22 mars 2013

Mon voyage dans le temps avec Bourjois

Ce n'est plus vraiment un secret, Bourjois est l'une de mes marques de maquillage préférées et ce, depuis belle lurette. D'aussi loin que je m'en souvienne, le blush Bourjois a été mon tout premier - je le piquais en douce à ma maman quand ce n'était pas elle qui m'en collait sur les pommettes. Je me rappelle aussi avoir acheté un vernis à ongles dont j'étais folle alors que je devais avoir 12 ans (un bronze métallique assez dingue) ainsi qu'un rouge à lèvres à la couleur bizarroïde (un irisé aux reflets violets façon je me la joue cyborg - j'avais trop regardé Le Cinquième Elément). Du coup, et encore aujourd'hui, je garde une affection toute particulière pour cette jolie marque aux prix raisonnables.

Alors quand j'ai été contactée par Bourjois pour venir fêter les 150 ans de la marque à Paris, j'ai sauté de joie. Je me suis dit que c'était quand-même assez dingue que je me retrouve à un évènement Bourjois, là, en 2013, alors que 20 ans plus tôt, j'utilisais la fameuse petite boîte ronde de façon innocente. Le rendez-vous a donc été pris dans un appartement grand luxe, légèrement excitée - quoique bien refroidie par cette magnifique météo et quelques problèmes de timing, hum... - que j'ai passé quelques heures inoubliables.


Nous étions 10 blogueuses a avoir été invitées ce jour-là pour assister à une exposition retraçant l'histoire de Bourjois. Clairement, moi qui connaissais 2-3 trucs sur la marque, j'étais loin de tout savoir. Je me suis immédiatement sentie privilégiée (et je l'étais) quand je me suis retrouvée face à tous ces produits vintage - et incroyablement bien préservés - tout droit sortis du conservatoire. Evidemment, je n'ai pas pu m'empêcher de prendre une multitude de photos, voulant partager l'histoire de Bourjois - et cette expérience inédite - avec toi.


► L'exposition ne pouvait pas commencer autrement que par la présentation de l'évolution de la fameuse boîte ronde, emblème incontestable et best-seller de la marque.


La boîte ronde, qui renferme les fards à paupières et les fards à joues, a fait son apparition en 1912 (bien longtemps après la création de Bourjois finalement). En effet, c'est à cette date qu'ont été créés les Fards Pastel dont le procédé de fabrication était révolutionnaire pour l'époque : un mélange de poudre et d'eau versé dans des moules bombés puis séchés et polis à la main.


La nuance Cendre de Roses marque le début de l'épopée boîte ronde en 1914. C'est en effet la 1ère fois que le fard est inséré dans une boîte ronde en carton imitation galuchat ayant la même couleur que celui-ci. Au fil des décennies, les formules et les packagings ont bien sûr évolué en suivant les modes du moment et les exigences des femmes. Chaque année, Bourjois vend 6 millions de ces boîtes à travers le monde.



► Suite de la visite. On remonte le temps pour revenir aux origines de Bourjois et à sa création. La marque voit le jour en 1863 dans le quartier des théâtres des Grands Boulevards parisiens. Son créateur est Joseph-Albert Ponsin, un acteur de théâtre justement, qui avait pour habitude de créer des fards pour les comédiennes au sein même de son appartement.


Ses premières créations, exclusivement dédiées aux comédiennes, sont les Bâtons Pour Le Grime : des fards gras en stick (précurseur ce Ponsin !) qui arborent tous des noms à connotation théâtrale (Roméo, Jaloux, Amoureux, etc...). C'est en 1868 que l'activité est reprise par un certain Alexandre-Napoléon Bourjois, co-gérant de Ponsin. C'est à partir de cette année là que les produits seront estampillés "Bourjois", à l'instar du Rouge Fin de théâtre créé en 1870. La marque prend alors son envol.


J'ai particulièrement apprécié cette partie de l'exposition. A mes yeux, Bourjois a su garder au fil des décennies un petit côté théâtral que je retrouve encore aujourd'hui au travers des nouvelles collections. C'est à partir de 1879 que Bourjois décide de s'adresser à la Parisienne - et non plus exclusivement aux comédiennes - avec l'apparition de la mention "Fabrication Spéciale de Produits pour la Beauté des Dames" sur les boîtes. A l'époque, les femmes se jettent en masse sur La Poudre de Riz de Java, destinée à éclaircir le teint (2 millions d'exemplaires vendus par an dans 120 pays). 



► A ma grande surprise, j'ai appris que Bourjois faisait aussi dans le parfum. Je ne le savais pas du tout. La demande vient en fait des Etats-Unis et c'est en 1928 qu'est créé Evening In Paris (Soir de Paris sort en France 1 an plus tard) par le parfumeur Ernest Beaux.


Il s'agit d'une fragrance chaude et épicée (qui rappelle clairement les parfums capiteux de mamies - pour l'avoir senti) à base d'oeillet, de jasmin, d'iris, de rose de mai, de vétiver et de santal. Tout un univers a été développé autour de ce parfum, en témoignent les nombreux coffrets très chics (et originaux, comme le testeur sous forme d'ampoules) créés par Bourjois.


Aujourd'hui encore, on peut s'offrir le parfum Soir de Paris (dans sa dernière version) dans la boutique Bourjois qui a tout récemment ouvert ses portes dans la capitale ainsi que dans la boutique en ligne de la marque.


► Nous avons délaissé l'univers du parfum pour ensuite nous diriger vers la partie de l'expo qui illustrait à la perfection la période de l'émancipation des femmes, chère à Bourjois à compter des années 30. Pour la 1ère fois, la Parisienne de Bourjois porte un nom : Babette. Il s'agit d'une égérie imaginaire arborant une coupe garçonne, incarnant la joie, l'humour et la séduction, propres aux femmes de l'époque qui osaient tout.


Babette incarnera la femme Bourjois pendant bien des années, que ce soit sur des affiches publicitaires plutôt engagées (concernant notamment le droit de vote des femmes en 1926) ou sur certains produits de la marque.



► Pour la suite de cette exposition, nous avons continué à égrener les années tout en découvrant les évolutions de Bourjois jusqu'à nos jours. La marque se voulait être "L'Ami des Dames" en produisant des produits ingénieux 2-en-1 voire 3-en-1, ce qui m'a fait réaliser que les marques d'aujourd'hui n'ont vraiment rien inventé. C'est par exemple le cas de l'encre à lèvres qui existait déjà il y a bien longtemps chez Bourjois avec ce Rouge Liquide.


Au niveau des lèvres justement (ma grande passion comme tu le sais), c'est dans les années 50 que le fameux Rouge Fidèle, un rouge à lèvres "indélébile", a fait son apparition. Il y avait encore très peu de nuances mais les couleurs étaient néanmoins intenses : rouge, rose fuchsia et joli rose nu. Avec l'arrivée des années 70 puis des années 80, Bourjois a osé la couleur en élargissant sa palette.


Et puis nous en sommes venus à la période qui m'a rappelé beaucoup de souvenirs d'enfance : celle des années 90 puis des années 2000. J'y ai retrouvé des produits que je connaissais de vue pour les avoir trouvés dans les tiroirs de ma mère ou regardés en boutiques quand j'étais petite puis adolescente.


Retour vers le présent (et même vers le futur) pour terminer. Alors que les mini-vernis actuels perpétuent la tradition du maquillage pratique et sans contrainte chère à la marque, Bourjois nous a présenté 4 jolies nouveautés qui sortiront au mois de mai prochain (si je ne me trompe pas).


Il y aura notamment une gamme de sticks pour les lèvres (façon Chubby Sticks de Clinique en plus pigmentés) portant le nom de Color Boost. Nous retrouverons également un eyeliner au flacon avec pinceau intégré hyper-astucieux. Du côté des ongles, Bourjois cède à la folie de la Manucure Toppings avec ces petites billes à poser sur son vernis. Enfin, un nouveau dissolvant au packaging pro fera son apparition : le Dissolvant Soin Fabuleux


De bien jolies choses en perspective.


► Ainsi s'est achevé mon petit voyage dans le temps et dans l'univers de Bourjois. J'en ai pris plein les yeux au fil de ces 150 années de maquillage. Pour ma part, la soirée Bourjois était loin d'être terminée puisque la marque a vraiment tenu à marquer le coup pour fêter cet anniversaire si particulier. Je n'en dis pas plus pour le moment. En attendant, voici le petit film créé pour l'occasion qui retrace à la perfection l'histoire de cette marque chère à mon coeur.



57 commentaires

  1. C'est un article absolument fantastique. J'aimerais tellement que l'on retrouve les boîtes d'antan, avec ces messages adorables « Pour la Beauté des Dames » ! J'aurais aimé aller à cette exposition, même si je ne suis pas une grande connaisseuse de la marque Bourjois ; d'ailleurs, je ne savais même pas que l' « entreprise » datait du XIXème siècle. Merci beaucoup :).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! J'ai adoré cette exposition et j'espère que cela transparaît dans mon article. J'adore les packagings façon vintage et j'aime retrouver cela dans des marques comme Paul&Joe par exemple. Bourjois a su préserver ce petit côté boudoir et c'est aussi pour cela que j'apprécie la marque. Eh oui, elle a été créée il y a bien longtemps mine de rien. ;)

      Supprimer
  2. C'est fou dans le fond ça n'a pas tellement changé on retrouve l'esprit petite boite ronde du fard à joue et j'adore!

    Merci pour ce joli article et ces photos, on a presque l'impression d'avoir fait le voyage avec toi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir. Non c'est vrai, la marque reste attachée à ses fondamentaux de puis sa création. :)

      Supprimer
  3. Merci beaucoup de nous faire partager cela! c'est vrai qu'on ne pense pas qu'avant aussi il se maquillait (!) et que ça n'avait vraiment rien à voir avec aujourd'hui, mais qq part je trouve que ces produits font précieux, j'aurai un produit comme ça entre les mains aujourd'hui je serai super fière et j'y ferai bcp plus attention qu'avec nos produits actuels, comme un petit trésor quoi!
    Merci
    Bises
    Manuéla

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, les femmes se maquillaient mais d'une façon bien différente et tout dépendait des époques également. C'est surtout à partir des années 30 puis après la 2nde Guerre Mondiale qu'elles ont véritablement pu s'émanciper. Moi aussi j'aimerais avoir un petit trésor dans ce genre, juste pour faire joli sur ce qui me fait office de coiffeuse. :)

      Supprimer
  4. WOw, quel article...
    Tu sais quoi?
    J´ai eu un grand frisson en voyant la photo "souvenirs d´enfance".
    J´ai reconnu mon premier tube de rouge à lèvres, le noir avec l´anneau doré au milieu.
    J´ai encore l´odeur en tête alors qu´il a totalement disparu!
    Merci pour ce bel article qui m´a replongée 20 ans en arrière...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me fait très plaisir de partager cela. Tellement de souvenirs pour moi aussi... ;)

      Supprimer
  5. Le blush avec la petit houppette est trop mignon !
    En tout cas j'ai appris plein de choses en lisant ton article (moi non plus je ne savais pas que Bourjois faisait dans le parfum ^^)

    J'ai hâte de découvrir/tester leurs nouveautés : surtout le dissolvant qui m'intrigue avec son espèce de ventouse ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, d'ailleurs ce serait chouette s'ils remettaient une houppette plutôt qu'un pinceau (quoique moins pratique peut-être). ;) Moi aussi j'ai hâte que les nouveautés sortent. Le dissolvant a un embout spécial sur lequel tu poses ton coton. Et quand tu appuies dessus, ton coton s'imprègne de produit. Comme chez les manucures professionnelles. :)

      Supprimer
  6. J'adore ces packagings vintages ! et c'est incroyable de voir que l'encre à lèvres existait déjà au siècle passé ! Décidément, on a la mémoire courte et les publicitaires en profitent pour nous donner l'impression que les nouveaux produits sont révolutionnaires !
    et moi aussi les rouges à lèvres des années 2000 me rappellent tellement ces rayons que je passais des heures à regarder et où je n'achetais rien car je n'avais pas les moyens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis restée scotchée devant ce Rouge Liquide. Tout est un éternel recommencement et les cosmétiques n'échappent pas à la règle apparemment. :)

      Supprimer
  7. Wow ! Merci pour cet article ! Je me coucherais moins bete ce soir
    Xoxo
    http://camilleslifestylediary.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  8. Cool!! J'adore les boites vintages!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles sont tellement charmantes... ;)

      Supprimer
  9. Tu as de la chance, cette collection est sublime, j'aurais adoré pouvoir visiter cette expo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, je dois t'avouer que pour le coup, je n'ai pas boudé mon plaisir. ;)

      Supprimer
  10. Ah ce petit article m'a bien plu, merci de nous faire partager ce moment. La boite de la poudre de riz de Java et celle du Rouge Fin de théâtre sont trop jolies :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les trouve superbes moi aussi. J'aimerais bien en trouver des pareilles quand je fais des brocantes. J'y ferai plus attention les prochaines fois. Je suis tombée sous le charme. ;)

      Supprimer
  11. Caa a du être une expérience très enrichissante !
    Bourjois sait mettre son histoire en valeur, je trouve que la marque a une image très authentique, très proche de sa clientèle.. Ca me plaît beaucoup !
    Ton article est super !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je pense à autre chose, rien à voir !
      J'ai pensé à ta quête du vernis parfait pour ton mariage quand j'ai lu cet article, peut-être que celui-ci pourrait t'intéresser -> C'est un article de "Beauté Blog" :)
      http://beaute-blog.blogspot.fr/2013/03/i-theodora-you-dopi-tu-es-beau.html

      Supprimer
    2. Merci beaucoup ! Oui, Bourjois tient à son passé théâtral et encore aujourd'hui, on retrouve dans leurs produits bien des choses qui existaient autrefois.
      Concernant le vernis OPI, figure-toi que j'ai justement flashé dessus quand j'ai découvert la nouvelle collection et je l'ai tout de suite inscrit sur ma wishlist. C'est adorable d'avoir pensé à moi. :)

      Supprimer
  12. Jolie retrospective! Merci d'avoir partagé cet évênement, j'ai adoré.

    RépondreSupprimer
  13. Super article!!! J'ai hâte de pouvoir me procurer les "chubby", les eyeliner et le dissolvant (surtout) ^^ ! Bisous <3

    RépondreSupprimer
  14. Très chouette article !! Et oui je reconnais plein de vieux produits à m'man moi aussi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et puis il y avait de jolies affiches qui auraient peut-être pu te plaire aussi. :)

      Supprimer
  15. Ce serait tellement cool d'avoir les packagings, les publicités d'avant! C'était...différent. Personnellement, beaucoup plus chic et chou.
    zoubi<3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que les produits étaient vraiment chics, que ce soit dans leur présentation que dans le choix des matériaux qui constituaient les packagings. Aujourd'hui, c'est tout plastique. :(

      Supprimer
  16. Merci pour cet article, j'adore! Je suis également fan de Bourjois depuis toujours! Du rouge à lèvres de ma grand-mère à mes premiers achats d'ado! Beaucoup de nostalgie aussi! Et ça m'a rappelé que petite j'avais un parfum Bourjois que l'on trouvait en grande surface! Hâte de découvrir les nouveautés même si rien de tellement nouveau finalement, des copies "améliorées" j'espère, d'autres marques. L'eye-liner en pot avec pinceau intégré est identique à celui que je possède déjà de chez Rimmel. A voir les coloris!
    En tout cas, merci de nous avoir fait partager la visite de l'expo, j'aurais adoré y être! Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec grand plaisir ! :) Ravie de t'avoir remémoré plein de souvenirs d'autrefois.

      Supprimer
  17. http://bea.imdoc.fr/image/beaute/parfum/bourjois/parfum-passionee-liquide-rouge-bourjois-107129107-134267.jpg

    Mon parfum était quasi identique à celui-ci. Ca ne te dit rien?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si ! Maintenant que je l'ai sous les yeux... Je crois même que je l'ai eu (ou bien ma soeur), ça me dit quelque-chose... ;)

      Supprimer
  18. Merci de partager cet event avec nous, c'est fou comme la marque à évoluée ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien. Oui, la marque a bien évolué mais elle a su préserver son identité bien à elle au fil des décennies. ;)

      Supprimer
  19. Wahou! j'aime beaucoup cette marque super féminine et j'ai adoré ton article. Merci beaucoup d'avoir partagé ça avec nous! bonne soirée bisous bisous!

    RépondreSupprimer
  20. Ce post est géniallissime, merci beaucoup pour toutes les photos :)

    RépondreSupprimer
  21. Super ton article et magnifique visite de l'expo. grâce à ton reportage photos(belles photos) qui nous ramène si loin en arrière avec forcément plein de souvenirs quelque soit l'âge !
    Je ne savais pas tout cà, l'historique est vraiment intéressant, j'ai beaucoup aimé !
    Top article, bravo ! :)

    RépondreSupprimer
  22. Lucie ton article est superbe ! Si seulement les packagings étaient aussi rétros et mignons comme avant ! Tu as dû passer une super soirée ! Pour moi, Bourjois c'est les petites boîtes rondes que j'aime et auxquelles je suis fidèle depuis loooongtemps :)

    Des bisous

    Julyette

    RépondreSupprimer
  23. MErci pour ce bel article !! Ça devait être génial !!!

    RépondreSupprimer
  24. J'aurais adoré y aller ! T'as vraiment de la chance :).
    Moi aussi, mon premier maquillage était de la marque Bougeois. C'était du fàp rose très très très clair. Je l'adorais :).

    RépondreSupprimer
  25. J'aime beaucoup cette marque et j'adore le vintage... alors merci pour cette visite Lucie :)

    RépondreSupprimer
  26. Ces boîtes vintages sont vraiment magnifiques!
    Merci de nous faire partager l'évènement :)

    RépondreSupprimer
  27. Superbe article, j'adore !
    Ca serrait tellement chouette s'ils nous ressortaient des anciens packagings <3

    RépondreSupprimer
  28. Quel bel article ! J'adore découvrir de nouvelles histoires en ce qui concerne les marques et même si j'avais eu l'occasion de lire l'histoire de Bourjois, l'a voir exposé avec des photos l'a rend plus vivante. J'aime particulièrement les nouveautés que tu nous présente là notamment l'eyeliner et le dissolvant !

    RépondreSupprimer
  29. Franchement, MERCI ! Ce post est juste MAGNIFIQUE. Il me donne envie de retourner à cette marque que j'adorais. Je pense que mon prochain achat sera estampillé "BOURJOIS".

    RépondreSupprimer
  30. Je viens de découvrir ton blog et j'adore, je me fais tous tes articles là =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci ! Je suis ravie que mes articles te plaisent. Mais attention à l'overdose, je risque de te saoule à la longue. ;)

      Supprimer
  31. Ton article est vraiment génial !! Je viens de découvrir ton blog et je l'adore ça fait 2heures que je suis scotché devant mon ordinateur à lire tes articles juste genialisime !! Quel est le rouge à lèvre qui est sur la 1ère photo lia l'air magnifique! Gros bisous et merci pour cet article

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup pour tous ces gentils compliments. Ça fait hyper plaisir. :) Sauf erreur de ma part, le rouge à lèvres est le Rouge Edition 19 Corail en Vogue de Bourjois (évidemment). :)

      Supprimer
    2. Merci beaucoup pour ta réponse aussi rapide tu es génial !! Est ce que c'est le tien ? Si oui est-il bien ? Merci encore

      Supprimer
    3. Oui oui c'est le mien ! :) Je t'avoue que je ne me rappelle plus trop de ce que donne sa couleur sur les lèvres (j'ai tellement de rouges à lèvres) mais les Rouge Edition Bourjois sont géniaux en général. J'ai fait un article à leur sujet ici si ça t'intéresse : http://beautyandgibberish.blogspot.fr/2012/12/sembourjoiser-avec-les-rouge-edition.html :)

      Supprimer
    4. Mercii de ta réponse je vais voir l'article tout de suite !!!!

      Supprimer