Hello les Gibberishettes !

Un petit mot pour vous dire que je suis de retour très bientôt.
J'ai décidé de faire une petite pause "bloguesque" non préméditée ce mois de juillet.
Pas mal de rendez-vous médicaux (pour ne pas changer !) et nous sommes à nouveau dans les travaux à la maison (ce qui me change les idées pour le coup ;) !

Je reviens début août si tout se passe bien.
Je vous retrouverai alors avec la suite et fin de notre #ViceLipstickProject et plein d'autres chouettes choses.
En attendant, je vous donnerai des nouvelles sur les réseaux sociaux (Twitter et Instagram principalement) au cas où vous seriez en manque de mes âneries habituelles.
Enfin, en cas d'urgence, je reste en "sous-marin" sur le blog. Le traitement des mails et des commentaires sera un peu plus long que d'habitude mais je serai là en cas d'urgence.

À très vite (vous me manquez déjà) !

31 mars 2016

Mes bonnes (et moins bonnes) résolutions beauté du printemps

L'arrivée du printemps, le changement d'heure, le 1er anniversaire de ma fille (j'ai fait mon stock de mouchoirs, rassurez-vous), la reprise du blog... Autant de petites (et grandes) choses qui ont fait tilt dans ma tête. J'ai besoin de changement. J'ai besoin de reprendre quelques trucs en main. Non pas que je me sois laissée aller ces derniers mois (en fait, si, un peu... je dois l'avouer) mais je crois qu'il est grand temps que j'avance. J'ai envie de nouveautés, de découvertes. Plus que jamais, je me plonge avec plaisir dans le monde des cosmétiques (et de la beauté en général), chose que je n'avais pas faite (ou très peu) durant mon absence faute de temps (et parfois d'envie).


Les résolutions. Autant vous dire que quand 2016 a pointé le bout de son nez, je n'en ai prise aucune. En fait, je ne prends jamais de bonnes résolutions car j'ai toujours la fâcheuse tendance à ne pas les suivre. Mais psychologiquement, cela fait du bien de se fixer des objectifs (aussi futiles soient-ils). Je ne sais pas vous, mais moi ça me met en joie. Je me donne de l'espoir à moi-même et ça veut dire que je ne suis pas en train de me lamenter sur mon sort telle une larve dépressive au fin fond de mon canapé, en train de me goinfrer de bonbons devant un épisode de Grey's Anatomy (même si en ce moment, tous les soirs, j'adore me goinfrer de bonbons devant un épisode de Grey's Anatomy, en versant ma larmichette parce qu'ils sont en train d'opérer un bébé ou de faire une césarienne).

Bref, avec ce changement de saison, c'est le grand ménage dans ma tête. Voici mes bonnes (et moins bonnes) résolutions beauté du printemps. Et qu'ça saute !

29 mars 2016

Yu et Cruella, les jolis Lip Pencil de NARS

Stop ! Arrêtez tout. La lipstick addict que je suis a une annonce de la plus haute importance à vous faire. Gros chamboulement dans le classement de mes rouges à lèvres préférés. Les Lip Pencil de NARS viennent de faire leur entrée dans mon coeur (et sur mes lèvres) et ne sont pas près d'en sortir (ni de les quitter). Effectivement, j'ai, il y a très très (trèèèèès) longtemps maintenant, eu la bonne idée de m'offrir un joli coffret NARS - une édition limitée. Le Digital World Lip Pencil Coffret qu'il s'appelle. Comme son nom l'indique, il s'agit d'un coffret avec plein de Lip Pencil de la marque dedans (5 pour être précise) à un prix vraiment très intéressant.


Bon, ne cherchez plus, cela fait belle lurette que le coffret n'est plus en vente (pas taper !). Mais dans celui-ci, parmi les 5 Lip Pencil (au format plus petit que les originaux) proposés par NARS - hormis les nuances en édition limitée, j'ai eu le plaisir de retrouver 2 classiques de la marque : le Satin Lip Pencil Yu (qui figurait sur ma wishlist depuis une éternité) et le Velvet Matte Lip Pencil Cruella (un best-seller culte de la marque). Cela faisait des lustres que mon coffret trônait sur le bureau qui me sert de coiffeuse. Je n'y avais à peine touché si bien que j'avais oublié. Oublié à quel point ces 2 Lip Pencil de NARS sont géniaux et magnifiques.

Je les ai redécouverts il y a peu et je me suis dit qu'ils méritaient bien une petite revue, histoire que vous compreniez pourquoi je les aime tant.

28 mars 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#4]

C'est désormais un rituel, les soirées de fin de semaine. Ma fille est couchée et je peux enfin prendre mon ordinateur pour vous écrire un petit peu. Encore une semaine qui touche à sa fin (oui, j'ai décidé que le lundi de Pâques = dimanche). Une semaine qui, pour moi, a été faite de hauts et de bas. Beaucoup de doutes et de déceptions, beaucoup de joies aussi (ma fille qui court à 4 pattes après Dexter est un spectacle hilarant). La semaine s'achève donc et je me réjouis une nouvelle fois à l'idée de partager avec vous les 5 bidules-chouettes qui m'ont tapé dans l'oeil ces derniers jours.


Bon, comme vous pourrez le remarquer, le terme "nouveautés" est assez large parce que dans ma sélection number 4, il y a des vernis à ongles Bourjois qui sont sortis il y a fort longtemps maintenant. Il n'en reste pas moins que je viens à nouveau d'avoir un coup de coeur pour eux. Il y a aussi des trucs tellement "nouveaux" qu'ils ne sont pas encore disponibles en France (mais je croise fort les doigts pour que ce soit bientôt le cas) - un seul "truc" cette semaine en l'occurrence (si ça peut vous rassurer ;).

26 mars 2016

Concours : 3 Tangle Teezer Salon Elite à gagner !

Comme promis, voici un petit concours pour fêter mon retour parmi les vivants dans la blogosphère. À vrai dire, et pour être tout à fait honnête avec vous, ce concours aurait dû être organisé sur le blog il y a une éternité (bien avant mon accouchement en fait... donc, ça remonte à trèèèèès loin tout ça !). Sauf que les circonstances (que vous connaissez maintenant) ont fait que je n'ai pas pu le faire avant (comme plein d'autres trucs). 


Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais, n'est-ce pas ? J'ai gardé les 3 jolies petites Tangle Teezer bien au chaud rien que pour vous. En effet, je suis super contente de mettre en jeu 3 de ces supers brosses à cheveux que j'adore. Il s'agit en plus de modèles spéciaux : des Tangle Teezer Salon Elite (elles ont une forme concave, idéale pour démêler les cheveux longs). Ce sont des éditions limitées (qui ne sont plus disponibles à ce jour du coup ;) issues de la collection Sugared Almond (sortie l'année dernière) : 2 Tangle Teezer Salon Elite Sweet Peppermint (verte et rose vif) et 1 Tangle Teezer Salon Elite Sweet Lilac (violette et rose pâle) sont mises en jeu.


Les couleurs ne sont-elles pas à tomber ? Parfaites pour ce printemps je trouve. Pour participer et remporter l'une de ces 3 jolies Tangle Teezer, rien de bien compliqué.

1. Laissez-moi un petit commentaire sous cet article en me disant pourquoi vous avez besoin d'une Tangle Teezer (et avec humour ça sera encore mieux ;). Condition obligatoire.

2. Pour valider votre participation, likez la page Facebook de Tangle Teezer et précisez votre pseudo/nom Facebook dans votre commentaire (vous pouvez mettre des petites *** pour plus de confidentialité si vous le souhaitez ; exemple : Lucie G*****). Condition obligatoire.

3. Enfin, laissez moi une adresse e-mail pour que je puisse vous contacter si vous êtes tirée au sort. Condition obligatoire.

4. Pour avoir des chances supplémentaires, vous pouvez liker la page Facebook du blog, me suivre sur Twitter, sur Instagram et/ou Hellocoton (1 chance supplémentaire par abonnement donc 4 chances - maximum - en plus de gagner). Merci de préciser vos pseudos/noms dans votre commentaire également. Condition facultative.

Les 3 gagnantes seront tirées au sort par moi-même parmi les participantes ayant rempli les 3 conditions obligatoires de participation. J'attribuerai moi-même les lots. Le concours est ouvert à compter de la publication de cet article et se terminera le samedi 3 avril à 23h59. Il est ouvert à la France métropolitaine, la Belgique et la Suisse.

Merci à Tangle Teezer France pour ce chouette concours et bonne chance à toutes ! En attendant, vous pouvez retrouver mes articles concernant Tangle Teezer ici et ici et retrouver les brosses à cheveux de la marque chez Birchbox et The Beautyst.


[Edit du 12 avril 2016]
La gagnante de la Tangle Teezer Salon Elite Sweet Lilac est : La Wyvern.
Les 2 gagnantes des Tangle Teezer Salon Elite Sweet Peppermint sont : Rêveuse & Aurore Rahault.
Félicitations !
Merci de me transmettre vos coordonnées postales par mail : beautyandgibberish@gmail.com.

25 mars 2016

Tangle Teezer Compact Styler : la brosse indispensable ?

Vous le savez, je fais partie de celles qui ont été immédiatement conquises par la brosse à cheveux Tangle Teezer une fois la chose dans les mains. En témoigne cet article que je vous avais rédigé il y a plusieurs années maintenant. Pourtant j'ai toujours tendance à être sceptique face à l'engouement parfois exagéré de certaines personnes pour un produit qui, en apparence, n'a pas l'air de casser des briques. Et honnêtement, une brosse à cheveux en plastique, ça ne casse vraiment pas des briques à première vue.


Mais oui mes amies, la Tangle Teezer, cette simple brosse en plastique tout droit venue de chez nos amis les Anglais, est juste formidable. Dotée de picots relativement souples de 2 longueurs différentes, elle démêle en douceur mes cheveux (aussi bien secs que mouillés) et évite ainsi les cassures et autres arrachages de moumoute récalcitrante. Elle est pas belle la vie ? Oui mais voilà, il y a quand-même une petite ombre au tableau. La bête peut être un cheveu poil imposante quand on veut la caser dans sa trousse de toilette entre son déo, sa bouteille d'eau micellaire et tout le bazar qu'on emmène quand on part en vadrouille. De même, j'ai toujours eu peur de casser ou de tortiller les picots en voulant la trimballer dans mon sac à main. De là à ce que mes clés (ou les vieux mouchoirs qui trainent au fond de mon sac) s'accrochent dedans, il n'y a qu'un pas.

24 mars 2016

Palette Naked 2 Basics d'Urban Decay : la base !

Depuis quelques années, j'ai un petit rituel pour Noël (oui, je sais, on est à des millénaires de la période de Noël là, tout de suite) : me faire offrir une palette Urban Decay (en plus de mettre mes chaussons au pied du sapin bien entendu ;). Pendant bien longtemps j'ai été de celles qui se disaient qu'elles ne tomberaient jamais dans le panneau Urban Decay. Non mais oh ! Des palettes à plus de 40 balles, et puis quoi d'autre encore ?

Sans parler du fait que mon truc à moi (au cas où vous ne l'auriez pas remarqué - ce dont je doute fortement), c'est les rouges à lèvres et pas les fards à paupières. Quand je me maquille les yeux, c'est souvent eyeliner, recourbe-cils et mascara. Il faut vraiment que j'aie une envie particulière (tester une palette fraîchement reçue) ou une occasion très spéciale pour que je dégaine fards et pinceaux. Et puis la Naked 2 Basics d'Urban Decay est entrée dans ma vie.


J'admire ces filles qui se maquillent les paupières à la perfection avec des couleurs totalement improbables qui me feraient ressembler davantage à un ara qu'à une makeup addict. Je possède la Vice Palette (1ère du nom) et beaucoup de ses ombres à paupières sont restées comme neuves. Je ne peux pas en dire autant des fards de la Naked 2 Basics. J'ai l'impression que cette palette a été créée rien que pour moi, l'adepte du "no makeup" makeup (comprendre : la fana du maquillage qui ne se voit presque pas mais qui fait toute la différence).

22 mars 2016

Treize heures dix-sept

Me voici quelque peu gênée face à mon écran d'ordinateur. Cet article, cela fait des semaines, des mois même, qu'il tourne en boucle dans ma tête. Il y a encore 3 minutes, je n'étais pas décidée à l'écrire pour autant. Et pourtant, j'en ai tellement envie à la fois.

Difficile de mettre des mots sur ce que j'ai vécu le 2 avril 2015 (et même un peu plus tôt). Difficile aussi de me dire que je vais étaler là, sur mon blog, à la vue de tous, une grande part de mon intimité, de celle de mon mari et surtout de celle de ma fille. Vous parler de mon mariage était bien différent et beaucoup plus facile finalement. Mon mari étant d'accord pour que je vous raconte ce bel événement et tous les moments plus ou moins intimes autour de celui-ci, je n'ai eu aucun scrupule à tout écrire sur le blog. 


Pour mon accouchement, c'est une autre histoire. Il s'agit de ma vie, de mon corps, mais aussi et surtout de la naissance de mon bébé. Le début de sa vie à elle. Or, elle a beau me faire des "da da da", des "dé-ter" (pour Dexter) et des "aba aba ata pfffff ba ba pffff", je n'ai, pour le moment et jusqu'à preuve du contraire, pas réussi à obtenir sa permission pour pouvoir tout vous dévoiler ici (sans petit pincement au coeur).

20 mars 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#3]

Encore une semaine qui s'achève. Le temps défile vraiment à toute allure en ce moment. C'était déjà le cas avant que je devienne maman. Mais depuis que ma fille est née, j'ai l'impression qu'il y a comme un processus d'accélération temporelle qui fait que j'ai à peine le temps de me dire "Haaaaaan on est lundi, j'aime pas le lundi..." que je me retrouve à écrire "Encore une semaine qui s'achève. Le temps défile vraiment à toute allure en ce moment." Dingue ! La bonne nouvelle c'est que c'est enfin le printemps, une saison que j'adore. Youpiii !


Comme c'est désormais le rituel par ici, voici les 5 nouveautés beauté qui ont marqué mon esprit ces 7 derniers jours. Je vous avoue que je suis encore restée focalisée sur mes coups de coeur de la semaine #1. Je viens tout juste de recevoir le Juicy Shaker de Lancôme (dans la nuance Mangoes Wild) et le fameux mascara Marc Jacobs Beauty Velvet Noir. Je vous donnerai bien sûr mon avis très bientôt sur le blog. Par contre, je désespère toujours de trouver les Infaillible Matte Max de L'Oréal. Pffff...

17 mars 2016

SOS cheveux gras

Parmi les joyeusetés post-accouchement que j'ai l'immense bonheur de vivre au quotidien, il y a... roulement de tambour... le retour des cheveux gras ! Nooooon... Pas les racines grasses qui viennent vous embêter tous les 3 jours. Nooooon. Les cheveux gras. Gras sur toute leur longueur (ou presque). Gras tous les 2 jours (à peine). Gras. Gras de partout. Gras tout le temps. La fête du gras. Le truc qui ne m'était plus arrivé depuis la fin de mon adolescence.


Je ne sais pas ce qu'il se passe sur le plan hormonal mais, apparemment, c'est la fiesta. Et vas-y que je te tourne les serviettes (de toilette), que je te fais la chenille et la queue-leu-leu (de cheval pour cacher la misère). Mes cheveux se font un bon gros délire (en plus de pousser un peu n'importe-comment et surtout n'importe-où - vive les nouveaux petits cheveux qui rebiquent sur le haut du front et sur les tempes). Grand bien leur fasse... Mais foutez-moi la paix par contre !

16 mars 2016

Soap & Glory = amour, gloire et beauté

Soap & Glory fait partie de ces marques anglaises que j'ai toujours trouvées hyper désirables. Il suffit de regarder leurs packagings et leur univers pour avoir envie de craquer (si tant est que l'on soit sensible aux nuances acidulées, au design rétro et à l'humour venu d'outre-Manche). Ajoutez à cela le fait que la marque ne soit pas facilement trouvable en France et ça démultiplie encore plus l'envie d'avoir, de posséder et de tester. J'ai un peu vécu le même phénomène avec Lush, à une époque où la boutique la plus proche de chez moi me paraissait être à l'autre bout du Monde. J'étais littéralement jalouse de celles qui avaient un de leurs shampoings solides dans leur salle de bain. La première fois que j'ai mis les pieds dans un magasin Lush, j'ai fait une razzia assez mémorable (mon mari s'en souvient encore).


Cela fait des années que je rêve d'aller à Londres. Surtout pour le shopping, je dois l'admettre. Mettre les pieds dans un Boots me provoquerait sans doute une crise d'hystérie. Comme le projet de partir en Angleterre est plus qu'au point mort, je ne peux que m'estimer chanceuse d'avoir des amies extraordinaires. En effet, l'une de mes meilleures amies a eu la très bonne idée de m'offrir un coffret cadeau Soap & Glory pour mon anniversaire. Quand j'ai ouvert mon colis, j'étais aussi excitée qu'une gamine de 8 ans devant La Reine des Neiges. Elle ne pouvait pas viser plus juste. Ces produits sont merveilleux.

14 mars 2016

Rouges à lèvres Clinique Pop : les semi-mats qui claquent

Durant ma pause "bloguesque" d'une année, je suis passée à côté de beaucoup de nouveautés maquillage. Faut dire que les marques sont plutôt du genre prolifique (pour notre plus grand bonheur n'est-ce pas ?) et quand on décroche, on est rapidement à l'ouest (pas comme quand on loupe "Les Feux de l'Amour" pendant 1 mois donc - oui, désolée pour la comparaison un peu pourrie sur les bords, hi hi). Parmi les jolies choses dont j'ai loupé le lancement (et l'engouement général qui va avec), il y a bien évidemment des rouges à lèvres.

Quand les Clinique Pop de Clinique sont sortis (en mai ou en juin 2015, je ne sais pas vraiment), j'étais à des millénaires de la planète beauté. Et pour cause, j'ai accouché en avril 2015. J'étais alors davantage blogs sur l'allaitement et siestes toutes les 3 heures pour récupérer que nana qui court les parfumeries en quête du dernier lipstick qui déchire.


Fort heureusement (enfin, ça dépend pour qui... suivre mon regard qui se dirige vers Monsieur BG), j'ai fini par y remettre les pieds dans les parfumeries. Et c'est face au corner Clinique (pas des plus glamour faut l'avouer) que j'ai buggé. Voir autant de jolis rouges à lèvres au centimètre carré m'a fait comme un électrochoc. J'ai à peu près swatché toutes les couleurs sur le dos de mes 2 mains (sous le regard atterré de la vendeuse) et suis repartie en me disant : "Ok, je crois qu'une petite commande s'impose." 3 jours plus tard, c'était chose faite.

12 mars 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#2]

Vendredi soir. C'est le week end. Je suis assise dans mon canapé, l'ordi sur les genoux, et je me permets enfin de souffler. Cette semaine aura été hyper speed pour moi. Entre les articles (et surtout les photos à prendre) pour le blog, les allers-retours à la garderie (ma puce y reste 1h30 à peine quand elle y va et j'ai plus l'impression de perdre mon temps en voiture que d'en gagner pour travailler tranquillement) et ma journée à Paris pour une chouette collaboration avec La Roche Posay (dont je vous reparlerai), j'ai l'impression de ne pas avoir eu une minute à moi, pour moi. Je n'ai même pas avancé dans les épisodes de Grey's Anatomy alors que j'ai 36 saisons de retard (oui, j'ai de réels soucis dans ma vie ;).


Malgré tout, ces derniers jours, j'ai quand-même trouvé le moyen de repérer 4-5 bidules (plus ou moins nouveaux) qui me font désormais méchamment de l'oeil. La semaine dernière, je vous avais parlé des Juicy Shaker de Lancôme (entre autres) et je pense que je vais craquer incessamment sous peu. Par contre, je désespère toujours de pouvoir mettre la main sur les Infaillible Matte Max de L'Oréal. Vive mon chez moi !

10 mars 2016

Skin Foundation Stick de Bobbi Brown : mon fond de teint chéri

Difficile de me dire qu'il y a eu une époque où je ne courais pas après le fond de teint parfait. J'ai carburé au fond de teint Accord Parfait Fluide de L'Oréal pendant une bonne dizaine d'années avec la nuance 1.R Ivoire Rosé. Je n'ai jamais rien eu à lui reprocher : prix correct, couvrant comme il faut, application facile, couleur nickelle pour ma carnation claire et tenue au top pour ma peau mixte de l'époque. Oui mais voilà, depuis, la rosacée a frappé. J'ai du faire une croix sur l'Accord Parfait. Pas vraiment à cause de sa formule (bien que ma peau ait désormais des plaques sèches sur les joues). Non, du tout. Plutôt à cause de sa nuance qui ne me convient plus. Du rosé sur une peau à rougeurs, ce n'est pas l'idée du siècle. J'avoue n'avoir pas testé la nuance suivante de la gamme, plus neutre mais, je pense, plus foncée aussi (la 1.5 N Lin).

J'ai donc dû partir à la recherche du fond de teint parfait pour ma peau capricieuse. Un fond de teint convenant aux peaux normales à sèches, pas trop agressif (donc sans parfum dans l'idéal) et, surtout, avec une nuance claire vraiment neutre (sans sous-ton donc) pour contrer mes rougeurs sans me transformer pour autant en Simpson. Ouais, dit comme ça, ça paraît un peu impossible. C'est pendant ma grossesse que je me suis attelée à dénicher la perle rare (je n'avais que ça à faire). Après moultes tergiversations, j'ai fini par me focaliser sur 2 marques : NARS et Bobbi Brown. Mais vu les prix pratiqués par ces 2 marques, je n'avais pas trop le droit à l'erreur en choisissant ma nuance.


Je me suis finalement tournée vers Bobbi Brown puisque je possédais déjà le Creamy Concealer Kit de la marque dans la nuance Porcelain, nuance qui me convenait tout à fait. Après avoir lu et relu plein de billets tous plus élogieux les uns que les autres à propos du Skin Foundation Stick, je me suis lancée, emplie de doutes, et ai commandé ce fond de teint dans la nuance Porcelain. Bilan des courses : il est génial !

8 mars 2016

À la découverte du Vernis à l'Huile de L'Oréal

Les vernis à ongles et moi, c'est une jolie histoire. Une belle histoire d'amour même. Elle a commencé tout en douceur il y a maintenant presque 20 ans. J'avais 3-4 flacons qui se battaient en duel dans ma trousse de maquillage d'adolescente (dont un bleu nuit parsemé de nacres argentées de chez Gemey et un or bronze signé Bourjois). Et puis je n'ai plus porté de vernis (ou presque) pendant mes années lycée/fac, mis à part du noir, du vrai. Amour obsessionnel.

Avec la création du blog, notre relation s'est révélée au grand jour et ma collection de laques a pris une dimension pharaonique (à tel point que j'ai honte quand des invités se pointent dans la chambre d'amis où sont installées mes étagères à vernis). Et puis avec l'arrivée de ma fille, ça a été la rupture (entre les vernis et moi, pas avec ma fille voyons !). Pendant ma grossesse je n'ai porté du vernis que pour Noël (la fiesta, tout ça...). Pas mieux après mon accouchement. La séparation était bel et bien consommée. J'avoue, ça me fichait un petit pincement au coeur quand je jetais un coup d'oeil à tous mes ex, bien sagement rangés, n'attendant que mon retour parmi... les vivants.


Avec la reprise du blog, l'envie de remettre ça est revenue (aaaaaaa-llé-lu-ia !!). Oui, mais pas de n'importe quelle façon. C'est en faisant mes courses (vous allez définitivement croire que je ne fais que ça de ma vie, des courses) que je suis tombée sur les nouveaux vernis à ongles L'Oréal : les Color Riche Le Vernis à l'Huile. J'ai été très intriguée par ceux-ci dès leur lancement. Un vernis à l'huile ? Comment ? Pourquoi ? Qu'est-ce ? J'ai donc jeté mon dévolu sur l'un d'entre eux - le 226 Nymphea - histoire de voir ce que ces petits nouveaux ont dans le ventre.

5 mars 2016

1 semaine / 5 nouveautés [#1]

Quand j'ai décidé de me remettre à bloguer, j'avais plein d'idées en tête. Des trucs que je voulais absolument écrire par ici et d'autres choses que je ne voulais plus faire. Parmi ces articles hyper chronophages (et assez pénibles à rédiger je dois bien l'avouer), il y avait les revues entièrement consacrées aux nouvelles collections maquillage des grandes maisons de luxe à chaque changement de saison.

Je reconnais que ces articles étaient bien utiles pour prendre connaissance des nouveaux produits de maquillage disponibles en parfumeries. C'est d'ailleurs en faisant mes petites recherches pour ceux-ci que je m'"auto-coup de coeurais" (oui, je sais, cette expression n'existe pas ha ha, mais vous voyez le principe) et que je me ruais dans le 1er Sepho venu pour acheter tel ou tel nouveau bidule (pas toujours très utile) de la saison. Revers de la médaille : j'avais l'impression que le blog se transformait en "catalogue". Ces articles manquaient cruellement d'âme (à mon goût).


Malgré tout, j'ai toujours pour ambition (si si, j'ai de l'ambition parfois !) de vous parler des jolies nouveautés maquillage (et pourquoi pas soins aussi ?) qui débarquent semaines après semaines dans nos parfumeries et boutiques en ligne préférées. Non, parce que si vous attendez mes tests pour être au fait de l'actualité beauté, vous êtes mal barrées (je viens à peine de publier mon avis sur les Color Riche Extraordinaire de L'Oréal qui sont sortis... il y a 2 ans !!). Hashtag blogueuse en carton.

J'ai donc décidé de lancer une nouvelle série de billets intitulée "1 semaine / 5 nouveautés", billets dans lesquels je vous présente 5 nouveautés du moment (plus ou moins récentes, on n'est pas à 1 semaine près) qui m'ont tapé dans l'oeil ces derniers jours et dont j'ai absolument envie de vous parler (sans pour autant y consacrer un article entier) car j'estime qu'elles méritent le coup d'oeil. Et puis vous en parler, c'est un peu comme une thérapie aussi. Car si dans les commentaires vous me dites toutes que non, vraiment, ce bidule à lèvres a l'air vraiment naze, alors, en général, ça me dissuade de craquer (j'ai bien dit "en général"... donc pas tout le temps ;).

3 mars 2016

Mon amour pour les Laques à Lèvres signées L'Oréal

À défaut de pouvoir mettre la main sur les Infaillible Matte Max qui me font terriblement envie (non mais sérieusement, j'ai vraiment l'impression d'habiter dans le trou du c** du monde quand je vois qu'ils viennent tout juste de mettre les Aqua Laque de Bourjois en rayon dans mon Leclerc, 1 an après leur sortie...), j'ai à nouveau craqué pour les Laques à Lèvres Color Riche Extraordinaire de L'Oréal. En fait, je réalise que je porte de plus en plus rarement du "vrai" rouge à lèvres. Je crois préférer les laques, les lip pencils et autres bidules hybrides à lèvres qui ne se présentent pas sous forme de stick classique ces temps-ci.


Et parmi mes chouchous de chez chouchous, il y a donc les Laques à Lèvres Color Riche Extraordinaire de L'Oréal. Je vous en avais déjà parlé par-ci par-là sur le blog. J'avais même déjà partagé avec vous mon avis au sujet de ma 1ère acquisition dans la gamme : le 101 Rose Melody. Tellement convaincue par ce petit, j'ai récidivé en achetant le 401 Fuchsia Drama et le 204 Tangerine Sonate peu de temps après. Puis on m'a offert le sublaïïïïme 303 Ruby Opera. Et donc, tout dernièrement, j'ai craqué pour le 500 Molto Mauve. Il est très rare que j'achète autant de couleurs dans une gamme de bidules à lèvres. Mais je les aime tellement... J'en suis à regretter qu'il n'y ait pas davantage de couleurs disponibles en France - il en existe 2 autres que je ne possède pas mais elles ne m'intéressent pas (pour le moment, ha ha !).

Bref, je sens que cet article va encore être extrêmement long alors c'est parti pour les présentations, tests, swatches et tout le tralala (eh oui, c'est reparti comme en 40 mes bichettes gibberishettes !).

1 mars 2016

Grossesse, accouchement, maternité : ce qui a changé dans ma salle de bain

Outre le fait que ma vie toute entière a changé depuis l'arrivée de ma fille (oui, rien que ça), j'ai également vécu quelques bouleversements dans ma salle de bain. D'une part parce que je n'ai clairement plus le temps de m'y prélasser des heures durant, à hésiter entre tel ou tel parfum et tel ou tel rouge à lèvres (rien de plus efficace pour vous sortir de votre bain fissa que d'entendre votre fille chouiner d'ailleurs). D'autre part parce que durant ma grossesse, j'ai eu la chance et le bonheur d'avoir une peau d'enfer et des cheveux d'enfer. Malheureusement, cela n'a pas duré et après mon accouchement j'ai vite déchanté sur certains points.


J'ai aussi l'impression d'avoir pris 10 ans dans la tronche, autant de ridules autour des yeux que de vilains petits cheveux blancs. Oui, je crois bien que je me sens vieille de l'intérieur. Peut-être parce que mon corps me fait ressentir ses limites au quotidien (mal de dos, sommeil en carton). Devenir maman, c'est quand-même sacrément éprouvant physiquement. Mais là, je m'égare un peu... Enfin, et surtout, devenir maman c'est aussi un sacré bouleversement au niveau des hormones voyez-vous. Je ne vous raconte pas tout ce que ça a pu changer dans mes goûts, dans mes envies en général et en matière de cosmétiques en particulier. Enfin si, je vous raconte justement !

Voici un petit tour d'horizon de ce qui a changé, ou pas, dans ma salle de bain, histoire que nous repartions du bon pied par ici.