15 mars 2013

Petits boutons, gros dégâts : jamais sans ma Pâte Grise de Payot

Je continue de lire des magazines féminins même si, comme Cecy, je me sens de moins en moins concernée par leurs pages (surtout les pages mode : rien à moins de 100 euros... ah si, une paire de chaussettes). Toujours est-il que j'ai acheté le dernier numéro de Be et que dedans on y trouve un article intitulé "Laissez votre peau tranquille". Ni une ni deux, j'ai engouffré la page pour savoir ce que la journaliste y racontait. Et bien figure-toi que cette fâcheuse manie que nous avons de triturer nos boutons bien que nous sachions que c'est le mal a un nom : la "skinorexie" (excuse-moi, je me retiens de rire...).

Sous ce terme inventé par nos amis les dermatologues américains, se cache le fameux phénomène du : "Put*** j'suis trop stressée, j'vais me l'exploser ce p'tit blanc, ni vu ni connu. Et je ne te parle même pas des points noirs. Ça va être leur fête !". A la clé, la maison des horreurs x1000. Dans l'article, on "apprend" (mouah ah ah, ça c'est de la grosse info) que si on se triture la peau à ce point, c'est que l'on exprime une "pathologie de conflits intérieurs". Bon. Pas besoin d'avoir bac+5 en psycho pour en arriver à une telle conclusion (perso, j'ai fait Droit et j'en étais venue à la même conclusion). Tout ça pour dire quoi au final ?


Ben rien. Il me manque une case, je suis bancale du cervelet et il y a sans doute une partie de moi qui a "envie de détourner l'attention de (mon) malaise intérieur" (sic). Oui, quand j'ai un bouton blanc - ou un futur bouton blanc, je m'en donne à coeur joie de le tripoter dans tous les sens. C'est plus fort que moi. J'ai beau me retenir et repousser l'échéance, je craque au bout d'un moment. Fort heureusement, j'ai depuis belle lurette la Pâte Grise de Payot qui me sauve très souvent de catastrophes dermatologiques monumentales. Explications.

La Pâte Grise de Payot fait partie de ces soins qu'on se transmet de générations en générations. Personnellement, cela fait presque 10 ans que je l'utilise sur les bons conseils de Belle-maman BG. J'en avais donc un très vieux pot (ouvert depuis des lustres) quand Payot m'a envoyé sa nouvelle version qui marque un retour vers l'originale (exit le tube).


La Pâte Grise est un soin local assainissant qui vise a éliminer les petits boutons sous cutanés réguliers ou occasionnés. Personnellement, je l'utilise sur tous mes boutons : blancs, sous cutanés, en devenir, déjà explosés (c'est très gracieux je sais), etc... Elle s'applique donc localement sur la zone à traiter avant d'aller dormir. Sa formule, à base d'Extraits de Schiste permet de faire maturer le bouton plus vite pendant notre sommeil, tandis que la présence de Talc absorbe les impuretés. Enfin, l'Amande Douce qu'elle contient calme et soulage la peau sensibilisée (par des minutes et des minutes de tripatouillage pour ma part).

A noter que vu l'état actuel de ma peau - qui ne supporte plus rien depuis le mois de décembre et qui me fait courir de dermato en dermato, je n'ose plus recourir au Tricnéal d'Avène (que j'utilisais pour les mêmes besoins) qui est beaucoup plus hardcore dans sa formule. Là, ma peau tolère la Pâte Grise. Ouf !


En vrai, ça donne quoi ? Ça donne un pot en verre de 15 mL (durée de vie énorme) qui contient une pâte argileuse qui sent... l'argile (ou tout autre substance minérale du genre). Pas de parfum superflu pour cacher tout ça, c'est une recette ancestrale que diable ! J'ai pour habitude de prélever la pâte à l'aide d'un coton-tige pour l'appliquer directement sur l'indésirable ou le bouton trituré. Je laisse poser tout cela la nuit en espérant : 1) que cela fasse sortir ce fichu bouton sous cutané, 2) que cela fasse cicatriser plus vite la zone que j'ai maltraitée pendant un 1/4 d'heure avant de me coucher ; et en me disant qu'ainsi, mes doigts ne se dirigeront plus automatiquement sur mon bouton pendant que je m'engouffre le tome 12 de True Blood.


Une fois appliquée sur la peau, la Pâte Grise ne sèche pas. Alors il n'est pas rare de retrouver son oreiller ou la bordure de sa couette tâchée par le produit le lendemain. Mais pas de panique, tout part au lavage. C'est là le seul défaut que je lui trouve à cette pâte car souvent, tout le produit se barre sur la literie bien avant d'avoir eu le temps d'agir au cours de la nuit. Mais avec un peu de chance, il arrive qu'on se réveille et qu'on se retrouve comme cela (ce qui est bon signe - tiens, j'ai dormi du côté gauche cette nuit) :


Clairement, niveau efficacité, il ne faut pas s'attendre à un truc miraculeux. Néanmoins, la Pâte Grise sur ma peau à moi - je précise, car nous avons toutes des peaux différentes, fait mûrir les petits boutons situés sous la peau beaucoup plus vite (et il arrive même qu'ils ne sortent jamais à la surface du coup - "Vade Retro, Satanas !" qu'ils doivent se dire). Je ne parle pas des gros kystes douloureux sur lesquels elle n'a aucun effet en revanche. De même, et c'est là que je la kiffe le plus cette Pâte Grise, elle fait des merveilles sur les petits boutons tripotés. Elle assèche tout, assainit la zone (pas de bouton blanc provoqué par le triturage) et permet une meilleure cicatrisation de ma peau (pas ou peu de rougeurs, de boursouflures et autres joyeusetés le lendemain du carnage).

Au final, je ne sais si c'est une bonne chose ou pas d'avoir ce soin à la maison. Non parce que du coup, je culpabilise beaucoup moins de m'acharner sur mes petits boutons. Je sais que la Pâte Grise viendra à ma rescousse. Bon, ok ok, je crois qu'il faut vraiment que je consulte pour ma "skinorexie" (ha ! ha !)...

Pâte Grise de Payot : environ 17 euros le pot de 15 mL en parfumeries et instituts agréés.
Ingrédients : Hydroxystearic/Linoleic/Oleic Polyglycerides ; Talc ; Zinc Oxide ; Pentaerythrityl Tetraisostearate ; Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Oil ; Aqua (Water) ; Ichthammol ; Sodium Shale Oil Sulfonate.

Liens utiles : Pâte Grise chez Payot | Payot.


53 commentaires

  1. Non sérieux, ta bague de fiançailles est magnifique sous tous les angles..! (comment ça c'est pas le sujet de l'article?)

    RépondreSupprimer
  2. Coucou! Je ne peux pas me passer de cette pâte non plus (même si bonjour les traces sur l'oreiller!). Faudrait dormir sur le dos comme une momie pour qu'elle puisse faire effet toute la nuit! ;)
    Par contre, je trouve ça vraiment dommage qu'ils soient revenus à un gros pot, pas du tout hygiénique. J'ai le petit tube et c'est bien plus pratique et propre (et transportable). :)
    PS: moi aussi je suis complètement "skinorexique", c'est mon grand malheur.
    En ce moment, je teste les effets du miel de manuka, on verra.

    Célestine :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, faudrait s'attacher dans le lit pour ne pas bouger. Et comme je n'arrive pas à m'endormir sur le dos, je ne te raconte pas l'état de ma taie d'oreiller. :)
      Pour le pot, je t'avoue que je n'ai jamais eu la version tube. Alors cela ne me dérange pas outre mesure. Mais c'est probablement moins hygiénique effectivement. C'est pour ça que j'utilise un coton-tige pour l'appliquer. ;)

      Supprimer
  3. Je suis tout à fait d'accord avec toi concernant les magazines de mode. Moi je prends Cosmo tout les mois, et je ne vois pas ce que viennent y faire des bijoux tellement hors de prix qu'il est indécent de l'indiquer.
    Ou encore les pages : "produits pour le stress des exams (bac et partiels)" avec des crèmes Lancôme, Sampar & Cie ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, Cosmo sont loin d'être les pires. Dans le dernier Be (il me semble) il y a des trucs à plus de 4000 euros ! C'est limite indécent. A quand un magazine pour les filles normales ? :S

      Supprimer
  4. Ah, la pâte grise ! Je viens de replonger dans mes années collège ! Quand j'avais 14 ans, une peau de porcelaine et trois boutons qui se battaient en duel sur le menton, ma mère m'en avait acheté. En voyant le pot, je me suis dit "C'est bien, c'est sobre. Le nom se contente d'être descriptif, il ne promet pas une efficacité du feu de Zeus et n'essaye de glamouriser un truc anti-bouton.Ça me plait." Alors je l'ai ouvert... Et je l'ai refermé. Qu'est-ce que ça sentait mauvais ! Une odeur de camphre tellement forte que j'ai dû m'en servir deux fois, grand maximum. Aujourd'hui, j'ai 20 ans et de l'acné. Ô joie. (Bah ouais, c'est mainstream d'en avoir à 14 ans). du coup, je songe à retenter l'expérience. Mais dis-moi, Payot a fait quelque chose pour l'odeur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben écoute, je ne crois pas que l'odeur ait changé par rapport à mon ancienne version à moi mais cela m'étonne parce-que bien que la Pâte Grise ne sente pas la rose, elle ne sent pas "mauvais" non plus (juste la boue minérale argileuse ou un truc du genre). :) Si ça peut te consoler, ma peau est beaucoup plus moche aujourd'hui (j'ai 27 ans) que quand j'avais 18 ans... Tristesse ! =(

      Supprimer
  5. Je l'avais testée il y a quelques temps mais je n'avais pas été conquise par son efficacité (nulle dans mon cas). J'ai un nouvel échantillon, je verrai si ça se confirme.
    Pour les indésirables, si c'est juste une petite inflammation, le Zit Zapper de Skin Doctors est plutôt efficace (huile essentielle de tea tree entre autres).
    Sinon si le pore est vraiment 'plein', je n'ai pas trouvé plus efficace que de l'éclater avec de la Biseptine pour faire ça 'proprement', puis mettre Bepanthen ou Cicaplast Baume B5 de LRP (actif identique, la B5, madecassoside en plus dans Cicaplast, mais texture moins coulante pour Bepanthen) toute la nuit en tartine pour faire cicatriser le tout quand il n'y a plus d'infection. C'est assez rapide et très efficace. Mais pas du tout recommandé évidemment... Mais selon moi, si on ne vide pas le pore, c'est comme pisser dans un violon et ça revient plus tard, donc...
    Voilà pour mes conseils à ne pas suivre ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute que ta peau y est moins réceptive que la mienne. Après, il y a certains boutons sur laquelle elle n'a vraiment aucun effet. En revanche, sur les tout petits trucs blancs explosés, elle assèche tout et aplanit la surface de la peau. Ça m'aide bien quand je m'épile le duvet et que j'ai plein de boutons blancs au cm². ;)
      Sinon, je suis sûre qu'il y a plein d'autres produits tops dans le même genre mais vu ma peau, j'ose plus utiliser des formules trop hard. J'ai peur des réactions... :S

      Supprimer
  6. C'est vrai que ta bague est <3 <3
    Skinorexie et acné excoriée sont-elles deux choses différentes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je pense que c'est la même chose mais tu comprends, "skinorexie" ça fait plus truc de journaliste qui marque les esprits quoi ! ;)

      Supprimer
  7. J'ai beau avoir 30 ans passés, on dirait que je viens de naître. Je ne connaissais pas cette Pâte Grise jusqu'à il y a quelques jours où j'ai croisé sur un autre blog que je lis un article du même genre que le tien.

    J'ai la chance de n'avoir jamais eu beaucoup de bouton mais, comme ma mère, à certains moments du mois (si tu vois ce que je veux dire ^^), il y en a toujours 1 ou 2 qui se battent en duel... Du coup je me dis que cette Pâte devrait m'aller :)

    A tester donc!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je connais ça les petits boutons de la mauvaise période. J'en ai toujours qui se pointent sur le menton à ce moment du mois. :S Personnellement, la Pâte Grise fonctionne sur certains types de boutons, mais pas tous. A toi de voir. :)

      Supprimer
  8. Je ne savais même pas que cela avait un terme dis donc ! Moi aussi je lis les magazines féminins (Glamour et Cosmo) chaque mois. Bizarrement, quand je les lisais en 2 ou 3 jours avant là, ils traînent encore car ils ne sont pas finis !
    Mon allié avec mes (rares) boutons, la Cicalfate ! Mais ma peau s'est vengée, bonjour le bouton de fièvre de lundi :'( :'( :'(

    Des bisous

    Julyette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est Glamour qui me gonffle le plus en ce moment. Ils font du parisianisme à outrance. Et les anglicismes à la pelle me sortent par les trous de nez. :)
      Oups le bouton de fièvre. Je n'en ai jamais eus et je n'en veux pas. ;)

      Supprimer
  9. Je n'arrête pas d'entendre parler de cette pâte sur pleins de blog! Il faudra que je la teste, car je suis aussi une tritureuse de boutons (D'ailleurs, je me suis fait engueuler par une esthéticienne...)! Mais, encore faut-il que j'arrive à me la procurer en Suisse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on n'a plus le droit de triturer ses boutons tranquille, où va-t-on ? ;)

      Supprimer
    2. Haha, c'est clair, mais tout au fond de moi, je sais qu'elle a raison cette méchante esthéticienne !

      Supprimer
  10. je ne sais pas si tu es maquillée ou si l'on a affaire à une partie bien à part de ta peau, mais je la trouve plutôt jolie! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais c'est la zone où on ne voit pas mon problème de peau actuel concentré sur les joues. Pas folle la guêpe. ;)

      Supprimer
  11. J'ai déjà entendu parler de ce produit sur les blogs beauté. Mais je pense que ça ne marchera pas sur ma peau, habituée à des produits dermatologiques vraiment forts, mais ce qui fait que j'ai la peau sèche par endroits, alors que ma peau est plutôt grasse. J'utilise souvent Cicalfate d'Avène pour la cicatrisation. Franchement, j'ai regardé tes posts précédents, et ta peau est très jolie. Tu verrais la mienne, elle est catastrophique et ayant la peau matte, ça laisse pas mal de cicatrices (En effet, ta bague est magnifique!).
    A'icha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, si tu as besoin de formules costaudes, passe ton chemin à mon avis. Là, c'est vraiment un soin pour petits boutons très localisés.
      Concernant ma peau, ce n'est pas tant l'apparence qui est gênante (il y a des jours où ça se calme et où c'est peu visible) mais l'origine qui est probablement une maladie auto-immune. :S Courage pour tes problèmes de peau, c'est vraiment pas évident à gérer au quotidien. ;)

      Supprimer
  12. ohhh ça me tente beaucoup cette fameuse pâte grise!!!

    RépondreSupprimer
  13. Ahah je comprends tout à fait ton dilemme! J'ai aussi mon arme anti-bouton que j'utilise depuis des lustres (le soin concentré Actipur de Noreva) et dernièrement j'ai découvert celui de Liérac prescriptions.. A voir, en tout cas je n'ai jamais eu l'occasion d'essayer la pâte grise de Payot. Peut-être un jour..!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui peut-être. J'ai d'autres soins pour les boutons mais je n'ose plus utiliser les formules hard vu les réactions bizarres de ma peau en ce moment. La Pâte Grise est une bonne alternative pour ça. ;)

      Supprimer
  14. Ma grand-mère a un produit qui fait la même chose : l'argile verte (posée toute une nuit sur les boutons). Très efficace, mais pour le côté glamour, on repassera ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en possède mais je n'ai jamais testé sur un bouton. L'argile verte est utilisée pour pas mal de choses (masques capillaires, cataplasmes, etc...). Pas glamour effectivement mais on s'en fout. :)

      Supprimer
  15. Trés bon conseil de produit ! Je ne connaissais pas de payot pourtant j'ai pas mal de produit ! Merci Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas, sur ma peau, la Pâte Grise agit bien. Je sais que ce n'est pas le cas pour tout le monde. A voir donc... ;)

      Supprimer
  16. Cela fait un petit moment que je te lis et j'avoue que cette fois je ne peux m'empêcher de réagir... Oh mon Dieu! ma maladie a donc un nom ! Quel nom : proche d'un jean skin qui deviendrait anoerique (désolée je n'ai pas pu m'en empêcher ;))
    De mon côté, j'avoue m'être dernièrement laissée convaincre par les produits Lush et ma foi j'en suis plutôt satisfaite, de plus ils me permettent d'avoir bonne conscience avec mes amis les animaux (mais ça c'est accessoire).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'on a toutes ou presque ce syndrôme. Donc on a toutes un grain quelque-part. ;)
      C'est vrai que les produits Lush sont vraiment pas mal pour certains. Le Fresh Farmacy de Lush par exemple agit bien sur les peaux à problèmes. Bon, je ne suis plus concernée vu que j'ai banni tout ce qui décape et assèche de ma routine. Et vive les animaux ! :)

      Supprimer
  17. C'est peut-être horrible ce que je vais dire mais ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à avoir une peau moins belle maintenant que l'adolescence est finie ! J'aimerais bien tenter ce produit mais c'est dommage que le flacon soit aussi gros.
    Xoxo
    http://www.camilleslifestylediary.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ce n'est pas horrible. Ça fait du bien de voir qu'on n'est pas seules dans la galère. ;) Le pot n'est pas si gros que cela mais il dure très longtemps.

      Supprimer
  18. Hello :) Petite idée, si on mets un pansement à l'endroit où on a appliqué la crème, ça peut marcher non? De une, ça évite d'en mettre sur les draps et de deux, ça reste "appuyé" contre la peau... non? :)
    http://joyshappylife.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas bête ! Je n'y avais pas pensé. Mais sans doute que le pansement va s'imbiber de pâte grise et qu'il y en aura moins en contact direct de la peau. Quoique... A tester. ;)

      Supprimer
  19. Personnellement, j'utilise la crème Cicaplast. Pour environ 8€ en pharmacie, cette crème fait des miracles : elle est efficace sur un peu tout les petits problèmes de peaux. Je l'utilise pour les petits boutons disgracieux sur mon visage, les petites zones sèches et ma mère l'a même testé sur un bouton de fièvre qui s'aventurait sur ses lèvres et le résultat était plutôt encourageant après en avoir fait posé une bonne couche toute la nuit. Enfin bref, le seul petit bémol, c'est qu'elle ne se font pas dans la peau comme un bb cream haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la réf ! Cela fait plusieurs fois qu'on m'en parle. Mais ma peau ne supporte plus les formules costaudes. :S

      Supprimer
  20. Je l'ai aussi cette pâte, j'en met en début de soirée et du coup sur moi ça sèche bien,avant d'aller dormir :) et j'ai un autre soin pour les boutons mûrs de payot aussi!....et j'aime bien ça aide vraiment quand même , encore heureux parce que bon c'est as glamour ce truc quand même lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'arrive de faire la même chose. Quand je ne sors pas le soir, j'en mets tout de suite après le dîner ou le brossage de dents et c'est parti pour la nuit entière. Quel est cet autre soin de chez Payot ? Cela m'intéresse tiens. Je vais aller chercher cela. Merci ! :)

      Supprimer
  21. Un autre produit très très efficace et peu cher à tester c'est le Effaclar AI de chez Laroche-Posay, il a sauvé ma peau... l'huile essentielle d'arbre à thé est aussi très bien. Et un soin de plus est toujours le bienvenue, ton article m'a bien fait rire avec la "skinorexie" lol !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh eh, ravie de t'avoir fait sourire. Malheureusement, en ce moment, je suis plus à la recherche de soins "légers" et peu agressifs dans leur formule vu que ma peau ne tolère plus rien. Sinon, je me ferais un plaisir de revenir au Triacnéal d'Avène ou de tester l'Effaclar dont je lis le plus grand bien. ;)

      Supprimer
  22. Enfin un nom sur ce mal qui nous ronge :D
    Bisous
    Monde De Fille (http://mondedefille.over-blog.com/)

    RépondreSupprimer
  23. J'y pense... tu as aussi l'huile essentielle de niaouli qui est pas mal en local! Le miel de manuka également pour les vilaines cicatrices!

    RépondreSupprimer
  24. Il y a peu j'ai découvert ton blog, j'ai des problèmes de peau assez similaires aux tiens je crois (ainsi que des problèmes de cervelet ^^) et personnellement, depuis deux jours je revis face aux bouffées de tiraillement et de rougeurs que cause le chauffage grâce à... l'huile de Calophylle. C'est simple, ma peau se détend, et ca rougit presque plus..
    Sinon, sur les inflammations, boutons en devenir: application d'une Goutte d'HE de niaouli+ 1 gte HE tea tree font des merveilles pendant la nuit! à la rigueur avec en plus la lotion cicalfate à laisser sécher, resultat imbattable!

    RépondreSupprimer
  25. C'est agaçant cette tendance des journaleux à vouloir trouver un nom pour tout! "Skinorexie", ça fait vraiment nom de maladie, mais à ma connaissance, personne n'est mort de s'être percé un bouton! "Laissez moi gratter, laissez mooooooiii" (Pardon, elle est nulle, mais j'étais obligée de la faire!).
    Si ça peut te consoler, j'ai 29 ans et l'impression que ma peau fait sa crise d'adolescence! J'utilise le gel nettoyant et la lotion Aroma Perfection de Nuxe depuis quelques semaines, et je note quand même une amélioration. J'avais un peu peur en commençant, car l'odeur est assez forte, que cela soit trop agressif, mais en hydratant bien après, finalement ça va. Un jour, peut être ma peau sera grande :)

    RépondreSupprimer
  26. L'article est super intéressant, je note dans ma liste cette pâte grise... mais je me suis arrêtée sur un point qui m'a fais sourire : le tome 12 de True Blood!! que j'ai finis hier soir quatre jour après l'avoir reçu --' très bon tome pour ma part surtout la fin mais je n'en dis pas plus ! désolé pour ce hors sujet encore une fois excellent article comme toujours ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh eh ! Je me retiens de lire trop vite les derniers chapitres du tome. J'ai tendance à engouffrer les livres de Charlaine Harris en très peu de temps. C'est addictif ! Je me demande bien ce que me réserve la fin de celui-ci du coup. ;)

      Supprimer
  27. Je ne laisse jamais de commentaire sur les blogs mais étant une dermatillomane (ou souffrant d'acné excoriée) en rémission, je ne peux m'empêcher d'écrire quelques lignes sur le sujet...
    Je suis tombée moi aussi sur l'article de Be qui m'a fait sourire mais non, nous ne sommes pas toutes des ""skinorexiques"". Je touche du bois car je ne me considère comme en phase de guérison mais pour avoir vécu cette maladie, je me permets une mini et bienveillante mise au point.
    Être dermatillomane, c'est se défigurer au point de ne plus pouvoir mener une vie sociale normale, avoir des douleurs parfois extrêmement handicapantes (je me suis déjà brûlé le visage à l'alcool après une crise trop violente), se conduire soi-même à des états infectieux parfois préoccupants (sur les sites d'entraide, abcès et autres horreurs existent chez les cas les plus sévères. J'ai eu la grande chance d'échapper à ça).
    Donc oui, la dermatillomanie est une maladie psychiatrique aux conséquences physiques parfois graves. Je suis contente de voir qu'on en parle enfin un peu, mais désolée de voir ce type de commentaires : heureusement, nous ne sommes pas toutes dermatillomanes (comme toutes les filles qui font un régime ne sont pas anorexiques).

    RépondreSupprimer
  28. Cette pâte a l'air bien !

    J'hésite vraiment à me l'acheter !

    Angie du blog
    http://blonde-and-brune-addicts.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  29. Super la pate grise sa marche comme du genie
    Serieux vous avez des petit bouton qui vous gene c est sa qui vous faut.


    Bonne soiree a vous

    RépondreSupprimer
  30. Juste pour dire quelques mots: oui, cet article peut faire sourire... mais il vaut mieux éviter de se moquer: OUI, la dermatillomanie est une vraie maladie, même si elle est loin de concerner toutes les filles qui se percent les boutons. Il y a une différence énorme entre se percer les pustules et se "déboucher" les poils incarnés avec une aiguille, se gratter les plaies (piqures, croûtes) jusqu'à laisser des cicatrices sur sa peau, ou désinfecter de l'alcool à 90 degrés. C'est un vrai trouble, de la même manière que les troubles alimentaires.Et dans les deux cas c'est pareil, de la même manière que toutes les filles faisant un régime ne sont pas anorexiques/boulimiques, toutes les filles se tripotant le visage ne sont pas dermatillomanes.Mais ce n'est pas pour ça que ça n'existe pas

    RépondreSupprimer
  31. Juste pour dire quelques mots: oui, cet article peut faire sourire... mais il vaut mieux éviter de se moquer: OUI, la dermatillomanie est une vraie maladie, même si elle est loin de concerner toutes les filles qui se percent les boutons. Il y a une différence énorme entre se percer les pustules et se "déboucher" les poils incarnés avec une aiguille, se gratter les plaies (piqures, croûtes) jusqu'à laisser des cicatrices sur sa peau, ou désinfecter de l'alcool à 90 degrés. C'est un vrai trouble, de la même manière que les troubles alimentaires.Et dans les deux cas c'est pareil, de la même manière que toutes les filles faisant un régime ne sont pas anorexiques/boulimiques, toutes les filles se tripotant le visage ne sont pas dermatillomanes.Mais ce n'est pas pour ça que ça n'existe pas

    RépondreSupprimer