1 mars 2016

Grossesse, accouchement, maternité : ce qui a changé dans ma salle de bain

Outre le fait que ma vie toute entière a changé depuis l'arrivée de ma fille (oui, rien que ça), j'ai également vécu quelques bouleversements dans ma salle de bain. D'une part parce que je n'ai clairement plus le temps de m'y prélasser des heures durant, à hésiter entre tel ou tel parfum et tel ou tel rouge à lèvres (rien de plus efficace pour vous sortir de votre bain fissa que d'entendre votre fille chouiner d'ailleurs). D'autre part parce que durant ma grossesse, j'ai eu la chance et le bonheur d'avoir une peau d'enfer et des cheveux d'enfer. Malheureusement, cela n'a pas duré et après mon accouchement j'ai vite déchanté sur certains points.


J'ai aussi l'impression d'avoir pris 10 ans dans la tronche, autant de ridules autour des yeux que de vilains petits cheveux blancs. Oui, je crois bien que je me sens vieille de l'intérieur. Peut-être parce que mon corps me fait ressentir ses limites au quotidien (mal de dos, sommeil en carton). Devenir maman, c'est quand-même sacrément éprouvant physiquement. Mais là, je m'égare un peu... Enfin, et surtout, devenir maman c'est aussi un sacré bouleversement au niveau des hormones voyez-vous. Je ne vous raconte pas tout ce que ça a pu changer dans mes goûts, dans mes envies en général et en matière de cosmétiques en particulier. Enfin si, je vous raconte justement !

Voici un petit tour d'horizon de ce qui a changé, ou pas, dans ma salle de bain, histoire que nous repartions du bon pied par ici.

Mon visage, ma rosacée, ma bataille !

J'ai eu beau être malade comme un chien les 4 premiers mois de ma grossesse, je ne peux m'empêcher de repenser à celle-ci avec nostalgie. J'ai aimé être enceinte et je trouve qu'on parle trop souvent des petits désagréments et assez peu des côtés positifs de la chose quand il y en a (mis à part le fait d'avoir un bébé au bout du 9ème mois j'entends). J'ai eu cette chance d'avoir enfin la paix avec ma rosacée.

Comment vous dire... Merci les hormones de grossesse. Je fais partie de celles qui ont eu une plus belle peau pendant leur grossesse qu'avant (et après). Cela n'a pas été le cas pendant toute ma grossesse mais surtout les derniers mois. Un bail que je ne l'avais plus vue ainsi ma peau, sans boutons ni rougeurs. Cela a perduré les 5 mois qui ont suivi mon accouchement, soit les 5 mois durant lesquels j'ai allaité ma fille. Une peau presque nickelle. J'ai failli croire que la rosacée m'avait lâchée pour de bon.


Eh bien non, forcément que non. Elle est revenue dès mon retour de couches (merci pour le glamour). Toutefois, j'ai l'impression que celle-ci (de rosacée) est moins insupportable. Il y a toujours des jours sans mais, soit je m'en fous parce que j'ai d'autres chats à fouetter désormais, soit ma peau a comme qui dirait "récupéré" pendant ma grossesse et est devenue plus "forte" face aux agressions. Si bien que je fais très rarement de grosses crises de rosacée à présent. J'ai rarement la peau échauffée et ultra-sèche comme cela a pu être le cas auparavant. Pourtant, j'ai eu mon lot d'angoisses et de stress en tant que jeune maman et cela joue énormément sur l'état de ma peau qui présente quand-même toujours pas mal d'imperfections (en témoignent ces photos prises sans maquillage).

Du coup, j'ai gardé la même routine soins du visage qu'auparavant mais je me permets quelques petits "écarts" pour le plaisir sans trop avoir peur d'y laisser ma peau (justement). J'utilise à nouveau les eaux florales et je varie les plaisirs en matière d'eau micellaire (mais je reste assez fidèle à Bioderma tout de même).

Mes cheveux, ce grand n'importe nawak...

Comme la plupart des femmes enceintes, j'ai eu le bonheur d'avoir une crinière d'enfer pendant ma grossesse. Quel plaisir de pouvoir se laver les cheveux sans y laisser la moitié de sa masse capillaire au fond de la douche. Et puis mes cheveux ont aussi changé de texture à partir du moment où je les ai coupés en carré court lors de mon 4ème mois de grossesse (un truc que je n'aurais jamais osé faire si j'avais été dans mon état... "normal" disons). Ils sont devenus plus forts, plus foufous et j'arrivais à obtenir les ondulations et le volume de mes rêves grâce à quelques produits texturisants et à l'embout diffuseur de mon sèche-cheveux. Enfin, finies les racines grasses. Non mais le bonheur quoi ! Je pouvais ne me laver les cheveux qu'une fois par semaine et pas de trace de sébum à l'horizon. Mes cheveux étaient devenus normaux. Quel pied !


J'ai déchanté grave de chez grave 2 mois après mon accouchement. Bye bye la chevelure de rêve et bonjour le trou de la baignoire complètement bouché (pour le plus grand bonheur de Monsieur BG et de sa ventouse). Sans parler du fait que j'ai récupéré mes racines grasses, en pire. C'est bien simple, aujourd'hui mes cheveux graissent à vitesse grand V, à tel point qu'il faut que je les lave tous les 2 jours (ce qui amplifie le problème), chose que je ne faisais plus depuis la fin de mon adolescence.

Qu'ai-je fait pour remédier à cela ? Bah rien, si ce n'est que j'ai multiplié les rendez-vous chez le coiffeur (oui oui, vous lisez bien, moi, plein de fois chez le coiffeur, comme quoi tout arrive j'vous dis) pour couper, couper et couper. Je dois avouer que la chute de mes cheveux aurait pu être bien pire (dixit ma coiffeuse) si j'avais eu recours à la péridurale durant mon accouchement (ce qui n'a pas été le cas). N'empêche que j'ai perdu beaucoup de cheveux et qu'aujourd'hui, je commence tout juste à voir réapparaître des zones entières de petits cheveux, tout nouveaux tout beaux (au niveau du front et des tempes principalement). Je n'ai pas pris de compléments alimentaires (toujours peur de titiller ma rosacée avec ces machins) et les choses sont peu à peu rentrées dans l'ordre malgré tout. Pour le côté cheveux gras, je cherche encore le produit miracle...

A côté de ça, j'ai craqué mon slip niveau couleur. Oui, après des années et des années d'abstinence, j'ai touché à la couleur de mes cheveux (qui était naturelle jusque là et j'en étais fière). Encore une envie bizarroïde de jeune maman. Je suis passée par la case rousse. Puis, peu de temps après (2 mois je crois), j'ai décidé de revenir à ma couleur, du moins à quelque chose qui s'en rapproche le plus possible, avec des reflets cuivrés. Mais comme je me lasse vite, je me languis de retrouver ma couleur naturelle (hashtag la meuf qui ne sait pas ce qu'elle veut).

Le maquillage, vous avez dit... maquillage ?

Le maquillage et moi, ça a été compliqué durant ma grossesse et même bien après mon accouchement. Pendant les premiers mois de ma grossesse, j'étais de toute façon tellement fatiguée que je ne quittais jamais mon lit. Pas question de me maquiller donc. Et puis dès que j'ai recommencé à sortir, pour aller à mes cours de préparation à l'accouchement notamment, j'ai replongé dans le make up comme si de rien n'était. J'ai néanmoins remarqué que mes goûts étaient un poil différents. Je préférais me maquiller les yeux plutôt que les lèvres. Impossible pour moi de porter des rouges à lèvres aux couleurs trop prononcées. Je ne voyais que par le rose bébé, le rose pâle, le nude. Et puis surtout, impossible de porter du vernis à ongles. Par conviction (peur de nuire à bébé) ou par flemme, je ne sais pas. Mais il n'en était pas question. Oui, je suis bizarre comme nana...


Après mon accouchement, comment vous dire... J'ai du zapper la case maquillage pendant des semaines voire des mois. Clairement, ça passait au second plan. Et pourtant, je ne voulais pas être de ces nanas qui "se laissent aller" parce qu'elles viennent d'avoir un bébé. Volontairement ou non, le maquillage est resté bien sagement rangé durant de longues semaines. Je pouvais passer devant un Sephora sans même avoir envie d'y entrer. Un truc de dingue je vous dis !

Mais si cela peut vous rassurer, mes envies maquillage sont revenues. Ce serait vous mentir que de vous dire que je me maquille autant qu'avant. Non, ce n'est pas possible. Je me surprends quand je vois que je mets désormais à peine 15 minutes à me maquiller alors qu'avant c'était plutôt du genre 45 minutes. Simplement, maintenant, je me dois d'aller à l'essentiel (la plupart du temps) : teint, sourcils, mascara et une touche de rouge à lèvres. En matière de rouges à lèvres, j'ai d'ailleurs encore du mal avec les couleurs vives (mais ça revient peu à peu). Et puis le problème avec les rouges à lèvres, c'est que je ne peux pas faire de bisous à ma fille. Alors parfois, je fais l'impasse (oui vous avez bien lu). Et puis je ne vous parle pas de vernis à ongles. J'ai du en reporter 2 ou 3 fois seulement depuis mon accouchement. Et là encore, j'ai du mal avec les couleurs. Je lorgne bien davantage sur les nudes, les roses et mes fameux "rouges-noirs".

Parfum de maman

Vous allez finir par vous dire que je suis devenue ultra planplan (pour ne pas dire sacrément relou) depuis que je suis devenue maman. Mais voilà, ça doit faire 1 an et demi que je n'ai pas porté une touche de parfum. Impossible durant ma grossesse (toujours à cause de mes fichues nausées, blurp !), j'ai également mis de côté tous mes jolis flacons après la naissance de ma fille.


Je pense que je voulais, inconsciemment, qu'elle "sente" mon odeur à moi, la vraie, la mienne, quand elle était tout bébé. J'ai allaité plusieurs mois et je souhaitais qu'il y ait entre ma fille et moi le contact le plus "naturel" possible (si je puis dire ainsi), dépouillé de tout artifice (je ne suis pas folle vous savez). Aujourd'hui je n'allaite plus, mais je ne me parfume plus non plus. Toujours une question d'"odeur réconfortante de maman". Cela va sans doute passer, surtout que le parfum d'une maman est une image olfactive qui nous marque toujours quand nous sommes petites. Je veux que ma fille ait ce genre de souvenir plus tard.

Bilan des courses : autant vous dire que j'ai fait de sacrées économies ces derniers mois (ah ah !). J'ai acheté très peu, aussi bien en matière de soins (à part mes basiques) que niveau maquillage. Mais les collections de printemps 2016 arrivant, j'ai beaucoup de nouvelles envies (Monsieur BG flippe grave depuis que je l'ai prévenu). J'écume les boutiques en ligne de Sepho, Kiko, Feelunique et bien d'autres pour rattraper mon retard. Et mon dieu, toutes ces (jolies) choses que j'ai loupées durant mes longs mois d'abstinence (les Clinique Pooooooooop !!!). Et les nouveautés qui se profilent à l'horizon, waow ! Je fais donc des wishlists à rallonge, des choses que je veux tout de suite maintenant, d'autres pour lesquelles je ne craquerai peut-être jamais. En tout cas, ça promet pour la suite... Enfin, jusqu'à ma prochaine grossesse (? ;).

51 commentaires

  1. Alors la belle peau et les beaux cheveux durant la grossesse ne sont pas un mythe ?! O_o
    De quoi te rendre nostalgique de la grossesse ! x)
    Eh oui les rouges à lèvres ne sont pas très pratiques pour faire des bisous à bébé et puis on sait jamais, il y a peut-être des substances controversées...
    Pour le parfum, je comprends totalement. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ce n'est pas un mythe, en tout cas pas pour moi. Les derniers mois de ma grossesse ont été tops à ce niveau là. :)
      Eh oui, pas évident de faire des bisous à son bébé avec du rouge à lèvres. C'est même très frustrant !! ;)

      Supprimer
  2. Joli retour sur la blogo :) une maternité, ça change une vie (j'en suis à trois et pour moi, tout a réellement changé à la troisième...)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup pour ton commentaire. <3

      Supprimer
  3. Eh bien ! Je ne suis pas Maman mais ça a été très intéressant de lire ton expérience, et je dois avouer que ça fait du bien de lire des aspects positifs relatifs à la grossesse...parce que généralement on entend surtout les contraintes, idem pour le fait de devenir Maman et ça désespère un peu les jeunes femmes comme quoi qui ne se pressent du coup pas du tout...J'ai hâte de lire tes prochains articles ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, il y a plein de chouettes trucs pendant la grossesse. Et avoir un bébé, c'est juste le cadeau le plus merveilleux de la vie à mes yeux. Après, c'est sûr, tout n'est pas toujours rose, loin de là. Mais c'est toujours du bonheur au fond (et de la fatigue aussi hi hi !). :)

      Supprimer
  4. Super contente de ton retour :)
    Maman d'un petit loup de 18 mois c'est clair que je comprends le chamboulement ! ça change la vie ! Par contre c'est marrant parce que moi c'est tout l'inverse de toi pour ce qui est de la peau pendant la grossesse : j'avais une peau normale avant, j'avais vaincu sans trop de difficulté une petite rosacée localisée sur le nez il y a quelques années ET PAF elle a profité de la grossesse et de ma fatigue pendant celle-ci pour s'installer durablement sur ma joue droite :(
    Sinon je commence juste à retrouver mes envies make up d'avant, je parcours de nouveau les blogs beauté depuis à peine quelques mois. Mais plus le temps de prendre le temps le matin, juste le temps de faire le teint c'est la course. Et ma plus grosse préoccupation maintenant c'est surtout de trouver THE produits pour ma peau pourrie niveau soin et teint.
    Vivement encore de nouveaux articles :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je crois que de toute façon c'est tout l'un ou tout l'autre. Moi j'avais tellement une peau pourrie avant ma grossesse que je ne m'attendais pas à la voir si jolie pendant. :) Difficile de retrouver ses envies makeup d'avant. D'ailleurs, je crois que je n'ai pas vraiment retrouvé toutes mes envies. J'ai l'impression que mes goûts ont changé. Et mes priorités aussi surtout !! ;)

      Supprimer
  5. Je ne sais pas trop quoi penser de ce mythe belle peau/beaux cheveux pendant la grossesse car je n'en ai absolument pas vu la couleur! Mes cheveux étaient vraiment dans un sale état lorsque j'étais enceinte et après l'accouchement, je les perdais également par poignée! J'en étais horrifiée mais heureusement, ça va mieux à présent! Quant à ma peau, ma soeur avait beau me dire qu'elle était plus jolie, perso je n'étais pas convaincue...
    En tout cas, c'est clair qu'on est définitivement plus la même après un bébé et on s'en rends compte à tous les étages :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rassure-toi, à en lire les commentaires, tu n'es pas la seule. J'ai vraiment été chanceuse on dirait. :)

      Supprimer
  6. C'est fou comment une grossesse et un enfant peu changer ton style de vie, jusqu’à tes goûts et tes habitudes de makeups. Je pensais pas que c'était possible d'avoir les cheveux pas gras du tout! Le rêve quoi! Tellement contente que tu reviennes! Ton blog m'avait beaucoup manquer! Bisous xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais moi non plus je ne pensais pas que c'était possible ! Mais je t'assure, je pouvais me laver les cheveux une fois par semaine tellement ils étaient normaux !! Le rêve absolu ! :)

      Supprimer
  7. Je suis ravie de te lire de nouveau, tu nous avais manqué ^^
    Je n'ai pas encore d'enfant et je ne suis pas enceinte, mais je comprends que tu ais fais abstraction au maquillage pendant et même après ta grossesse. Je ne me maquille moi-même que très peu moi, chose que je ne pouvais pas me permettre avant! Il m'était impossible de sortir sans me maquiller alors que je le fais sans problèmes maintenant. Et franchement ça fait de bien !
    Tu as bien raison d'essayer de laisser un joli souvenir olfactif à ta fille !
    Des bisous et à très vite sur le blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Delphine ! Moi aussi je sors très souvent sans maquillage maintenant. Avant, c'était juste inconcevable. Maintenant, je n'ai plus trop le choix par manque de temps. Et puis ça laisse ma peau relativement tranquille donc c'est un mal pour un bien. ;)

      Supprimer
  8. Pas concernée par la maternité, cependant c'est un réel plaisir de te lire à nouveau !
    A vite j'espère !
    Emmy

    RépondreSupprimer
  9. Je suis plutôt loin de vivre cette chose assez effrayante pour moi que d'avoir un enfant, j'admire les filles de mon âge qui en rêvent pour leur futur proche d'ailleurs. Mais ça ne m'empêche pas de lire tes articles ahah, on ressent vraiment le changement entre toi avant et toi maintenant, mais les deux sont géniales ! :)

    (Et le problème des racines grasses je connais aussi, un jour ça va mais deux entre chaque lavage c'est déjà trop, je suis censée les laver tous les jours et demi ou comment ça se passe ? Bref c'est une quête interminable pour le remède miracle qui fera disparaître ce problème. ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si cela peut te rassurer Noëmie, la grossesse était une chose totalement effrayante et carrément inconcevable pour le moi d'il y a 2 ans. Je ne me voyais pas du tout maman et j'avais tellement peur de l'accouchement, des responsabilités, etc... ;) Mais au final, l'envie nous vient un jour, on ne sait pas vraiment pourquoi. :)
      Si tu trouves le produit miracle pour les racines grasses, fais moi signe, j'en peux plus !!! :D

      Supprimer
  10. Toujours aussi jolie Lucie ... Et je ne vois pas d'imperfections sur ces photos moi ! ;)
    J'imagine bien que les priorités doivent changer avec l'arrivée d'un bébé, je suis curieuse de voir ta routine beauté / make-up réduite au tiers ! ^^
    Est ce que le fait de devenir maman a changé quelque chose pour toi dans le choix des produits, leur composition etc ? Toi qui y faisait déjà assez attention avant l'arrivée de ta fille.

    En plus du fait que je sois "dans le métier", d'avoir découvert grâce à toi le livre de Rita Stiens, et trouvé plein d'autres groupes entre temps (la Slow Cosmétique notamment) je regarde les compo de tout ce qui me passe sous la main et je me dis que le jour où j'aurais un enfant, je pense que ça me montera à la tête.

    Si tu en fais un article un jour, je serai ravie de lire ton avis et de voir si cela a changé quelque chose ou non.

    P.S : Suite à mon commentaire sous le dernier article et ta réponse, cela m'a fait tellement plaisir que tu te souviennes de moi rien qu'avec mon petit pseudo :D
    Donc merci à toi d'avoir toujours été proche de tes lectrices :)

    Drey_

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr que je me souviens de toi ! ;)
      Pour répondre à ta question, je t'avoue que, contrairement à toi, je n'ai même plus le temps de m'intéresser aux compositions des produits que j'utilise. Je fais attention à ceux que j'utilise pour bébé mais pour moi, c'est une autre histoire. J'ai même racheté des shampoings en grande surface avec plein de trucs pas très chouettes dedans mais, par manque de temps, je vais souvent à "l'essentiel". :/

      Supprimer
  11. Enceinte de BB1 ton article me parle ;-)
    Même si pour ma part, les cheveux top, ce n'est pas ça...du tout ! Je perds encore plus de cheveux qu'avant (le mari qui râle à cause des cheveux qui se retrouvent partout je connais), et j'appréhende la fameuse phase quelques mois après l'accouchement où tu perds tes cheveux en masse.
    Quand à ma peau, couci couca, ça dépend des jours...
    J'ai mis du temps à me remaquiller (comme toi le premier trimestre s'est passé entre mon lit et la cuvette des wc #instantglam ), et je tends plus vers les couleurs douces.
    Bref, merci pour cet article :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ma pauvre, je compatis pour tes premiers mois de grossesse. Que c'est difficile quand ça se passe comme ça ! Et comme toi, pendant ma grossesse j'étais plus couleurs douces (des roses poudrés, des beiges clairs, etc...). ;) Je te souhaite tout plein de bonheur (malgré les cheveux qui se font la malle) ! <3

      Supprimer
  12. ahaha heureusement que tu ne nous as pas dit 'le maquillage, je n'y touche plus et je n'y toucherais plus jamais' j'ai eu peur ;) effectivement avec un bébé, les priorités changent mais j'ai quand même hâte de voir ce que tu proposeras en terme de routine et de maquillage ;)
    sinon tu viens de me faire flipper parce que je perds déjà mes cheveux en masse, qu'est ce que ce sera quand j'envisagerais un bébé!! je vais aller m'acheter une belle perruque :'(
    bisous jolie Lucie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah, non, quand-même ! Je me maquille toujours et je trouve que c'est important de prendre soin de soi, surtout quand on a endossé une nouvelle casquette pas forcément des plus glamours. ;) Si cela peut te rassurer pour les cheveux, j'ai toujours eu tendance à les perdre en masse à chaque shampoing. Alors si ça se trouve, tu auras le 2ème effet Kiss Cool comme moi pendant ta grossesse. :)

      Supprimer
  13. Ça me paraît tout à fait normal ces changements de priorité !

    Pour les changements hormonaux, deux ans après l'arrêt de la pilule, tout n'est pas revenu dans l'ordre pour moi mais c'est vrai que c'est perturbant, tu ne sais plus sur quel pied danser, ni à quelle routine te vouer ;)

    En tout cas, hâte de voir tes nouveaux "goûts" en terme de make-up !!

    J'aime j'aime j'aime ce retour Lucie !!! Et je ne te l'ai pas dit dans ton précédent article mais j'aime beaucoup ce nouveau design, clair/agréable/tout doux/cocooning !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Maëlle ! Je suis ravie que le nouveau design te plaise. :)
      Je n'ai jamais pris la pilule mais je me rends compte à quel point ce moyen de contraception peut "perturber" notre système hormonal, bien après son arrêt. J'espère que tout va rentrer dans l'ordre pour toi. ;)

      Supprimer
  14. Hummmmm un vrai moment plaisir la lecture de ton article merciiiiii :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhhh c'est trop gentil. Merci !! :)

      Supprimer
  15. J'ai beaucoup beaucoup aimé cet article bien que je ne sois pas encore concernée par la maternité ! Ton point de vue est très intéressant et comme toujours très honnête.

    P.S : Je serais très curieuse de voir une photo de toi en rousse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah Laura, je crois n'en avoir aucune de photo. Je ne sais pas si tu loupes quelque-chose. ;)

      Supprimer
    2. Oh c'est dommage ! Je suis certaine que tu étais très jolie... :)
      Je t'embrasse ! Et merci énormément de prendre le temps de répondre aux commentaires, c'est vraiment gentil. :)

      Supprimer
    3. Avec plaisir (et c'est la moindre des choses) ! :)

      Supprimer
  16. Un coup de vieux? Je ne trouve pas.

    Pour tes racines grasses, j'ai entendu le plus grand bien de la cure de sébum.

    Nous expliqueras-tu dans un article ce qui t'a amenée à refuser la péridurale?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La cure de sébum ? Qu'est-ce donc ?
      Pour la péridurale, un article à propos de mon accouchement est prévu. Je ne l'ai pas refusée par choix mais parce que... tout s'est passé un peu trop vite pour qu'on ait le temps de me la poser. :)

      Supprimer
    2. La cure de sébum consiste à ne pas se laver les cheveux jusqu'à ce que le sébum arrive aux pointes. Avec ta longueur actuelle ça ne devrait pas être bien long ;) à côté de ça, il faut bien brosser les cheveux chaque jour (pour répartir le fameux sébum) laver sa brosse après chaque usage et changer très régulièrement sa taie d'oreiller. A la fin de la cure on fait un bon shampooing sans sulfates et les cheveux sont tout beaux! J'ai tenu 8 jours, j'ai renoncé à atteindre les pointes au vu de la longueur extravagante de mes cheveux mais ça leur a fait beaucoup de bien, ils regraissent moins vite. J'ai trouvé l'astuce sur "les cheveux de Mini". Des bisous!

      Supprimer
  17. Article très intéressant!Durant ma première grossesse, je n'ai plus supporté mon parfum (Promesse de Cacharel il me semble), et pour ma 2ème grossesse en 2014,aucun problème. Concernant ma peau, elle était plus belle pendant environ 1an après mes accouchements, mais les petites imperfections sont revenues, mais rien de méchant.Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire Aurélie. J'ai encore bien du mal avec les parfums moi... Si seulement ma peau avait mis 1 an avant de redevenir pas tip top... Argggg !!! ;)

      Supprimer
  18. Bonjour Lucie,

    C'est quand même drôle le chamboulement sur tous les plans qu'une grossesse crée. Pour ma part; je me suis retrouvée avec une peau plus que merdique à partir du 3ème mois. J'ai développé un méga eczéma tout autour du nez et de la bouche !! c'était vraiment pénible à gérer, pas très joli,et j'avais surtout peur qu'il me laisse de vilaines marques une fois bébé dans mes bras. Quant à mes cheveux, je n'ai pas trop vu de différences, mais tout le monde me disait qu'ils étaient très beaux (c'est déjà ça, avec une face qui ressemblait à rien, ça rattrapait un peu le coup >.<). Et la chute de cheveux post accouchement (5 mois après en ce qui me concerne), j'ai cru que j'allais devenir chauve, donc je compatis à ton ressenti !!

    C'est vrai que quand bébé se blottit tout contre notre coeur, on n'a pas envie qu'il soit "etouffé" par des odeurs de parfum ...

    Bon courage pour la reprise beauté, c'est chouette aussi de se découvrir de nouvelles habitudes et petits plaisirs cosmétiques :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ma pauvre, ça a vraiment du être compliqué cet eczéma ! Et du coup il est parti après avoir accouché ? Je t'avoue qu'en tombant enceinte je m'attendais à vivre un calvaire avec ma peau pourrie. Finalement ça a été le contraire, je ne sais pas par quel miracle (à part celui des hormones). ;)

      Supprimer
  19. Coucou Lucie !!
    Quel bonheur de pouvoir te relire,toi, ma blogueuse préférée <3
    Je me retrouve vraiment dans (presque) tout ce que as vécue, étant donné que mon petit loup est né 1 jour avant ta petite merveille... on se moins seule et ça fait du bien ... Quand je pense que dans 1 mois tout pile, ils auront 1 an!!
    Le meilleur est devant nous ;)
    Gros bisous à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhhh merci pour ton petit commentaire !! <3
      Eh oui, dans 1 mois tout pile, ma puce aura déjà 1 an. Cela passe à une vitesse folle, je ne réalise pas vraiment en fait. ;) C'est vraiment rigolo que tu aies accouché presque le même jour que moi (bon, je suis rentrée à la maternité le 1er avril en fait donc j'y étais en même temps que toi).
      Des bisous à ta petite merveille à toi. :)

      Supprimer
  20. Mesenviesfutiles3 mars 2016 à 04:59

    Bonjour Lucie
    Je ne sais pas si tu te souviendra de moi, mais je suis très heureuse de te relire à nouveau (cela m avais beaucoup manqué). Tous ces changements sont normaux, quand on devient maman les priorités sont différentes. En ce qui concerne ton problème avec les à lèvres de couleur, pourquoi ne pas revenir à des anciens chouchous. Je pense notamment au rouge Dior Deauville que tu adorais, et qui serait parfait pour revenir à quelque chose de plus vif sans en faire trop.
    Je te dis à bientôt bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Bien sûr que je me souviens de toi. ;) Je te remercie d'être revenue me laisser un petit commentaire par ici. Oh oui, le Rouge Dior Deauville est une petite merveille !! <3 Mais ça va mieux avec les couleurs vives, je m'y remets petit à petit. :)

      Supprimer
  21. Ah mais je suis tellement heureuse de te retrouver!
    Je suis enceinte de mon premier actuellement de bientôt 7 mois plein (oui je préfère dire ça que 6 mois et 3 semaines lol)
    Et je me reconnais bien dans ton article, à voir si je serais pareil après l'accouchement, mais je sens qu'il y a de grandes chances que oui...
    Tout comme toi, plus de vernis à ongles par conviction ou flemme je ne sais plus trop, je crois qu'il y a des deux.
    La grossesse nous change incontestablement, ne t'inquiète pas tu n'es pas la seule ;)

    A très vite!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Emy ! Et félicitations pour ton bébé à venir. Tu verras, c'est tellement de bonheur (malgré la fatigue et tout le reste). :) Oui, la grossesse nous change beaucoup et la maternité aussi. :) Prends soin de toi (et de ton bébé). <3

      Supprimer
  22. Que je me retrouve dans ton article. J'ai accouché le 11 avril 2015 (à J+3), et pareil, ma routine beauté a bien changé: peau plus sèche (vu ma peau archi-grasse, ce n'est pas un mal), modifications capillaires aussi... La crinière de lionne puis la chute... Et mes cheveux qui s'étaient normalisés pendant la grossesse sont redevenus gras (difficile de tenir 48h sans shampoing)... Depuis la fin de la chute (des 3 mois de ma fille au 7è mois...),j'ai ces mêmes petits cheveux fous sur les tempes, vivement qu'ils repoussent, j'en ai marre de les voir vivre leur vie hors de mes queue de cheval et chignons! Peu de maquillage également: pas le temps le matin. Gérer bébé et le départ au boulot m'à forcée à faire des choix: je pars sans make-up 75% du temps. Et les 25% restants, poudre, mascara et râle nude et hop! On m'aurait dit il y a un an que j'irai enseigner sans maquillage, j'aurais dit "Jamais de la vie!". Même à la maison, je fais dans le light. La flemme d'y passer 1h (et ma fille n'aime pas que je quitte son champ de vision en ce moment) et pas envie de mettre des traces sur bébé. Concernant les rouges à lèvres, toi qui est fan,tente les Ciaté. J'en ai offert un rouge bordeaux à ma sœur et elle a bisouillé ma fille de 11 mois (demain...), bu, mangé avec et il n'a pas bougé!Et pas une trace sur les joues de ma puce. À tenter pour se maquiller ET bisouiller bébé à volonté. Il est sur ma liste d'achats à venir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohhhh félicitations à toi Vanessa pour ton bébé (qui va avoir bientôt 1 an aussi du coup ^^). :) Je me retrouve moi aussi dans tout ce que tu dis. La galère pour trouver quelques minutes pour se maquiller ! Du coup, pour faire mes courses je fais souvent l'impasse, à part si mon mari est à la maison et que j'ai un petit quart d'heure tranquille.
      Merci beaucoup pour la suggestion. Effectivement je savais que Ciaté avait lancé des rouges à lèvres. Tu me donnes très envie de tester du coup. Je vais regarder ça de plus près. <3 (Et oui, ils sont pénibles ces petits cheveux !!! Grrrr...)

      Supprimer
  23. Bon, allez, il me reste 2 posts pour rattraper mon retard ;-)

    Quel bonheur de te lire et de me remémorer avec nostalgie nos grossesses, puisque quand tu évoques la tienne, forcément, ça résonne en moi à 100%, surtout qu'on a vécu un peu les mêmes choses côté beauté (cheveux + peau parfaite pendant la grossesse, chute catastrophique post partum puis rebelotte, peau pourrie - mais un peu moins qu'avant - et racines bien grasses). Je me retrouve beaucoup en toi, quoi !

    Enfin après cette année d'absence bloguesque, tu es de retour et ta fièvres rougeàlèvresque te reprend déjà, je ne m'en fais pas pour toi, tu vas très vite replonger et redevenir la serial-testeuse que tu étais jadis ;-)

    RépondreSupprimer
  24. C'est incroyable comme je suis reconnue dans ce post ! Pour info, je suis maman depuis 15 mois pile poile. Comme toi, pendant ma grossesse (que j'ai adorée malgré les trois premiers mois passés au-dessus de ma cuvette), ma peau et mes cheveux n'avaient jamais été aussi beaux. Pas un bouton en 9 mois ! Deux mois après l'accouchement, ça a été la cata, ma peau est redevenue comme avant (pas en pire mais je m'étais habituée moi à cette peau parfaite) et pour les cheveux, un vrai désastre. J'en ai perdu énormément (et c'est un euphémisme). Aujourd'hui encore, ils sont flingués et je suis obligée de suivre des cures de temps en temps pour les booster. Pour le parfum, je me reconnais totalement dans ce que tu dis : j'ai arrêté d'en mettre pendant toute ma grossesse car je ne les supportais plus et depuis mon accouchement je n'en ai toujours pas remis car j'ai peur que ma fille soit destabilisée si je n'ai pas mon odeur. Et comme ça ne me manque pas plus que ça, je n'ai toujours pas retouché à mes flacons...

    RépondreSupprimer