Hello les Gibberishettes !

Un petit mot pour vous dire que je suis de retour très bientôt.
J'ai décidé de faire une petite pause "bloguesque" non préméditée ce mois de juillet.
Pas mal de rendez-vous médicaux (pour ne pas changer !) et nous sommes à nouveau dans les travaux à la maison (ce qui me change les idées pour le coup ;) !

Je reviens début août si tout se passe bien.
Je vous retrouverai alors avec la suite et fin de notre #ViceLipstickProject et plein d'autres chouettes choses.
En attendant, je vous donnerai des nouvelles sur les réseaux sociaux (Twitter et Instagram principalement) au cas où vous seriez en manque de mes âneries habituelles.
Enfin, en cas d'urgence, je reste en "sous-marin" sur le blog. Le traitement des mails et des commentaires sera un peu plus long que d'habitude mais je serai là en cas d'urgence.

À très vite (vous me manquez déjà) !

17 déc. 2012

Le jour où j'ai essayé ma 1ère robe de mariée

Cela faisait un bout de temps que je ne t'avais pas donné de nouvelles concernant tout ce qu'il se passe dans mon monde merveilleux (ou pas) de future mariée. Depuis le mois d'octobre, je t'ai fichu la paix avec ça alors que de mon côté, les choses avancent petit à petit, mais pas aussi vite que je l’espérerais. Quand je vois que nous sommes déjà fin décembre, je me rends compte que les mois défilent à toute berzingue et je me demande comment tout pourra être prêt pour le jour J. J'ai l'estomac qui fait des bonds quand je me mets à lister "les trucs qu'on aurait dû faire mais qu'on n'a pas encore fait, mais qu'on va faire... si si, on va les faire. Zeeeennnn..." (ces fameuses nuits où je me tourne et me retourne dans mon lit parce-que je suis tellement angoissée que le sommeil me fuit).

Je relativise. Je me dis que j'ai encore 9 mois devant moi (oui, oui, c'est moi la folle qui stresse alors qu'il reste encore 9 mois). Mais vraiment, dans mon esprit, 9 mois, c'est vraiment trop court. Après avoir trouvé le domaine et le traiteur, fixé l'horaire de la mairie et de l'église ("Haaaa-lle-lu-jah !") je me suis enfin attaqué à... roulement de tambour... la robe. The wedding dress. La robe de mariée quoi. Celle qui en fait rêver certaines. La même qui en fait cauchemarder d'autres. Je ne sais plus trop dans quelle catégorie je me situe. Autant il y a 3 mois, je m'amusais à dévorer sites web et magazines de mariage pour baver sur les modèles (en témoigne ce billet que j'avais rédigé à ce sujet) ; autant j'ai très vite viré en mode psycho, me disant que les essayages allaient finalement être... affreux et insurmontables (n'ayons pas peur des mots).


Alors que j'étais du genre à vouloir débarquer dans les boutiques de robes de mariée dès la demande en mariage, je me suis retrouvée à repousser la chose pour des raisons que j'ignore encore. Sans doute la peur de voir que rien ne me va avec ma morphologie de gamine de 14 ans (et le petit 85B qui va avec). L'angoisse de la désillusion face aux modèles de robes proposés pas du tout dans mes goûts (ou dans ma fourchette de prix). C'est fin novembre que j'ai finalement réussi à me donner un petit coup de pied au derche en me pointant dans une petite boutique non loin de chez moi, sans rendez-vous (avec un peu de chance, on me renverrait chez moi en me disant : "Pas de rendez-vous, pas d'essayages mademoiselle !"), totalement légèrement flippée. "Glourps !".

Ça peut paraître totalement con mais, dès que je suis entrée dans la boutique (la bouche sèche, les aisselles transpirantes - miam !, blanche comme un cachet, au bord de la tachycardie), j'ai re-réalisé que j'allais me marier pour de vrai. Ça rigolait plus. Heureusement, j'ai un peu triché et Monsieur BG était à mes côtés (le truc selon lequel le marié ne doit pas voir la robe de sa future avant le mariage, ça me passe un peu au-dessus, surtout quand je n'ai pas du tout envie d'aller essayer des robes seule, hum).

Fort heureusement, ce jour-là, nous étions seuls dans la boutique. Le climat était donc apaisant et j'ai réussi à faire baisser la pression au fil de la discussion avec la vendeuse, lui expliquant mes goûts ("De la denteeeeeeelle ! Pas de robe de princesse, pas de meringue, pas de blanc, pas de satin, pas de bustier - de préférence en tout cas... Coucou, je suis la chiante de service"). Après avoir patiemment supporté écouté mon monologue, vient le moment où la madame me dit : "D'accord. Et bien on va essayer quelques modèles alors !". Oui, enfin, en l'occurrence, c'est moi qui vais me retrouver à poil dans la cabine sur mes talons de 12 (parce-que oui, j'ai déjà les chaussures avant la robe, logique), pas toi madame. "Re-Glourps !"

Je rentre donc dans la cabine avec la madame des robes. Elle en a dégoté une qui a l'air superbe sur son cintre. Je lui demande - attention, question conne - : "Euh... j'enlève tout ?". "Ben non ma fille, tu gardes ton jean si tu veux !" aurait-elle pu me répondre. Ou encore "Euh, ben garde ta culotte quand-même, c'est pas la fête du slip non plus." Quelle cruche ! Me rendant compte de la bêtise de ma question, je me déshabille. Je me retrouve en "slibou" (oui, c'est le petit nom que je donne à mes culottes) et en soutien-gorge bandeau perchée sur mes escarpins. Une situation assez... comment dire... spéciale.

Vient le moment où la madame m'explique comment on passe une robe de mariée. Ben non, on n'enfile pas une robe de mariée comme une robe classique. "Levez bien les bras !" qu'elle me dit. J'ai envie de lui répondre : "Vous êtes vraiment sûre de le vouloir ?" (référence à un détail cité dans la 26ème ligne de l'article). Au lieu de ça, je m'exécute et me voilà enfouie dans une masse de tissu. Je parviens à trouver la sortie et je sens l'émotion monter au moment où je réalise que je porte sur moi une robe de mariée (que ce soit la bonne ou pas, on s'en fiche dans ces cas-là, crois-moi). Le temps que la madame des robes mette des pinces pour ajuster le bazar, toutes mes appréhensions s'envolent. Je suis sur une autre planète.

Je sors de la cabine, Monsieur BG me regarde d'une façon étrange. Il trouve ça moche ? Il a envie d'aller aux toilettes ? Il vient d'apprendre que Zlatan Ibrahimovic s'était cassé les 2 jambes ? Ah ben non, il a tout simplement l'air d'être ému. Je monte sur l'estrade et me regarde pour la 1ère fois dans un miroir. "Ah ouais, quand-même !".

Comment décrire la 1ère impression que cela m'a fait de me voir, pour la 1ère fois de ma vie, en mariée ? C'est assez indescriptible. Je suis de nature émotive, et bien que la robe en question ne soit pas la bonne, j'avais le coeur qui battait la chamade, me demandant si c'était bien moi que je voyais dans le miroir. Ben oui, les robes de mariée, je les ai toujours vues sur les autres. Sur moi, c'est différent. Je crois bien m'être dit que j'étais jolie (chose rare pour être soulignée). Je me suis vue à la cérémonie (et j'ai ainsi pu goûter à une infime quantité de stress mêlé d'excitation, ceux-là même qui m'envahiront le Grand Jour). Bref, j'ai été silencieuse pendant au moins 2 bonnes minutes, à me regarder sous toutes les coutures face au miroir. J'ai d'ailleurs failli me vautrer lamentablement de l'estrade en voulant me regarder de dos, mais ça, faut pas le dire.

Fin de la rêverie. Parce-que le but des essayages, ce n'est pas de se faire une psychanalyse façon j'apprends à me regarder dans le miroir comme dans Belle Toute Nue, je dis à la madame des robes que le modèle est vraiment joli (d'ailleurs, il faisait partie de mes favoris) mais qu'il faut que j'en essaye d'autres, évidemment. Retour dans la cabine. Je suis complètement détendue et à chaque nouvelle robe passée, je trépigne d'impatience avant de me regarder dans le miroir.

Ce jour-là, j'ai dû essayer 5 ou 6 modèles en tout. Je suis repartie avec un coup de coeur en tête (et quelques photos aussi). Mais plus que cela, j'ai vaincu l'angoisse des essayages (non, je n'ai pas l'air ridicule en mariée ; oui, il y a des robes pour ma morphologie). Ça tombe bien, parce-que quelque-chose me dit que ce n'est que le début d'une aventure. Après être retournée dans la boutique ce weekend pour essayer d'autres modèles et réessayer la robe sur laquelle j'avais flashé, le doute s'est installé. Il faut que j'aille voir ailleurs... pour peut-être mieux y revenir. Prochains rendez-vous en janvier, donc. Ça promet !


45 commentaires

  1. hâte de lire la suite de tes aventures alors!

    RépondreSupprimer
  2. c'est marrant, moi quand chéri m'a demandé, la robe de mariée, c'est la première chose que j'ai voulu faire ^^. Mais je confirme ça fait bizarre, et tu verras, ça fera encore plus bizarre quand tu trouveras la bonne et que tu te verras dedans en te disant "c'est sûr c'est celle-ci !".
    Mon chéri est venu avec moi pour les premiers essayages, histoire de voir aussi ce qu'il aimait ou pas, mais le choix définitif, c'était sans lui et donc c'est la surprise.
    Ma robe est à la boutique et j'y retourne en Janvier. Vous c'est dans 6 mois, mais je suis un peu comme toi, devant un océan de trucs à faire et sans plus savoir par quel bout les prendre, j'angoisse un peu (beaucoup !)
    En tout cas je te souhaite que du bonheur ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi d'ailleurs ! Quand la demande a été faite, je n'avais qu'une envie, c'était de trouver ma robe. J'ai acheté des tonnes de magazines et repéré plein de modèles en peu de temps. Et puis, je ne sais pas pourquoi, j'ai commencé à angoisser à ce sujet, jusqu'à me mettre une pression d'enfer. Du coup, j'ai repoussé les essayages, par peur d'être déçue ou je ne sais quoi. ;) Je te rassure, j'angoisse déjà pas mal quand je pense à tout ce qu'il reste à faire. Alors je n'ose pas imaginer dans quel état je serai 6 mois avant le mariage... Courage... et profite aussi ! :)

      Supprimer
  3. Je ne suis pas fan de mariage & ça ne me fait pas rêver pour l'instant ; mais je dois avouer tes petites aventures, à toi,de future mariée m'enchantent & j'adore que tu nous raconte tout ça ! Ça te va tellement bien !

    RépondreSupprimer
  4. Paintpastelprincesse17 décembre 2012 à 14:43

    Awwww, tu es trop chou!! j'espère qu'on pourra découvrir ton choix final ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je l'espère aussi. Mais pas avant le mariage dans tous les cas. Va falloir être patiente. En revanche, dès que la robe est trouvée et achetée, je pense que je ferai un petit article à ce sujet (avec quelques indices tout de même). Je ne pourrai pas me retenir. ;)

      Supprimer
  5. J'étais toute émoustillée en listant ton article ! A la la un rêve qui se réalise Lucie ! En tout cas je me réjoui de lire plus d'article à ce sujet, ça me fait complètement rêvé !

    Gros bisous et pas de stress en efft, tu as encore 9 mois devant toi ! :)

    RépondreSupprimer
  6. Il est très touchant cet article! Même si je ne suis pas (du tout) sur le point de me marier, ce que tu décris j'ai l'impression que c'est ce que je ressentirai, j'adore, et j'ai hâte de lire la suite! Bonne chasse à "the robe"!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai adoré lire cet article et j'espère qu'un jour moi aussi je partirais à la chasse de la robe parfaite :)

    RépondreSupprimer
  8. Je suis émue pour toi!
    Je suis contente que tu sois passée au dessus de ton angoisse de la wedding dress, j'ai hâte d'en arriver là moi aussi <3 Mais chaque chose en son temps, je n'en suis encore qu'au zieutage de robes de mariées dans les bouquins :p
    Mais il est un point qui me stresse d'avance, alors je me demandais si tu pouvais m'éclairer ? :3
    Je crois que je te ferais sérieusement concurrence en terme de morphologie de gamine de 14 ans, alors dis moi: Quelles sont les robes qui nous mettent en valeur, nous les gringalettes ? ^o^

    Bonne continuation :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, tu me poses une colle ! Moi qui avais plein d'idées préconçues en tête (pas de bustier etc...), je dois reconnaître que c'est plus compliqué que ça. Une forme de décolleté peut tout changer par exemple. Pour avoir essayé une 10aine de modèles différents en tout, je trouve que quand on est mince, une jolie robe près du corps sans chichis, c'est très joli. Être écrasée sous une masse de tissu quand on ne pèse pas bien lourd, je trouve que cela fait bizarre. Mais après, tout est affaire de goût. Plein de paramètres entrent en jeu. ;)

      Supprimer
  9. Trop hâte de lire la suite ;) .....

    RépondreSupprimer
  10. Ah ça me rappelle quelque chose!! "levez bien les bras, comme si vous alliez plonger...".
    Tout pareil sans rdv (j'avais des copines qui avaient réservé des semaines à l'avance dans certains endroits...moi j'ai tenté à l'arrache!)
    Le pire c'est que pour moi c'était un Monsieur genre Vieux couturier ("bon alors je tourne la tête hien")...sur le coup ça fait bizarre!
    Mais bon après lui avoir dit: "ok je prends celle là mais vous la remontez jusqu'ici, vous m'enlevez la bretelle moche du bustier, et vous me rajoutez un voile d'épaisseur sur la cape...", ça allait beaucoup mieux!
    Tout ça pour dire qu'on a le droit d'être un peu chieuse pour notre mariage...sans être non plus des Bridezillas!
    Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite! Et Felicitations!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est tout à fait ça ! Genre on plonge dans la robe. ;) Oui, on a le droit d'être exigeantes pour ce genre de choses. Je m'impose (ce qui n'est pourtant pas dans mes habitudes) sans pour autant être trop chiante (enfin, je crois). :)

      Supprimer
  11. Coucou Lucie !! comme je me retrouve dans ton article :) je suis allée faire mes essayages le 17 novembre dernier et après la 2ème boutique (oui j'ai enchaîné les rdv) j'ai trouvé mon graal :) il est vrai que ça fait tellement bizarre de se voir en robe de mariée, j'étais avec ma maman et ma grand-maman et elles étaient toutes émues !!!on se sent vraiment "femme", difficile à expliquer et également pour moi la prise de conscience : "purée je vais vraiment me marier dans 7 mois !!!" je vais faire les premières retouches en janvier, j'ai hâte !! plus qu'à trouver les chaussures maintenant ... bisous et bonne chance pour la suite de tes essayages !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais on a du les faire à peu près en même temps du coup ! ;) Dis donc, tu as été vite n'empêche. Moi aussi j'ai eu un coup de coeur, comme je le dis dans l'article, mais depuis je me pose plein de questions (à cause de mon entourage aussi) : et si je ne trouvais pas mieux ailleurs ? Alors avant de confirmer mon choix, je fais durer le plaisir des essayages. J'imagine à quel point tu as hâte de réessayer ta robe une fois que les retouches seront faites. Et oui, c'est vrai qu'on se sent "femme". Alors que j'ai une tête de gamine de 17 ans, ça fait tout bizarre. :)

      Supprimer
    2. pareil que toi, je ne me fais pas mon âge (26, bientôt 27 dans 2 mois) donc ça fait bizarre !! je ne pensais pas trouver ma robe si vite !! mais ça a vraiment été un coup de coeur, j'ai presque eu les larmes aux yeux quand je me tournais et retournais devant le miroir !! oui trop hâte de la remettre (en espérant que j'entre encore dedans après les orgies de bouffe de Noël haha). Si tu n'es pas sûre à 100 % c'est en effet mieux de regarder encore ailleurs, mais si tu as eu vraiment un coup de coeur, tu reviendras forcément sur cette robe-là :) si elle te plaît et si tu te sens bien dedans tu seras forcément rayonnante le jour J :) bisous et bonne journée !

      Supprimer
  12. J'ai adoré ton texte! vivement que tu nous raconte la suite,le mariage me fait rêver même si je n'est que 17 ans.. (comme beaucoup de fille de mon age je pense^^) Bisous!

    RépondreSupprimer
  13. Bravo Lucie, pour avoir réussi à passer ce cap si difficile!
    bah ouais, le plus dur, c'est de s'y mettre!
    je suis sûre que maintenant tu angoisses moins à l'idée d'essayer d'autres robes!
    N'ayant moi même "que" accompagné les copines qui se mariaient, je n'ai pas encore essayé, mais j'imagine bien l'angoisse (et si çà me va pas? Et si je suis moche? Oh mon dieu je transpiiiiiiiiiiiiiire!), bref, je jour J, je m'amuserai bien, je vois çà d'ici!
    en attendant, bonne recherche à toi,et bons essayages!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais ce que je me suis dit après mon 1er rendez-vous ? Une fille en robe de mariée ne peut pas être moche. Sérieusement, je trouve que ça embellit, d'une façon ou d'une autre. C'est un peu magique (bon, à condition que la robe ne soit pas un sac à patates quoi). Tu verras ! ;)

      Supprimer
  14. C'est très sympa de lire tes articles sur ton mariage, même si pour l'instant ce n'est pas dans mes projets (faudrait déjà avoir un mec pour y penser ne serait-ce que 3 secondes ;)) !
    Comme les autres, j'attends la suite :)

    RépondreSupprimer
  15. Oh là là c'est trop émouvant de lire tout ça ! Merci de nous le faire partager !
    Le fait que Monsieur BG t'accompagne, c'est bien, il peut donner son avis, dire en gros ce qu'il aime ou non (je pense que je ferais pareil, si chéri veut bien sûr) mais je pense que pour le choix final je voudrais que ça reste une surprise (j'y crois pas trop non plus au côté "ça porte malheur" ^^)
    Vu que tu as trouvé ton traiteur, tu connais déjà le menu de ton mariage alors ? :D
    C'est dingue, moi je ne saurais même pas par où commencer 0_o Le menu ? Les invités ? La date ? Le lieu ? Comment tu fais pour définir tes priorités ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, pour le choix final, Monsieur BG ne sera pas là, sauf si pour une raison ou pour une autre je me retrouve seule (et je trouve cela triste d'aller dans une boutique de robes de mariée seule...). Pour le menu, non, on n'est pas encore fixé entre tel ou tel plat parce-qu'on va avoir droit aux dégustations. J'ai hâte ! Pour définir les priorités, j'ai trouvé de chouettes rétroplannings dans des magazines ou sur des blogs de mariage qui permettent de s'organiser un minimum. Il est logique que ce qui presse le plus c'est de réserver la salle/domaine et le traiteur puis la mairie/église. ;) Après ça coule plutôt de source (sauf si on commence à paniquer, ce qui est un peu mon cas ces temps-ci). ;)

      Supprimer
    2. Ok, merci pour ta réponse :)

      Supprimer
  16. Oh la la la, mais que d'aventures !
    Dommage qu'on ai pas déjà les photos .. Ceci dit c'est un peu perso je l'avoue ^^
    Hâte de savoir la suite de tes aventures de future mariée !! Bon courageeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !!!!!!!!!! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben oui, les photos, je les garde bien au chaud, en tout cas pour le moment. ;)

      Supprimer
  17. Moi aussi je suis allé chosir ma robe avec mon mari. Il est de très bon conseil. Quand à tes exigences pour ta robe, j'ai été pareil. Je me souviens être allez dans une grande enseigne de mariage et j'explique à la dame que je veux quelque chose de pas commun et surtout pas de blanc. Elle me dit : je vois ce que vous voulez dire et là,elle me ramène une robe blanche des plus classiques. Je lui répond : c'est blanc. Non mademoiselle,c'est ivoire. Du pareil au même pour moi.
    Au final,je suis allé chez Elsa Gary et j'ai eu robe coloré et personnalisé à mon goût.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, par contre moi quand je dis que je ne veux pas de blanc, c'est parce-que je veux de l'ivoire. ;) Mais c'est vrai que la différence entre les 2 est vraiment subtile. Enfin, pour toi qui ne voulait ni de blanc, ni d'ivoire, la vendeuse n'a pas vraiment été futée sur le coup. Heureusement que tu as trouvé TA robe chez Elsa Gary par après. :)

      Supprimer
  18. Rolala ça va être long d'attendre la suite jusqu'à Janvier :D
    C'est vrai que quand la question ne se pose pas, on ne s'imagine pas l'émotion que ça doit être, rien que l'essayage de robes !
    Moi aussi qui suis de nature émotive, je pense que ça sera quelque chose ce jour là (enfin, si je me marie un jour bien sur ^^) :)

    Hâte d'en savoir plus en tout cas ! Et juste une petite question, c'est toi de dos sur la photo ? Si oui, alors très jolie chute de reins ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée de casser le mythe, mais non, ce n'est pas moi sur la photo ha ha ! J'aurais bien aimé... ;)

      Supprimer
  19. C'est beaucoup de stress, mais ne t'inquiètes pas tu vas trouver la robe de tes rêves et ce sera magique :)

    RépondreSupprimer
  20. Coucou,

    j'ai beaucoup aimé ton article :) ma soeur s'est mariée cet été et j'étais témouine comme on disait donc j'ai eu le rôle d'assistante robe de mariée (entre autre) et même si je ne peux surement pas me mettre à ta place, je retrouve très vite le ressenti de ma soeur et ce côté ému que j'ai eu en la voyant la première fois dans une robe.
    Je ne rêve pas du tout d'un grand mariage mais j'avoue que malgré tout la robe de mariée aura une bonne place (mais pareil, pas bustier, pas meringue, etc...) contrairement à ma 2ème soeur qui s'est mariée en robe de cocktail mi longue et noire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, je ne rêve pas du grand mariage avec je ne sais combien d'invités. Du coup, je ne veux pas de la robe de princesse (qui ne colle d'ailleurs pas à ma personnalité je trouve). En revanche, je veux néanmoins une belle robe bien travaillée. C'est un caprice que l'on ne fait qu'une fois dans sa vie (en théorie). :)

      Supprimer
  21. J'ai été parcourue de frissons pendant toute la lecture de ton article... :)

    RépondreSupprimer
  22. Oh il est vraiment émouvant cet article! Ta plume nous fait ressentir toutes tes impressions, tes émotions c'est un petit bijoux.
    J'éspère que tu trouvera ton bonheur :)

    Mille bisous d'encouragement dans ta quête de LA robe <3

    Leslie_

    RépondreSupprimer
  23. Très bel article :) hâte de connaître la suite en janvier...
    Bonne chance pour trouver LA robe de tes rêves!!!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  24. Je me marie le 31 aout 2013. je suis un peu comme toi la tête dans les préparatifs.. J'ai choisi ma robe récemment. Au moment où j'ai mis le voile, ma soeur et ma meilleure amie se sont mis à pleurer. Franchement avoir la tenue complète ça fait quelque chose...
    Hâte de la porter le Jour J !

    RépondreSupprimer
  25. Ton article me fait beaucoup rire, à moi qui aie le même âge que toi, qui me marie juste 3 mois avant toi , qui mesure un petit mètre 60 et voulais tout sauf un bustier ou une meringue ! ;)

    J'attends toujours tes articles mariage avec impatience non seulement parce qu'ils sont très bien écrits, mais en plus parce que je m'y retrouve beaucoup.

    Bonne chance dans la suite de tes recherches ! Tu verras, c'est une longue aventure...Même une fois trouvée, même avec un coup de coeur, même après l'avoir montrée à 50 personnes qui t'assurent ( par lassitude certainement) que OUI, bordel, promis, elle est magnifique... tu n'es pas à l'abri des en-fait-je-ne-suis-plus-sure-bouhhh-et-si-je-la-revendais-je-crois-qu elle-me-fait-des-grosses-fesses . ( Comment ça c'est ce qui m'arrive ? ;)

    Ptit conseil : même si les budgets sont démentiels, les essayages chez Delphine Manivet sont fous ne serait ce que pour trouver de bonnes idées, être accueillie comme une princesse et repérer de jolis modèles en fonction de notre morphologie !

    RépondreSupprimer
  26. oh la la, je découvre ton blog, j'ai tout lu :-)
    ce billet m'émotionne, et pour te faire rire un peu, voilà ce que j'ai vécu :-)
    1/ je mesure 1,50 m et fais un bon 95C/D donc disons qu'au niveau du choix de la robe de mariée je n'avais pas 36 solutions...
    2/ quand tu essaies une robe, elle n'est pas forcément disponible dans ta taille, donc c'est vachement déstabilisant de porter une robe 5 fois trop longue, maintenue fermée dans ton dos avec des épingles à linge (si si !!!!)
    3/ et les commentaires des vendeuses : "imaginez-la avec 30 cm de moins..." ben voyons !
    4/ moi on m'a "proposé" une robe style "empire" ceintrée sous la poitrine puis évasée dans le bas...mais comme je psychote sur mes avant-bras (j'ai des petits boutons...) on m'avait proposé aussi des gants qui montaient vachement haut...oh mon dieu !!!! on ne voyait quasiment q'un cm de peau sur mes bras...et j'avais l'air engoncée là-dedans.....
    bref ! ça n'a pas été une partie de plaisir...et puis finalement j'ai porté une robe de grossesse car je me suis mariée enceinte de 5mois 1/2...

    RépondreSupprimer
  27. Coucou!

    Je ne sais pas si c'est ton truc mais je t'informe quand même que tu as été taguée sur : http://beautemodeillustrations.blogspot.fr/2013/01/tag-beaute.html#more

    Bisous bisous et bonne continuation!

    RépondreSupprimer
  28. ^^ moi aussi j'ai "l'angoisse de l'essayage" comme tu dit... enfin je ne suis pas du tout sur le points de me marier hein mais je me dis que le jours ou ça arrivera j'aurais l'aire bien ridicule dans une robe blanche et longue qui va me grossir (à cause du blanc) et me raptissire (je suis très petite!!) et comme j'adore les bustier mais que je suis (presque) plate ça sera pas du gâteau de trouver une robe pour le jour j.... bref bon courage pour les préparatif ^^ bisous.

    RépondreSupprimer
  29. Hello! Juste un petit mot rapide pour vous dire que votre article s'est avéré être une bonne ressource pour la thématique qui m'intérese ces jours-ci. Merci.

    RépondreSupprimer
  30. trop miiiiignoooon! tu est magnifique ne pense jamais le contraire! ca a du etre super émouvant pour ton mari (ouioui, ton MARI!) ! je me surprend à imaginer ce moment là pour mon futur mariage imaginaire avec mon copain ( et j'espère l'homme de ma vie mais bon il faut pas trop voir en rose non plus de peur de tomber de haut) enfin bref! ta manière nature de raconter ca, tes magnifiques photos etc.. c'est très très touchant!

    RépondreSupprimer