2 févr. 2015

Le grand bouleversement

Deux mille quatorze aura été une année bizarroïde à plus d'un titre. Je me rappelle d'un tweet, posté par moi-même il y a plusieurs mois (années ?), dans lequel je disais : "J'aime tellement écrire ! Si un jour j'arrête de bloguer, c'est qu'il y a un gros souci." (un truc dans le genre). Quand on regarde le nombre d'articles publiés ici l'année passée, on ne peut pas nier qu'il s'est passé tout un tas de choses qui ont considérablement freiné ou brimé ma passion 'bloguesque'... Petit retour en arrière.

# Juillet 2014

Après des mois de silence (problèmes familiaux, grosse déprime, 0 envie), je suis de retour sur le blog, mue par une motivation du tonnerre (ben oui, mine de rien, bloguer est une activité chronophage mais très addictive). Cela n'a pas duré bien longtemps à mon grand désarroi (et sans doute au tien aussi... enfin je crois)... Je t'ai quittée le 18 juillet sur mes prouesses capillaires : mon tie and dye homemade dont je n'étais pas peu fière. Ce que je ne savais pas encore c'est que, 2 jours plus tard, un petit être allait élire domicile dans mon ventre (mode niaiserie : On).


Avoir un enfant, en voilà une drôle d'idée !! Surtout quand on me connaît dans la vraie vie. Me marier a déjà été une très grande étape (une étape que j'ai attendue avec impatience) mais fonder une famille n'a jamais été une fin en soi pour moi. Je n'en ai jamais ressenti l'envie pendant les 28 premières années de ma vie. A la limite, c'était plutôt le genre de choses qui me faisaient fuir (et les témoignages de femmes confessant leur absence d'envie de devenir mère me rassuraient - "Ouf, je ne suis pas une extraterrestre."). Bref, Monsieur BG commençait à avoir gentiment peur en me voyant si peu enthousiaste à ce sujet.


Et puis un jour, ne me demande pas pourquoi ni comment, j'ai eu un déclic. "Et si nous faisions un bébé ?" ai-je dit à Monsieur BG. Il a fait 3 tours dans son slip le pauvre. On a réfléchi (oui, ça nous arrive)... On s'est demandés si nous étions prêts à accueillir un petit bout (psychologiquement et financièrement aussi - oui, c'est con, mais faut y penser quand-même). L'idée a fait son bout de chemin dans nos esprits respectifs et, finalement, nous n'avons pas eu à attendre bien longtemps. Nous avions prévu notre mini lune de miel à Disneyland le 20 juillet. Ben le 20 juillet, après seulement 2 essais - en juin et en juillet donc (désolée pour les détails, je sais qu'ils sont facilement dispensables, mais j'ai envie de tout écrire pour le coup), bébé était déjà là. Ça, nous ne le savions pas encore en partant voir Mickey.


Néanmoins, je n'ai pas tardé à me rendre compte qu'il se passait quelque chose de bizarre. De retour de Disney (des étoiles plein les yeux et des crampes plein les gambettes), j'ai ressenti une grosse fatigue. Chose commune quand on va voir Mickey me diras-tu (ce qu'il est fatiguant celui là ! En général, il me faut 1 semaine pour m'en remettre). Mais là, je ne sais pas, c'était bizarre. Goût de fer dans la bouche, nausées - mais très légères les nausées - le soir et petites douleurs dans le ventre. J'ai laissé courir, me disant que c'était moi qui me créait ces symptômes (chose que j'avais déjà faite en juin d'ailleurs), espérant secrètement que notre 2ème essai bébé ait été fructueux.

# Août 2014

J'aurais donc pu reprendre le blog peu après mon retour me feras-tu remarquer. Oui, j'aurais pu. Mais c'était sans compter sur les vacances de Monsieur BG. Quand il est à la maison, j'ai du mal à passer mes après-midis à faire des photos et à passer mes nuits à écrire (je galère à écrire la journée). Je me suis donc donné 15 jours (grosso modo) avant de revenir à mon clavier...


Et puis, dans la nuit du 7 ou 8 août 2014 (oui, c'est du précis !), j'ai fait un rêve vraiment très étrange. Le genre de rêve qui paraît particulièrement réaliste et qui vous chamboule. J'ai rêvé que j'étais enceinte. J'avais quoi... 1 jour de retard (détail glamour, quand tu nous tiens) mais je me suis réveillée persuadée que j'attendais un petit bébé. Ni une ni deux, j'ai missionné Monsieur BG pour qu'il aille acheter un test de grossesse à la pharmacie. J'ai fait le dit test. Avec Monsieur BG on a attendu comme des couillons dans la cuisine, flippant notre race, lui essuyant la vaisselle, moi le cul sur les marches de l'escalier, pensive, partagée entre l'envie et l'appréhension... J'ai laissé le machin à pipi agir tout seul dans la salle de bain et quand je l'ai récupéré, la peur au ventre, j'ai découvert que le résultat était positif. Monsieur BG a cru à une blague. Je lui ai mis le test sous le nez (pas trop près hein ! Hum la bonne odeur). On s'est regardés. On s'est retrouvés tout neuneus. Heureux bien sûr, mais quand-même sur les fesses. "Bon, ben on dirait bien qu'on va devenir parents."

Inutile de te dire qu'on n'a pas vraiment réalisé. On a attendu la 1ère échographie pour réaliser (donc bien des mois plus tard). On ne savait pas trop quoi faire. Ne pas s'emballer (on n'est pas à l'abri d'une erreur, d'une fausse couche ou que sais-je encore). Et à qui l'annoncer, quelles démarches effectuer ? C'est vraiment l'inconnu. Et puis l'inconnu rempli de joie et d’insouciance ("Tu te rends compte Doudou ?", "Non ? Moi non plus...", "C'est quand-même magique quand on y pense.") est vite devenu l'enfer... Ma pause "bloguesque" s'est transformée en disparition totale de la circulation. A la mi-août, alors que je n'étais même pas enceinte d'1 mois, j'ai été terrassée (oui, c'est bien le mot) par tous les maux de grossesse.

# Septembre 2014

# Octobre 2014

# Novembre 2014

Disons que je n'imaginais pas qu'il était possible d'être aussi malade à cause d'une grossesse. Je ne suis pas totalement idiote. Bien sûr que j'avais entendu parler des nausées "matinales", de la fatigue, des insomnies, des douleurs au dos, des brûlures d'estomac, des maux de tête, des sinusites chroniques et tout le tralala. Sauf que moi, j'ai eu droit à tout ça puissance 1000. De quoi me faire déchanter et me faire détester (non je n'ai pas honte de l'écrire) la grossesse.


Pour résumer, je n'ai pas vu le jour (littéralement) pendant presque 4 mois. J'ai découvert que les nausées n'avaient rien de "matinales". Chez moi, elles étaient là 24 heures sur 24 et elles se sont vite transformées en vomissements quotidiens. Impossible de manger malgré une faim qui me tenaillait l'estomac jour et nuit. Tout me dégoûtait et rien ne passait. Avaler 2 fourchettes de nouilles était une grande victoire. Encore fallait-il pouvoir garder ça dans l'estomac. L'angoisse à chaque repas. Je ne te parle pas des odeurs... Tout et n'importe-quoi me faisait tirer au cœur (l'odeur du placard à boîtes de conserve, la lessive, le savon - j'ai du acheter des produits sans parfum pour pouvoir me laver - quand j'en avais la force et le courage, soit 1 fois par semaine en gros, etc). Impossible de me brosser les dents non plus. J'ai bien cru que j'allais finir avec la dentition de Jacquouille la Fripouille. J'ai coupé mes cheveux parce que laver ma longue tignasse était devenu un supplice. Monsieur BG a même acheté un tabouret pour que je puisse me doucher assise.

Bloguer est vite devenu le cadet de mes soucis. Mon ordinateur est resté éteint des mois durant.  Je suis tombée dans la déprime et l'angoisse permanentes. L'angoisse parce que je ne mangeais plus et donc je maigrissais à vue d’œil. Ayant de base une morphologie très mince (voire maigre, ne nous voilons pas la face), je me suis retrouvée squelettique (tu vois Bella dans Twilight 4 ? Bah voilà, j'étais un peu comme ça en fait) et apathique. Je suis tombée sous la barre des 46 kilos et j'avais ma dose de culpabilité, me disant que je ne fournissait pas à mon bébé de quoi avoir une croissance digne de ce nom. Je me sentais déjà "mauvaise mère". Sans parler du fait que Monsieur BG devait tout faire à la maison. J'ai bien essayé de sortir faire les courses. A chaque fois j'ai été à 2 doigts du malaise, devant poser mes fesses dans le rayon PQ ou sur les packs de cannettes de Coca pour reprendre des forces (une fois, y a même un mec de la sécurité qui est venu à ma rescousse, me trouvant chelou, probablement). Et puis la vue de tous ces aliments... (le rayon produits laitiers était le pire de tous). J'ai donc vite abandonné l'idée (The Walking Dead à Auchan, ce n'était pas possible) et je suis restée alitée 90% du temps, chialant ma race (excuse-moi l'expression), me sentant totalement inutile.

Durant ces 4 premiers mois de grossesse, il y a quand-même eu des moments de bonheur. Si si ! La 1ère échographie en fait partie. Entendre le cœur de son bébé pour la première fois, ça vous fiche dans un état indescriptible. Tout prend son sens. Quand on vous dit que tout va bien, que la croissance est normale et que vous voyez sur l'écran un petit nez, une bouche, des mains et des pieds qui s'agitent, ça vous fout une claque. Oui, c'est pour de vrai ! Bébé est bien là même si ça ne se voit pas (trop) encore. Il y a aussi les premiers mouvements ressentis dans le ventre. Cela devient tout de suite plus concret et ça vous fait prendre votre mal en patience (entre 2 crises de pleurs).

# Décembre 2014

Il m'aura fallu attendre la fin novembre (pour les prémices) et le mois de décembre (véritablement) pour pouvoir refaire surface et réintégrer le monde des vivants. J'ai profité de ce 5ème mois de grossesse pour rattraper tout ce que je n'ai pas pu faire pendant les 4 mois précédents.


L'appétit est revenu progressivement, les forces et le moral avec. Monsieur BG et moi avons entamé les démarches pour acheter notre maison à nous et je me suis penchée sur le cas des vêtements de grossesse (mon ventre prenant de plus en plus d'ampleur pour mon plus grand bonheur), des vêtements pour bébé (même si, en grande superstitieuse, j'ai longtemps préféré attendre avant d'acheter), des cours de préparation à l'accouchement et... surtout, le choix du prénom (toujours en cours de recherche/négociation intense avec Monsieur).

En parallèle, j'ai refait mon apparition (de façon progressive) sur les réseaux sociaux, aussi bien sur Twitter que sur Instagram (les trucs accessibles via mon portable - allumer mon ordinateur pour y découvrir les milliers de mails en suspens étant encore au-dessus de mes forces) pour enfin te dire que non, je n'avais pas été enlevée par Tic et Tac durant cet été 2014. Je n'ai pas voulu annoncer ma grossesse de suite (toujours par superstition et aussi parce que j'étais trop malade pour m'en réjouir en public) mais les messages inquiets me provenant en masse m'ont fait me bouger les fesses (décidément, on ne parle que de derrière dans cette article !) et il a bien fallu que je t'explique le pourquoi de cette absence inexpliquée.

C'est avec un plaisir non dissimulé (mais aussi avec beaucoup de culpabilité - due au fait que je n'ai jamais pu publier ou, tout au moins, donné de mes nouvelles pendant les 4 mois difficiles) que j'ai partagé l'heureuse nouvelle. Les retours m'ont fait chaud au cœur. Vraiment. Et bien que je n'aie pas envie de tout étaler sur la place publique (et je ne le ferai certainement pas à l'avenir parce que la vie de mon bébé n'a pas à être publique - cet article est une exception qui me paraît nécessaire pour tout expliquer), je n'ai pas hésité à t'annoncer que Monsieur BG et moi avions le bonheur d'attendre une petite fille. Bref, décembre a été un super mois de bout en bout (magie de Noël et tout ce qui va avec en prime).

# Janvier 2015

Et puis 2015 a pointé le bout de son nez, les angoisses liées à l'accouchement avec. La pêche que j'avais eue en décembre est vite repartie je ne sais où et la fatigue a fait son grand retour. Je dors peu la nuit, je fais 36 siestes par jour et les rendez-vous s'enchaînent. L'accouchement, prévu mi-avril, me fait flipper au possible (malgré les cours) et j'ai l'impression que c'est déjà demain. Sans parler de l'appréhension en ce qui concerne l'"après"... Le début de cette nouvelle vie qui nous attend, Monsieur BG, Dexter (je le prépare psychologiquement au fait qu'il ne sera plus le roi de la maison) et moi.


Malgré tout, l'envie de bloguer m'est revenue de façon étonnante. Elle est revenue quand j'ai commencé à m'intéresser de nouveau au maquillage. Je ne me suis pas maquillée pendant 5 mois et tout ce qui était lié de près ou de loin à ça ne m'intéressait plus le moins du monde (en fait, plus rien ne m'intéressait du tout dans mon état comateux). J'ai fait le sous-marin sur mes blogs préférés, me remettant peu à peu à la page (y avait du boulot). J'ai découvert qu'il était appréciable de prendre son temps pour lire les articles et regarder les vidéos des copines plutôt que d'avoir tout le temps le nez plongé dans son blog à soi. Ça fait réfléchir aussi.

Concernant Beauty & Gibberish, je voulais reprendre avec un nouveau design, histoire de me faire pardonner (et aussi pour marquer le coup). J'ai vite réalisé que j'avais les yeux plus grands que l'ordi et que je n'avais pas le courage de me prendre la tête sur la conception d'une nouvelle bannière et d'un nouveau thème dans mon état de femme enceinte jamais satisfaite. En prenant les photos pour ce billet, j'ai aussi réalisé que mes capacités étaient assez limitées en matière de production de contenu. 3 photos prises et j'étais déjà à 2 doigts de m'affaler par terre, la langue pendante ("De l'eau, apportez-moi de l'eauuuuu !!!"), essoufflée comme une dinde (glou glou ! Non ça ne s'arrange pas là haut dans ma tête). Je vais donc y aller en douceur, lentement mais sûrement (d'autant plus que je déménage dans 1 mois et que je vais devoir me pencher sur l'épineux problème des cartons en parallèle).

Mais oui, vraiment, ça fait du bien d'être de retour ici (même si je me prends des myriades de coups de pied dans le ventre pendant que j'aligne gaiement mes phrases sur le clavier). To be continued... (mode niaiserie : Off).

95 commentaires

  1. Je te suis sur les réseaux sociaux et j'ai pu voir que ça n'avait pas été facile tout ça... En tout cas je te souhaite quand même toutes mes félicitations et je suis sûre que tu seras une maman formidable :)

    RépondreSupprimer
  2. Quel bonheur de te retrouver sur ton blog !!! Tu as été vraiment très courageuse pendant ces 4 mois je suis enceinte aussi c'est prévu pour début avril , je n'ai pas connu ces désagréments du 1er trimestre mais une énorme déprime tout le 4ème mois qui m'a fait dire aussi que la grossesse , c'est pas le kiff que tout le monde veut nous faire croire !! En tout cas tu verras tout ira bien 😄 tu vas être une super maman !!
    Prends bien soin de vous a bientôt !!

    RépondreSupprimer
  3. Je me souviens de ces mois sans nouvelles, au début pas trop inquiète puis au fur & a mesure, je me suis posé des questions, espérant que tout allait bien pour toi. J'ai eu ma réponse quelques semaines plus tard, lorsque tu as annoncé ta grossesse.

    Je suis passé par toutes les émotions en lisant ton article : La joie, la tristesse ou plutôt l'empathie, les frissons, etc. Ça fait du bien de te relire.

    Le meilleur n'est qu'a venir.
    J’espère que tes derniers mois vont être de la crème à coté de ce que tu as vécu.

    Prend soin de toi, de Melle & de Mr Gibberish (sans oublier le chat^^).

    Mégane

    RépondreSupprimer
  4. Félicitations à toi et ton mari ! Beaucoup de bonheur.
    Bisous.
    Chrystelle.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis heureuse que tu sois de retour ! Toutes mes félicitations à toi :D
    Je vous souhaite plein plein plein de bonheur à toi et à Monsieur ! ♥
    Des bisous !

    RépondreSupprimer
  6. Toutes mes féliciataions encore uen fois, je suis ravie de te lire et de te revoir à nouveau !!! bises
    céline

    RépondreSupprimer
  7. Te suivant sur instagram, j'avais su pour ta grossesse (toutes mes félicitations à vous deux, à nouveau), mais cela fait plaisir de te revoir par ici.

    Je dois avouer que cela fait du bien de voir que, enceinte également, je ne suis pas la seule à avoir une grossesse difficile à gérer physiquement et moralement. Les 4 mois où tu ne peux rien manger, où tu angoisses chaque repas, où tu craques à tout bout de champ, où Monsieur est obligé de tout faire parce que chaque effort te paraît surhumain, je les ai connu (et je connais toujours certaines difficultés). Là, j'en suis au début du 6e mois, je mange mieux, mais j'enchaîne d'autres "galères" qui ont du mal à me faire m'épanouir dans ma grossesse (et ça, ça me donne l'impression d'être déjà une mauvaise mère). Quant à la peur de l'accouchement, haha, n'en parlons pas, je suis comme toi à redouter le moment venu alors que j'ai encore un peu de temps ;) Heureusement, nos hommes sont là pour nous soutenir, la famille et les amis aussi ; puis les échographiess et connaître le sexe de l'enfant, ça redonne tellement le sourire à chaque fois ! Enfin... Tout comme toi, je ne sais pas de quoi l'après sera fait, mais dis toi que dans tous les cas, tu seras une maman formidable et que la suite ne pourra être que du bonheur :)

    Courage pour tout ♥

    RépondreSupprimer
  8. Bon retour :) Et surtout... Félicitations (à partager avec Monsieur) !!! :) Ta grossesse a clairement été difficile, mais en voyant ces photos, je peux te dire qu'elle te va à merveille. La 1ere photo est superbe !

    http://www.lesplacardsdemora.com

    RépondreSupprimer
  9. Très heureuse de te revoir parmi nous. J'avoue que je m'étais inquiétée, j'imaginais le pire pendant ton absence ahah

    J'ai beaucoup aimé ce billet puisque tu nous parles avec honnêteté, comme un livre ouvert. Et même si ça fait un peu peur, c'est bien aussi de lire un avis autre que "j'adoooore ma grossesse, c'est un état de complet bien-être !". En tout cas, outre tous les désagréments dont tu parles, il faut que tu saches que la grossesse te va à ravir ! Tu es très mimi avec ce bidou :)

    Je te souhaite plein de bonheur et j'ai hâte de savoir comment s'appellera cette mini-BG. En tout cas, ce sera une petite bélier, comme moi (10 avril) ;)

    Bisous à toi, à monsieur et Dexter :)

    RépondreSupprimer
  10. Très heureuse de te revoir parmi nous. J'avoue que je m'étais inquiétée, j'imaginais le pire pendant ton absence ahah

    J'ai beaucoup aimé ce billet puisque tu nous parles avec honnêteté, comme un livre ouvert. Et même si ça fait un peu peur, c'est bien aussi de lire un avis autre que "j'adoooore ma grossesse, c'est un état de complet bien-être !". En tout cas, outre tous les désagréments dont tu parles, il faut que tu saches que la grossesse te va à ravir ! Tu es très mimi avec ce bidou :)

    Je te souhaite plein de bonheur et j'ai hâte de savoir comment s'appellera cette mini-BG. En tout cas, ce sera une petite bélier, comme moi (10 avril) ;)

    Bisous à toi, à monsieur et Dexter :)

    RépondreSupprimer
  11. Quel bel article! Contente que tu sois de retour sur la toile, j'espère que la suite de ta grossesse se passera à merveille tu as eu ton quota de misères je crois! :)

    RépondreSupprimer
  12. Quel bonheur de te retrouver!
    C'est une très belle nouvelle que tu nous a fait partager, et de très jolies photos!
    Tu verras, les sourires et les gazouillis de bébé, c'est le meilleur remède pour le moral! C'est beau et ça donne plein de forces! (oui je suis niaise aussi :D)
    Bisous tout plein à vous!!!

    RépondreSupprimer
  13. Encore félicitations, c'est vraiment un joli article que tu nous as fait, j'aime beaucoup les photos, particulièrement la première, qui est vraiment magnifique :) J'espère que tout va bien se passer, avec le déménagement et tout ça :) Prend soin de toi et ta petite princesse.

    RépondreSupprimer
  14. Félicitation et bonne chance pour la suite =)
    Je suis heureuse de te relire <3

    RépondreSupprimer
  15. En tant que toute jeune maman (mon fils a 15 jours!), j'ai été très émue de lire ton témoignage et je me suis retrouvée dans une partie de ton histoire! Je n'ai pas été autant malade que toi (perso j'avais tout le temps envie de vomir mais je ne vomissais pas...je ne peux que compatir à ce que tu as traversé à ce niveau) mais j'ai dû arrêter de travailler à 2 reprises tellement j'étais fatiguée. Comme toi je me suis sentie inutile en regardant mon mari qui faisait tout dans la maison et tout ce que j'étais capable de faire c'était de lui demander des gâteaux ou de me remettre mon oreiller!!! Nous avons aussi sérieusement eu l'air bête face au test de grossesse, puis paniqué sévère!!! Comme toi j'ai eu l'angoisse d'être une mauvaise maman parce que j'étais fatiguée, je n'étais pas sûre de lui donner tout ce qu'il fallait...
    Et surtout comme toi j'ai eu l'angoisse de l'accouchement et de l'APRES!!! Ben j'y suis dans l'après alors, je t'en parle (c'est d'ailleurs la première fois que j'ose commenter sur ton blog...) tu vas avoir le temps de te préparer à l'accouchement, tu vas peut être même l'attendre avec impatience au vu de ton état. Et quand ce sera le jour J tu seras tellement focalisée sur ce que tu auras à faire que tes angoisses n'auront pas lieu d'être. C'est très difficile à expliquer...
    Et l'après se fera jour après jour...
    Etre déjà angoissée de bien faire prouve déjà que tu sera une super maman!
    Alors bon retour et profite aussi de ton blog pour ''t'aérer la tête"!!!

    RépondreSupprimer
  16. Bon cet article fait très peur à la nullipare que je suis =D
    Mais ça fait franchement plaisir de te revoir et de te relire. Je vous souhaite à tous les deux de profiter de chaque instant, avant et après l'arrivée de la petite poulette :)

    RépondreSupprimer
  17. Comment ne pas te laisser un petit mot après avoir lu cet article que j'aurais parfaitement pu écrire? Je suis aussi blogueuse et aussi enceinte et tout ce que tu décris ici, je l'ai aussi vécu il y a quelques mois! La fatigue extrême, les nausées 24h/24, la déprime ont aussi été mon lot quotidien pendant des semaines (moi aussi j’ai ressenti le besoin d’en parler à mes lectrices: http://www.lescritiquesdemarine.com/future-maman-part-1.html. Puis, tout comme toi, j’ai peu à peu refais surface. J’ai un petit peu d’avance sur toi, la naissance de notre fille (nous attendons aussi une petite poupée) est prévue pour mi-mars et tout comme toi j’ai l’impression que l’accouchement arrive à une vitesse folle! C’est fou comme les premiers mois peuvent passer doucement et les derniers rapidement! Pour ma part, je commence à sérieusement fatiguer mais j’essaye malgré tout de profiter de chaque mouvement de ma poupée parce que cette relation privilégiée prendra bientôt fin! Sur ce, je te souhaite un très bon troisième trimestre, prends soin de toi et à très bientôt sur nos blogs respectifs ou les réseaux sociaux!

    RépondreSupprimer
  18. Moi qui ne suis pas du tout envieuse d'avoir un bébé, tous ces témoignages sur des grossesses difficiles ne me donnent pas du tout envie (sauf peut-être celle de me faire ligaturer les trompes).
    Néanmoins, si tu arrives à ne garder que le meilleur et avoir un bon souvenir de cette grossesse, je suis ravie pour toi.
    Je sais que j'suis bien placée pour dire ça, mais dans tous les cas de grossesses difficiles que j'ai connu autours de moi, l'accouchement est passé comme une lettre à la poste! :)
    J'espère que ces derniers mois vont être chouettes pour toi.
    Ménage toi pendant le déménagement. J'en sors et même sans être enceinte c'est épuisant, alors motive toi à faire 37 siestes pas jour :D!
    D'énormes bisous du courage.

    RépondreSupprimer
  19. Super heureuse de te lire à nouveau et de savoir que ça va mieux ! Tu n'as pas à culpabiliser pour ton absence, tu as bien fait de te reposer ! Hâte de lire tes prochaines revues... Gros bisous !

    RépondreSupprimer
  20. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  21. Bon retour sur le monde merveilleux de la blogosphere ! Non de dieu ce que tu m’as inquiété , je m’en souviens encore ... tu nous refais plus ce coup là hein ? contente que tu te sentes un chouilla mieux et que la puce aille bien. Des bisous à vous 4 (ben oui dexter compte aussi !)

    RépondreSupprimer
  22. Ton témoignage est extrêmement touchant. Merci de nous partager le fait que la grossesse n'est pas toujours aussi joyeuse que tout ce que tout le monde veut nous dire !!
    Je te souhaite énormément de courage, tu as déjà surpasser bcp de choses, ça va continuer ainsi, ne t'en fait pas !! Plus que quelques petits mois !
    Gros Bisous

    RépondreSupprimer
  23. Ça fait vraiment plaisir de te lire à nouveau. Prends soin de toi et de ta petite famille surtout !

    RépondreSupprimer
  24. Coucou Lucie !

    Je suis heureusement de pouvoir relire un ( long mais génialissime ! ) article sur ton blog, même si je te suis sur instagram ! Je suis contente de voir que tout va un peu mieux pour toi : ça fait vraiment plaisir de savoir que tu vas bien ! :)

    Continue donc à te reposer avant que tout s'enchaîne, et tout ça sans culpabiliser ! Nous comprenons et ne t'en voulons pas, donc ne t'en veux pas également ;)

    Et profitez à fond avec Monsieur BG, vivez l'instant présent car il n'y a que ça de vrai !

    En espérant te lire de nouveau bientôt,

    Amandine

    RépondreSupprimer
  25. Je vais sans foute pas faire original mais je suis contente de te (re)lire! Je t'ai suivi sur Twitter donc j'avais eu quelques nouvelles qui ont pu expliquer ton absence sur ton blog.
    Merci de nous partager ces instants, ça prouve que tu nous donne une grande confiance :)
    En parlant de conscience, gardes-en pour toi, tu en as besoin et tu feras une super maman, ça ne fait aucun doute!
    Bisous!

    RépondreSupprimer
  26. Toutes mes félicitations !! Et ça fait vraiment plaisir de te lire à nouveau :)

    RépondreSupprimer
  27. Toutes mes félicitations ! Je me suis beaucoup reconnue dans ton article (moi aussi je manquais de vomir en me brossant les dents et mes douches ne duraient que 5min, temps maximum avant de tomber dans les pommes :D)

    Mais ça reste une expérience formidable malgré tous ces maux ;)

    RépondreSupprimer
  28. Quel plaisir de te retrouver! Je n'ai pas été aussi malade que toi pour cette seconde grossesse mais comme je te comprends. J'ai déjà vécu une grossesse (de rêve pour la première!) et un accouchement mais ça ne m'empêche pas d'angoisser! Ce que je peux te dire c'est que quoi qu'il arrive l'amour que tu porteras à ton enfant et le bonheur d'être maman seront ta plus belle récompense !!! :) Prends soin de toi

    RépondreSupprimer
  29. je suis tellement contente de te voir de retour !! je t'avoue que je pensais bien que tu étais enceinte (en tous cas j'espérais que ce n'était rien de plus grave !) Bon retour, tes fidèles sont toujours là !! Bises ! Emma

    RépondreSupprimer
  30. Ravie de te revoir sur le blog (même si je suivais tes aventures sur instagram et twitter), si pleine de bonne humeur.
    Profite bien de ces prochains mois :)

    RépondreSupprimer
  31. Ravie de te relire ici, et encore toutes mes félicitations! C'est vrai que la grossesse est l'inconnu mais je suis sûre que tu vas gérer comme un chef!!! Gros bisous!!

    RépondreSupprimer
  32. Merci merci merci pour cet article et pour ton retour que je guettais depuis un moment :). Je me doutais que ton début de grossesse avait dû être difficile mais alors là on prend une claque... Et puis toutes ces interrogations, comme je te comprends, j'en ai déjà tellement en n'ayant que moi à gérer mais alors qu'est-ce que ça sera après... Bref, j'espère que ces "mauvais" moments sont derrière toi et que tu vas vivre une fin de grossesse plus paisible ! Au plaisir de te relire très vite ! Bises

    RépondreSupprimer
  33. Quel bel article, j'ai vraiment adoré te lire. Je suis une grande flippée de la grossesse alors ça ne me rassure pas forcément mais au moins tu es honnête et ça fait du bien de lire ton expérience. En tout cas félicitation et je te souhaite beaucoup de courage mais aussi de bonheur pour la suite.
    Bises

    RépondreSupprimer
  34. Quel parcours du combattant, bravo d'avoir eu la force de coucher tout ça sur le papier et heureuse de te savoir en forme :)

    Profitez bien de votre nouvelle vie qui s'annonce mais aussi des moments à deux avant bébé, nous on attendra ne t'en fais pas ^^

    RépondreSupprimer
  35. Bon, je ne vais pas être très originale par rapport aux commentaires avant moi, mais : quel plaisir de te retrouver =) Je t'ai envoyé un mail, mais tu as répondu à toutes mes questions ici en fait =p Je suis à la fois peinée de voir tout ce que tu as enduré pour ce début de grossesse (ça donne pas vraiment envie hein ^^) et à la fois très très heureuse pour toi et Monsieur BG !! Félicitations !
    Je ne sais pas si tu vas reposter prochainement, mais peu importe, ta santé et celle de ta petite puce passe avant tout. Je vous souhaite plein de bonheur et beaucoup de courage pour le déménagement à venir (c'est jamais drôle de faire et défaire les cartons, alors j'imagine pas en étant enceinte :/). Gros bisous Lucie et merci d'avoir partagé tout ça avec nous ;-)

    RépondreSupprimer
  36. Bon retour parmi les vivants ! Et bon courage pour cette fin de grossesse !

    RépondreSupprimer
  37. Tout d'abord, félicitations ! Et, si je peux me permettre, je comprends puissance 1000 le stress sur ce qui t'attend mi avril, j'ai ressenti exactement le même pour mon premier bébé... et pour mon second. Franchement, essayes d'évacuer. Peu importe ce qui se passe, nous avons une aptitude formidable à oublier et à repasser par "si besoin". Et à ne finalement garder que l'important. Donc nul besoin de te tracasser pour tout ça. Ce n'est qu'un moment dans plusieurs mois.

    Profites des derniers mois à fond. En mode baleine échouée et épuisée sur le lit, c'est chouette d'écouter et ressentir la crevette.

    En espérant relire ta prose autant que tu pourras, parce que ça a toujours été un réel plaisir de te lire. Bon retour parmi nous ! =)

    RépondreSupprimer
  38. Ah, tellement heureuse de te voir pointer le bout du nez ici ! Je sais bien que c'est temporaire, mais au bout de 5 mois, je crois bien que la blogosphère était un peu en manque de toi ! 2015 commence peut-être sur les chapeaux de roues pour toi, mais tes articles sont toujours aussi drôles, et tes photos aussi jolies. Ouf, tout mais finalement rien a changé :) À très vite jolie Lucie, et bon courage à vous deux, trois, quatre... Ça en fait du monde !

    RépondreSupprimer
  39. Merci d'avoir partagé tout cela avec nous. Je suis heureuse de ton retour et contente de te lire ! En ce qui me concerne, j'ai fait un test de grossesse samedi dernier, il est positif ! Ce n'est que le tout début pour moi... Mais en te lisant je me projète en toi et je me dis que la grossesse n'est pas un long fleuve tranquille, mais il en vaut la peine. Je te souhaite bon courage et plein de beaux moments avec ton mari et ton bébé. Prends soin de toi. :-)

    RépondreSupprimer
  40. Quel parcours !
    Pour rester dans la tendance : bon retour parmis nous, et courage pour la suite. Mais surtout, surtout, prends soin de toi !
    Le blog, les lectrices, nous, tout le monde, on t'attendra <3

    RépondreSupprimer
  41. Enfin !!! Merci d'être revenue ! Félicitations à vous deux et bien du courage pour la suite :)

    RépondreSupprimer
  42. Yihaa la meilleure blogueuse beauté est de retour ! :) Je te suis depuis longtemps et je ne commente jamais mais là je suis obligée... Tellement contente de te relire ! Félicitations pour cet heureux évènement et aussi pour ton courage ! Tu vas être une super maman Lucie !

    RépondreSupprimer
  43. Très heureuse de te lire de nouveau. Bonne chance pour la suite. Encore toutes mes félications !

    RépondreSupprimer
  44. Je compatis à 200 %....
    Enceinte de mon 2ème enfant, j'ai été aussi malade que toi, et pour les 2. Si cela était possible j'aurai demandé à mon mari de porter ce nouveau bébé ;)
    On oublie par la suite je te rassure, sans ça l'espèce humaine serait en voie d'extinction!
    Finalement pour moi l'accouchement a été le meilleur moment, il se passait enfin quelque chose. J'étais dans l'action et plus dans l'attente.
    Bon courage à toi et bonne continuation

    RépondreSupprimer
  45. J'avais lu oui qu'en effet ton absence été dû à cette grossesse et heureuse de te lire! Même si ton expérience est vachement émouvante... Ma grossesse s'est super bien passé, malgré les maux basics (Dont la fatigue justement qui me donnait envie de pleurer tellement elle tait intense...!) mais rien à voir avec ce que tu vis!! Pas évident c'est clair...mais bon, pas définitif ouf!!! En tout cas je te souhaite un bon grand courage pour ton déménagement! J'ai déménagé durant ma grossesse aussi (6ème mois de souvenir) bah même si on te dis que tu ne peux pas porter faire d'effort ect... non mais juste impossible de rester au milieu des cartons tte la journée sans les toucher! En tout cas, je ne vais pas te dire "tkt que du bonheur après" car tu le sais, et pour le moment, le principal ça reste l'instant T! Discute avec ton corps pour qu'il te laisse un peu de répits pour que tu puisses te reposer! Et bonne fin de grossesse! Gros bisous!

    RépondreSupprimer
  46. Cet article est vraiment touchant et plein de sincérité, alors bon courage pour les prochains mois et félicitations :) Bisous

    RépondreSupprimer
  47. Le retour tant attendu ! :D

    Je te suis depuis près de deux ans maintenant (il me semble) et je dois avouer que ton blog m'a énormément manqué. C'est incontestablement mon blog préféré (L).
    Je regarde tes posts sur twitter et instagram et c'était bien cool de te voir réapparaître ! (je n'ai pas de compte je te suis en monde "anonyme")

    Félicitation à vous deux pour le futur bébé et bon courage pour la suite :)

    RépondreSupprimer
  48. Ca me fait vraiment plaisir de retrouver un article de notre blogueuse fan de rouges à lèvres préférée <3 !!
    Je n'ai pas encore eu l'occasion de te souhaiter toutes mes félicitations pour ce bébé... alors voilà qui est fait :)
    Et puis aussi : ta nouvelle coiffure est vraiment canon, ça te va tellement bien !

    Courage pour la suite de la grossesse... je ne sais pas ce que ça fait d'être enceinte bien sûr mais j'admire les femmes qui le sont en attendant mon tour pour plus tard :)

    Bisous !
    Ps : tu nous as bien manqué !

    RépondreSupprimer
  49. Quelle joie de te relire ici :D
    Effectivement sur Twitter tu disais bien ne pas avoir passé de très bon 1ers mois de grossesse, je n'imaginais pas que cela puisse être à ce point là !
    Moi qui suis fascinée, depuis l'adolescence, par les femmes enceintes que je trouve sublimes, je trouve tes photos superbes <3
    A nouveau je vous souhaite le meilleur à venir, une petite fille en bonne santé, de la sérénité et surtout pas de culpabilité !

    Bon retour Lucie :D

    RépondreSupprimer
  50. Contente de te relire, j'ai envie de dire : enfin ! mais c'était pour la bonne cause !

    RépondreSupprimer
  51. Quel article touchant et poignant. Je suis tellement désolée d'apprendre que ta grossesse ait été si difficile ! Même si je pense que ce qui vous attend, c'est que du bonheur, et que ces sombres jours seront vite derrière vous quand vous aurez votre petite fille dans les bras.
    Je suis très heureuse de te relire et tes posts m'ont manqué. Prends le temps qu'il faudra et reviens nous en forme. Plein de bisous !

    RépondreSupprimer
  52. Courage courage courage! Et avance à pas de bébé, hehe, penser pad a alors, prend les choses les unes après les autres, regarde pas l'ensemble sinon la panique est vite la:)

    RépondreSupprimer
  53. Félicitations Lucie et courage pour la suite je suis vraiment heureuse pour vous.

    RépondreSupprimer
  54. Quel bonheur de te relire Lucie !

    J'étais déjà au courant grâce à Twitter et Instagram mais je renouvelle mes félicitations ici !

    J'avoue qu'à début, j'ai eu du mal à t'imaginer future maman car tu fais tellement jeune ! Et puis je ne sais pas pourquoi, je pensais que tu ne voulais pas d'enfant (comme moi) ou que ça viendrait plus tard, après 30 ans, et qu'avant ça tu te consacrerais au blog pendant encore quelques années. Mais comme généralement après le mariage il y a le bébé, je m'en doutais un peu. ;-)

    Ne t'inquiète pas pour les détails, personnellement ça ne me choque pas et puis je suis assez curieuse de savoir comme ça s'est planifié, le temps d'attente, le test, etc... ^^

    Je sais que tu auras désormais moins de temps pour bloguer et c'est tout à fait compréhensible, mais j'espère que tu n'abandonneras pas ton blog. C'est très égoïste de ma part mais j'aime tellement ton blog et ta bonne humeur. <3

    Bref, tout plein de bonheur à Monsieur et Madame BG pour la future Minnie BG (ça veut dire mini mais avec un clin d’œil à Disney Land puisque vous étiez là-bas quand tout a commencé). =)

    Et un gros poutou à Dexter.

    RépondreSupprimer
  55. Hello
    c'est dommage que ça ait été si dur. Mais il ne faut pas que ça fasse peur à celles qui ont des envies de bébé (et celles qui n'en veulent pas: si c'est vraiment pas envie d'enfants je comprends, mais si c'est peur de la grossesse,dommage. ..)
    Bref, deux enfants, la 2e a 1 mois. Je confirme la grossesse c'est pas un état de bonheur permanent. Mais rien que sentir bouger bébé ça fait tout oublier à chaque fois.
    idem l'accouchement :pour ma 2e j'ai souffert comme jamais avant de finir par demander la péri. Et bien On oublie tout quand on a enfin son tout petit dans les bras. Donc n'ayez pas peur!
    Ap

    RépondreSupprimer
  56. Ca fait plaisir de te retrouver sur la blogo, tu nous avait vraiment manqué !
    En tous cas c'est vraiment un très heureux événement que tu attends, même si ta grossesse n'est pas facile !
    Je te fais plein de bisous et je te souhaite plein de bonheur ♥

    RépondreSupprimer
  57. Quelle jolie nouvelle ! Je suis désolée que tu ais eu un début de grossesse si difficile. J'ai moi-même un petit garçon depuis 9 mois, il est né fin avril 2014.
    Tu verras, même si c'est beaucoup de fatigue, un peu de stress, c'est surtout beaucoup beaucoup de bonheur. Ne te prends pas la tête, fais-toi confiance et tout ira bien.
    Prends du temps pour toi et te faire plaisir.
    C'est génial de te retrouver en tous cas !

    Bises et belle fin de grossesse !

    RépondreSupprimer
  58. Toutes mes félicitations, j'espère que tu pourras profiter de ces derniers mois de grossesse tranquillement. Te relire m'a fait plaisir parce que j'avais oublié ce ton qui me fait sourie :)
    Bises et au plaisir de te lire

    RépondreSupprimer
  59. Trop heureuse de te relire ici ! Take care

    RépondreSupprimer
  60. Félicitations et ravie de te retrouver par ici !!! <3

    RépondreSupprimer
  61. Ah ça fait plaisir de te revoir, je pensais que t'en avais eu marre.
    Je suis tombée par hasard sur un de tes articles en cherchant un truc et je me suis dis "tiens, voyons si elle est revenue" en cliquant sure la page d'accueil... hé oui !
    Je compatis pour la grossesse et comprends tout à fait. Bon retour parmi nous, dès fois une pause (bon là forcée certes) c'est bien aussi on revient requinqué :)

    RépondreSupprimer
  62. Oh mon dieu, enfin :D Je suis tellement heureuse que tu reviennes, et aussi très contente pour toi ! Félicitations à toi et à ton mari ^^ Eh bien tu as eu du courage pour survivre à ces 4 mois... Le pire (mais surtout le meilleur) reste à venir xD

    Bisou, Julie.

    RépondreSupprimer
  63. Ohlala mais c'est absolument génial ! Je suis vraiment très heureuse pour vous :)
    Xoxo
    http://fashionbackyard.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  64. Ahhhhhhh ! ! ! Mais tu es véritablement la seule blogueuse qui arrive à me faire chialer et sourire en même temps !!! Je comprends beaucoup les choses que tu dis, et ça me fait hyper flipper d'être enceinte un jour !! (Du coup ça calme pas mes craintes), mais j'aime tellement comment tu écris ! Et oui des fois c'est niais, et oui c'est pas tous le temps glamour, mais on a l'impression de boire un thé avec une copine qui nous parle de tout, et puis merde, on est copine on ne se juge pas ;) Roh la la je suis tellement heureuse d'avoir lu un nouvel article de toi !!!
    Je vous souhaite beaucoup de bonheur Mr et Mme BG et Dexter ! C'est une toute nouvelle aventure, et j'attends avec impatience tes prochain articles/photos Instagram ♡

    RépondreSupprimer
  65. Félicitations :-) je me réjouis d'avoir de tes/vos nouvelles :-)

    RépondreSupprimer
  66. Heureuse de te retrouver ici jolie Lucie !! Tout d'abord, toutes mes félicitations pour votre petite fille "en préparation" ;)

    Je me suis inquiétée aussi et puis je suis allée faire un tour sur tes réseaux sociaux, où même si je n'y suis pas inscrite, j'ai suivi assidûment et avec beaucoup de plaisir ou de compassion (suivant les posts) les nouvelles que tu donnais.

    C'est un réel plaisir de te retrouver via ton écriture, tes photos et ton blog (oui oui le mode fan est bien activé), mais bien sûr l'important est que tu prennes soin de toi et de ton bébé. Le déménagement en plus (je suis en plein dedans aussi, oh misère), redescendre Dexter de son pied d'estale, avoir ta vie de couple. Alors prends soin de toi et de ta famille, moi je te lirai avec grand plaisir au gré de tes publications.

    Je te fais des bisous Lucie !

    RépondreSupprimer
  67. Toutes mes félicitations ! Même s'il me faut avouer qu'en te suivant discrètement sur instagram j'étais déjà au courant de la nouvelle mais j'attendais l'annonce officielle.
    On sent la grande intellectualisation et logiquement la grande appréhension liée à l'arrivée de bébé. Peut-être est-ce temps justement de ressentir et donc de ne plus réfléchir (argh! je sais que cela doit etre dure !). Pas trop quand même, on aimerait te voir revenir avec un cerveau ;)
    En tous les cas beaucoup de bonheur, et comme disent nos amis anglo-saxons "everything will be alright".
    Au plaisir de te relire très bientôt.

    RépondreSupprimer
  68. Je suis ravie de te retrouver pour un article aussi personnel et introspectif. Ca fait du bien d'entendre la vérité sur la grossesse et pas : "c'est des arcs en ciel et des ballons roses partout". J'espère sincèrement que les mois à venir vont te donner un peu de répit et que tu vas te préparer au mieux :)

    RépondreSupprimer
  69. Tellement contente de te revoiiiir !! Ahh un bibi ! trop heureuse ! Je ne te connais pas c'est vrai mais la joie d'un bébé est tellement communicative !! J'avais une appréhension horrible de l'accouchement crois moi plus peureuse que moi sur ce sujet on ne fait pas ! Je ne pouvais même pas regarder "Baby boom" à l'époque quand c'était diffusé tellement ça m'effrayait. J'ai accouché en mai dernier et crois moi j'en garde un merveilleux souvenir !! Oui ça fait mal pendant les contractions, mais une fois la péridurale posée (non ça fait pas mal, ça pique c'est tout) j'ai pu soufflé et préparé l'arrivée de mon bébé. Oui on souffre un peu après quand on rentre à la maison, mais très honnêtement rien ne vaut la petit bouille qui vous regarde chaque jour !!! Plein de bonnes et belles choses à venir pour toi !! Et bien heureuse de te revoir !! Mathilde

    RépondreSupprimer
  70. Merci pour ta sincérité, beaucoup de femmes doivent se sentir moins "seules" !
    Pourrais-tu nous dire si ta grossesse a changé des choses au niveau dermato ? (J'ai peu être pas lu où il faut ?). Merci et bon courage pour les 20 ans à venir !
    Alice

    RépondreSupprimer
  71. Ma chère Lucie, je n'ai pas encore commencé à lire que j'ai déjà envie de jeter mon dévolu sur le soulagement de pouvoir te relire! Il ne s'est pas écoulé une semaine sans que je consulte le blog! (du coup j'avais pour défi de faire un first, du coup défi raté nya). En bonne lectrice j'étais bien évidemment au courant de ta grossesse et j'ai déjà hâte de savoir ce que tu as rédigé à ce propos! Donc je vais m'empresser de lire...

    RépondreSupprimer
  72. Coucou Lucie! je viens de me rendre compte que mon message ne s'était pas publié arf :/ je voulais juste te dire que je suis trop contente de te lire à nouveau! tous les we je continuais à venir sur ton blog en espérant y trouver un article donc là en voyant ton message sur fb j'étais trop contente!!! Je suis navrée que le début de ta grossesse ait été aussi compliqué mais je trouve ça très sincère de ta part de nous avoir tout expliqué. J'espère que tout ira mieux maintenant, essaie juste de ne pas te faire trop de bile, ton accouchement sera le plus beau jour de ta vie et tu seras une maman merveilleuse je n'en doute pas! gros bisous (et si tu angoisses vraiment, essaie le coloriage ou le tricot, sur moi ça fonctionne le fait de se concentrer réellement sur autre chose que l'objet de mon angoisse)

    RépondreSupprimer
  73. Coucou Miss. Très contente de pouvoir te lire à nouveau. C'est tjrs aussi top de te lire !! Hate d'avoir les prochains articles ! Prends soins de toi / vous!

    RépondreSupprimer
  74. Ohlala mais que c'est bon la niaiserie quand c'est toi qui la raconte !!

    Bravo pour ce retour et tout ce que la grossesse te fait traverser, oui il ne faut pas avoir peur de se flatter et de se dire "putain i'm back" en pensant que c'était la guerre de corée.

    Pour l'accouchement pas de panique, dis toi que la nature a fait en sorte qu'une femme puisse accoucher toute seule en forêt, donc partant de ce principe, ça ne peut que bien se passer.

    Plein de courage et de bonheur Lucie !!

    (et enfin c'est dingue, je t'écris comme à une copine. une copine qui aurait fait la guerre de corée)

    RépondreSupprimer
  75. Que ca fait du bien de revoir vos articles !!

    Félicitations pour le boutchou ^^
    courage également pour la suite !

    Et vous ferez une magnifique maman ^^

    J'ai tellement hate de vous relire !
    prenez soin de vous

    Bises de corse

    Nanou2a

    RépondreSupprimer
  76. Tic et Tac t'ont enfin relâchée.
    C'est pas trop tôt.
    J'en déduis que tu devais être trop casse-noisettes (oui, c'était facile)
    Et..ça fait plaisir de te revoir par ici !
    Félicitations à toute la petite famille !

    RépondreSupprimer
  77. trop bien!!
    Jean-Jean

    RépondreSupprimer
  78. Je suis heureuse de pouvoir te relire à nouveau. Je m'étais inquiétée de ta disparition soudaine mais j'avais fini par découvrir le pourquoi du comment ;). Je te souhaite beaucoup de bonheur et toutes mes félicitations, je suis certaine que tu seras une super maman :) Bisous

    RépondreSupprimer
  79. Contente que tu sois de retour! Dommage que ta grossesse ait été si difficile.. mais je suis certaine que ça vaudra le coup! ;)

    RépondreSupprimer
  80. Merci beaucoup pour cet article tout en sincérité. Honnêtement, ça fait du bien de voir que la grossesse (autant le projet d'avoir un enfant que l'état physique) n'est pas toujours idéale.
    Mon futur mari a très envie d'enfant et voudrait les avoir tôt, tandis que de mon côté je ne me sens pas DU TOUT prête. Je flippe pas mal sur tous les trucs que tu as énumérés !
    Mais c'est très beau et rassurant de voir que malgré tout ça, ta joie et ton enthousiasme sont bien là. L'appréhension est normale je pense...
    Je te souhaite en tous cas le plus grand des bonheur avec ta famille qui va s'agrandir :)

    RépondreSupprimer
  81. Je suis vraiment heureuse pour toi Lucie
    Quel bonheur de te voir dans une vie paisible avec ton mari aimant et ce futur bébé.
    Je t'envoie plein d'ondes positives pour le reste. Tellement hâte de te relire! Tu as une personnalité si adorable

    RépondreSupprimer
  82. ça fait plaisir de savoir que tu vas mieux après ces mois qui ont du être infernaux ! Je te souhaite tout le bonheur possible (et le courage, aussi) pour "l'après" avec ta petite famille :)
    Hâte de te relire !

    RépondreSupprimer
  83. c'est marrant parce que je suis tombé enceinte le 14 février 2014 sans le savoir et début mars j'étais a Disney et pareil je me sentais patraque et nauséeuse au retour .
    bon moi depuis novembre pour le coup j'ai mon petit bébé ( le 2 eme ) et disney le retour en mars ^^ .
    on ne se connait pas mais je te souhaite tous pleins de bonheur dans cette aventure .

    RépondreSupprimer
  84. Coucou! Quelle bonheur de lire cet article, tu m'as presque mis les larmes aux yeux ^_^
    Je suis vraiment très heureuse pour vous et te souhaite le meilleur. Pour toi, ton mari et ta future petite crevette.

    Bisous!

    RépondreSupprimer
  85. Quelle joie de lire une aussi bonne nouvelle dès le matin !!
    Je vous souhaite bcp de bonheur.. et bonne fin de grossesse. Tu verras, ce n'est que du bonheur !

    RépondreSupprimer
  86. Je suis vraiment contente que tu reprennes le blog! Sa fait peut être un ans que je te suis, et je dois dire que tu est un de mes blogs beauté favoris. Je te souhaite beaucoup de bonheur (et de courage, parce qu'il en faut!) pour ta fin de grossesse! xx

    RépondreSupprimer
  87. Félicitations à vous.
    La grossesses n'est pas toujours un moment simple à vivre, (pour les 3 miennes, j'ai eu des nausée le 1 et le dernier trimestre). J'ai eu des accouchements qui se sont bien passé et qui ont été rapides.
    Prends soin de toi. Une fois ton petit bébé là tu oublies tout.
    Je t'embrasse.
    Ciloucr

    RépondreSupprimer
  88. Quel plaisir de te lire!!!!!!!!!!!!!!!!!! J'étais toute contente de t'avoir trouvé sur Insta... Je suis bien souriante à lire ton blog de nouveau!
    Je suis comme toi, j'ai détesté ma grossesse.... Je te comprends tellement!
    Les petits maux... Non non non, ce ne sont pas des petits maux quand on est enceinte, c'est juste insupportable.
    J'ai eu aussi tous les maux de la terre entière (reflux violents, nuits blanches, impatiences dans tout le corps, cruralgie, mal de dos, urticaire géant... Et j'en passe!!!).
    Même si c'est HORRIBLE à entendre... malheureusement ce sont les hormones et il faut être patiente... Très patiente (j'aurais pu tuer les médecins à force d'entendre cette phrase).
    Pour l'accouchement tu sais, on a beau être préparée physiquement il peut tout se passer, je m'étais mis dans la tête que le pire du pire serait d'accoucher sans péridurale. Bon, que peut-il arriver de pire selon toi? Focalise toi sur cette idée, le reste (césarienne, petite déchirure ou autre qui te fait peur) te semblera plus facile à appréhender. Et puis (c'est un peu naze je sais de dire ça mais c'est tellement vrai) une naissance est une belle étape dans la vie d'une femme, je te la souhaite aussi douce que possible :)

    Je te souhaite beaucoup de courage pour la fin de ta grossesse. Repose toi, ménage toi, prends soin de toi <3
    Quel bonheur pour vous trois d'accueillir cette petite fille!!

    RépondreSupprimer
  89. Qu'elle joie de te voir de retour !!! Je suis venue ici à tout hasard, voir si jamais tu avais recommencé à bloguer. Et là qu'elle surprise : "elle a repris du service !". En plus j'ai encore deux articles de toi à lire ! Je suis très contente que tu sois de retour et de voir que tu attends un heureux événement ! Je te souhaite tout le meilleur pour cette nouvelle aventure :) ! Des bisous !

    RépondreSupprimer
  90. Trop heureuse de te retrouver, tu m'avais manqué chère Lucie! Je me reconnais tellement en toi (;-)

    RépondreSupprimer
  91. Tes articles m'avaient manqué!
    Quelle bonne nouvelle, félicitations ma belle =D
    Quelle galère!
    Le gingembre c'est super contre la nausée! L'essence de citron aussi, une goutte sur un sucre.
    Prend soin de toi, fais-toi plaisir et culpabilise surtout pas!

    RépondreSupprimer
  92. Je prends en cours toutes ces nouvelles. Que cette fin de grossesse vous soit plus douce. Et je l'avoue, le grossesse, cela me fait peur !

    RépondreSupprimer
  93. Hello ! Je découvre ton blog au hasard d'une pérégrination Google (donc non, je ne dépenserai pas 23 euros pour ce fameux Beauty Blender ^^), et ton article m'a beaucoup émue... Je n'ai pas spécialement aimé ma grossesse non plus, et j'ai fait une grosse pause bloguesque après la naissance de mon fils. Ecrire sur les robes de mariée entre deux cacas était juste au-dessus de mes forces :)) Mais j'étais vraiment heureuse en y revenant quelques mois plus tard, et aujourd'hui, le blog fait partie intégrante de ma vie professionnelle, comme quoi ! Bref, je te souhaite de merveilleux premier mois avec ta princesse (et aussi bon courage, parce que... il faut être honnête), et j'espère que tu reviendras par ici car c'est vraiment un bonheur de te lire. Panda love !

    RépondreSupprimer
  94. Je suis heureuse pour toi, c'est une belle sensation de devenir mère.

    RépondreSupprimer