7 nov. 2012

Pourquoi moi, Lucie, 26 ans, je ne pourrais jamais faire le "régime du miroir"*

*pour des raisons autres que mon narcissisme exacerbé

Tiens, un petit billet labellisé "Mauvaise langue" sur le blog, ça faisait belle lurette que ça n'était pas arrivé. Eh bien tiens, paf, après quelques jours d'abstinence "bloguesque", je me suis ragaillardie et j'ai envie (plus que jamais) de faire ma vilaine. Bon, pour de vrai, je suis une gentille vilaine ou une méchante gentille, comme tu préfères. Disons que parfois, il y a des petites choses qui me hérissent le poil (à part l'épilateur électrique) et j'ai envie d'en débattre avec toi, avec humour comme à mon habitude.

Figure-toi que j'ai récemment lu un article dans le dernier numéro de Glamour qui m'a quelque-peu laissée... euh... pantoise dirons-nous. Ça y cause du "mirror fasting", le "jeûne du miroir" en version française. "Gnéééé, c'est quoi ce bidule ?" me demanderas-tu. Le "régime du miroir" (rien que le mot "régime" me file des boutons), c'est une expérience qui a été tentée par une blogueuse américaine de 29 ans (je serais mauvaise langue, j'aurais ajouté : "Qui d'autres que les Américains pouvaient inventer ça ?", mais je ne l'ai pas fait hein, note-le bien !) ayant pour but d'éviter de se regarder dans un miroir pendant une durée déterminée, à savoir 1 an en l'espèce, pour "se reconnecter avec soi, booster sa confiance et accorder plus d'attention aux autres" (sic).


La madame en question, Kjerstin Gruys de son vrai nom, explique sur son blog le pourquoi du truc (en fait, j'apprends dans l'article de Glamour que la madame est une ancienne anorexique - encore de quoi prendre les anorexiques pour des folles, vive les clichés - qui ne pouvait plus se voir en peinture et qui passait son temps à se dénigrer), comment son "régime du miroir" s'est déroulé au quotidien et ce qu'elle en a tiré comme bénéfices (ou pas). J'avoue n'avoir jeté qu'un oeil rapide à son blog et je ne peux donc me permettre de juger la madame qui fait bien ce qu'elle veut avec son miroir après tout.

Non, là où mon cervelet a fait des bons, c'est quand j'ai découvert que d'autres nanas avaient tenté l'expérience histoire de voir ce que ça fait de ne pas se mater à tout bout de champ, en grosses narcissiques qu'elles sont à la base. Après tout, c'est vrai, ça peut être rigolo de ne pas se regarder dans un miroir pendant quelques jours. Moi ça m'est d'ailleurs arrivé, mais quand j'ai fait une dépression, c'est donc moins drôle. J'étais une grosse larve et rien que l'idée d'aller dans ma salle de bain me donnait envie de pleurer (Ouin !).

Bref, ne pas se regarder dans un miroir pour regagner confiance en soi, je ne pige pas trop. D'ailleurs, je trouve que ça pourrait presque avoir l'effet inverse.

Mise en situation.

Imaginons que je fais un "mirror fasting" pour le fun (je te rappelle que Pôle Emploi n'occupe guère mes journées, je n'ai que ça à faire après tout) pendant 2 ou 3 semaines... Voici les conséquences que cela pourrait avoir sur ma vie à moi :


Conséquence n°1 de mon "régime du miroir" Qui dit plus le droit de se regarder dans le miroir, dit plus le droit de regarder dans mes rétroviseurs (ah ben non, ce serait de la triche). A part me dévisser le cou pour mater les angles morts en bagnole, je suis quand-même hyper limitée. Je ne me donne pas moins de 3 jours pour écraser un pauvre cycliste ou un mioche sur un passage piéton. Gain pour la confiance en soi : - 50 points.


Conséquence n°2 de mon "régime du miroir" Qui dit plus le droit de se regarder dans le miroir, dit obligation d'éviter toute surface réfléchissante, vitre ou équivalent. En gros, si vous voyez une gogole qui fait des gestes étranges quand elle passe devant la vitrine d'une boutique (moi en l'occurrence), non, elle n'est pas atteinte de schizophrénie, elle fait simplement le "régime du miroir". Sauf que vu que personne ne connaît ce truc, elle passera à tous les coups pour une folle-dingo et des petits enfants ingrats se moqueront d'elle. Gain pour la confiance en soi : - 10 points.

Conséquence n°3 de mon "régime du miroir" Qui dit plus le droit de se regarder dans le miroir, dit plus le droit de se regarder tout court. Alors si par malheur je suis conviée à une soirée d'anniversaire où il y aura Roger et son appareil photo, je devrai le fuir ("Oh non, pas de photos ! Non, j'ai dit !"), au risque de passer pour la grosse relou de service. ("Roger, tu peux te les carrer là où je pense tes photos, je ne veux pas les voir.") A la fin de la soirée, tout le monde m'aura trouvée chiante, pas drôle et vraiment pas sympa. Je n'aurai donc plus d'amis. Gain pour la confiance en soi : - 40 points.


Conséquence n°4 de mon "régime du miroir" Qui dit plus le droit de se regarder dans le miroir, dit plus le droit de s'exploser deux ou trois boutons ou de se retirer 6 ou 7 points noirs qui trônent fièrement sur mon nez. En control freak que je suis, je vais devenir totalement cinglée. Je vais finir par me griffer le visage en dormant. Monsieur BG va me prendre pour une folle. Il va me forcer à aller chez le médecin. Je parlerai à ce dernier du "régime du miroir" pour me justifier. Il va me faire interner. J'aurai une camisole de force (et pour le coup, zéro miroir, youpi !). Gain pour la confiance en soi : - 50 points.


Conséquence n°5 de mon "régime du miroir" Qui dit plus le droit de se regarder dans le miroir, dit bannissement du miroir (oui, c'est logique) sous toutes ses formes. Chez le coiffeur quand on me demandera "Alors, ça vous plaît ?", je répondrai : "Je ne vois pas de quoi vous parlez madame." Quand une amie me dira, gênée aux entournures : "Lucie, je crois que tu as une crotte de nez qui sort de ta narine.", je répondrai, frustrée de ne pas pouvoir sortir mon miroir de poche : "Et toi, t'as vu ta tronche ?". De quoi virer sociopathe voire antisociale (tu perds ton sang-froid !). Gain pour la confiance en soi : - 25 points.


Conséquence n°6 de mon "régime du miroir" Qui dit plus le droit de se regarder dans le miroir, dit plus de cabines d'essayage, dit confiance aveugle en l'avis d'expert de Monsieur BG sur mes tenues vestimentaires. Non, vraiment, pas besoin d'aller plus loin, je crois que tu as compris. Gain pour la confiance en soi : - 15 points.


Conséquence n°7 de mon "régime du miroir" Qui dit plus le droit de se regarder dans le miroir, dit création d'une envie irrépressible de se regarder dans le miroir. Déjà que j'avais tendance à me regarder dans à peu près tout (même dans le reflet de mon verre) histoire de voir, par exemple, si mon rouge à lèvres n'a pas viré façon bouche de Joker, je ne te raconte pas le bordel dans ma tête : "Miroir, miroir, miroir, miroir, miroir, miroir, miroir, je-veux-un-MIROIR !!!" Pour le coup, je passerai définitivement pour une grosse narcissique qui se kiffe à l'extrême. "Où ça l'miroir ? Où ça ?" demande-t-elle la langue pendante. Gain pour la confiance en soi : - 10 points.


Conséquence n°8 de mon "régime du miroir" Qui dit plus le droit de se regarder dans le miroir, dit plus de maquillage. Bon, d'accord, je pourrais tricher en essayant de poser mon eyeliner et mon rouge à lèvres à l'aveuglette. Ça pourrait presque être drôle, surtout si j'ai prévu d'aller chez Sepho pour m'acheter le dernier vernis Dior juste après. La Sephorette prendrait alors pitié de moi et essayerait plutôt de me refourguer ses flacons de démaquillants biphasés à la place (je les soupçonne d'avoir des actions sur ces machins). Gain pour la confiance en soi : - 30 points.


Conséquence n°9 de mon "régime du miroir" D'ailleurs, qui dit plus de miroir et de maquillage, dit plus de Beauty & Gibberish. A moins que je ne te montre l'absence de rendu du dernier rouge à lèvres Lancôme sur mes lèvres ou la beauté de la dernière palette Guerlain dans sa boîte en imaginant ce que cela pourrait donner sur mes yeux. Tout un concept quoi. Mais j'ai comme l'impression qu'à ce train là, je n'aurai plus beaucoup de lectrices. Gain pour la confiance en soi : - 45 points.


Conséquence n°10 de mon "régime du miroir" Enfin, qui dit plus le droit de se regarder dans le miroir, dit prise de conscience que le physique n'est pas le moteur essentiel qui fonde notre estime de soi (c'est beau ce que je dis, et surtout, ça ne veut un peu rien dire à la fois). Ben oui, on peut s'aimer pour des raisons autres que celles qui sont liées à notre apparence genre : "Je m'aime parce-que je suis". Sauf qu'à l'issue des 3 semaines de "jeûne du miroir", il ne faudra pas que je chiale si je me retrouve avec le mono-sourcil d'Emmanuel Chain (ou le sourcil Obispo, au choix), si j'ai un comédon géant à la place du pif, si mon visage a pris 10 ans dans la tronche ou si Monsieur BG m'a quittée parce-que j'étais devenue l'autre Lucie, l'australopithèque. Y a pas à dire, grâce à cette prise de conscience, je vais vivre en paix (plus de mariage à penser) et me kiffer un max (j'aime les poils). Gain pour la confiance en soi : - 100 points.


Non, vraiment, je crois que le "régime du miroir" n'est pas fait pour moi. Mais trêve de plaisanteries, tu en penses quoi toi de ce "mirror fasting" ? Serais-tu prête à tenter l'expérience pour regagner confiance en toi ou penses-tu au contraire qu'il ne s'agit là que d'une fuite face à sa propre image, façon "je cache la misère sous le tapis pour y revenir plus tard" ?

Moi je pense comme Kate Fox (un mix entre Kate Moss et Megan Fox... hum... ok, les pauses "bloguesques" sont vraiment mauvaises pour ma senté mentale), une anthropologue britannique citée dans Glamour : gare à l'effet pervers de l'expérience qui, au final, ne fait que nous focaliser encore davantage sur notre apparence en nous rappelant constamment d'éviter le miroir. Et j'ajouterai que, personnellement, je n'ai rien trouvé de mieux que de m'apprêter pour me redonner du baume au coeur dans les moments où j'ai le moral à zéro (c'est d'ailleurs un peu pour cela qu'est né ce blog - en savoir plus). Gain pour la confiance en soi : + 1000 points.


37 commentaires

  1. Très chouette article, très drôle et en même temps plein de bon sens :)

    RépondreSupprimer
  2. Euh.... C'est américain, tout est dit.
    Et pourquoi pas une petite thérapie plutôt ?! x)

    RépondreSupprimer
  3. Super article !

    Je suis complètement d'accord, le faite de s'apprêter et de se faire jolie ça nous donne confiance et c'est aussi avant tout un plaisir.. Ils sont fou ces américains! x)

    RépondreSupprimer
  4. Merci Lucie pour ce petit moment de rigolade !!!!
    Franchement , ces américains .....pffff !!!!

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cet article bien rigolo..quelle folie ce jeûne du miroir!

    RépondreSupprimer
  6. Alors oui à première ça peut paraître débile comme truc mais je comprends.

    D'ailleurs l'explication de ce régime miroir est dans l'histoire de la nana: ancienne anorexique.

    Anorexique un jour, anorexique toujours. Il y a toujours des restes dans cette maladie même quand on va mieux. Et l'un des restes les plus chiants c'est de se voir plus grosse qu'on est dans le miroir même si on sait pertinemment l'image qu'on voit est déformée par notre cerveau.

    Y a des jours comme ça où je me lève et j'ai l'impression d'avoir pris 10 kg par rapport à la veille, donc j'évite les miroirs de plein pieds pendant quelques jours le temps que mon "cerveau" se calme.

    Après je pense que voilà il ne faut pas non plus faire la grève totale de miroir, c'est un peu impossible d'ailleurs.

    Personnellement pour me "reconnecter" avec mon corps c'est la balance que j'ai supprimé, parce que peu importe mon poids il ne me conviendra jamais et 100g de plus par rapport à la veille suffirait à me gâcher ma journée.

    Ca fait des années que je ne me pèse plus et j'ai une relation nettement plus apaisée avec mon corps et mes formes féminines, même si je n'aime toujours pas mes hanches.

    RépondreSupprimer
  7. Je pense effectivement que c'est le genre de méthode que tu emploies lorsque tu n'as plus rien à perdre: ni amis, ni amour, ni confiance en toi-même. A partir du moment où tu as déjà ces choses-là, nulle raison d'annihiler les miroirs de ton univers ! Toutefois, ne pas passer la journée à ce reluquer, n'est parfois pas si mauvais et tant pis pour la brillance et le petit bouton qui pointe le bout de son nez sur ton propre nez, tu t'en occuperas une fois chez toi, paisiblement ! :P
    Pour finir, je dirais que l'excès est par définition mauvais, et cette abolition des miroirs durant un an ne fait pas exception ^^

    RépondreSupprimer
  8. Heum je suis de ton avis ! Puis se faire "belle" (maquillage, coiffure...) ça nous donne confiance en règle générale... La première chose à laquelle j'ai pensé en lisant ton article c'est : je me coiffe comment (même une simple queue de cheval) et si je veux me maquiller un peu !?! Je ne vois pas vraiment l'intérêt et je pense au contraire que ça pourrait devenir une obsession (je veux un miroir, je veux un miroir... comme tu l'as si bien dit aussi). Pour ma part je ne me regarde pas toutes les heures dans un miroir... mais quand même ! Je ne vois vraiment pas en quoi ça serait bénéfique ce genre de régime (d'ailleurs c'est même plus un régime c'est genre une privation ! A la rigueur, elle aurait du s'en tenir au fait de ne se regarder qu'une seule fois par jour voire deux...) Franchement ils ont de drôles d'idées et surtout rien d'autre à faire ! ^^ Et aussi elle ne doit pas conduire cette demoiselle ! Parce que même si on se regarde pas, dans les rétros on se voit quand même ! Bref j'ai beaucoup ri à la lecture de ton article :)

    RépondreSupprimer
  9. Je vote pour la thérapie de base!
    Moi rien que pour le non make-up, ça jouerait sur mon moral en -200!
    Sont fous ces ricains...
    (sinon je compatis pour le pôle-emploi, idem pour moi!)

    RépondreSupprimer
  10. Euh non, moi, pas de régime du miroir ne serait-ce que pour la conséquence numéro 8. Pas de maquillage = les gens dans la rue qui se mettent à courir en hurlant parce qu'ils croient que Godzilla arrive. Gain pour la confiance en soi: -500.

    RépondreSupprimer
  11. Tu m'as bien fais rire xD
    J'avais également lu cet article dans Glamour et j'avais aussi été intriguée. D'abord intéressée par le concept puis choquée par sa longueur! Je trouve qu'on ne doit pas accorder trop d'importance à l'image mais que l'image a quand même une importance dans la societé qu'on le veuille ou non, puis si on se sent jolie, on se sent mieux, et comment on peut se sentir jolie si on ne se voit pas? C'est vrai qu'il me suffit de me regarder dans les yeux de mon Fox pour me sentir belle, mais ce n'est pas lui qui va me dire si mon rouge à lèvres est bien mis, si j'ai un bouton, un poil,...
    Je trouve qu'il ne faut pas abuser et se regarder sans arrêt dans le miroir mais qu'il ne faut pas passer à l'autre extrême non plus, les deux sont malsains! Je dirais juste de moins se regarder, de ne pas penser sans cesse "Faut que je me vois", "Alors comment je suis?", ni "Faut surtout pas que je me regarde", il faut faire comme on le sent aussi. J'avoue que depusi que je me regarde moins je me sens mieux. Pas seulement parce que je me regarde moins mais aussi parce que je me regarde mieux. Je t'explique : Avant je collais ma tête au miroir pour m'observer et bien sûr je me trouvais plein de défauts xD
    Ton article est très intéressant en tout cas =D

    RépondreSupprimer
  12. La morale de cet article me plaît bien :D

    Ca serait juste impossible pour moi en tout cas, déjà car j'ai un métier où il faut être plus que présentable face au client puis aussi comme tu le dis car cela met du baume au coeur de se faire jolie.
    Puis à vrai dire je ne vois pas l'intérêt de ce "mirror fasting", je pense qu'il y a bien d'autres méthodes pour accorder plus d'importance aux autres et booster notre confiance ... :)

    RépondreSupprimer
  13. il est nécessaire d’utilisé les produits de beauté comme le fond de teint ou il y a plusieurs femmes ne savent j’aimais comment choisir ses produits. Je vous invite à consultez cette article http://www.glamissime.net/beaute/comment-choisir-son-fond-de-teint/

    RépondreSupprimer
  14. j'ai hurlé de rire au fur et à mesure que je lisais, en effet faut être américaine pour penser à ça !!!!!
    perso je ne pourrais jamais me passer de miroir, ne fut-ce que pour me coiffer j'ai besoin, pas question de sortir avec les cheveux dans tous les sens
    en tous les cas j'ai bien rigolé, meme si ça fait un tantinet réfléchir ... bisous !!

    RépondreSupprimer
  15. Ton article est vraiment très bien construit j'adore ! http://beautyblossomgirl.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  16. J'avoue que la première chose à laquelle j'ai pensé, c'est l'épilation des sourcils. Donc clairement, je ne tenterais jamais l'expérience.

    Je comprends les raisons qui peuvent pousser quelqu'un à faire ça, mais il faut vraiment hair son physique très fort pour en arriver là.

    Il y'a quelques années j'ai eu une période ou j'évitais soigneusement les miroirs lorsque je n'avais plus de vêtements. La cause : un exzema - je ne sais jamais écrire ce mot, parce que j'ai bossé dans la dermato au Chili et du coup je confond le mot espagnol et français, désolée - qui me prenait tout le corps des mollets aux bras. Je fondais en larmes si je voyais l'étendue des dégats, alors je ne regardais plus. Par contre habillée je le faisais, évidement !

    RépondreSupprimer
  17. et comme j'ai beaucoup aimé ton article, je l'ai sélectionné pour ma blogo-revue de la semaine :)

    RépondreSupprimer
  18. Oh la la j'en pleure encore de rire, ta façon de raconter c'est juste super Merci tu as égayé ma journée

    RépondreSupprimer
  19. Oh la la j'en pleure encore de rire, ta façon de raconter c'est juste super Merci tu as égayé ma journée

    RépondreSupprimer
  20. Ton article est juste à mourir de rire!!
    C'est pas mon truc moi ce régime!!

    RépondreSupprimer
  21. Article plein de mordant, c'est tres agreable à lire.
    J'ai essayé d'imaginer ma journée sans miroir,elle finirait bien vite sous ma couette, et pourtant, je ne suis pas monomaniaque de moi meme ni spécialement du genre à beaucoup me maquiller. Je ne sais pas comment on pourrait vivre sans.

    RépondreSupprimer
  22. J'ai aussi vu cet article dans Glamour et me suis dit direct, "donc quand on se lave les dents on peut pas vérifier qu'on en a pas partout autour de la bouche ?!" chose moyennement glam ! mais aussi " on vérifie comment qu'on est coiffé, présentable ? en gros cette personne devait être enfermée h24 pour n'avaoir rien d'autre à faire qu'un régime de ce genre ... bref tu m'as bien fait rire avec ton article

    RépondreSupprimer
  23. Tu viens de me donner une idée d'article...

    RépondreSupprimer
  24. Ton article est génial !!
    Je suis entièrement d'accord avec toi, c'est un peu du n'importe quoi ce truc...

    RépondreSupprimer
  25. J'adore ! J'ai beaucoup beaucoup rigolé !! Tu nous avais manqué !!!

    RépondreSupprimer
  26. Tu m'as bien fait rire, et tu résumés si bien la débilité du truc! Moi quand je me regarde plus, ça arrive encore, franch'ent c'est quand je vais pas bien.... Alors un an à ce régime, ben je sais même pas si j'en sortirais saine!

    RépondreSupprimer
  27. Lol j'adore ton article, bien sympathique et en toute franchise :D

    RépondreSupprimer
  28. Quel bonheur de commencer la journée avec un article aussi drôle !! (oui j'avoue j'ai ouvert le blog en premier ...ok juste après mes mails pro...) J'étais à peine réveillée et là tu m'as donné la patate ! Merci pour ce moment bien rigolo ! Il n'y a que les américains pour inventer des trucs pareils ! Personnellement, il faut faire une différence entre se regarder constamment et se regarder pour simplement se faire jolie ! Quand je me regarde pas c'est uniquement parce que je suis malade donc au lit, ou déprimée ou particulièrement moche donc inutile de s'infliger ce supplice plus d'une fois dans la journée ! :D

    RépondreSupprimer
  29. Hello Lucie!

    Merci pour tes articles qui nous font sourire alors surtout n'arrêtes pas :)
    Je suis aussi contre l'idée de ce régime miroir. Je ne vis pas une très bonne période en ce moment et le miroir est mon ami car ça me fait du bien de me faire joli.
    Biz

    RépondreSupprimer
  30. Ben je vais peut-etre aller un peu a contre courant de tes lectrices, mais je comprend parfaitement la demarche qui est derriere. Et a moindre impact, je pense que toutes les nanas devraient un peu se calmer avec le scrutage devant le miroir. Il y a des choses plus importantes dans la vie que le lez qui brille, ou la facon dont une meche retombe. Je ne suis pas pour l'arret total du miroir, mais surement pour passer le moins de temps possible devant. Ca suffit le narcissisme. Si toutes le filles passaient deux fois moins longtemps devant le miroir par jour et a la place fesaient des choses utiles autour d'elles (genre, faire du volontariat aupres des personnes agees, les aider pour les courses, taper la discute avec une voisine seule qui se sent donc moins seule, etc) et bien le monde serait bien meilleur. Surement meilleur qu'avec le dernier mascara ou la enieme couleur de blush...

    RépondreSupprimer
  31. Avec ce régime on tombe une nouvelle fois dans l'extrême... Mais ça donne à réfléchir.
    Par rapport à ma propre expérience, je remarque tout de même que je ne me porte pas si mal quand je ne me regarde plus trop dans le miroir. Par la force des choses avec mes journées bien remplies avec les gosses, je ne passe devant le miroir qu'une fois le matin, en coup de vent une ou deux fois dans la journée et une dernière fois le soir. Je ne me focalise plus trop sur mon apparence mais complètement sur ce que j'ai à faire et sur ce que je partage avec mes enfants. L'amour que je reçois d'eux et mon rôle de maman m'apportent une confiance totale en moi qui n'a rien à voir avec le physique et je me sens extrêmement bien. Que je sois moche m'importe vraiment peu dans ces moments là et ça libère l'esprit. Aussi si j'ai un vilain bouton ben ça me passe au dessus et c'est pas plus mal !
    Par contre, au bout d'un moment ça me manque de ne pas avoir pris un moment pour prendre soin de moi, me faire belle. Y'a pas à dire, se sentir jolie apporte un autre type de plaisir et comme beaucoup d'entre vous je n'arrive pas à faire totalement sans :) Alors dès que je sors faire des courses, j'en profite pour faire la totale et me faire le plus beau des makeup !!

    RépondreSupprimer
  32. Coucou !
    J'adore les conséquences ^_^ Evidemment là ça donne pas trop envie de faire le régime du miroir... MDR ! J'ai adoré la façon dont tu décrivais tout et j'étais morte de rire. C'est vrai que vu comme ça ça a plus d'effets néfastes que d'effets bienfaisants. C'est vrai que devoir se fier à l'avis de la gente masculine ( Mister BG en l'occurence ) n'est pas toujours une très bonne idée car ils n'ont pas les mêmes goûts que nous...

    Bref'' vite un autre article !
    BXBX EnjoyMakeupL

    RépondreSupprimer
  33. Ce qu'il faut savoir sur les américains et ce n'est pas un cliché, c'est qu'ils sont à l'opposé de nous et pas que géographiquement, que ce soit au niveau des lois, de la bouffe, du café (OMG !) et bien d'autres.
    Je m'y suis rendue en mai dernier, je peux témoigner. LoL.
    Après l'article parle d'une ancienne malade - anorexique - donc qui a déjà un problème avec son miroir, vu que les anorexiques se voient grosses en permanence, vaut mieux qu'elles ne se regardent pas trop dans un miroir.
    L'idée est bonne pour ce genre de problèmes mais pour les personnes qui font de la dépression, cela ne les aidera pas, elles pourrait se négliger d'autant plus donc là je préconise un plein de miroir partout avec de la bonne lumière (lol).
    Pour les narcissiques - les vraies, pas nous - cela ne leur ferait pas de mal de lâcher un peu le miroir de temps en temps car attention au mythe de Narcisse... Plouf ! ^^

    RépondreSupprimer
  34. Trop drôle au début j'ai cru que c'était un régime ppour mincir, genre tu manges en te regardant dans la glace : c'est pas très beau de se regarder fourrer une fourchette avec de la salade dans la bouche, alors tu manges moins.
    Dans mon boulot la btq est en longueur : mur de droite avec sacs à main, mur de gauche avec miroirs, 4 mètres de miroir. Je dois me regarder dedans 20 fois par jour et chez mois c'est pareil. C'est pas un régime qui me fait envie.
    J'ai bcp aimé ta prose, tu écris vraiment très bien, c'est très agréable.

    RépondreSupprimer
  35. J'en ai également entendu parler et je trouve cela très stupide. ON se regarde tous dans un miroir ou dans une partie réfléchissante au moins une fois dans la journée. Pour ma part, dès que je me lève, je me lave devant un miroir donc...

    RépondreSupprimer