18 févr. 2015

Mes nouveaux chouchous make up de parfumerie

Comme tu le sais si tu as (avais) l'habitude de me suivre fidèlement par ici, je suis de celles qui pensent que le maquillage de grande distribution n'a plus grand chose à envier aux produits un peu (beaucoup, parfois) plus luxueux que l'on peut retrouver dans nos parfumeries préférées. Bien sûr, il m'est arrivé d'acheter des daubes monumentales à Auchan (hum, je suis en train de réfléchir à ma dernière déception make up de grande surface mais là, tout de suite, ça ne me vient pas), tout comme il m'est arrivé d'être grandement déçue par du maquillage de marques plus onéreuses vendues chez Sepho. Sauf que voilà, entre un fond de teint à 15 euros et un fond de teint à 40 euros (valable aussi pour les mascaras), il y a un monde et une sacrée différence dans le rapport risque pris/déception à admettre.


Voilà pourquoi j'ai de plus en plus de mal à débourser des mille et des cents dans le 1er Sepho ou le 1er Marionnaud venu (même quand j'ai une carte cadeau). Et quand il s'agit de passer commande sur internet, c'est un peu le même problème. J'ai beau être amoureuse des belles choses, je peux lire 1001 tests sur internet, et ce pendant des semaines, avant de me lancer dans l'achat d'un produit de luxe à plus de 30 balles. En général, c'est à Noël que je me lâche le plus et que je me permets d'inscrire sur ma liste de cadeaux des produits qui me font rêver. Au final, je remarque qu'en ce moment je carbure plutôt au maquillage de luxe, mes derniers coups de cœur make up provenant directement de chez Sepho & co. Un petit tour d'horizon ?

12 févr. 2015

Cicaplast Lèvres : petit baume pour gros bobos

Ma chère Gibberishette, l'heure n'est plus à la rigolade. Avec ma grossesse, je pensais que ma peau et ma rosacée allaient se rebeller comme des petites folles à cause des hormones un peu bizarroïdes ayant pris possession de mon corps depuis maintenant 7 mois. Mais non, que nenni ! C'est même presque le contraire. A part quelques jours de face de jambon dans le mois, j'ai plutôt une peau pas trop moche (et je rêverais que cela dure après l'accouchement - ok, je sais, je peux toujours rêver).

Non, en revanche, celles qui ont pris cher, ce sont mes lèvres. Surtout pendant mes 2 premiers trimestres. C'est à dire que quand on est enceinte (et même quand on ne l'est pas, mais surtout quand on est enceinte quand-même), on te conseille de boire 2 litres d'eau par jour. DEUX litres !!! Autant te dire que c'est un truc qui me paraît totalement insurmontable. Je déteste boire de l'eau plate et quand je bois une demie Cristaline par jour c'est déjà une victoire en soi. Ceci cumulé au fait que j'ai à peu près vomi tout ce que mon estomac pouvait contenir pendant 4 mois (top glamour je te l'accorde), j'ai été au top de la déshydratation.


Mes lèvres en ont donc beaucoup souffert. Entre les peaux sèches (en fait, ma bouche était une peau sèche à elle toute seule), les gerçures et les coupures, elles ne ressemblaient plus à grand chose (et je me faisais enguirlander par Monsieur BG dès que j'étais prise en flagrant délit de mâchouillage et d'arrachage de petites peaux - c'était plus fort que moi). Un jour, j'ai quand-même fini par prendre conscience que c'était vraiment très moche à voir (et impossible à maquiller en plus de ça). Ni une ni deux, j'ai dégainé le baume Cicaplast Lèvres de La Roche Posay en espérant un miracle : "Redonne-moi des lèvres dignes de ce nom mon coco !" Eh bien je n'ai pas été déçue.

9 févr. 2015

Les Rouge Edition Aqua Laque de Bourjois : le grand test

Il y a un peu moins d'1 an, Bourjois nous chamboulait (presque) toutes avec la sortie très remarquée des Rouge Edition Velvet, ces laques à lèvres à la formule étonnante procurant couleur intense et fini velouté aux lèvres en un coup de pinceau (relire mon test complet ici). Eh bien voilà que la marque remet ça cette année avec une nouvelle déclinaison de ses fameux hybrides : les Rouge Edition Aqua Laque. Inutile de te dire que quand j'ai appris la sortie de ces jolies petites choses aux couleurs toutes plus désirables les unes que les autres, mon cœur de lipstick addict s'est mis à palpiter très fort.


Je suis donc hyper ravie de pouvoir, une nouvelle fois, te présenter les 8 nuances disponibles de ces nouveautés que sont les Rouge Edition Aqua Laque grâce à Bourjois. La marque définit ces petits nouveaux comme des "rouges à lèvres hybrides qui ré-inventent les codes et créent une rupture dans l'histoire du maquillage des lèvres." Oui, rien que ça ! Nous allons voir ce que cela donne en pratique.

2 févr. 2015

Le grand bouleversement

Deux mille quatorze aura été une année bizarroïde à plus d'un titre. Je me rappelle d'un tweet, posté par moi-même il y a plusieurs mois (années ?), dans lequel je disais : "J'aime tellement écrire ! Si un jour j'arrête de bloguer, c'est qu'il y a un gros souci." (un truc dans le genre). Quand on regarde le nombre d'articles publiés ici l'année passée, on ne peut pas nier qu'il s'est passé tout un tas de choses qui ont considérablement freiné ou brimé ma passion 'bloguesque'... Petit retour en arrière.

# Juillet 2014

Après des mois de silence (problèmes familiaux, grosse déprime, 0 envie), je suis de retour sur le blog, mue par une motivation du tonnerre (ben oui, mine de rien, bloguer est une activité chronophage mais très addictive). Cela n'a pas duré bien longtemps à mon grand désarroi (et sans doute au tien aussi... enfin je crois)... Je t'ai quittée le 18 juillet sur mes prouesses capillaires : mon tie and dye homemade dont je n'étais pas peu fière. Ce que je ne savais pas encore c'est que, 2 jours plus tard, un petit être allait élire domicile dans mon ventre (mode niaiserie : On).


Avoir un enfant, en voilà une drôle d'idée !! Surtout quand on me connaît dans la vraie vie. Me marier a déjà été une très grande étape (une étape que j'ai attendue avec impatience) mais fonder une famille n'a jamais été une fin en soi pour moi. Je n'en ai jamais ressenti l'envie pendant les 28 premières années de ma vie. A la limite, c'était plutôt le genre de choses qui me faisaient fuir (et les témoignages de femmes confessant leur absence d'envie de devenir mère me rassuraient - "Ouf, je ne suis pas une extraterrestre."). Bref, Monsieur BG commençait à avoir gentiment peur en me voyant si peu enthousiaste à ce sujet.