mais je fais de mon mieux au quotidien. Rassure-toi, tu as encore le temps avant de penser bébé. :) Personnellement, je ne me suis jamais sentie vraiment prête, mis à part le jour où ça m'a pris, comme ça. Quand on a envie d'avoir un bébé, on le sait. ;) (merci pour Dexter , je suis ravie qu'il te fasse rire mon gros matou)

      Supprimer
  5. Bonjour Lucie !
    J'ai adoré ce tag, je pense que je le reprendrai un de ces jours :)
    J'ai un petit garçon de bientôt 2 ans (mon dieu déjà) et je me suis retrouvée dans beaucoup de tes réponses. Mais alors la question 12, j'aurai pu écrire exactement la même chose. C'est arrivé il y a un peu plus d'un an. On jouait sur le lit et le temps d'une seconde d'inattention, il était sur le sol. Panique totale. J'ai appelé mon mari également, j'ai hésité à aller aux urgences et finalement, ma maman m'a accompagné chez le médecin. Plus de peur que de mal mais c'est clair qu'on culpabilise à mort. Je m'en suis voulu très longtemps !
    Les repas sont difficiles également. Ici, à moins de 2 mois de ses 2 ans il préfère toujours les petits pots aux repas qu'on lui propose (enfin quand il veut bien manger hum hum) ... C'est angoissant même si je sais qu'il ne mangera pas de petits pots toute sa vie haha !!
    En fait je crois qu'on est entré dans le fameux "terrible two" depuis quelques temps ...
    Bon courage à toi en tout cas, maman est un métier à part entière et il en faut de la patience, pas toujours facile ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, le temps défile à tout allure, et encore plus quand on a des petits bouts à la maison !! ;) Pour l'incident, honnêtement, je m'en suis moi aussi beaucoup voulu et j'y pensais tout le temps les jours qui ont suivi. Heureusement, plus de peur que de mal mais bon... :S
      Je ne connais pas le "terrible two" mais je ne suis pas pressée d'y être du coup ! :D Et tu as raison de te dire que ton loulou ne mangera pas de petits pots toute sa vie. Du moment qu'il n'est pas carencé, c'est le principal. Il aura un déclic un jour ou l'autre. ;)

      Supprimer
  6. Bonjour,

    Je ne commente presque jamais, mais j'avoue que cet article m'a beaucoup intéressé: rare sont les jeunes maman qui parlent de leur experience en disant que tout n'est pas rose.
    Ayant 26 ans, on y pense de plus en plus avec mon compagnon, mais sachant que le service apres vente n'existe pas on prend notre temps!
    En tout cas merci de cet article!:)
    xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Vous avez raison de prendre votre temps. ;) Comme tu le dis, tout n'est pas rose et je ne m'attendais pas à un tel tsunami (même si j'avais été prévenue). Le quotidien est parfois difficile mais il y a aussi de super moments qui font tout oublier. Je te souhaite de vivre ce bonheur un jour. :)

      Supprimer
  7. Je crois que j'ai eu la même version de bélier que toi !
    Bravo et merci pour ce tag plein d'honnêteté, d'amour et de réalité.
    Bisous a toi et ta fille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah la la ces béliers... :D Avec plaisir en tout cas. ;)

      Supprimer
  8. OK. ..ma fille est tombée du canapé à 3 ou 4 mois..je l avais posé car mon fils apprenait la propreté. ..et le pot...en 4 secondes elle a roulé et paf..par terre
    Même réaction que toi. ..Mari. ..urgence...j ai pleuré toute la journée. ..plus de peur que de mal..elle n'avait rien...
    Dur 2 enfants à 14 mois d écart
    Aujourd'hui ils ont 12 et 11 ans...et ils se sont bien marrés quand je leur ai raconté
    La vie quoi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la oui, j'imagine que ça a dû être bien difficile (et que ça l'est parfois encore) d'avoir 2 enfants en bas âge avec si peu d'écart !! Moi qui suis déjà débordée avec ma puce... :D Oui, la vie... Pas toujours si simple... ;)

      Supprimer
  9. Des réponses sincères et surtout bourrées d'humour !

    RépondreSupprimer
  10. J'assume: la crèche m'a vraiment donné la dose d’oxygène dont j'avais besoin pour ne pas aller droit dans le mur.
    Je respecte énormément les mamans au foyersurtout depuis que j'ai ma fille parce que je ne me suis pas imaginée une seule seconde rester auprès d'elle (source d'amour mais aussi de beaucoup d'anxiété) et j'attendais ma reprise de boulot avec impatience.
    J'ai eu du mal les deux ou trois premiers jours mais comme ça a directement bien marché pour elle là-bas je suis devenue "no stress sista".
    J'ai pleinement profité de mes jours off en mettant quand même ma fille à la crèche (pour des journées un peu plus courtes genre 9h30-15h30). J'ai aussi retrouvé avec le plus grand des bonheurs mes afterworks du jeudi avec mes copines quand ma fille a eu 7 ou 8 mois.
    J'ai parfois l'impression d'être comme ces papas qui sont plus intéressés par les bambins que par les nouveaux-nés.
    A l'âge de 18 mois ma fille a découché chez ses grands-parents, une seule nuit qui m'a semblé bien longue mais ça s'est super bien passé (elle ne voulait plus revenir...) et ça nous ouvre d'autres perspectives à mon amoureux et moi (pour l'instant pas question de voyager sans elle mais peut-être qu'un jour...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais que je te comprends !!! Ma fille ne va à la garderie que 3 heures par semaines et mon dieu, si seulement ils pouvaient me la prendre davantage ! Je n'ai rien le temps de faire pour moi (à part pour le blog du coup). C'est bien normal de se sentir soulagée. Au début, j'ai culpabilisé mais c'est aussi rendre service à bébé que de lui apprendre à se détacher et à voir d'autres personnes aussi. ;) Et puis quand on est sur les nerfs, ça fait du bien de souffler !! :)

      Supprimer
  11. Bon je ne suis pas encore concernée mais je commente quand même !
    Ayant plusieurs amies déjà maman, j'ai aussi écho de certaines péripéties de cette nouvelle vie et ça n'a pas l'air de tout repos effectivement ;)
    Ce qui nous manquera le plus je pense que ce sera le sommeil ! Environ 8h30 pour moi et plus pour Mr ^^ autant dire que mon anti cernes sera toujours de la party :) en attendant on en profite pour sortir, restau, ciné etc ...

    Drey_

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui le sommeil... J'en parlais encore hier soir avec mon mari. On est fatigués et ça ne s'arrête jamais. Mon mari qui avait l'habitude de faire des nuits de 10 heures le week end, le pauvre... ;) Moi c'est différent vu que je suis insomniaque. J'ai toujours eu l'habitude de manquer de sommeil mais là, du coup, je ne peux jamais me reposer la journée... :S

      Supprimer
  12. Mdr la vache folle comme animal totem :))
    Sinon j'ai beau être prof des écoles et savoir théoriquement ce qui est bon pour mon enfant, ça sera une autre paire de manches de mettre en pratique certains concepts comme celui de me séparer de lui... j'y ai même consacré une future vidéo sur la chaîne - et merci encore d'avoir repris ce tag :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir Magalie ! :) Je te comprends tout à fait pour le détachement. Ça a été hyper compliqué pour moi et la puéricultrice qui est venue me voir quand ma puce avait des problèmes de sommeil m'a bien culpabilisée en me disant que j'étais "étouffante" pour ma fille et que je ne lui rendais pas service... Bref... :S C'est une sacrée étape et je pense qu'il faut franchir le pas seulement quand on se sent prête à le faire. ;)

      Supprimer
  13. Coucou Lucie,

    Très sympa ce TAG, c'est vrai que je l'avais vu sur le blog de Mélissa et en article je trouve vraiment qu'il rend très bien, tu écris très bien donc c'est toujours un plaisir à lire !

    Etant moi aussi maman ce TAG me plaît beaucoup, pourquoi pas le faire sur mon blog, c'est une bonne idée !

    Et comme tu le dis ce TAG permet de déculpabiliser ! car on ne nous épargne pas quand on est maman !! Ce n'est pas évident tous les jours, mais l'amour que l'on porte à nos petites têtes blondes et l'amour que l'on reçoit vaut bien tout ça et même plus !!

    Passe une belle journée,
    Bisous
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Sophie c'est adorable ! :)
      Oui, reprends ce TAG si il te plaît et n'hésite pas à me donner le lien de ton article pour que j'aille le lire. ;)
      Non, on ne nous épargne pas du tout et tout le monde y va de son conseil. C'est très culpabilisant... Mais comme tu le dis, en retour on reçoit aussi tellement de belles choses que le jeu en vaut largement la chandelle. :)

      Supprimer
  14. J'ai beaucoup aimé ce tag, je trouve ça très touchant de mieux de découvrir en tant que maman. Merci de nous avoir livrer une petite part de ton intimité :).
    Bisous
    Ps: Les photos de ta fille sont juste adorable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci !! C'est un plaisir de partager cela avec mes lectrices. :) <3

      Supprimer
  15. J'ai lu avec beaucoup d'émotion cette publication ; tout est si bien dit , à la fois touchant et drôle ; et puis on se retrouve tellement à travers ces situations et anecdotes ! Merci encore de partager avec nous ces belles choses de la vie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup pour tous ces compliments. Je suis très touchée. :)

      Supprimer
  16. j'adore ce tagg ! je l'ai également fait sur ma chaîne YouTube https://www.youtube.com/watch?v=z2RW9U0tBY0 si jamais ça t'intéresse...

    RépondreSupprimer
  17. et je comprend tout à fait tes réponses ;-)

    RépondreSupprimer