31 mars 2014

Jolie mélodie ! Laque à Lèvres Color Riche Extraordinaire de L'Oréal

C'est officiel, ma bonne résolution 2014 qui était de ne plus acheter des rouges à lèvres par milliers (bon, par dizaines en vrai) est passée aux oubliettes, définitivement enterrée dans les profondeurs abyssales de mon cervelet. Honnêtement, je dois t'avouer que je n'y croyais pas trop à la base... Foutue pour foutue (avec un E, parce que c'est moi qui suis foutue pour le coup), je ne calcule même plus le nombre de petits nouveaux qui sont venus élargir les rangs de ma collection de lipsticks ces derniers mois (en fait, je n'ai jamais osé compter, comme si mettre un chiffre là-dessus allait déterminer mon degré de folie).

Mais quelque-part, j'ai envie de te dire que ce n'est pas de ma faute si toutes les marques se mettent à sortir des trucs qui font plus envie les uns que les autres en ce moment. Je sais pas moi... Ils n'ont qu'à arrêter d'innover avec leurs hybrides bizarroïdes. Entre les laques à lèvres, les encres à lèvres, les vernis à lèvres, les baumes-jumbos hydratants, les rouges à lèvres crémeux qui deviennent mats, les feutres qui colorent sans effet matière, les gloss non collants hyper pigmentés, les machins, les bidules (au secours !)... je deviens cinglée (mayday ! mayday !).


Dernier achat en date (ah non, on me dit dans l'oreillette que depuis, j'ai dû acheter 5 petits nouveaux... damn it !), la Laque à Lèvres Color Riche Extraordinaire signée L'Oréal. Comme d'hab', j'avais repéré la nouveauté (à croire que j'ai un détecteur ou un radar pour ça) il y a quelques temps sur des blogs étrangers (chez Beautezine notamment) et je ne m'attendais pas à la trouver si tôt (ha ha ! c'est de l'ironie bien sûr) dans mon Leclerc tout paumé. Peu de couleurs disponibles par chez moi (4 pour être plus précise), j'ai donc jeté mon dévolu sur le premier rose venu : le 101 Rose Melody. Merveille !

30 mars 2014

Mes petits chouchous de la semaine #6

Peu de coups de cœur cette semaine. Et encore moins de découvertes. Ces temps-ci, je sors de plus en plus sans maquillage. Non pas parce que je juge ma peau nue présentable, non. C'est plutôt par flemme je pense. Enfin, de tout ça, je t'en reparlerai dans un prochain billet... Toujours est-il que cette semaine, j'ai eu le plaisir de recevoir de la part d'Edenens ma 1ère Éponge Konjac. Cela faisait un bout de temps que cette petite chose fabriquée à base de racines de konjac (une plante vivace) m'intriguait (je l'ai découverte pour la 1ère fois chez Charlène et son article explique très bien le concept de la chose). Pour ma part, je l'utilise avec parcimonie pour le moment, histoire de ne pas agacer Rosa, et ce simplement à l'eau avant de passer à mon traditionnel nettoyage à l'eau micellaire. J'adore la sensation que procure le passage de l'éponge sur ma peau, je trouve ça très doux. Pour le moment je n'ai pas constaté d'effets positifs ou négatifs (cela ne fait que 4 jours que je l'utilise). A voir ce que cela donne sur le long terme...
Éponge Konjac d'Edenens : 5,90 euros chez Edenens.


Il y a plusieurs semaines maintenant, j'ai été prise d'une frénésie "achetage" de jumbos à lèvres. Oui, tu sais, ces gros crayons-rouges à lèvres comme les Color Boost de Bourjois. Ben là, j'en ai acheté plein, de plein de marques différentes (dont les fameux Revlon). Mais c'est un Rimmel qui fait chavirer mon cœur en ce moment. Il s'agit du Colour Rush - Baume à lèvres longue tenue dans la nuance Give me a Cuddle. Une merveille ! J'adore sa couleur rose claire et blanchie et sa pigmentation de dingue. Il tient sur les lèvres pendant des heures (il les tache même) alors qu'il a un joli fini brillant. J'en reparle très bientôt sur le blog car il mérite largement son petit article.
Colour Rush - Baume à lèvres longue tenue Give me a Cuddle de Rimmel : 5,62 euros chez Asos.

La semaine dernière, je te confiais déjà mon craquage complet pour le Liner Feutre de Bourjois dans la nuance Noir Violine. Cette semaine j'ai testé son copain, le 14 Noir Moka et mon coup de cœur pour ces feutres liners se confirme. A vrai dire, je crois que ce sont les meilleurs eyeliners que j'aie testés à ce jour. Oui, rien que ça ! L’application est d'une facilité déconcertante, la pointe feutre est très précise et parfaitement imbibée, la nuance du Noir Moka est une totale réussite (un marron foncé que je viens à préférer à un bête noir - plus subtil pour une "blonde" à peau claire) et la tenue est dingue. Un peu moins difficile à démaquiller que le Noir Violine, il tache lui aussi légèrement la paupière. Mais c'est bien là le seul défaut que je lui trouve.
Liner Feutre 14 Noir Moka de Bourjois : 12,60 euros chez Bourjois, dans les boutiques Bourjois, en parfumeries et grande distribution.

Ces derniers jours, j'ai eu les lèvres totalement en vrac (il faut dire que le maquillage/démaquillage x8 en 3 heures pour les besoins de mon article sur les Rouge Edition Velvet ne leur a pas été hyper bénéfique). Et puis j'avoue, j'avais arrêté d'appliquer mon baume à lèvres Hévéa (que j'adore toujours autant) de façon consciencieuse tous les soirs. Pas bien ! Du coup, pour réparer les dégâts, je me suis enfin tournée vers le nouveau Cicaplast Lèvres de La Roche Posay que j'avais acheté il y a un sacré bout de temps maintenant. Et bien ce truc est vraiment pas mal. Je ne le trouve pas pratique à utiliser et une fois sur les lèvres, le produit dégage une odeur pas forcément agréable (sûrement à cause du Panthénol), mais je trouve la formule relativement efficace sur les lèvres abîmées. Je lui préfère encore mon baume Hévéa mais celui-ci reste un bon baume à lèvres de pharmacie qui fait parfaitement le job.
Cicaplast Lèvres - Baume Barrière Réparateur de La Roche Posay : 6 euros environ en pharmacies et parapharmacies. Découvrir chez La Roche Posay.


28 mars 2014

L'objet du désir #20 : les Dior Addict Fluid Stick

A peine la tornade Rouge Edition Velvet passée (et mon envie de les découvrir totalement assouvie - merci encore à Bourjois), voilà que je commence déjà à me faire une nouvelle fixation. Mais c'est genre LA grosse fixation du moment. J'y pense tout le temps ces derniers jours (quand je ne fouine pas pour trouver un nouveau fond de teint - oui, en ce moment j'ai un gros problème de fond de teint et je saoule mes abonnés Twitter à longueur de journée avec ça) et je sens que j'ai bien fait de conserver mes cartes cadeaux Sephora jusque là (à vrai dire, je suis la première épatée de voir que je suis capable de me raisonner suffisamment pour pouvoir garder ces cartes aussi longtemps - ce ne sont pourtant pas les envies qui me manquent).


Cette fois c'est sûr, les cartes cadeaux, elles ne vont pas tarder à flamber. Je ne sais plus quand ni où je suis tombée nez à nez avec ces petits nouveaux signés Dior (sans doute sur un blog américain) mais ça a été immédiatement le coup de foudre. Je ne sais pas pourquoi mais je sens que ces Dior Addict Fluid Stick (c'est le nom de ces nouveaux tentateurs) sont faits pour moi. Ah ben oui, évidemment, il s'agit encore une fois de rouges à lèvres (mais fallait-il vraiment que je le précise ?). Irrécupérable la nana...

27 mars 2014

Stay Blushed! de Rimmel : le cas du blush liquide

C'est à l'âge de mes 12 ans que j'ai probablement dû commencer à piquer les fards à joues de ma mère. Faut dire que ma peau de Casper me gênait beaucoup à l'époque. Avec du recul, je me dis que je devais sûrement ressembler à un petit clown vu que j'étais loin d'être calée dans l'art et la manière d'appliquer un blush. Toujours est-il que je n'ai, depuis ce temps, plus jamais lâché le fard à joues. Mais aujourd'hui, j'ai un gros problème avec ça. Je ne sais pas, je dois m'y prendre comme un manche quand je me maquille le teint mais depuis que j'ai mes problèmes de peau, appliquer du blush revient à un drôle de barbouillage qui emporte tout sur son passage. Tout et surtout le correcteur que je mets 3 heures à appliquer au pinceau sur chacun des boutons qui ornent joliment mes joues.


C'est rageant. D'autant plus que des blushes, j'en ai une belle petite collection à la maison. Malgré cela, je ne m'avoue pas vaincue et je persiste à me rosir les joues, bien que la nature (= mon patrimoine génétique) ait décidé de faire ça toute seule à sa façon. Il y a peu, j'ai eu le plaisir de recevoir quelques produits de chez Rimmel dont de jolis petits tubes colorés : les Stay Blushed!. Comme tu l'as sans doute deviné, il s'agit là de blushes liquides (bon, ok, je t'ai un peu mâché le travail dans le titre de l'article) et c'est bien la 1ère fois que je me sers de bidules pareils (non parce que le blush crème, je connais, mais le blush liquide, beaucoup moins).

26 mars 2014

Les Rouge Edition Velvet de Bourjois : le grand test

Rouge. Edition. Velvet. Ces 3 mots secouent la blogosphère depuis 1 mois et c'est à mon tour d'en rajouter une couche (c'est pas trop tôt j'ai envie de te dire !). Il faut dire que je t'avais laissée sur cet article te présentant donc ces nouveautés Bourjois que sont les Rouge Edition Velvet. Depuis, silence radio de ma part à ce sujet. Pourtant, mi-février, j'ai eu l'immense joie de recevoir l'intégralité de la gamme, à savoir les 8 rouges à lèvres, m'épargnant ainsi le terrible dilemme "Bon, je choisis quelle(s) couleur(s) ?". Car oui, quand j'ai découvert ces nouveaux hybrides pour les lèvres (car ce sont vraiment des rouges à lèvres à la texture particulière), je les ai tous voulus sans même les avoir testés. Ouille ouille ouille...


Je suis donc hyper ravie de pouvoir te présenter les 8 nuances disponibles des Rouge Edition Velvet. Bourjois présente ces petits nouveaux comme des rouges à lèvres "au fini mat et à la couleur exaltée ; à la texture velours et à la sensation 'lèvres nues', doublée d'une application facile, d'un confort extrême et d'une tenue 24H." Les Rouge Edition Velvet sont, il me semble, les premiers rouges à lèvres au fini mat de chez Bourjois. Mais bien plus que cela, ce sont de véritables "ràlni" (rouges à lèvres non identifiés - oui, j'aime inventer des appellations) en ce sens qu'ils ont une texture évolutive inédite et une couleur ultra-pigmentée. Bref, ça promet !

25 mars 2014

En mode camomille : Chronique d'une blonde contrariée

Contrariée, contrariée... Pas dans le sens "je fais du boudin". Non, contrariée dans le sens "contrariée dans ses projets". Non, parce que tu vois, je fais partie de cette frange (ha ha, elle est bien bonne !) de la population qui a une couleur de cheveux hybride (non, cherche pas, ça n'existe pas, je viens d'inventer cette appellation) qui ne sait pas trop sur quel pied danser, qui a comme qui dirait le c** entre 2 chaises (belle image n'est-ce pas ?). J'ai la couleur de cheveux la plus merdique de la Terre ! J'ai tout entendu à son sujet de la part des coiffeurs : châtain clair, blond cendré, blond foncé... Dernier diagnostic en date de la part de ma coiffeuse préférée : j'ai les cheveux blonds foncés dorés. Point barre !

Alors oui, ça ricane autour de moi quand je me proclame blonde ("Toi ? Blonde ? Pfffff... Et mois j'suis quoi ? Dave ?") mais le fait est que je suis bien de ces filles là. Pour clouer le bec aux moqueurs, je dégaine alors ces photos où je suis blonde comme les blés... à 3 ans et des couettes brouettes (on fait ce qu'on peut). Après, faut le reconnaître, ma couleur naturelle est chiante à mourir. Je ne l'ai jamais aimée. Dès que j'ai pu, je me suis colorée les cheveux (en noir, en cuivré, en marron glacé). Tout sauf cette nuance terne et sans relief qui est la mienne.


Sauf que voilà, après bien des dégâts et loupés capillaires, j'ai décidé, il y a des années maintenant, de ne plus toucher à ma couleur naturelle. Le plus dur maintenant, c'est d'apprendre à aimer ce fameux "blond foncé doré". Et comme chaque année avec le retour des beaux jours, le même mal me reprend : j'ai envie d'apporter un peu de soleil là-dedans. Je ne sais pas par quel miracle je résiste encore à la tentation d'aller chez le coiffeur pour me faire un petit effet "sun-kissed" dans le bazar. Enfin si, je sais. Cette fois, je fais diversion grâce à une routine capillaire 100% camomille signée Klorane.

23 mars 2014

Mes petits chouchous de la semaine #5

Psychologiquement, je ne suis pas encore prête à me recolorer les cheveux ou à les décolorer. Pourtant, ce n'est pas l'envie qui m'en manque, surtout avec l'arrivée des beaux jours. J'ai envie de lumière dans mon blond foncé (ma couleur naturelle) mais je n'ai tellement pas envie d'y toucher pour éviter les contraintes liées à un changement de couleur que je résiste à la tentation (mais cela va-t-il durer ?). J'ai, il y a plusieurs semaines, décidé de me faire une petite routine capillaire à base de camomille, histoire de sublimer et d'illuminer simplement mes reflets dorés naturels. Je me suis notamment tournée vers le Vinaigre de Brillance Eclat Couleur Camomille Blondissant et Illuminateur de Klorane (en plus du shampoing et de l'après-shampoing de la gamme). Eh bien j'adore ce truc ! Je l'applique pur (donc non dilué) en fin de shampoing sur mes cheveux lavés et essorés puis je le rince avec un jet d'eau froide. Cheveux brillants et lumineux garantis. Le vinaigre contrant les effets néfastes de l'eau calcaire, ma tignasse gagne aussi en douceur et mes reflets dorés sont exacerbés. Coup de cœur ! (je te reparle de ma routine camomille très bientôt).
Vinaigre de Brillance Eclat Couleur Camomille Blondissant et Illuminateur de Klorane : 8,90 euros les 200 mL en pharmacies et parapharmacies. Découvrir chez Klorane.


Ces dernières semaines, j'ai pas mal tergiversé concernant mon fond de teint. Comme je te l'ai raconté ici, je suis abonnée depuis des lustres à l'Accord Parfait R1 Ivoire Rosé de L'Oréal. Mais avec ma rosacée qui revient en force, je trouvais que le fini était devenu trop rose par rapport à ma carnation naturelle. J'ai donc voulu opter pour quelque-chose de plus neutre afin de contrer mes rougeurs et j'ai donc acheté le nouveau Fond de Teint Infaillible de L'Oréal. Je l'adore ! Je crois que j'ai rarement testé un fond de teint de cette couvrance avec un si joli fini. Malheureusement, j'ai acheté la nuance 130 Beige Peau qui me semblait parfaite en boutique mais qui a tendance à s'oxyder tellement sur la peau qu'elle devient trop jaune pour moi. Je vais donc ranger Infaillible bien au chaud dans mon bazar en attendant cet été (en espérant qu'il me convienne davantage).
Fond de Teint Infaillible Fluide de L'Oréal : 17 euros en grande distribution | 19,50 euros chez L'Oréal | une blinde en parfumeries.

C'est officiel, mon eyeliner chouchou (le Diorshow Art Pen de Dior - vu ici) a rendu l'âme. Sauf que moi, je ne porte quasiment que ça de l'eyeliner. Il y a quelques temps, Bourjois a eu la gentillesse de me faire parvenir quelques-uns de leurs produits et ça a été pour moi l'occasion de découvrir et tester le Liner Feutre 13 Noir Violine de la marque. Mon dieu quelle merveille ! Il s'applique hyper facilement, sa pointe feutre marque très bien sans avoir à repasser 36 fois sur le trait, la couleur est intense et la tenue est irréprochable. Tellement irréprochable que la formule tache un peu les paupières, même après l'avoir ôté au démaquillant waterproof. A part cela, il est génial et je ne peux plus m'en passer.
Liner Feutre 13 Noir Violine de Bourjois : 12,60 euros chez Bourjois, en parfumeries et en grande distribution.

Quand je fais mes courses, je passe toujours 5 bonnes minutes à flâner dans le rayon beauté, à l'affût de la moindre nouveauté qui se cache dans le bazar ambiant (as-tu remarqué comme il y a très souvent le souk dans ce rayon ? Surtout quand on fait la fermeture du magasin...). Et puis l'autre jour, je suis tombée sur une autre nouveauté L'Oréal : la Laque à Lèvres Color Riche Extraordinaire. Tu connais ma faiblesse face aux "nouveautés lèvres". Je n'ai donc pas réfléchi bien longtemps avant de mettre le 101 Rose Melody dans mon caddie. Je n'en attendais pas grand-chose et au final, je suis conquise. Rien de transcendant ni de révolutionnaire en soi pourtant. Il s'agit d'une laque très brillante à la pigmentation moyenne et à la longue tenue. Mais j'adore le Rose Melody, un joli rose doux passe-partout et du plus bel effet dont je vais te reparler très bientôt sur le blog (et je ne te parle pas de son odeur de fruits tropicaux qui est à tomber).
Laque à Lèvres Color Riche Extraordinaire 101 Rose Melody : 13 euros en grande distribution | 16,50 euros chez L'Oréal | une blinde en parfumeries.


22 mars 2014

Tout sur le maquillage Marc Jacobs Beauty

A moins de vivre au fin fond d'une grotte au milieu de la jungle où il n'y a ni presse ni internet (ou de ne pas être une dingo de l'exclu en matière de nouveautés maquillage - ce qui est tout à fait envisageable aussi), tu n'as pas pu louper l'arrivée très remarquée de la gamme de maquillage de Marc Jacobs - Marc Jacobs Beauty - chez Sephora. C'est à dire que tout le monde en a déjà parlé un peu partout, et pour cause : les produits de la marque sont hyper désirables (mais également très chers... "Oh mais pourquoi tu me fais ce coup-là Marc ?").

Personnellement, j'ai découvert l'existence de la marque il y a bien des lustres sur les blogs étrangers. En juin 2013 chez Beautezine pour être précise. Alors au début, j'étais au taquet parce que le peu que j'en avais vu me faisait déjà terriblement envie. Mais inutile de te dire que, ne voyant rien venir par chez nous au bout de plusieurs mois, j'ai fini par faire une croix sur la marque, me disant que la France serait encore une fois lésée (séquence ouin ouin). Quelle ne fut donc pas ma surprise quand j'ai à nouveau entendu parler de Marc Jacobs Beauty et de son arrivée imminente chez Sepho !


Dans un 1er temps, j'ai jubilé. Je me suis dit que j'allais m'offrir plein de trucs trop jolis, que j'allais faire flamber la CB (et que j'avais bien fait de garder au chaud mes 2 cartes cadeaux Sephora). Et puis finalement, j'ai été cassée dans mon élan. Pourquoi me demanderas-tu ? Bah parce que toutes ces nouveautés m'ont fait tourner la tête. Une tonne de références (ok, je ne vais pas m'en plaindre, c'est plutôt chouette !) mais des prix qui font friser les poils de moustache de Dexter (qui flippe à l'idée de devoir passer des croquettes Pro Plan aux croquettes Ronron). Alors difficile d'investir dans des produits que je n'ai jamais vus en vrai. En attendant le moment fatidique où je ferai mon choix, je te propose un petit billet récapitulatif présentant l'intégralité de la gamme (actuelle) de Marc Jacobs Beauty (histoire de saliver de faire le point).

20 mars 2014

Le Fond de Teint Infaillible de L'Oréal l'est-il vraiment ?

Avant, ma vie était simple en matière de fond de teint. Je rachetais de façon perpétuelle l'Accord Parfait de L'Oréal dans la nuance Ivoire Rosé parce que c'était celui qui me correspondait le mieux et qui, à mes yeux, avait le meilleur rapport qualité/prix. Mais ça, c'était avant. Pendant ces quelques jours où j'ai été absente du blog, j'ai eu l'immense bonheur de retrouver ma vieille copine Rosa (= rosacée, au cas où tu aurais loupé des épisodes) qui a refait une entrée fracassante sur ma tronche. Cela faisait depuis mon mariage que je n'avais plus eu de rougeurs aussi prononcées (et autant de petits boutons rouges) sur les joues. Coooool...

Du coup, inutile de te dire que quand j'appliquais mon fond de teint adoré Ivoire Rosé, j'avais le visage couleur Tarama. Bon, ok, j'exagère un peu beaucoup. Mais voilà c'est bien connu, quand on a des rougeurs, porter un fond de teint à la tonalité rosée n'est clairement pas une bonne idée. Je suis donc partie en quête d'un fond de teint dans le même genre, à peu près dans la même gamme de prix (= qui ne coûte pas une patte de Dexter), mais qui a une tonalité neutre à beige sans pour autant virer carotte afin de contrer les vilaines rougeurs (et non pas les amplifier).


Oui, j'aurais pu chercher une autre nuance dans la gamme Accord Parfait. Mais lors d'un de mes énièmes périples en parfumerie, je suis tombée nez à nez avec le nouveau fond de teint de L'Oréal (du moins la nouvelle version) : le Fond de Teint Infaillible. A peine la nuance 130 Beige Peau swatchée, à peine fut-elle ajoutée à ma wishlist. Car non je ne suis pas bête, j'ai attendu que ce petit fond de teint déboule chez Leclerc pour le faire mien (parce que les 6 euros de plus chez Sepho, c'est vraiment pas possible !). Après plusieurs tests dans toutes les conditions possibles et inimaginables (avec poudre, sans poudre, en soirée, en journée, en shooting photo, etc...), voici mon avis sur ce petit nouveau au nom bien prétentieux.

19 mars 2014

Beige & Fuchsia : mon printemps Yves Saint Laurent

Nom d'un cerisier en fleurs ! V'là que le printemps arrive. Si si, vérifie, le printemps c'est maintenant ! c'est demain, qu'il dit le calendrier. Et même que le soleil a pris un peu d'avance en daignant nous montrer sa bobine ces 10 derniers jours. Non mais c'est dingue ça ! Tout ça me donne envie de faire des roulades dans l'herbe, de manger des glaces (même si le thermomètre ne dépasse pas les 15° - et encore, je suis gentille), de m'extasier sur les fleurs (ma pauvre abonnée Instagram... que je te plains !) et je t'avoue même que l'idée d'aller à Jardiland pour acheter de quoi faire des plantations m'a un chouïa effleuré l'esprit. Oui, elle a fondu son plomb la BG (et la musique de la pub Oasis en boucle dans ma tête n'arrange rien - "Be fruuuit... be tropical !"). Bah quoi ?! De toute façon, et loin de moi l'envie de casser l'ambiance, je t'annonce que ça ne va pas durer tout ça. Car oui, il suffit que je me remette à bloguer pour que la pluie revienne... Youpiii !


Qu'à cela ne tienne, le 20 mars c'est le printemps, alors je me mets en mode printemps, un point c'est tout. Ok, ça te fait une belle jambe tout ça. D'ailleurs, ça m'en fait une belle jambe à moi aussi car je ne suis pas du genre à suivre les saisons quand il s'agit de maquillage. Il n'y a qu'en matière de vernis que je choisis un tant soit peu mes couleurs (j'ai du mal avec le néon en plein mois de décembre par exemple). Pour ce qui est des rouges à lèvres en revanche, c'est toujours un grand n'importe-quoi de janvier à décembre (du rose, du rouge, du corail, du nude... j'aime tout, tout le temps). Malgré cela, je dois reconnaître qu'en ce moment, j'ai mes petites préférences. Sur mes ongles, je ne vois que par les couleurs claires et c'est avec un plaisir non dissimulé que j'ai accueilli la magnifique Laque Couture Yves Saint Laurent 39 Beige Gallery dans ma collection. Sur mes lèvres, je suis encore (et toujours) à fond dans le rose fuchsia. C'est une nouvelle fois Yves Saint Laurent qui s'y colle et qui me comble (à la perfection) avec le printanier Rouge Volupté 31 Fuchsia Tourbillon. 2 gros coups de cœur que je viens te présenter aujourd'hui.

17 mars 2014

Mon dissolvant 100% d'origine naturelle signé UNE

Aaaaahhhh la corvée du dissolvant... S'il y a bien un truc que je déteste par-dessus tout, c'est me démaquiller les ongles (c'est comme ça qu'on dit ?) avec un flacon de dissolvant et 3 kilos de coton hydrophile. C'est à dire qu'il n'y a pas pire à mes yeux (enfin surtout à mon nez) et je serais capable de me passer de vernis à ongles rien que pour éviter d'avoir à le retirer de cette façon (la sensation du coton qui colle sur le vernis en cours de désintégration et le frottement de celui-ci sur l'ongle = séance de torture et grincements de dents). Fort heureusement, les marques et leur imagination débordante sont arrivées à ma rescousse avec leurs fameux bains dissolvants - que j'ai, logiquement, très vite adoptés (relire mon billet à ce sujet). Je croyais donc en avoir fini pour de bon avec le dissolvant en bouteille (mis à part pour retirer les vernis à paillettes). Oui... Et bien non en fait.


Il y a une 10aine de jours maintenant, j'ai eu le plaisir de me rendre à Paris pour découvrir les nouveaux produits Bourjois et UNE. Bourjois, je connais. UNE, un peu moins. En fait, UNE est une marque que j'ai longtemps ignorée. Je ne sais pas pourquoi. Sans doute parce qu'il y a encore 2 ans de cela, la beauté au naturel était le cadet de mes soucis. Et puis il y a peu, j'ai commencé à loucher sévèrement sur certains produits de la marque qui, d'un coup d'un seul, m'est devenue désirable. J'ai donc été plus que ravie d'en apprendre davantage sur UNE lors de ma petite virée parisienne. J'en suis repartie avec plein de jolies choses dans ma besace, dont le Dissolvant Huile Soin de la marque, dissolvant sur lequel j'ai flashé puisqu'il a pour particularité d'avoir une formule 100% d'origine naturelle. Dingue !

11 mars 2014

Résultat du concours Nocibé x Beauty & Gibberish et niaiseries en bonus

Bonjour mes petites Gibberishettes ! Me revoici donc comme promis avec le nom de la gagnante du concours que j'ai eu le plaisir d'organiser en partenariat avec Nocibé. Une fois encore, vous avez été hyper nombreuses à tenter votre chance. Je suis ravie que la palette de fards que j'ai créée pour l'occasion (et que l'une d'entre vous va donc remporter) vous ait inspirées (euh... j'ai un doute sur les terminaisons dans cette phrase - pardonnez-moi pour les fautes, j'ai la tête en chou-fleur en ce moment même ;).


Comme je l'ai déjà dit sur ma page Facebook, j'ai pris un malin plaisir à lire tous vos messages. Certains étaient vraiment touchants et d'autres très marrants. Bravo pour l'imagination ! Mais j'avoue, il y a des moments où je me demande ce que vous vous imaginez parfois mes petites Gibberishettes. Par exemple, il n'est pas rare que je reçoive un mail dans lequel l'une d'entre vous me dit "Je sais que tu dois recevoir une tonne de messages de ce genre mais je voulais te dire que j'aime ton blog, etc..." Et bien figurez-vous que des messages de ce genre, je n'en reçois pas tant que ça. Du coup, certains de vos commentaires de participation m'ont doublement fait plaisir (j'ose espérer que tous ces compliments n'ont pas été émis dans l'intention d'obtenir de quelconques faveurs de ma part, ha ha !). Quand on blogue, on a parfois l'impression que tout se passe à sens unique. On donne de sa personne (si si, il m'arrive de m'infliger de sacrés torticolis pour capter au mieux la beauté d'un rouge à lèvres - investir dans un trépied a définitivement été une idée salvatrice), on se dévoile, on raconte notre vie mais on ne sait pas trop à qui (ni pourquoi non plus parfois). Bref, quand on vient me dire des trucs aussi gentils que ce que j'ai pu lire en commentaires ou par mail, ce que je fais au quotidien sur ce blog prend tout son sens. Alors merci les filles !

Bon, ok, en ce moment c'est un peu morne plaine par ici. Il faut dire que le combo "vacances de Monsieur BG + beau temps + plein de projets et de rendez-vous à Paris + 10 épisodes de Hartley Cœurs à Vif à rattraper + ma flemme habituelle" ne m'aide pas beaucoup à reprendre l'écriture quotidienne de mes articles. Et puis, comme un fait exprès, j'ai littéralement une tonne de choses à vous montrer par ici. C'est à dire que je suis submergée sous les nouveaux produits et je ne sais même plus par quel bout commencer (ah si, je sais, les Rouge Edition Velvet de Bourjois bien sûr !) C'est assez frustrant finalement... Tout ça pour dire aussi que même si je suis relativement absente sur le blog ces jours-ci (ce que je vais m'efforcer de corriger incessamment sous peu), je suis plutôt active sur mon Instagram. Bah oui, ça fait 2 mois et des brouettes seulement que j'ai créé mon compte mais j'y suis déjà totalement accro (10 ans après tout le monde). J'y montre plein de trucs totalement inintéressants : Dexter qui se fait brosser les poils de la tête comme une grosse larve, Dexter qui se regarde dans un miroir, Dexter pas content, mais aussi mon dernier craquage de slip à Leclerc, l'éclosion jour après jour de mes 56 orchidées et 2 ou 3 couchers de soleil (un classique)... Bon, plus sérieusement j'y publie également des trucs plutôt sympas - enfin je trouve - comme les nouveautés que j'ai la chance de découvrir avant tout le monde quand je me rends aux présentations presse des marques sur Paris (dernière en date : celle de Bourjois et UNE, avec des nouveautés qui envoient du pâté). Bref, je vous conseille de vous y abonner à mon Instagram si, à tout hasard, mon absence ici vous perturbe (hi hi !)
Bien, maintenant que tout est dit, revenons à nos moutons (que de digressions dans cet article !!) avec le nom de la gagnante de la faaaaaameuuuuse palette. Comme d'habitude, j'ai comptabilisé et listé toutes les participations valides et j'ai tiré au sort via mon petit Random. Et le nom de la gagnante est... roulements de tambour...

Bleuet

Félicitations à toi Bleuet ! Je t'invite de ce pas à me contacter via mon adresse mail (beautyandgibberish@gmail.com) pour me faire parvenir tes coordonnées postales au plus vite (que je transmettrai ensuite à Nocibé qui se chargera de l'expédition de ton gain). Je suis désolée pour toutes les autres participantes mais ce n'est que partie remise. Je croule tellement sous les produits que je pense qu'un petit concours serait une bonne idée pour faire un petit nettoyage de printemps dans mon bazar... A bon entendeur !

Retrouvez mon article au sujet de la palette Nocibé x Beauty & Gibberish ici.
Les prix de la gamme "Je crée ma palette" Nocibé :
Petite palette aimantée vide : 4,90 euros / offerte pour l'achat de 3 fards
Petit fourreau (2 modèles disponibles) : 1,90 euros l'unité
Grande palette aimantée vide : 6,90 euros / offerte pour l'achat de 3 fards
Grand fourreau (2 modèles disponibles) : 1,90 euros l'unité
Fard à paupières "Classique" (30 nuances disponibles) : 4,90 euros l'unité
Fard à paupières "Coulé Cuit" (10 nuances disponibles) : 4,90 euros l'unité
Fard à paupières "Tendance" (10 nuances disponibles) : 4,90 euros l'unité
Blush poudre (10 nuances disponibles) : 4,90 euros l'unité
Kit Scrapbooking Stickers (2 modèles disponibles) : 3,90 euros l'unité
Kit Scrapbooking Nœuds (2 modèles disponibles) : 4,90 euros l'unité
Masking Tape (2 modèles disponibles) : 2,90 euros l'unité
Liens utiles : Gamme "Je crée ma palette" chez Nocibé | Nocibé.
Codes promo Nocibé :
MAREDUC20 : -20% sur l'article préféré (valable jusqu'au 16/03)
P56514 : -30% sur le 2ème produit acheté (valable jusqu'au 16/03)