Hello les Gibberishettes !

Un petit mot pour vous dire que je suis de retour très bientôt.
J'ai décidé de faire une petite pause "bloguesque" non préméditée ce mois de juillet.
Pas mal de rendez-vous médicaux (pour ne pas changer !) et nous sommes à nouveau dans les travaux à la maison (ce qui me change les idées pour le coup ;) !

Je reviens début août si tout se passe bien.
Je vous retrouverai alors avec la suite et fin de notre #ViceLipstickProject et plein d'autres chouettes choses.
En attendant, je vous donnerai des nouvelles sur les réseaux sociaux (Twitter et Instagram principalement) au cas où vous seriez en manque de mes âneries habituelles.
Enfin, en cas d'urgence, je reste en "sous-marin" sur le blog. Le traitement des mails et des commentaires sera un peu plus long que d'habitude mais je serai là en cas d'urgence.

À très vite (vous me manquez déjà) !

31 mai 2016

L'Eau de Raisin Caudalie : Ô magie !

À la base, j'avais prévu de vous rédiger un petit billet sur ma routine soins du visage, routine qui a quelque peu évolué depuis la dernière fois que je vous en ai parlé sur le blog (je n'ose même pas chercher à quand remonte mon dernier article à ce sujet... ;). En effet, la semaine dernière je vous ai parlé de ma peau qui va mieux, bien mieux, depuis que je suis sous traitement pour lutter contre ma rosacée.


À côté de ça, j'ai une routine de soins plutôt chouette (enfin, à mes yeux en tout cas) et qui me convient à 100%. Je crois avoir trouvé le juste équilibre entre les soins pétrochimiques et les produits naturels (et/ou bio). J'ai toujours souhaité favoriser les produits verts mais, ces dernières années, j'ai dû faire avec les caprices de ma peau ultra-sensible qui ne vit pas toujours très bien le naturel (contrairement à ce qu'on pourrait croire). Bref, avant de vous présenter ma routine de soins, j'avais envie de vous parler de mon dernier coup de coeur en la matière. Une eau. Eh oui, encore ! Lucie découvre la flotte (je suis raccord avec la météo). Dit comme ça, c'est ridicule mais c'est un peu ça quand-même.

Aujourd'hui je vais vous parler de l'Eau de Raisin bio signée Caudalie.

28 mai 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#11]

Et voilà ! Le mois de mai touche déjà presque à sa fin. Le temps défile vraiment à toute allure et je vous avoue que depuis que je conjugue ma vie de maman à celle de blogueuse beauté, c'est encore pire. Je profite de chaque instant, chaque sieste, chaque heure et demie de garderie, chaque promenade avec papa, pour me jeter corps et âme sur mon ordinateur pour écrire, prendre des photos et partager avec vous par ici. Mes soirées se divisent en 2 parties (enfin, en 3 parties plutôt) : blogging jusqu'à 23 heures puis série du soir avant d'aller au lit (pour lire jusqu'à ce que le sommeil me cueille... tard).


Voilà. Mes journées sont hyper répétitives et ça peut paraître déprimant. Mais pas du tout ! J'ai horreur de sortir de ma zone de confort. J'ai horreur des imprévus et si un grain de sable vient se ficher dans les rouages de ma journée bien cadrée (non, je ne suis pas psychorigide ! ;), alors c'est le drame (exemple pas si rare : ma fille ne veut pas faire sa sieste et je ne peux pas préparer mon article pour le lendemain - l'enfer, moral dans les chaussettes et nerfs en pelote). C'est que j'ai tellement de choses à vous raconter par ici (je crois que ma looooongue pause "bloguesque" me traumatise encore).

Bref, avec l'arrivée de l'été (dans un peu moins d'1 mois maintenant), nos marques de beauté préférées se lâchent et nous sortent encore plein de jolies choses. Voici les 5 nouveautés qui m'ont tapé dans l'oeil cette semaine.

26 mai 2016

Passion fuchsia

Fuchsia - Nom masculin (de L.Fuchs nom propre) : Arbuste ornemental (oenothéracée), semi-rustique, à feuilles entières ou dentelées, aux fleurs pendantes dotées de sépales très colorés ; Matière colorante du groupe des safranines. Adjectif invariable : d'une couleur rose violacée, pourpre. (source : Larousse)
S'il y a bien une nuance que j'affectionne tout particulièrement en maquillage, c'est le fuchsia. Pourtant parfois jugée vulgaire, cette couleur est si riche et subtile qu'elle ne cesse de me fasciner, aussi bien en matière de rouges à lèvres que de vernis à ongles. Aussi complexe que son orthographe, le fuchsia est une nuance... toute en nuances justement. Le fuchsia est un savant mélange de bleu et de rouge. Plus il y a de bleu, plus le fuchsia est froid, violine, presque fluo. Plus il y a de rouge, plus il se réchauffe et se transforme en véritable magenta. Autant de déclinaisons que j'adore porter aussi bien sur mes lèvres que sur mes ongles.


Du coup, dans ma collection, des bidules fuchsia j'en ai des dizaines et des dizaines. D'ailleurs, mon mari me dit souvent que j'ai "déjà cette couleur" quand je lui montre un nouveau lipstick fuchsia. Alors je lui réponds que non, bien sûr que non, car celui-là est encore différent des autres. Du coup, si je devais dire, là, tout de suite, quelle est ma couleur préférée pour le make up, je répondrais "fuschia", les yeux fermés.

25 mai 2016

J'aime / J'aime pas (spécial beauté)

Voilà un petit moment que j'ai envie de rédiger ce billet. Je ne sais pas si vous avez déjà vu ce petit "jeu" du J'aime/J'aime pas sur internet (dites, y a encore des gens qui disent "sur internet" à part moi ? Non parce que j'ai parfois l'impression d'être une mamie quand je dis ça...) mais je trouve que ce type d'article permet de connaître encore mieux l'auteur(e) du blog sur lequel il est publié. Le genre de billet que j'adore ! Je n'ai donc aucun mérite sur le plan créatif car je me suis largement inspirée de la douce Natacha Birds et de son J'aime/J'aime pas qui m'a beaucoup fait sourire (car je m'y suis pas mal retrouvée).


Bon, comme je n'avais pas envie de m'éloigner de la thématique de Beauty & Gibberish (= la bôôôôô-té) en vous racontant ma vie, je vous ai concocté un petit J'aime/J'aime pas "spécial beauté" (cette phrase est d'une redondance... redondante). Aussi, vous pourrez constater que j'aime beaucoup (beaucoup) de choses bien que ma liste de "j'aime pas" soit tout aussi longue finalement. Je vous laisse d'ailleurs deviner laquelle de ces 2 colonnes s'est remplie le plus rapidement... ;)

23 mai 2016

Problèmes de peau : la fin du calvaire ? (1ère partie)

Voilà un moment maintenant que je ne vous ai pas parlé de mes problèmes de peau. Il faut dire qu'à chaque fois que j'aborde ce sujet par ici, je ne sais jamais par quoi commencer. Celles qui me suivent depuis longtemps savent que j'ai la chance d'avoir de la rosacée depuis l'année de mon mariage - soit depuis 2013. Celles qui ne le savaient pas encore sont maintenant au courant. J'ai pris conscience, il y a peu de temps finalement, que pas mal de gens ne savent pas ce qu'est la rosacée alors que cette maladie de peau touche énormément de personnes (qui ne le savent même pas). C'est fou !

Il faut dire qu'on entend un peu de tout, partout, ce qui banalise les symptômes de la rosacée au point de n'en faire qu'un "type de peau" alors qu'il s'agit d'une véritable maladie diagnostiquée par un dermato et traitée par antibiotiques (entre autres). Peau sensible, peau intolérante, peau à rougeurs, couperose... Oui mais attention ! Pour ma part, ça a commencé comme ça. Ma peau est devenue plus sensible, puis intolérante, totalement inconfortable. Jusqu'au jour où je ne pouvais plus rien mettre dessus. J'ai tardé à consulter (pour moi, c'était une période qui allait passer) et quand je l'ai fait - après moult tests d'allergie à l'hôpital - le diagnostic est tombé : rosacée (ouh yeah !).


Je ne vais pas vous refaire l'historique de ma vie avec la rosacée. C'est barbant et en plus, j'ai suffisamment étalé ma misère au fil de mes billets "Soins du visage" sur le blog (ici, ici et ici notamment). Non, aujourd'hui je vous reparle de ça car j'entrevois une belle lueur d'espoir.

20 mai 2016

Coup de coeur pour les Color Drama de Maybelline

[Lucie, la nana qui arrive 3 ans après la guerre, le retour.] Oui mais... pas complètement quand-même. Comme pas mal d'entre nous (enfin, je suppose), j'ai craqué pour les Color Drama - ces crayons à lèvres au fini mat de chez feu Gemey Maybelline - à leur sortie fin 2014. J'en avais acheté 2 et, pour être tout à fait honnête avec vous, je n'avais pas vraiment eu l'occasion de les porter jusqu'alors (ma grossesse, mon accouchement, le chamboulement post-accouchement, toussa...).


Et puis v'là-t-y pas que j'apprends que Maybelline (adieu Gemey, j'taimais bien moi) ressort ces Color Drama avec un nouveau packaging, de nouvelles références couleurs et, surtout, un prix beaucoup moins élevé. Il ne m'en a pas fallu davantage pour que je me penche pour de bon sur le cas de ces crayons/rouges à lèvres mats que beaucoup comparent aux génialissimes Lip Pencil de NARS (ouh la la !!). Une semaine de la beauté chez Leclerc plus tard, j'ai donc craqué pour 3 nouveaux Color Drama (2 achetés 1 offert, ça ne se refuse pas). De quoi comparer l'ancienne et la nouvelle formule donc. Et pour tout vous dire, je ne suis pas à l'abri d'un nouveau craquage tellement ces trucs sont méga-géniaux. Explications.

18 mai 2016

TAG | Ma fille & moi

Il y a plusieurs semaines (et même plusieurs mois d'ailleurs, hum), j'ai eu le plaisir d'être "taguée" par Melissa dans l'une de ses vidéos concernant ses enfants et la maternité en général. Comme vous le savez, je n'ai pas pour habitude de participer à ce genre de trucs qui, je trouve, passent mieux en vidéo qu'à l'écrit. Malgré tout, ce tag-ci m'a vraiment fait sourire de par ses questions qui me parlent totalement en ce moment. Et puis je trouve qu'il permet de décomplexer et de déculpabiliser les (nouvelles) mamans, ce qui n'est pas du luxe quand on voit la pression que l'on peut s'infliger. En tout cas, ça a été mon cas pendant bien des mois après la naissance de bébé.


Ce tag vient de la chaîne Youtube Parentillages qui, ma foi, mérite le détour. Je me dis alors que c'est fou ce que ça peut nous changer, le fait de devenir maman. Il y a encore 2 ans, tout ce qui tournait autour des bébés, des problèmes de maman, etc... ça me passait bien largement au-dessus de la tête. Aujourd'hui, j'ai l'impression d'avoir rejoint la fameuse communauté des nanas qui postent des statuts Facebook à tout-va pour dire à quel point elle sont fières que bébé ait mangé toute sa purée de brocolis ou à quel point elles sont "vénères" parce que bébé ne fait plus ses nuits (les relous de Facebook quoi !). Et dire qu'un jour j'avais dit : "Je ne serai jamais comme ça moi !!" Tu parles oui !

Aller, trêve de bavardages, voici mes réponses aux questions du fameux TAG - initialement intitulé "Mes enfants & moi".

16 mai 2016

Le cultissime Orgasm de NARS (édition limitée)

Quand j'ai commencé à vraiment m'intéresser au maquillage (ce qui coïncide plus ou moins à mes premiers pas dans la blogosphère beauté), j'ai pris des informations plein la tronche. Des conseils en veux-tu en voilà, des présentations de marques que je ne connaissais ni d'Eve di d'Adam, des avis sur des produits plus ou moins cultes que "toute beautysta se doit d'avoir". Bref, j'avais vraiment l'impression d'être une extra-terrestre, une nana qui mettait les 2 pieds sur une Terre inconnue un poil flippante car pleine de certitudes, d'injonctions (parfois culpabilisantes) et de "perfection" (souvent utopique).


Cela fait des années que je lis partout que le blush Orgasm de NARS est un must have. Moi qui, à l'époque, étais une "Bourjois girl" à 100% en matière de fards à joues (je ne carburais qu'aux petites boîtes rondes de la marque), j'étais à des millénaires du monde de Monsieur François Nars et de ce blush au nom plein d'audace pour le moins inoubliable. Il aura donc fallu 6 ans pour que je me décide enfin à craquer pour ce produit culte. Il aura fallu que NARS sorte une édition limitée à près de 40 balles pour que je fasse une folie et que je craque pour ce fameux blush rose irisé doré.

14 mai 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#10]

Vendredi soir. Ma fille est au lit (du moins, son papa est en train d'essayer de l'endormir dans sa chambre - comme tous les soirs) alors que l'orage gronde. Je suis déjà en pyj', le dîner est loin d'être prêt et le chat est fidèle à son poste d'observation (soit la fenêtre qui donne directement sur le jardin et ses petits habitants à plumes - qui volent bien bas [à cause de l'orage]). Je suis comme qui dirait à côté de mes pompes. La semaine a été épuisante. Comme je m'y attendais pendant ma grossesse, être maman et insomniaque, ça ne fait pas forcément bon ménage.


Mais comme c'est souvent le cas, je m'épate moi-même en voyant tout ce que le corps peut encaisser et à quel point on peut repousser les limites de la fatigue. Je serais une grosse feignasse, je fermerais mon ordi, je me roulerais en boule dans mon plaid (qui était à nouveau de sortie cette semaine) et je regarderais la fin de TPMP en disant que oui, moi je serai de ceux qui regarderint la finale de l'Eurovision demain (je kiffe l'Eurovision depuis toute petite) et sûrement pas celle de The Voice (passionnant n'est-ce pas ?). Demain, je préparerai aussi mes billets de la semaine prochaine (en tout cas dans ma tête).

12 mai 2016

Ces produits de maquillage que je rachète perpétuellement

Le maquillage est définitivement ce que je préfère dans le monde des cosmétiques. Je ne me lasse jamais et je suis perpétuellement tentée par les nouveautés que les marques nous pondent semaine après semaine. Comme nous toutes - je suppose - je suis toujours en quête du meilleur : le meilleur mascara, le meilleur fond de teint, le meilleur anti-cernes, etc... Je crois aussi que je suis devenue plus exigeante qu'autrefois. J'attends de mon fond de teint qu'il matche parfaitement avec ma carnation, au sous-ton près (alors qu'avant, je me contentais de trouver un fond de teint ivoire ou porcelaine et cela faisait mon bonheur). J'attends de mon anti-cernes qu'il camoufle (mais aussi et surtout qu'il ne migre pas). J'attends de mon mascara qu'il tienne la courbure (mais aussi qu'il étoffe bien mes cils sans faire de paquets). Bref, j'attends beaucoup de choses (hashtag lameufrelou).


Alors qu'avant j'avais surtout tendance à acheter sans racheter (parce que j'aimais tester des nouveautés, quitte à être déçue - et à gaspiller mes sous), aujourd'hui je ne m'éloigne jamais trop de mes basiques - mes valeurs sûres - en matière de maquillage. C'est aussi le fruit de mois (et même d'années) de quête, à la recherche de la pseudo-perfection. Je rachète donc beaucoup, je fais même des stocks - quitte à m'ennuyer un peu - parce que j'ai trouvé des produits de maquillage qui me conviennent à 100%. Je les adore et je ne vois pas ma vie de beauty addict sans eux. Voici les produits de maquillage que je rachète perpétuellement.

10 mai 2016

La grande évasion avec le Gommage Menthe Citron de Sabon

[Ou plutôt "Citron Menthe", mais ça sonnait mieux dans l'autre sens, ha ha !] Vous le savez, les soins pour le corps et moi, on est loin d'être copains. J'ai toujours du mal à prendre mon temps sous la douche. Chez moi, ça doit être rapide et efficace (et encore plus depuis que je suis maman). Pour que j'y passe plus de 5 minutes (sous la douche), il faut qu'il y ait de chouettes produits qui m'attendent sur le rebord de ma baignoire ; des produits qui essayent tant bien que mal d'attirer mon attention en m'envoyant des signaux lumineux - "Teste-moi ! Teste-moi !" qu'ils me crient (oui, mes produits me parlent).


La dernière fois que j'ai pris plaisir à utiliser des soins pour le corps, c'était avec Soap & Glory. Malheureusement, je suis largement venue à bout de la quasi-totalité de ces chouettes produits. J'ai donc dû jeter mon dévolu sur un nouveau gommage pour le corps (car oui, s'il y a bien un soin du corps que j'adore malgré tout, c'est le gommage) : le Gommage Citron Menthe de Sabon. La marque - que je ne connaissais pas du tout avant nos échanges par e-mails - a eu la gentillesse de me faire parvenir cette petite merveille. Et mon dieu, j'en suis tombée raide dingue.

8 mai 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#9]

Quel plaisir de vous retrouver en cette fin de semaine avec un nouvel article 1 semaine / 5 nouveautés ! Le soleil brille, les oiseaux chantent, le ciel est bleu... et plein de nouveautés maquillage viennent d'envahir nos parfumeries et nos boutiques préférées. Cette semaine, j'ai eu beau m'être tenue assez éloignée de mon ordinateur (j'avoue, j'ai préféré passer de doux moments aux côtés de ma fille dans le jardin... quel pied ce temps !), je n'ai pas pu passer à côté de la sortie (parfois en grande pompe) de plein de jolies choses ultra désirables.


De quoi rallonger ma wishlist beauté qui est déjà bien (trop) loooooooonnnngue (ça devient indécent c't'histoire !). Cette semaine, j'ai même dû faire un choix parmi mes coups de coeur car j'aurais très bien pu vous présenter 10 nouveautés dans ma sélection. Pas bien grave, j'ai déjà de quoi rédiger mon article pour la semaine prochaine du coup ;) Pour cette 9ème édition, j'ai flashé sur une jolie palette, des nouveaux rouges à lèvres (qui envoient du lourd) par milliers (ou presque) et du blush, encore et toujours du blush (je crois être dans ma période blush en ce moment hi hi !).

5 mai 2016

Infaillible Matte Max de L'Oréal : le crash test

Les Infaillible Matte Max de L'Oréal. Mon dieu, quelle histoire !! Je crois que je n'ai jamais autant voulu de bidules à lèvres aussi fort mais aussi galéré pour pouvoir mettre la main dessus. Heureusement, j'ai une tête chercheuse (= ma maman) qui déniche tout ce que je ne peux pas trouver par chez moi - c'est à dire beaucoup beaucoup de choses. Je suis définitivement une addict des rouges à lèvres bizarroïdes. Les laques à lèvres, les huiles à lèvres, les vernis à lèvres, les encres à lèvres... Et avec les Infaillible Matte Max de L'Oréal je peux ajouter : les poudres à lèvres.


En effet, ce sont de véritables OMNI (objets de maquillage non idenfifiés) que L'Oréal nous a sorti là. D'ailleurs, je crois que personne n'était vraiment préparé à ce genre de produit pour les lèvres et j'ai même l'impression qu'il s'agit davantage d'un format destiné aux make up artists qu'à la simple consommatrice que je suis. J'avoue avoir été assez déstabilisée par ces petits nouveaux (comme pas mal de celles qui les ont testés).

3 mai 2016

Mes 5 fards à joues fétiches

Bah oui, j'aime bien dire "fard à joues" à la place du sempiternel "blush". Ça a un côté rétro et chic qui me plaît bien. Et puis ça me rappelle ma maman qui me mettait du "fard à joues" quand j'étais toute petite, avant de m'emmener à l'école, parce que j'étais blanche comme un cachet d'aspirine.

Aujourd'hui, donc, nous allons parler fards à joues. D'aussi loin que je m'en souvienne, il s'agit d'un des premiers produits de maquillage que je me suis offert quand j'étais toute jeune. Point de mascara, point de rouge à lèvres, point de fond de teint. Non, simplement un fard à joues pour me donner bonne mine (et éviter les remarques perpétuelles au sujet de ma peau pâle). Aujourd'hui, je ne me vois pas me maquiller sans porter de blush... euh, pardon, de fard à joues. C'est un peu ce qui met la touche finale à mon maquillage. D'ailleurs, je mets toujours mon fard à joues en dernier, après avoir posé mon mascara et mon rouge à lèvres.


Je ne possède pas 36000 fards à joues mais j'en ai quand-même quelques-uns. Parmi ceux-ci, il y en a que je porte plus souvent que d'autres. 5 plus précisément. Et il y en a pour tous les budgets parce qu'en matière de fards à joues, le prix ne fait pas forcément la qualité (comme dans bien d'autres domaines remarquez). Voici donc mes 5 fards à joues fétiches.

1 mai 2016

Ce que les eaux florales ont changé

J'aurais pu ajouter "dans ma vie" à la fin de mon titre mais quand-même, ça faisait un peu too much. J'aurais aussi pu faire un jeu de mots avec "flower power" mais c'était facile (et un poil ringard). Pourtant, autant vous le dire tout de suite, depuis que j'utilise les eaux florales dans ma routine soins du visage, beaucoup de choses ont changé dans ma "vie de fille" (celle qui se passe en tête à tête avec moi-même, devant le miroir de ma salle de bain).


Pourtant, vue comme ça, l'eau florale, ça n'a pas l'air de casser des briques. Du moins c'est ce que j'ai pensé pendant bien des années. J'avais du mal à me dire qu'une "eau" pouvait avoir un quelconque effet bénéfique sur la peau. J'avais plein d'aprioris. Je trouvais que c'était un produit d'un autre temps, que les bienfaits supposés des fleurs distillées étaient légèrement fantasmés ou, en tout cas, exagérés. Et puis, je ne sais ce qu'il s'est passé dans ma petite tête, j'ai eu envie de tester à nouveau les eaux florales. Comme une envie de fraîcheur, d'une touche de naturel et de bio, pour ajouter un peu de folie à ma routine soins du visage un brin monotone.