Hello les Gibberishettes !

Un petit mot pour vous dire que je suis de retour très bientôt.
J'ai décidé de faire une petite pause "bloguesque" non préméditée ce mois de juillet.
Pas mal de rendez-vous médicaux (pour ne pas changer !) et nous sommes à nouveau dans les travaux à la maison (ce qui me change les idées pour le coup ;) !

Je reviens début août si tout se passe bien.
Je vous retrouverai alors avec la suite et fin de notre #ViceLipstickProject et plein d'autres chouettes choses.
En attendant, je vous donnerai des nouvelles sur les réseaux sociaux (Twitter et Instagram principalement) au cas où vous seriez en manque de mes âneries habituelles.
Enfin, en cas d'urgence, je reste en "sous-marin" sur le blog. Le traitement des mails et des commentaires sera un peu plus long que d'habitude mais je serai là en cas d'urgence.

À très vite (vous me manquez déjà) !

26 avr. 2013

Tattoo faux !

Je me souviens de mes années lycée (sors les violons et la musique nostalgique). Je me souviens de ces mercredis matins où j'avais déjà la tronche dans la pâté (alors que ce n'était que la moitié de la semaine) et où je devais enchaîner 2 heures de philo. Pour la plupart, c'était un calvaire (il faut dire que j'étais en Terminale S). Pour moi, c'était un instant récréatif durant lequel je me sentais davantage dans mon élément, quoique certaines notions freudiennes me paraissent encore aujourd'hui bien... conceptuelles. Durant ces 2 longues heures, il m'arrivait d'écouter la prof en rêvassant, en m'occupant les mains sous peine de tomber dans un profond sommeil. Un simple stylo noir faisait mon bonheur (pas chiante la fille) et, après avoir gribouillé toutes les marges de mes feuilles grands carreaux A4 perforées, il n'était pas rare que je me dessine des petits zigouigouis sur les doigts, puis sur les mains, façon Madonna dans le clip de "Frozen".

Je n'ai jamais été une fana des tattoos. Disons que je n'ai jamais eu envie de m'en faire faire, contrairement au piercing que j'ai arboré bien des années (un anneau dans le nez façon Anneke Van Giersbergen, la chanteuse de The Gathering). Pourtant, il m'arrive d'admirer certains tatouages... sur les autres. Si un jour je sautais le pas, ce serait pour un tout petit motif noir, sans signification particulière. Mais comme je suis bien trop douillette et versatile, il y a peu de chance que je me lance. Et puis les tatouages éphémères ont débarqué. Je parle des jolis, avec des motifs tout à fait portables, pas ceux qu'on trouve dans les Petits Filous ou les Malabar.


Quand j'ai découvert ceux de Bourjois (décidément, c'est la semaine Bourjois sur le blog), les Faux & Fabulous, j'ai tout de suite eu envie de tester pour le fun. Il y a un côté un brin régressif à se coller un faux tatouage sur la peau pour se la jouer rebelle. Monsieur BG se moque de moi, il me dit que ça lui fait penser à ses élèves de CE1 et leurs Danonino collés sur le biceps. Moi je m'en fous, ça m'amuse. Et en plus, je trouve ça joli.

25 avr. 2013

Concours : Bourjois vous gâte pour célébrer ses 150 ans

Mes chères Gibberishettes, vos adorables commentaires sous mon article intitulé "1956" dans lequel je vous ai dévoilé mon look créé par Bourjois pour célébrer les 150 ans de la marque m'ont touchés au plus haut point. Tous ces compliments donnent du baume au coeur et c'était la petite cerise sur le gâteau (d'anniversaire) qu'il me manquait.

Comme je vous l'avais laissé entendre dans l'article en question, Bourjois n'a pas seulement eu envie de gâter les blogueuses. La marque a aussi pensé à vous mes lectrices. Parce que Bourjois, comme j'ai pu le découvrir au travers de cette superbe exposition, a toujours été très proche des femmes, de leurs besoins et - surtout - de leurs envies. Et des envies, on en a toujours à la pelle quand on va faire un petit tour sur la boutique en ligne Bourjois. Encore plus en ce moment (oserais-je dire) puisqu'on y trouve pas mal de nouveautés que je vous avais dévoilées un peu plus tôt telles que (entre autres) les Rouges à Lèvres Color Boost, le Record Liner Waterproof ou encore les Manucure Toppings. Que de jolies tentations...


Bourjois a donc décidé de gâter 3 d'entre vous en mettant en jeu 3 bons d'achat de 75 euros (1 bon d'achat par gagnante) à valoir sur toute l'e-boutique. Oui je sais, c'est énorme, et je sais déjà que cela ferait bien des heureuses (moi la première).


Les conditions de participation

Pour participer, il suffit de me laisser un commentaire sous cet article en remplissant les conditions obligatoires ci-dessous (si cela n'est pas fait, la participation n'est pas validée). Les 3 gagnantes seront désignées par tirage au sort parmi toutes les participantes qui auront rempli ces conditions.

1 - Pour participer, il suffit de répondre à la question suivante en vous aidant de la vidéo anniversaire de Bourjois dans laquelle se trouve la réponse : Quel est le nom du produit mythique Bourjois qui incarne l'année de mon look ?
2 - Pour valider cette participation, il faut me laisser une adresse mail valide pour que je puisse vous contacter en cas de tirage au sort.

3 - Pour avoir plus de chances de gagner, 3 possibilités (facultatives) : liker la page Facebook de Beauty & Gibberish (+1 chance), être membre du blog (+1 chance), être abonnée à la page Hellocoton de Beauty & Gibberish (+ 1 chance). Dans tous les cas, n'oubliez pas de me préciser vos pseudos dans vos commentaires.

Voici le petit texte à copier/coller dans le formulaire de commentaires, histoire de ne rien oublier dans votre message de participation (et de me faciliter la tâche quand je comptabilise le tout) :

Le nom du produit mythique Bourjois qui incarne l'année du look de Lucie (obligatoire) : ***
Adresse e-mail de contact en cas de tirage au sort (obligatoire) : ***
Je veux plus de chances de gagner :
- mon pseudo Facebook page Beauty & Gibberish est (facultatif) : ***
- mon pseudo en tant que membre du blog est (facultatif) : ***
- mon pseudo Hellocoton page Beauty & Gibberish est (facultatif) : ***

Le concours débute à compter de la publication de cet article et se termine le jeudi 2 mai à 23h59 (heure française). Les noms des 3 gagnantes seront publiés dans un nouvel article une fois que le tirage au sort aura été effectué. Je vous souhaite bonne chance à toutes et je remercie énormément l'équipe Bourjois qui vous fait là un bien joli cadeau pour souffler ensemble ses 150 bougies.

Concours ouvert à la France métropolitaine et la Corse.


24 avr. 2013

Wedding (re)creations

Mayday ! Mayday ! Dans 5 petits mois je vais dire "Oui". Enfin, ça c'est dans un monde idéal. En vrai, je risque de bafouiller un "Houwiiiioiiijffhhfhpfff" (ou quelque-chose qui s'y apparente) sous le coup de l'émotion. Parce que voilà, depuis quelques temps maintenant, je fais ma maline ici, te racontant comment j'ai trouvé ma robe de mariée (j'attends le réessayage avec impatience), t'expliquant quel genre de vernis à ongles je veux porter (plus futile, tu meurs). Mais pendant ce temps-là, les semaines défilent... et la pression monte. La saison des mariages commence et je remercie chaque jour Monsieur BG de : 1) m'avoir demandée en mariage ; 2) m'avoir demandée en mariage en août ; 3) m'avoir demandée en mariage en août de sorte que nous ne nous marieront pas ce printemps ni cet été, mais fin septembre.

Sauf que se marier en septembre, c'est fourbe. Fourbe parce qu'on se dit qu'on a encore plein de temps devant nous alors que c'est un leurre ! Il me reste 5 petits mois et une montagne de choses à faire (je suis sûre que je suis en train de te faire passer l'envie de te marier pour le coup, n'est-ce pas ?). Les faire-parts viennent à peine d'être commandés (je recherchais un modèle depuis septembre dernier mais rien ne trouvait grâce à mes yeux) et clairement, ces dernières semaines, j'ai dû me mettre un coup de pied au derche pour ma décoration (c'est très classe dit comme ça).


J'ai pris le parti de réaliser moi-même une grande partie de celle-ci. Non pas parce que le "do it yourself" c'est tendance (franchement, je n'en ai rien à cirer), mais parce que je suis naïve : je pensais bêtement que mon inactivité professionnelle me laisserait champ libre pour exprimer mes relents talents créatifs. Je pensais aussi que cela me reviendrait moins cher (mais c'est faux... surtout si on n'est pas fichue de distinguer la peinture acrylique pour les loisirs créatifs de celle des beaux-arts... hum). Fort heureusement, ma mère est venue en renforts ces derniers jours, et nous avons passé de longues heures à : mouler, peindre, se déchiqueter les doigts, couper, tordre, faire fondre, perforer (j'en passe, et des meilleurs). Non, ce n'est pas une pub pour Casto, c'est la préparation de ma déco de mariage.

23 avr. 2013

Sauve qui peau !

Avant, entre ma peau et moi, c'était la petite bataille de tous les jours : point noir en B3 - touché !, bouton blanc en A4 - coulé ! Depuis fin décembre 2012, c'est la guerre, la vraie. Je ne te referai pas tout l'historique de l'histoire parce que tu risques de partir en courant, et aussi parce que j'ai déjà écrit des pavés de 357 lignes sur l'évolution de la chose au fil du temps. Toujours est-il que la question revient souvent : où en suis-je avec ma peau ?

Pour faire bref, je n'en sais pas plus sur le phénomène qui me touche depuis fin 2012. Mis à part des symptômes que je connais par cœur puisque cela fait presque 5 mois que je me les traîne au quotidien (échauffements, plaques rouges, boursouflures, petits boutons et sécheresse extrême), personne n'a vraiment su me dire ce que j'avais. J'ai, sur les conseils de mon médecin généraliste, effectué une prise de sang puis j'ai consulté une dermatologue qui, en 5 minutes chrono, m'a annoncé que j'avais de grandes chances d'avoir un lupus. Sur ses conseils, je me suis rendue à l'hôpital pour y prendre un rendez-vous, que je n'ai obtenu qu'un mois plus tard. Entre temps, mon moral était clairement "in da chaussettes". La dermatologue de l'hôpital a quant à elle affirmé que tout cela ressemblait plus à une allergie qu'à une fichue maladie auto-immune. Ouf ! Mais pour confirmer tout cela, voilà que j'ai un nouveau rendez-vous de prévu à l'hôpital pour effectuer une batterie de tests d'allergie aux cosmétiques... en juin prochain.


En attendant, je dois faire avec et je ronge mon frein. Que le temps est long ! Tout y passe dans ma tête, de la peur d'être véritablement malade au ras le bol d'avoir à surveiller l'état de ma peau toutes les 5 minutes. Néanmoins, je dois reconnaître qu'il y a quand-même du mieux depuis quelques semaines. J'ai réussi à trouver une routine soins du visage qui semble convenir à ma peau totalement intolérante, réactive et pseudo-allergique (le combo de la mort qui tue). 0% glamour mais 100% salvateur.

22 avr. 2013

1956

Me voici donc de retour après ces quelques jours passés loin de mon ordinateur, de mes boîtes mail et de tout réseau social chronophage. Je te vois d'ici en train de penser que j'ai dû faire la grosse flemmarde, dans mon canapé à regarder des séries, ou dans des boutiques à l'affût d'un énième rouge à lèvres. Je te répondrai que tu n'as pas totalement tort. Mais pas totalement raison non plus. C'est à dire que j'ai aussi passé de nombreuses heures à travailler sur ma déco de mariage. Dans la bataille, j'y ai perdu 7 ongles, un pouce qui n'a plus aucune sensibilité, et le combo nuque/dos grâce à un torticolis de compèt' (c'est ça de se tortiller dans tous les sens pour plier des pompons en papier de soie à 3 heures du matin sur le tapis du salon en regardant une énième rediffusion de Reportages).

Alors pour revenir en douceur, rien de tel qu'un petit billet qu'il me tardait de t'écrire. En effet, comme tu le sais (ou pas), j'ai eu la chance de faire partie de ces 10 blogueuses ultra-gâtées et privilégiées invitées à Paris pour célébrer les 150 ans de Bourjois. Je t'ai déjà raconté cela dans cet article où je te relatais mon émerveillement face à l'exposition organisée par la marque pour retracer l'histoire de celle-ci. Si tu as lu mon récit jusqu'au bout, tu as alors vu que j'avais laissé entendre que lors de cette fameuse soirée, il s'était passé autre chose de très important pour moi.

Voici cette "autre chose".

Pour fêter son anniversaire comme il se doit, Bourjois a vu les choses en grand en impliquant les 10 blogueuses invitées. En effet, la marque a eu l'excellente idée (à mes yeux en tout cas - hé hé !) de recréer 10 affiches - et donc 10 looks, illustrant les décennies et s'inspirant des publicités Bourjois de 1863 à 2013. Je ne suis pas peu fière d'avoir fait partie de l'aventure.

15 avr. 2013

Résultat du concours printanier Manucure & Beauté

Je sors le nez de mes préparatifs de mariage (hé oui, je me suis mise en mode Valérie Damidot ces derniers jours, enchaînant créations de mes décorations et recherchant plein de petites choses à droite et à gauche pour que mon jour J soit réussi - c'est que le temps passe vite !) afin de vous annoncer le nom de la gagnante du concours organisé en partenariat avec Manucure et Beauté pour fêter l'arrivée du printemps.

Vous avez une nouvelle fois été super nombreuses à participer et cela fait très plaisir. J'ai également été ravie de lire dans vos commentaires que les 2 vernis que j'ai spécialement choisis pour vous, le Bond With Whomever d'Essie et le Boho Bonnet d'Orly, vous plaisaient.


Aller, je ne vous fais pas tergiverser plus longtemps. Après avoir comptabilisé toutes vos (nombreuses) participations, j'ai procédé au tirage au sort via Random (comme d'habitude). Et la gagnante du lot de 2 vernis à ongles Essie et Orly est... suspense... :



Sabrina Mah****


Bravo à toi Sabrina Mah****. Je t'invite dès maintenant à me contacter pour me transmettre tes coordonnées postales afin que je puisse les transmettre à Manucure et Beauté qui se chargera de l'expédition de ton gain. Pour cela, il faut que tu m'envoies un mail à l'adresse suivante : beautyandgibberish@gmail.com. Merci encore pour toutes vos participations les Gibberishettes. Mon petit doigt me dit qu'un nouveau concours va très vite faire son apparition sur le blog. Soyez au rendez-vous !

Enfin, je tiens une nouvelle fois à remercier Manucure et Beauté qui vous gâte à chaque fois.


6 avr. 2013

Les collections maquillage Printemps 2013 (#8) : Bobbi Brown

Bonne nouvelle : je suis en train de me calmer avec les nouveautés maquillage du printemps. Oui, je commence à en avoir ras le bol de te parler de cette saison qui n'arrive pas. Peut-être qu'elle nous tombera sur le coin du nez en plein mois de septembre prochain (ce qui m'arrangerait pour le mariage), qui sait ? Mauvaise nouvelle : je commence déjà à lorgner sur les collections maquillage de l'été qui sont en train de faire leur apparition sur les blogs. Ça craint du boudin ! Mais comme j'ai encore l'impression d'être en hiver, je ne peux raisonnablement pas t'en parler dès maintenant (bien que ce ne soit pas l'envie qui m'en manque). Parler bronzers, terracotas et nuances cuivrées, non franchement là tout de suite, ça ne me branche pas. Paye ton contraste avec la grisaille quotidienne et les 10° qu'on se farcit.

Mais rassure-toi, il reste encore de jolies collections printanières que je ne t'ai pas encore présentées sur le blog. Certes, celles qui m'ont le plus tapé dans l'oeil (celles de Yves Saint Laurent, Dior et Lancôme pour ne citer qu'elles) ont déjà eu droit à leur petit article. Mais je continue de découvrir de belles nouveautés au fil de mes pérégrinations "webesques". La collection de printemps signée Bobbi Brown fait partie de celles-là.


Bobbi Brown, je ne connais que très peu. Je possède leur fameux Kit Anti-cernes ainsi que le Correcteur qui va avec et c'est tout (c'est déjà pas mal me diras-tu vu les prix). Mais quand j'ai découvert la Lilac Rose Collection, j'ai ressenti une furieuse envie d'en découvrir un peu plus. Tu le sais, j'aime le rose dans toutes ses déclinaisons. Et bien avec Bobbi Brown, je suis servie (le visuel n'est-il pas à tomber ?). La fleur y est à l'honneur, incarnée par le lilas décliné à l'envi et le rose, donc, qui se fait frais et délicat.

Voici les jolies nouveautés plus en détails (malheureusement, tout n'est pas disponible par chez nous - sauf erreur de ma part, et dans ce cas, n'hésite pas à me le signaler par commentaire - mais je ne résiste pas à l'envie de tout te montrer).

5 avr. 2013

Danger, high voltage ! Fards à paupières Couleur Stretch d'Agnès b.

Pendant très très longtemps, je n'ai eu que 3 ou 4 fards à paupières, n'en portant quasiment jamais et me limitant simplement au trait d'eyeliner et de crayon khôl en guise de maquillage des yeux (pour la couleur, il fallait repasser). Et puis le Club des Créateurs de Beauté est entré dans ma vie. Je n'y passais pas souvent commande donc quand je me lançais, je choisissais avec soin les produits qui me tentaient le plus. Parmi ceux-ci, il y avait inévitablement les Monobulle Agnès b. Je crois que le Monobulle "effets spéciaux" Vert et rose est le fard à paupières que j'ai le plus porté dans ma vie jusque-là (juste devant le Rose reflet or de la même gamme). Il faut dire que ces fards se suffisent à eux-même (pratiques quand on n'est pas une experte en maquillage des yeux).

Selon moi, ces fameux Monobulle sont des must have. Je te raconte tout cela car Agnès b. a tout récemment lancé une nouvelle gamme de fards à paupières, continuant son petit bonhomme de chemin vers la "modernité" (l'image vieillotte que l'on pouvait avoir du maquillage Agnès b. est quand-même loin derrière nous je trouve). Cette fois-ci donc, la marque s'est efforcée de se renouveler en proposant des fards à paupières pas comme les autres : les Couleur Stretch.


J'ai eu la chance de recevoir les 6 couleurs disponibles et la première fois que je les ai eus entre les mains, je me suis dit qu'ils avaient encore frappé fort chez Les Créateurs de Beauté. Les couleurs proposées, la présentation, le système d'application original : ça en jette et ça nous change des fards à paupières classiques. Mais que cachent réellement ces mystérieux fards ? (oui, je sais, on se croirait dans Zone Interdite là... quel suspense !).

4 avr. 2013

Le cas du rouge à lèvres rose à priori importable

Depuis que je traînasse de dermatos en dermatos, ressassant mes problèmes de peau à qui veut bien m'écouter, chouinant à droite et à gauche en attendant un diagnostic qui ne vient pas vraiment (quand ce n'est pas le bon gros truc qui craint et que je préfère oublier), j'ai 2 options : me goinffrer de Lexomil pour oublier ma peine (ce que je ne conseille à personne, non, vraiment... Petite lectrice, n'écoute pas Tata Lucie !) ou noyer mon chagrin chez Marionnaud en faisant le casse du siècle (qui a lieu toutes les semaines en l'occurrence). Personnellement, je préfère de loin la seconde option (ce qui va rassurer mon entourage... ou pas...).

Sauf que voilà, il y a des jours comme ça où quand je me dis que je vais me faire un petit cadeau, je ne vois rien qui trouve grâce à mes yeux. C'est souvent le cas quand je prévois une journée shopping : comme par hasard il n'y a pas grand-chose qui me tente ; alors que quand je n'ai pas spécialement prévu de dépenser, je peux vraiment craquer mon slip en 15 minutes top chrono. Rageant. La dernière fois que je suis allée chez Marionnaud, ma maman m'a dit : "Prends-toi un truc si tu veux, je te l'offre." (oui, j'ai une mère extra que veux-tu). Mon cerveau commence alors à se mettre en mode surchauffe : "De quoi j'ai envie ?". Ben je n'avais envie de rien en particulier. Gros blanc. Regard bovin et bouche bée devant le maquillage.


Et puis, passant pour la 17ème fois devant le corner Yves Saint Laurent (les vendeuses de Marionnaud savent désormais que je suis un spécimen bien étrange), j'ai réalisé que je n'avais pas un seul rouge à lèvres de la marque (les Vernis à Lèvres, ça ne compte pas qu'il me dit mon cervelet). Non mais allô ! Je me suis dit que c'était l'occasion parfaite de remédier à cela. Sauf que niveau couleurs, j'ai à peu près tout Pantone dans mon bazar. Tout... sauf du néon, du rose froid limite fluo : le truc impossible à porter à 1ère vue. Qu'à cela ne tienne, j'ai osé et j'ai jeté mon dévolu sur le Rouge Pur Couture 49 Rose Tropical.

3 avr. 2013

Petite hirondelle & melon vitaminé avec Bourjois

Mine de rien, ce petit changement d'heure et l'apparition du soleil deux jours d'affilée, ça fait vraiment du bien au moral. Se dire qu'on se dirige inexorablement vers les beaux jours aussi. Alors bien sûr, avec ma petite maison perdue au milieu de la campagne, j'aurais aimé avoir un p'tit bout de jardin pour pouvoir mettre le nez dehors et me prélasser un chouia sous les rayons du soleil (je jalouse mortellement Dexter - mon chat, qui par définition n'en fout pas une, et qui se roule comme un gogole sur le parquet ensoleillé tout chaud). Bon, le must, ce serait que le thermomètre se mette à dépasser les 10° aussi. Mais on ne peut pas tout avoir.

Bonne nouvelle pour toi ma chère lectrice : j'ai définitivement rangé mes vernis à ongles bordeaux et rouge foncé. Je ne vais donc plus t'en servir à toutes les sauces avant l'arrivée de l'automne prochain. Ouf ! Par contre, ça sent la couleur à plein nez. Ben oui, moi quand il fait beau, je n'ai plus de limites et je fais péter toutes les couleurs de l'arc en ciel. Même si en ce moment j'ai une petite préférence pour les roses pastel en tous genres, je continue de vouer une passion toute particulière pour tout ce qui est corail, abricot et orange doux.


Cela tombe bien, car à l'issue de ma petite soirée Bourjois qui s'est déroulée à Paris il y a quelques jours maintenant, j'ai récupéré quelques jolis goodies de la marque dont un très joli vernis à ongles à la couleur plutôt pepsy : le Vernis 1 Seconde 25 Méli Melon. J'ai également été ravie de retrouver dans mon petit sac le tout nouveau Kit Easy Nail Art que je voulais m'offrir. Ni une ni deux, j'ai associé le melon à une petite hirondelle (oui, je sais, ce n'est pas très logique vu comme ça) pour cette première manucure de printemps. Hop-hop-hop !

2 avr. 2013

Concours : Fêtons le printemps avec Essie & Orly grâce à Manucure et Beauté

J'aurais bien posté cet article hier mais vous auriez pensé qu'il s'agissait d'un poisson d'avril (et cela aurait été ballot). Du coup, j'ai attendu le 2ème jour du mois pour vous proposer à nouveau un joli petit concours sur le blog. Eh oui, je suis comme ça moi, je vous gâte et puis c'est tout. Sortez donc le Champomy !

Cette fois-ci (et encore une fois), c'est Manucure et Beauté qui régale puisque la boutique en ligne de vernis m'a gentiment proposé de fêter l'arrivée du printemps en faisant gagner à l'une d'entre vous 2 vernis à ongles, tout nouveaux tout beaux, signés Essie et Orly.


En effet, j'ai eu carte blanche pour choisir les teintes à mettre en jeu parmi les dernières collections de ces 2 marques. D'un côté, nous avions Essie avec sa collection toute douce intitulée Madison Ave-Hue. De l'autre, nous avions Orly avec la collection esprit "flower power" de la marque intitulée Hope and Freedom Fest. J'ai sélectionné les 2 nuances qui me font le plus envie et c'est donc avec plaisir que je vous propose de remporter les 2 vernis à ongles suivants : 

  • Bond With Whomever de Essie : un joli lilas crémeux et laqué (parfait pour le printemps, les fleurs dans les arbres, les oiseaux qui gazouillent, tout ça tout ça...). A découvrir ici.
  • Boho Bonnet de Orly : un bleu-gris lumineux au fini laqué (qui donne définitivement des envies de ciel bleu). A découvrir ici.

J'espère que cette petite sélection 100% pastel vous plaît.


Les conditions de participation

Pour participer, on va aller à l'essentiel. Il suffit de me laisser un commentaire sous cet article en remplissant les conditions obligatoires ci-dessous (si cela n'est pas fait, la participation n'est pas validée). La gagnante sera désignée par tirage au sort parmi toutes les participantes qui auront rempli ces conditions.

1 - Pour participer, il suffit de me laisser un commentaire en me disant quelle collection vous préférez entre la Madison Ave-Hue de Essie et la Hope and Freedom Fest de Orly et pourquoi.

2 - Pour valider la participation, il faut me laisser une adresse mail valide pour que je puisse vous contacter en cas de tirage au sort.

3 - Pour avoir plus de chances de gagner, 3 possibilités (facultatives) : liker la page Facebook de Beauty & Gibberish (+1 chance), être membre du blog (+1 chance), être abonnée à la page Hellocoton de Beauty & Gibberish (+ 1 chance). Dans tous les cas, n'oubliez pas de me préciser vos pseudos dans vos commentaires.

Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, voici le petit texte à copier/coller dans le formulaire de commentaires, histoire de ne rien oublier dans votre message de participation :

La collection que je préfère est (obligatoire) : ***
Adresse e-mail de contact en cas de tirage au sort (obligatoire) : ***
Je veux plus de chances de gagner :
- mon pseudo Facebook page Beauty & Gibberish est (facultatif) : ***
- mon pseudo en tant que membre du blog est (facultatif) : ***
- mon pseudo Hellocoton page Beauty & Gibberish est (facultatif) : ***

Le concours débute à compter de la publication de cet article et se termine le mardi 9 avril à 23h59 (heure française). Le lot de la gagnante sera expédié par Manucure et Beauté. Concours ouvert à la France métropolitaine.

Je vous souhaite bonne chance à toutes et je remercie Manucure et Beauté qui prend soin de mes Gibberishettes comme il se doit.