30 août 2012

Et les Eaux Florales SO'BiO étic bousculèrent ma routine soins du visage...

Je ne sais pas ce qu'il se passe dans mon cervelet ces derniers temps mais je commence de plus en plus à m'intéresser à la composition des produits que j'utilise, que ce soit pour mes cheveux mais aussi en matière de soins du visage. Le truc dont je me foutais comme d'une guigne il n'y a pas 4 mois de cela. Sauf que voilà, il y a quelques semaines (voire mois), ma peau s'est méchamment rebellée. Pores méga-ultra dilatés, boutons étranges sur les joues et le front, sécrétion astronomique de sébum... Un truc affreux qui me tracassait de plus en plus, voyant que cela ne s'arrangeait guère avec le temps.

J'en suis venue à remettre en cause pas mal de produits que j'utilisais, et la façon dont je les utilisais aussi. Peut-être que certains n'étaient finalement pas adaptés à mes besoins. Peut-être que ma peau est plus sensible que je ne le croyais. Du coup, en ce moment, non seulement j'ai réduit considérablement le nombre de produits que j'utilise dans ma routine (comme pour mes cheveux en fait), mais en plus, je me tourne vraiment vers des marques de confiance (comme Avène) et des compositions au-dessus de tout soupçon. C'est dans cette optique que j'ai décidé d'accueillir dans ma salle de bain 2 petites nouvelles, et ce pour la 1ère fois de ma petite vie de beauty addict, j'ai nommé les eaux florales.


Cela fait un bout de temps que je n'entends que du bien à leur sujet et même si dans mon esprit l'eau florale a une image un peu vieillotte, j'ai voulu tenter l'expérience. C'est chose faite grâce à AyaNature qui a eu la gentillesse de me faire parvenir l'Eau Florale de Bleuet Bio et l'Eau Florale d'Hamamélis Bio de chez SO'BiO étic.

29 août 2012

Pink lipsticks addiction

Oui je l'avoue, ma collection de rouges à lèvres a quadruplé de volume depuis le début de l'année. Il y a encore 2 ans de cela, je n'en portais que très rarement, pour ne pas dire pas du tout. Et puis je ne sais pas pourquoi (enfin si, je sais pourquoi, à cause des pubs), j'ai commencé à m'intéresser de plus en plus à la chose pour en arriver au point où je ne peux plus mettre un pied dehors sans avoir maquillé mes lèvres. Le problème c'est que les rouges à lèvres, c'est comme les vernis à ongles, on en achète un toutes les semaines ou presque (du moins c'est mon cas) parce-qu'on n'a pas "cette couleur là".

Ah oui, parce-que mon drame à moi, c'est que je cours après le rouge à lèvres rose parfait. Je ne sais pas pourquoi, je fais une fixation là-dessus. Alors dès que je croise la route d'un rouge rose qui, à mes yeux, a le potentiel pour devenir l'élu (celui dont je rêve depuis toujours, the best one quoi), je ne tergiverse pas et je l'ajoute à ma collection, pour me rendre compte ensuite que ben non, ce n'est pas encore le bon.


Parmi les derniers arrivés, il n'est donc pas étonnant de retrouver 3 rouges à lèvres roses tout à fait différents les uns des autres. Il y a du rose froid et du rose chaud. Il y a du rose brillant, du rose mat et du rose satiné. Bref, il y en a pour tous les goûts.

28 août 2012

Opération gommage des cheveux avec la Crème Brillance Polissante de Redken

Je pense avoir été une très grande consommatrice de produits capillaires ces dernières années. Avant, dès que je mettais les pieds dans le rayon des shampoings et autres soins pour cheveux dans mon supermarché, je ne pouvais pas m'empêcher de repartir avec un nouveau truc (un sérum qui promet monts et merveilles, une nouvelle gamme de shampoing et après-shampoing, un masque à l'odeur merveilleuse, j'en passe et des meilleurs). Et puis, au fils des ans, et surtout ces derniers mois, je me suis assagie.

Je suis rentrée dans une optique qui consiste à penser que moins on en fait - et moins on en met - sur ses cheveux, mieux ceux-ci se porteront. Du coup, ma routine capillaire s'est largement délestée de bien des produits indésirables et je me limite à un bon shampoing, un bon après-shampoing et, exceptionnellement, à un masque. Je fais de plus en plus attention aux compositions, sans pour autant virer parano. Malheureusement (ou heureusement), on ne peut pas changer fondamentalement et il m'arrive encore de craquer, par curiosité, pour quelques nouveautés originales.


C'est le cas de la Crème Brillance Polissante Nature's Rescue de Redken. Je l'ai découverte sur le site Mastercoiff et le concept de la chose, ainsi que sa composition plutôt soft, m'a donné envie de tester.

27 août 2012

Not Like the Movies de Opi fait son cinéma

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait un petit nail art avec mes plaques de stamping et mon kit Konad. Il faut dire aussi qu'il est toujours difficile de rivaliser avec les nailistas de la blogo et que tout ce que je fais ne leur arrive pas à la hauteur. De quoi nourrir bien des complexes. Néanmoins, ce n'est pas parce-que je ne suis pas une experte en la matière que je ne prends pas plaisir à expérimenter des choses sur mes mimines.

Il y a quelques semaines, et comme j'en ai déjà parlé dans ce billet, j'ai reçu un joli colis de chez Mastercoiff qui propose des produits capillaires professionnels mais aussi plein de vernis Opi à prix doux. En farfouillant sur le site, je suis tombée amoureuse du Not Like the Movies issu de la collection Katy Perry. Ce n'est donc pas une nouveauté mais j'étais passée à côté lors de sa sortie. C'est donc sur lui que j'ai jeté mon dévolu pour ma manucure du jour.


Mais comme je n'ai pas pu m'arrêter en si bon chemin, j'ai donc ressorti mes plaques de stamping Cheeky (achetées il y a fort longtemps sur Amazon) pour y ajouter un petit motif qui m'avait tapé dans l'oeil.

26 août 2012

La psychose beauté de la future mariée (moi, en l'occurrence)

Ce n'est plus vraiment un secret maintenant (puisque j'en ai parlé dans mon article de lundi), je vais me marier l'année prochaine. J'ai donc 1 an, 12 mois, 365 petits jours devant moi pour tout organiser, planifier, imaginer et... baliser ! Tu vas me prendre pour une folle mais passée la joie de la demande (ouiiiiii !!!) et de la bague de fiançailles au doigt (oooooh !), voilà que je commence déjà à me poser mille et une questions. Bon, promis, je vais tenter de ne pas te prendre le chou avec mon mariage car j'ai bien conscience que cela ne t'intéresse pas des masses et que (surtout) cela n'a pas grand-chose à voir avec la choucroute (le blog quoi).


Sauf que... Ben si un peu quand-même. Quand on va se marier, y a des millions de questions qui nous traversent l'esprit et parmi celles-ci il y a forcément celles qui concernent ma personne ("Elle serait pas un poil narcissique la Gibberish ?"). Non, je ne parle pas de la robe (et encore moins des accessoires - voile ou pas voile, telle est la question) mais de ce qui fait le sujet du blog : le maquillage, la coiffure et tout le reste pardi !

24 août 2012

Les collections maquillage automne 2012 (#1) : Too Faced

Parce-qu'il faut bien y voir un aspect positif à cette rentrée 2012, les nouvelles collections maquillage de l'automne ont fait leur apparition dans nos boutiques préférées. J'avoue n'y avoir pas prêté une grande attention à ce jour puisque je fais partie de celles qui souhaiteraient que l'été dure toujours. Et l'automne est une saison qui a tendance à me donner le cafard. A côté de cela, moi qui ne suis pas fana des collections estivales, je suis ravie de voir un peu de nouveauté au rayon maquillage (vite, rangez-moi ces poudres bronzantes !).


Pour commencer cette petite série de présentation des collections maquillage de cette rentrée, j'ai très envie de te parler de Too Faced et de sa The Art of Sexy Fall Collection 2012. En te parlant du Better Than False Lashes (ici), je t'ai déjà dévoilé un des six nouveaux produits de la marque. Et bien voici les 5 autres nouveautés audacieuses signées Too Faced qui, comme toujours, me font envie.

23 août 2012

La mixture maison qui chouchoute mes cheveux

Rien ne me fait peur quand il s'agit de prendre soin de ma tignasse. Parce-que certes ma coupe de cheveux est moche, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut que je me traîne une vieille serpillière sur la tête. Et comme tu le sais, après les avoir martyrisé l'année dernière (décolorations, mèches, colorations), j'ai décidé de chouchouter mes cheveux du mieux que je peux cette année (et les autres qui suivront).

Je t'ai déjà parlé de mes différents rituels pour qu'ils soient en bonne santé. En ce moment, je carbure à la levure de bière (j'en parle dans ce billet) et aux produits capillaires aux formules plutôt respectueuses (sans paraben, sans silicone ou presque si possible) avec la gamme Cristalliste de Kérastase (à relire ici). Enfin, je fais des soins maison que je laisse poser toute une après-midi. Après avoir enchaîné les bains d'huile de ricin, je me suis lassée. J'ai décidé de me mettre au lait de coco dont pas mal de filles vantent les mérites.


Sauf que la 1ère fois que j'ai fait mon masque au lait de coco, cela a considérablement asséché mes cheveux (ce qui est à l'opposé du but recherché, hum). J'ai donc fait fonctionner mon petit cerveau pour me concocter une recette maison plus nourrissante. La voici donc.

22 août 2012

Better Than False Lashes... qu'ils disent !

Non parce-que moi, des faux-cils, je n'en ai jamais porté. Tout simplement parce-que la seule fois où j'ai essayé d'en poser, je ressemblais à une drag queen au bout de sa vie, les faux-cils étant posés un peu n'importe-comment et se décollant tout seuls au bout de... 47 secondes. Alors évidemment, la frustrée que je suis avec mes cils riquiquis a sauté de joie en découvrant cette merveille de nouveauté qu'est le Better Than False Lashes de Too Faced. Tellement j'étais emballée par la chose, j'en ai déjà parlé dans ce billet.


Il ne m'a pas fallu bien longtemps avant de craquer. Et ce n'est pas les affreuses vidéos sur Youtube qui m'ont stoppée. J'ai donc profité de mon séjour à Paris il y a maintenant quelques semaines pour me jeter dans le 1er Sephora venu (celui de Bercy Village que j'ai trouvé très sympa car loin d'être bondé) et embarquer la boîte du Better Than False Lashes Nylon Lash Extension System (ça c'est du nom où je ne m'y connais pas). Une fois mon butin en poche, je n'avais qu'une hâte, tester la chose pour voir si toutes les promesses alléchantes de Too Faced étaient tenues.

21 août 2012

Noyer son chagrin capillaire dans la levure de bière...

Ça fait limite un peu dépressif cet intitulé d'article non ? Bon, il faut dire que je reviens de loin moi avec toutes mes bêtises. En mars dernier, j'ai perdu ma dignité entre les mains d'une folle furieuse, une coiffeuse-massacreuse de tignasse. Je l'ai encore vue hier en allant faire mes courses et à chaque fois que je vois sa chevelure peroxydée et sa coupe de Playmobil des années 70 (et pourtant, elle est plus jeune que moi), j'ai envie d'aller lui dire ses 4 vérités à celle-là. Rancoeur quand tu nous tiens...

Au jour d'aujourd'hui, ça va mieux. Malgré mes récentes hésitations et tentations (non, je ne parle pas de Twilight là) concernant une éventuelle nouvelle coupe de cheveux (voir ici), j'ai décidé de me laisser du temps avant de retenter le diable et de laisser pousser mes cheveux qui se portent plutôt bien avec les bons traitements que je leur prodigue. Certes, la coupe que j'ai aujourd'hui ne me plaît toujours pas (l'horrible dégradé ne disparaîtra pas tout seul) mais avec la longueur que j'ai récupérée, je me supporte bien mieux devant le miroir (et en 6 mois, j'ai eu le temps de m'habituer aussi).


Cet évènement aura au moins eu un côté positif : je fais bien plus attention à l'état de mes cheveux et j'en ai fini des mauvais traitements (colorations, produits trop chimiques). Ma chevelure m'est trop précieuse. J'ai alors multiplié les compléments alimentaires (Forcapil et Léro Phanères) et après une pause, je me mise pour de bon à la levure de bière.

20 août 2012

Bleu majorelle, océan atlantique et bague de fiançailles

Me voici enfin de retour après plus d'une semaine de silence radio. Il faut dire que ces quelques jours de vacances passés au bord de l'océan m'ont complètement déconnectée de la blogo et de tout ce qui va avec. Et puis il s'est passé tellement de choses en si peu de temps que j'ai bien du mal à atterrir et à reprendre les choses comme si de rien n'était.

Pour revenir en douceur, j'ai très envie de te parler vernis à ongles avec celui qui restera sans doute un vernis symbolique dans ma vie (oui, c'est un peu débile vu comme ça, un "vernis symbolique" c'est ridicule comme formule, mais tu comprendras plus tard). Avant de partir en vacances, j'ai appliqué pour la 1ère fois La Laque Couture Yves Saint Laurent n°18 Bleu Majorelle (le fameux). Cela faisait un bout de temps que ce vernis me faisait de l'oeil et ce n'est pas la multitude de billets à son sujet qui m'a aidée à l'oublier. Ma maman a eu la gentillesse de me l'offrir et je me suis dit que pour partir 4 jours à la mer, le Bleu Majorelle serait la couleur parfaite.


Ce n'est pas la 1ère fois que je teste les Laque Couture Yves Saint Laurent et je t'avais déjà dévoilé mon coup de coeur pour ces vernis lors de ma découverte du Bronze Aztec de la gamme (relire ici).

10 août 2012

Cristalliste de Kérastase : ça coule de source

Mon dieu... Je crois qu'en matière de titre d'article, j'ai rarement fait aussi pourri. Non mais il faut que tu comprennes que depuis ma plus tendre enfance, je passe un nombre incalculable d'heures par jour devant les débilités de la télé (pour tout te dire, je suis à fond dans Secret Story cet été... hum). Alors les slogans publicitaires, ça me connaît. Et puis moi, quand on me dit "cristalliste", ça me fait penser à Cristaline... Bref... Hum... Si j'en venais au sujet du jour ? Je m'égare là...

Il y a plusieurs semaines, je t'ai présenté ma routine capillaire de l'été (séance de rattrapage). Sauf que depuis, il y a eu du changement. Je suis venue à bout de 3 produits qui la constituaient : adieu le Rafistoleur de Lush, bye bye le Phytobaume Réparateur de Phyto (je n'en pouvais plus de celui-là) et adios mon shampoing adoré EverForce de L'Oréal (que je rachèterai probablement). Du coup, je me suis mise à la recherche de leurs successeurs, si possible un shampoing et un après-shampoing complémentaires. Au même moment, j'ai été contactée par le site de vente de produits capillaires (et de vernis Opi) Mastercoiff. L'adorable Sophie m'a alors proposé de tester des produits de la boutique.


J'ai donc été faire un tour dans cette caverne d'ali baba à la recherche d'un shampoing et d'un après-shampoing. Le seul critère que j'avais c'était de taper dans des formules softsans silicone dans l'idéal. Je suis alors tombée sur la gamme toute récente Cristalliste de Kérastase qui rentrait dans mes critères de sélection. Me voilà donc avec le Bain Cristal Cheveux Fins et le Lait Cristal de la gamme.

9 août 2012

Le teint Accord Parfait de L'Oréal : l'un reste, l'autre part (à la poubelle)

C'est un peu le produit qui apparaît le plus souvent sur le blog mais cependant, je crois ne lui avoir jamais dédié un article complet. Pourtant, je ne sais pas ce que je ferais sans lui. Il m'est clairement impossible de mettre un pied dehors sans l'avoir appliqué. Je veux bien sûr parler du Fond de teint Accord Parfait de L'Oréal. Pour faire simple, j'y suis fidèle depuis de nombreuses années. Bien sûr, j'ai tenté d'aller voir ailleurs pour finalement y revenir parce-que c'est pour moi le meilleur fond de teint fluide à prix abordable que j'aie testé à ce jour.

Il faut dire aussi que ma peau claire a décidé pour moi vers quel fond de teint me diriger. A l'époque, je m'approvisionnais quasi-exclusivement en grandes surfaces pour les cosmétiques et c'était la seule gamme à proposer une nuance aussi claire : la R1 Ivoire Rosé. Au final, elle est parfaite pour moi.


Comme je te l'ai confié il y a peu, dernièrement j'ai constaté l'apparition de pas mal d'imperfections (notamment sur les joues et le front alors que je n'en ai jamais eu à ces endroits-ci). J'ai tout de suite pointé du doigt mon fond de teint qui, bien qu'il soit loin d'être terminé, était ouvert depuis trop longtemps. De même, je trouvais sa texture plus grasse et sa couleur trop jaune. Pas top donc. Après avoir cherché à changer de fond de teint en optant pour une marque de parapharmacie (Avène, Vichy), et après m'être rendue compte qu'aucune nuance ne correspondait à ma carnation dans ces marques, je me suis finalement à nouveau tournée vers mon chouchou signé L'Oréal.

8 août 2012

365 jours plus tard...

Nous y voilà. Je me retrouve avec l'air con devant mon ordinateur. Je ne sais pas trop quoi écrire parce-que je n'ai pas envie de tomber dans la niaiserie ou de dire des banalités. Mais bon sang, il y a 365 jours (voire un peu plus si on prend en considération le temps que j'ai passé à fignoler le graphisme), j'ai cliqué sur "publier" pour la 1ère fois. Il y a 365 jours, Beauty & Gibberish (oui, ce blog au nom chelou, imprononçable et impossible à retenir) est apparu dans la blogosphère beauté. Et cela fait donc 365 jours en ce 8 août 2012 que je vous assomme avec mes articles, plus ou moins drôles, mes tests, plus ou moins réussis, et mes histoires personnelles (qui a dit "capillaires" ?), plus au moins intéressantes il faut l'avouer.


Comme toute blogueuse qui fête le 1er anniversaire de sa progéniture virtuelle, j'ai envie de dire que je ne m'attendais pas à vivre tout ce que je vis à cause grâce à un blog tout bête qui traite d'un sujet soi-disant futile et superficiel. Quand j'ai balancé mon 1er billet (sur la GlossyBox si je me souviens bien), j'étais à la fois excitée et mesurée. Comment faire son trou quand il existe des milliers de blogs beauté tous aussi biens les uns que les autres ? J'avoue avoir sauté de joie quand j'ai vu que mon 1er article avait été lu par 26 personnes (un truc énorme pour moi). J'ai failli faire une crise cardiaque en lisant mon 1er commentaire.

Et puis, tout s'est emballé sans trop vraiment comprendre pourquoi. Hellocoton m'a propulsée à plusieurs reprises dans le Top et j'ai vu mon nombre d'abonnées augmenter de jours en jours. Quand j'ai atteint le nombre 100, j'ai failli sortir le Champomy et danser la zumba. D-Lab a été la 1ère marque à me faire confiance et à m'envoyer un produit, comme ça, gratis. Un moment marquant pour moi (oui c'est con mais ça fait tout drôle en fait).

Et puis... Et puis... Je ne vais pas te refaire tout l'historique du blog mais il s'en est passé des choses pour Beauty & Gibberish en 365 jours. J'ai publié 315 articles. J'ai lu et répondu à près de 6000 commentaires (presque tous adorables... hum). Bref, j'ai commencé dans mon coin en attendant peu de choses en retour et quand je vois où j'en suis aujourd'hui, oui, j'ai envie de dire que je suis fière.

Je me dis que j'ai toujours été sincère avec vous mes lectrices. J'essaye de vous renseigner au mieux, de vous répondre au plus vite et de vous proposer des articles divers et variés. J'essaye de ne pas vous assommer. J'essaye de vous faire rire aussi (j'adore cela même). J'essaye de vous démontrer par a plus b que je suis une fille quelconque, banale, pas donneuse de leçons pour un sou et loin d'être pro dans ce qu'elle fait (j'ai une liste de ratages longue comme mes 2 bras), mais qui est néanmoins passionnée par l'écriture et les cosmétiques. Je fais des erreurs, je raconte parfois des bêtises, j'ai parfois envie de tout envoyer balader. J'ai même pleuré quelques fois (la dingo, c'est moi !)...

La vie de blogueuse est une expérience tellement particulière qu'on ne peut pas se l'imaginer à moins de la vivre.

En 365 jours, je me suis évertuée à faire évoluer Beauty & Gibberish dans le bon sens. Il n'y a qu'à regarder dans les archives pour se rendre compte que mes 1ers billets étaient vraiment pas terribles (et ne parlons pas des photos par pitié). Quand je regarde derrière moi, cela me donne le tournis alors que cela ne fait qu'une "pauvre" année que ce blog existe. Quand je regarde devant moi, je me dis que j'ai encore tout un tas de choses à partager. Je me dis aussi, et surtout, que l'envie et la passion sont plus que jamais présentes. J'espère que cela se ressent au travers de mes publications car à vrai dire, si je tiens ce blog à l'heure actuelle, c'est aussi pour vous.

Alors voilà, nous sommes finalement tombées dans les niaiseries (c'était inévitable). Aujourd'hui, BG (pour les intimes) fête sa 1ère année d'existence. 1 an, et ce n'est que le début d'une belle aventure. Je l'espère du plus profond de mon coeur.


PS : Bon, et puis comme je suis une blogueuse attentionnée, sachez qu'un concours pour fêter cet évènement comme il se doit est prévu. Il se déroulera très bientôt sur le blog... Je n'en dis pas plus pour le moment.

PS2 : J'ai également une grosse pensée pour Aya et son blog Shabondy qui souffle également sa 1ère bougie aujourd'hui. Allez lui souhaiter un joyeux bloganniversaire, c'est une fille extra.


7 août 2012

Sophistiqué et Passionné de Lush : Yes, I am !

Tu vas finir par le savoir. Quand j'ai un truc en tête, impossible de me le sortir. Alors quand j'ai découvert le maquillage Lush avec Emotional Brilliance et (surtout) quand j'ai su qu'une nouvelle boutique Lush avait ouvert ses portes à grosso modo 1 heure de route de chez moi (Orléans), je me suis dit qu'un craquage allait être inévitable et imminent. Je t'avais parlé de tout ça ici et, bien sûr, je n'ai pas pu attendre bien longtemps avant d'aller "lusher". Je me suis donc rendue à la boutique orléanaise, ai fait la rencontre des 2 gentilles vendeuses et, ni une ni deux, ai embarqué 2 petites fioles de maquillage. 


Malheureusement (et sauf erreur de ma part), toutes les références n'étaient pas disponibles. Mais j'ai quand-même réussi à trouver mon bonheur en craquant pour le fard à paupières Sophistiqué et le rouge à lèvres Passionné. En revanche, je n'ai pas pris d'eyeliner car je n'aime pas les embouts pinceau. C'est donc toute ravie que je suis rentrée avec mon petit sac Lush, m'attendant à tout et n'importe-quoi avec ces nouveaux produits.

Et bien quelle bonne surprise !

6 août 2012

Le vernis Frutti Petutie de Sally Hansen : Opi et Essie ont du souci à se faire...

Sally Hansen est une marque de vernis et de soins pour les ongles que je ne connaissais pas jusqu'à ce qu'elle débarque chez Sephora il y a quelques mois. Lors d'une de mes innombrables virées, je suis tombée sur le corner Sally Hansen et tous les vernis à ongles de la marque. Il faut dire que leurs jolies couleurs ont automatiquement attiré mon oeil. Néanmoins, pas au point de me faire craquer. Il a donc fallu attendre la MadBox de GlossyBox (voir l'article à ce sujet) pour que je teste mon 1er vernis Sally Hansen, le 340 Frutti Petutie.


Et c'est pour moi une très bonne surprise que ce vernis à ongles. Bon, déjà la couleur rose fruité me plaît énormément. Mais en plus, la qualité de la laque est au top.

4 août 2012

L'objet du désir #11 : le mascara Better Than False Lashes de Too Faced

C'est que ça commence à en faire des objets du désir. Aujourd'hui, 11ème édition de cette série de billets et c'est sans doute le produit qui m'obsède le plus depuis que je l'ai découvert. C'est bien simple, depuis que je l'ai vu, je ne pense qu'à lui (oui, tu as le droit de me traiter de folle). Mais de quoi s'agit-il ? Vive le mystère à 2 balles puisque la réponse est dans le titre de l'article. Il s'agit du nouveau mascara de chez Too Faced, le Better Than False Lashes (Nylon Lash Extension System - vive le nom à rallonge).


C'est bien simple, depuis que Laura nous a fait une démonstration de la chose, j'en reste sans voix, bouche bée. C'est un petit peu le mascara de l'impossible qui fait ce dont on a toutes rêvé : des cils de folie, longs, volumineux et biens noirs.

3 août 2012

Viva la vida avec l'Eau de Toilette Viva La Juicy La Fleur de Juicy Couture

Non, je ne te parlerai pas de Chris Martin et ses comparses de Coldplay (d'ailleurs je n'aime pas le morceau "Viva la vida", le single du groupe que je déteste par-dessus tout), mais - revenons à nos moutons - d'une eau de toilette qui sera en vente en septembre 2012 mais que j'ai eu le privilège de recevoir il y a quelques jours.

Je pense que tout le monde connaît Viva La Juicy, l'Eau de Parfum de Juicy Couture que l'on a vu à peu près dans tous les magazines féminins et sur lequel un grand nombre d'entre nous a flashé en voyant son flacon girly et plutôt ostentatoire, pampilles et cabochon diamant à l'appui. J'avais eu l'occasion de sentir la fragrance de ce parfum et j'avais bien aimé. Le seul petit bémol, je le trouvais un peu trop fort et limite entêtant.


Et bien à ma grande joie, Juicy Couture sort en septembre prochain une version Eau de Toilette de Viva La Juicy qui se nomme Viva La Juicy La Fleur. Et là, bim, c'est un bien joli coup de coeur sucré qui parle à la nana de 26 ans que je suis.

2 août 2012

Beautiful hands & nails

Alors que je m'en fichais comme de l'an 40 il y a 2 ans de cela, aujourd'hui je fais plutôt attention à l'état de mes mains (et de mes ongles). D'une parce-que je suis devenue accro aux vernis à ongles, de deux parce-que je ne me vois pas te montrer des paluches d'homme préhistorique pour te vanter la beauté d'une Laque Couture Yves Saint Laurent.

Bien sûr, je suis loin d'être une pro de la manucure et d'ailleurs, il y a plein de choses que je ne fais pas (non, ne me frappe pas) telles que repousser mes cuticules, polir la surface des ongles, j'en passe et des meilleures... En fait, je fais en fonction de mes envies, de mes besoins et de ma volonté de flemmarde. Du coup, quand Monsieur BG se pose devant Transformers 3 et que je m'ennuie à mourir à côté (non mais c'est quoi le délire de faire des films qui durent 3h30 ?), je sors mon attirail et prends soin de mes mains et de mes ongles en direct du canapé (mon meilleur ami).


Voici les produits que j'utilise pour que mes mains et mes ongles restent présentables et en bonne santé. Je ne parlerai volontairement pas des outils tels que ciseaux et limes à ongles que j'utilise, ni des dissolvants d'ailleurs. Non, là on se focalise sur les anges gardiens de mes mimines et de mes manucures.

1 août 2012

A mes Ultra Glossy Stylo de Kiko, je leur dis bravo !

Pour te prouver à quel point je suis faible, je vais te raconter une petite histoire. Un beau jour, me levant à point d'heure, j'allume mon ordi et vais checker ma boîte mail. "Tiens, une newsletter Kiko !" me dis-je alors que j'ai l'esprit encore embrumé. J'ouvre le dit mail et là, plein de petits tubes de rouges à lèvres me sautent au visage : ce sont les nouveaux Ultra Glossy Stylo me dit Kiko. Ni une ni deux, je vais sur le site et fourre tout dans ma wishlist, moi l'accro du rouge à lèvres.

Quelques temps plus tard, alors que j'ai enfin des sous à dépenser, je m'empresse de retourner chez Kiko pour mettre tout dans mon panier. Et là, c'est le drame. Les 3/4 des produits sont indisponibles. Le temps passe et les Ultra Glossy Stylo sortent peu à peu de mon esprit. Jusqu'au jour où je reçois le texto d'une amie qui me dit qu'elle se trouve devant un Kiko. Mon coeur s'emballe. Le temps de lui donner une liste longue comme mon bras et, accessoirement, qu'elle rentre de vacances, je me retrouve aujourd'hui avec 3 de ces Ultra Glossy Stylo.


J'ai, pour le moment (et pour tester la chose avant de faire un hypothétique carnage et craquer sur les 21 nuances) opté pour le 804 Pearly Watermelon, le 815 Rhododendron Pink et le 816 Pearly Hot Pink (de gauche à droite sur la photo).