31 août 2011

D-lab va prendre soin de mes cheveux

Je t'en avais parlé dans cet article. J'avais flashé sur D-lab, une nouvelle marque de compléments alimentaires naturels et sympathiques qui fait envie (et qui dépoussière le concept).


La très gentille équipe de D-lab m'a fait parvenir une formule de mon choix afin de pouvoir la tester. C'est donc avec plaisir que j'ai opté pour le "Booster Hydra Cheveux Secs" (un flacon de 56 capsules) qui "reminéralise et nourrit la fibre capillaire pour apporter élasticité aux cheveux secs et cassants" et qui "régule l'équilibre acido-basique pour des cheveux en pleine santé". Tu comprendras par là que je fais une fixation sur ma tignasse...


Bonne résolution de la rentrée 2011-2012, je commence ma cure demain. Elle durera 28 jours, à raison de 2 capsules par jour. Rendez-vous donc dans 28 jours pour mon avis complet sur la chose.




31 août 2011

Mets de l'huile !

Oui, je sais, j'ai un train de retard. C'est la fin de l'été et cela fait un bail que les huiles de beauté ont envahi les parapharmacies et les linéaires. Il n'en reste pas moins que c'est en faisant mon shopping que je me suis davantage intéressée à la chose.

Attention, j'ai déjà testé l'huile sèche qui prend soin de notre peau et de nos cheveux (la mythique "Huile Prodigieuse" de Nuxe - qui fête ses 20 ans - et la plus abordable "Huile sèche Recettes méditerranéenne" de chez Le Petit Marseillais). Sans pour autant être emballée. Certes ça sent bon, certes ça rend la peau douce et veloutée. Mais ce côté gras, ça me rebute.


Je suis alors tombée sur l'"Huile Sublime Bois d'Orange" de Roger&Gallet que je connaissais déjà de nom sans pour autant l'avoir testée. Et là, ça a été le coup de coeur immédiat. Une pénétration très rapide, une texture douce et un parfum frais (pas de l'orange qui prend la tête, un truc délicat qui sent bon le soleil). Et surtout, aucune sensation de peau grasse après l'application.

Je ne sais toujours pas pourquoi je n'ai finalement pas craqué. Peut-être à cause du prix (même s'il existe un petit format de 30 mL commercialisé à 12 euros environ). Peut-être aussi parce-que je sais que c'est le genre de produit que j'ai tendance à utiliser 1 semaine puis sur lequel je fais l'impasse. Et toi, tu mets de l'huile ou pas ?

Lien utile : Roger&Gallet


.

30 août 2011

J'ai testé le vernis So Laque ! Ultra Shine rose satin de Bourjois

C'est un exploit en soi que je ne t'ai pas encore parlé de Bourjois (une de mes marques préférées) sur mon (nouveau) blog. Je remédie immédiatement à tout ça en te proposant le test du vernis à ongles "So Laque ! Ultra Shine" couleur "rose satin", issu de la collection "Paris Ballerine" sortie depuis le printemps dernier.


Je suis plutôt conquise par les vernis "So Laque !" de chez Bourjois et par leurs couleurs. J'en possède donc plusieurs mais j'ai souvent une préférence pour les roses clairs qui passent partout tels que le "rose satin" que je te présente aujourd'hui. Le prix est assez élevé mais encore raisonnable : 10,50 euros en moyenne.


Le flacon est d'une bonne contenance (10 mL) et le pinceau est plutôt maniable. Petit bémol néanmoins sur la texture vinyle du vernis en lui-même qui a tendance à dégouliner un peu si on dose mal la chose (sur le pinceau, sur le bord des ongles).


La couleur tient ses promesses. Elle est brillante et l'aspect laqué est bien présent. Je lui reproche malgré tout le fait qu'il faille au moins appliquer 3 couches pour un rendu uniforme sur l'ongle. Pas pratique pour les plus pressées.


Quant à la tenue, Bourjois avance une "tenue jusqu'à 7 jours". Sur ce point je suis plutôt d'accord, mais sous condition. Condition n°1 : appliquer au moins 3 couches de vernis. Condition n°2 : appliquer une couche de top-coat (un vieux, de préférence, qui pâte tellement qu'il tient la route sur les ongles). Condition n°3 : appliquer sur ongles courts (de toutes façons, les ongles longs c'est "no way !" comme dirait Cristina Cordula).


Tu l'auras compris, j'aime bien ce vernis malgré ses petits défauts. Bourjois a l'audace de proposer de jolies couleurs au fil de ses collections et je craquerais volontiers pour le "rouge fashionista" de la collection "Paris Show Time".

Bilan : Vernis "So Laque Ultra Shine" rose satin de Bourjois (10,50 euros)
  • Bonne contenance et pinceau maniable
  • Couleur parfaite, brillante et laquée
  • Texture relativement liquide (pas toujours facile à doser)
  • Application minutieuse et assez longue (3 couches nécessaires)
  • Bonne tenue
  • Prix raisonnable

Lien utile : Bourjois.


29 août 2011

10 ratages chez le coiffeur subis par moi-même

Si tu t’apprêtes à aller chez le coiffeur, je te déconseille vivement de lire cet article. Car celui-ci risque de te faire peur.

J'avoue qu'avec le temps, j'ai tendance à éviter le coiffeur comme la peste (ce qui n'est pas forcément raisonnable). Et pour cause, j'ai vécu pas mal d'expériences traumatisantes infligées par des coiffeurs peu (ou pas) compétents.

J'ai à peu près tout testé en matière de salons de coiffure : du petit de proximité aux grandes enseignes réputées, de la coupe à 22 euros à la note de 100 euros. Il n'en reste pas moins que la plupart du temps, et c'est dommage de le reconnaître, j'ai été déçue (voire dépitée et même déprimée) par la prestation réalisée.

Pour toi, voici un "best of" des pires ratages capillaires qui m'ont été infligés chez le coiffeur.

  1. L'effilage qui tourne mal.
    Mon souhait : j'avais très envie de donner du pep's à ma coupe en demandant un dégradé sur les mèches entourant mon visage.
    Résultat : je me suis retrouvée avec une "coupe boule" à la Mireille Mathieu, frange incluse. Too bad !

  2. Les mèches rouges fantômes.
    Mon souhait : ne me demande pas pourquoi mais, à une certaine époque, j'avais les cheveux noirs et je voulais les pointes d'un rouge pétant.
    Résultat : une décoloration des pointes qui ne décolore pas et par conséquent un rouge quasiment invisible après 3 heures d'acharnement. Je suis repartie avec des pigments à appliquer toute seule chez moi. Super !

  3. La coupe tendance de la coiffeuse.
    Mon souhait : je n'avais pas d'idée précise de coupe cette fois-ci, mais quand j'ai vu la coiffeuse, je lui ai dit que je voulais la sienne (avec la certitude que, vu que c'était la sienne, elle la connaîtrait bien).
    Résultat : erreur ! Malgré son affirmation qu'on avait la même nature de cheveux, je me suis retrouvée avec une coupe radicalement différente. Forcément déçue.

  4. La coupe de cheveux invisible.
    Mon souhait : ayant les cheveux plutôt longs, j'ai demandé un dégradé sur les longueurs.
    Résultat : la coiffeuse a passé plus de temps à me parler de ses cheveux à elle et à me vendre ses produits Kérastase qu'à s'appliquer à me couper les cheveux. 2 cm en moins, je ressors avec les cheveux à peine secs et personne n'a remarqué mon passage chez le coiffeur.

  5. La frange imprévue.
    Mon souhait : lassée par mon grand front vide, j'ai demandé à la coiffeuse de me dégrader une mèche sur le côté du visage pour l'habiller.
    Résultat : finalement, je me suis retrouvée avec une frange ("brushée" sur le côté, pour faire tout comme).

  6. Les mèches à l'unilatérale.
    Mon souhait : pour la 1ère fois de ma vie, j'ai demandé des mèches pour donner du pep's à mon châtain clair.
    Résultat : grâce à une coiffeuse très bavarde, je me suis retrouvée avec des mèches ultra-décolorées sur le côté droit de la tête et des mèches quasi-inexistantes sur le côté gauche. Space.

  7. La coupe du zèbre.
    Mon souhait : cette fois-ci, j'ai eu envie de mèches un peu plus marquées, pour rattraper la "bancalité" de l'expérience précédente.
    Résultat : je me suis retrouvée avec des mèches décolorées à blanc un peu partout (frange comprise) contrastant vulgairement avec ma couleur naturelle. L'horreur !

  8. Le "ombre hair" mortel.
    Mon souhait : j'ai succombé à la tentation du "ombre hair" (longueurs plus claires), mais la coiffeuse ne comprenait pas de quoi je parlais et ne connaissait pas le terme.
    Résultat : j'ai fini avec une décoloration des longueurs (sans recoloration ni soin) qui a eu raison de mes cheveux qui ont fini brûlés. 1 semaine après j'ai dû tout couper.

  9. Le balayage californien qui se transforme... en mèches.
    Mon souhait : n'ayant pas été convaincue par les mèches, j'ai demandé à ma coiffeuse un balayage californien, photo à l'appui.
    Résultat : finalement, je me suis quand-même retrouvée avec des mèches décolorées à blanc. Mon pire cauchemar.

  10. La patine invisible qui coûte un bras.
    Mon souhait : souhaitant rattraper la catastrophe des mèches blanches façon zèbre, j'ai souhaité une patine couleur miel pour estomper le tout chez un autre coiffeur plus réputé.
    Résultat : 80 euros plus tard, la patine n'a pas pris sur les mèches malgré 2 tentatives acharnées.


27 août 2011

Jennifer Lopez te donne une leçon de beauté

Pour les magazines mode &/ou beauté, le numéro de septembre (la "September Issue") est la parution la plus importante de l'année. Il faut donc mettre le paquet pour attirer un maximum de lectrices (et de lecteurs). Jennifer Lopez a l'honneur d'être à la une du numéro de septembre du célébrissime Vanity Fair cette année.

On y découvre J. Lo en mode glamour. De quoi oublier qu'elle avait totalement disparu des écrans, des ondes et de la presse pendant plusieurs années. De quoi nous demander comment fait-elle pour avoir un tel corps à 42 ans. De quoi nous confirmer que l'année 2011 sera définitivement marquée par le sceau du retour de la diva (pour le meilleur et pour le pire, je dois bien l'avouer).

La chanteuse/actrice n'en reste pas moins superbe sur ces clichés, nous envoyant au visage son "glow" inimitable.








26 août 2011

Le top-coat mat sera tendance, qu'on se le dise !

Alors que jusqu'à présent, en matière de vernis à ongles, les marques misaient sur "l'ultra-brillance" (les "So Laque Ultra Shine" de Bourjois par exemple) et le "glossy", je t'annonce que la tendance de la rentrée ne sera plus au vernis rutilent mais au vernis mat, zéro brillance et velouté (pour un rendu genre verre poli).

Pour cela, plusieurs marques ont sorti (ou viennent de sortir) un top-coat original qui, appliqué sur un vernis à ongles classique, matifie le tout pour un résultat original et aussi - je trouve - plus raffiné qu'un vernis classique (plus tape-à-l'oeil). Ce n'est donc pas une grande nouveauté mais il semblerait que le vernis mat soit un des must-have de cet automne, notamment sous l'impulsion de la sortie du top-coat mat revu et corrigé par Chanel.

Voici donc une petite sélection (à tous les prix) des top-coat matifiants que tu peux t'offrir pour être totalement "in" en septembre.

  • Beauté des Ongles - Top-coat velvet de Chanel : "Le Top Coat Velvet fait écho au fini velours du rouge à lèvres Rouge Allure VelvetIl s’applique sur tous les vernis à ongles de CHANEL et les habille d’un effet mat résolument moderne." Son prix : 22,50 euros (et déjà en rupture de stock chez Sephora !)
  • Vernis à ongles mat de E.l.f. : "Votre vernis à ongles est trop scintillant ? Retrouvez des ongles mats en un clin d’œil, grâce à ce vernis transparent mat. Avec sa formule haute protection, ce vernis est résistant, ne laisse pas de traces et offre une tenue irréprochable ! Grâce à sa formule aérodynamique et ses vitamines E, il s’applique parfaitement bien, sèche rapidement, pour des ongles plus forts et en meilleure santé ! Notre formule est sans Toluène, Formaldéhyde, Dibutyl Phthalate." Son prix : 1,00 euro.

  • Fixateur matifiant pour vernis à ongles Color-Matt de Mavala : "Grâce à la silice, puissant agent opacifiant, Mavala COLOR-MATT est un fixateur qui, en plus de prolonger la durée de la munucure, forme un film matifiant sur le vernis à ongles, pour un effet velours irrésistible, appelé « soft touch » ou peau de pêche." Son prix : 11 euros.
  • Matte about you de Essie : "Transformez, en quelques secondes, vos vernis brillants en finition mat. Utilisez sur n'importe quelle couleur pour obtenir une surface lisse et mat." Son prix : 14,90 euros.


Personnellement, après m'être laissée tentée par le vernis craquelé il y a plusieurs mois, j'ai très envie d'essayer le vernis mat qui permet des manucures très sympas et originales sans passer pour une cagole. A noter que Opi a, il y a 2 ans environ, déjà sorti une collection de vernis à ongles mates  : la "Opi Matte Collection". Cela nous donne donc une petite idée du rendu de la chose.

Source image : www.emilyrecommends.com



25 août 2011

J'ai testé l'Eau micellaire démaquillante aux 3 thés Yves Rocher

J'avoue, je ne suis pas une grande accro aux eaux micellaires et d'ailleurs, je n'en ai testé que 2 : l'eau micellaire de chez Cinq Mondes et celle de chez Yves Rocher dont je te propose le test aujourd'hui. Je n'ai donc pas de grandes connaissances en la matière et je déplore le côté collant/poisseux de la chose. L'Eau micellaire de chez Yves Rocher change-t-elle la donne ?

La formule de l'"Eau micellaire démaquillante aux 3 thés" Yves Rocher associe 3 thés détoxifiants : extrait de thé vert, extrait de thé blanc et extrait de thé de Madagascar. Elle est également composée d'eau de camomille et d'huile de rosier de muscat. Son prix est de 9,80 euros les 200 mL.


Je suis plutôt conquise par la présentation de cette eau. Le flacon vert et transparent (qui contient du plastique recyclé d'ailleurs) me plaît bien par son côté nature et transparence. L'eau s'écoule facilement même si j'aurais préféré un flacon-pompe (comme pour l'eau démaquillante Mixa par exemple).


Le parfum de cette eau micellaire est vraiment très agréable. Je suis surprise par le côté doux de la fragrance (alors que je m'attendais au parfum classique des produits à base de thé). Ca sent un peu le bébé et c'est frais. Vraiment top !


Le produit démaquille bien, même si je rechigne à utiliser l'eau micellaire sur le mascara (car cela fait des yeux de panda en général). Néanmoins, sur les fards à paupière et le fond de teint, cette eau fait son boulot.

Mais, et ce sera le gros point négatif, la texture est très collante après application et laisse la peau du visage poisseuse ce qui est très désagréable. Je ne peux donc pas m'empêcher de me laver le visage après. Dommage !

Bilan : Eau micellaire démaquillante aux 3 thés (Yves Rocher)
  • formule acceptable
  • présentation sympa
  • parfum très agréable
  • efficacité relative (à éviter sur le mascara)
  • sensation désagréable après utilisation (peau collante)
  • je ne rachèterai pas

Lien utile : Yves Rocher.



24 août 2011

10 astuces beauté qui ont révolutionné ma salle de bain

Bon, soyons claires. Je ne proposerai pas de recettes miracles dans cet article. Simplement quelques trucs et astuces qui ne vont pas forcément de soi mais que j'ai appris à appliquer et qui ont un peu bouleversé ma routine beauté (en mieux).

Il y a certaines choses que tu sauras sans doute déjà, mais peut-être aussi d'autres que tu ne connaissais pas. Toujours est-il que chez moi, ces 10 petites choses ont été une révélation, tant au niveau make-up, soins et cheveux. Bon aller, trêve de blabla, place aux choses sérieuses (et prends-en de la graine).


  1. Pour couvrir les imperfections (boutons, cernes) avec son fond de teint ou un correcteur, utiliser un pinceau et non le doigt. Le pinceau donne une meilleure couvrance à la matière (contrairement au doigt qui garde une partie des pigments) et les imperfections seront mieux camouflées.

  2. Pour l'application du fond de teint, abandonner les éponges en latex (gorgées de bactéries en général) pour une application au doigt, plus précise, pour un rendu naturel et sans démarcation. Des boutons en moins à la clé.

  3. Pour des lèvres "plumpy" et "healthy", appliquer du baume à lèvres matin, midi et soir, été comme hiver. Mon truc en plus : en garder un sur sa table de nuit pour ne pas oublier d'en mettre le soir avant de dormir.

  4. Avoir absolument un flacon d'"Eau Précieuse" (lotion) dans sa salle de bain. C'est l'idéal pour finaliser et parfaire son démaquillage ou pour donner un coup de frais, à l'aide d'un coton, en fin de journée. La peau est purifiée mais pas asséchée ni agressée.

  5. S'efforcer de ne pas se laver le visage 36 fois par jour. Se cantonner à 2 gommages par semaine et à 1 masque tous les 10 jours. Dans le cas contraire, la peau va se sentir agressée et la sécrétion de sébum va être à son top-niveau. Pas cool !

  6. Prévoir des journées off sans make-up dans la semaine (dans la mesure du possible) pour laisser respirer la peau. Elle t'en remerciera.

  7. Se brosser les cheveux avant d'aller se coucher (même s'ils ne sont pas d'une propreté à toute épreuve). Cela a l'avantage d'enlever les cheveux morts, de répartir le sébum sur les longueurs et d'ôter les crasses accumulées dans la journée. La pousse des cheveux sera aussi stimulée.

  8. Pour les cheveux mixtes ou secs, ne pas hésiter à faire un masque sur cheveux secs ou humides avant le shampoing (et non après) afin de le laisser poser au moins 1 heure (voire plus). La réparation et l'hydratation des longueurs n'en seront que plus intensives.

  9. Penser à alterner les shampoings pour une plus grande efficacité de ceux-ci. En effet, le cheveu a tendance à s'habituer à une formule et on a l'impression qu'elle n'est plus efficace sur la durée. Personnellement, j'ai toujours un shampoing purifiant à portée de main que j'utilise en alternance 1 fois par semaine.

  10. Investir dans un sèche-cheveux de type professionnel. Certes ce n'est pas donné, mais ça limite la casse quant on en est accro et ça peut même transformer une chevelure (plus de brillance, moins d'électricité statique et protection de la couleur).

    Des choses plutôt logiques en somme mais qui vont mieux en le disant et qu'on ne pense pas toujours à appliquer. Et toi, des astuces à nous faire partager ?



    23 août 2011

    Le vernis bleu sera tendance, qu'on se le dise !

    Voici l'une des tendances de la rentrée 2011/2012. Bon, j'avoue que de parler de la rentrée maintenant, ça me file un petit coup de blues ("ah ! ah ! ah !") mais c'est pour ton bien. Effectivement, s'il y a bien une tendance qui se confirme rayon maquillage, c'est celle du vernis à ongles bleu. Toutes les marques (ou presque) en sortent en ce moment.


    Car le bleu, ça sera un peu la "it-couleur" dans les jours à venir. Mais je ne parle pas uniquement de bleu clair ou autre bleu ciel qu'on a vus tout au long de cet été. Là, il s'agit aussi de bleu jean, de bleu roi ou encore de bleu nuit. Du bleu plutôt foncé, donc, mais pas que.

    Voici donc une petite sélection de vernis à ongles bleus, indispensables dans toutes les salles de bain pour la rentrée prochaine.

    "Blue Tie Collection" (Dior)
    Les bleus de la "Blue Tie Collection" de Dior (de gauche à droite) :

    • Blue Denim
    • Tuxedo
    "Les Jeans" (Chanel)
    Les bleus de la collection "Les Jeans" de Chanel (de gauche à droite) :
    • Blue Rebel
    • Coco Blue
    • Blue Boy
    Les "Shatter" (Opi)
    Les bleus de la collection "Shatter" d'Opi (de gauche à droite) :
    • Turquoise Shatter
    • Blue Shatter
    • Navy Shatter
    "Jardin de Minuit" (Yves Saint Laurent)
    Les bleus de la collection "Jardin de Minuit" de Yves Saint Laurent (de gauche à droite) :
    • Wintergreen
    • Moonlight Blues

    Alors, tentée ou pas par la tendance ongles bleus ? Je veux tout savoir... Personnellement, j'ai déjà craqué pour le vernis à ongles bleu cet été, plus spécifiquement le "Dating a Royal" de chez Opi pour lequel j'ai eu un vrai coup de coeur. Je suis donc ravie de pouvoir le recycler pour l'automne (test à venir).

    "Dating a Royal" (Opi)


    22 août 2011

    Rêvons un peu grâce à l'Ecrin 6 Couleurs de Guerlain

    Les palettes de maquillage sont sans doute les plus beaux objets que nous pouvons posséder dans notre salle de bain de fille. Et ça, Guerlain le sait bien. En effet, la prestigieuse marque est l'une de celles qui propose, à mon goût, les palettes de fards à paupières les plus chics et raffinées qui soient (comprendre : "les plus luxueuses et les plus chères qui soient.")


    Mais comment ne pas succomber à la collection "Ecrin 6 couleurs" ? Il s'agit d'une collection de 5 palettes composées de 6 fards à paupières (logique) parfaitement accordés afin de constituer le "dressing du regard" sans faute de goût. J'ai personnellement fait l'acquisition de la palette portant le nom de "93 Rue de Passy".

    La palette en elle-même est un véritable petit bijou (d'où mon attrait pour celle-ci). Présentée dans une pochette noire veloutée, l'écrin doré est subtilement travaillé et ciselé d'un motif végétal.


    Lorsqu'on ouvre celui-ci, on découvre une palette qui s'ouvre en plusieurs volets dont un miroir XXL qui se déplie pour nous faire découvrir les 6 fards et le pinceau à double embout estampillé Guerlain. Ce dernier est plutôt de qualité, en poils et non en mousse, un côté dru pour le ras-de-cils et un autre plus souple pour les paupières.



    Les couleurs sont quant à elles assez "nude" et du genre raffiné. Celles de "93 Rue de Passy" constituent une déclinaison de gris, taupes et marrons glacés, ainsi qu'un rose clair irisé qui illumine le regard. Elles s'accordent donc parfaitement, et ce, sans trop en faire car les fards ne sont pas excessivement pigmentés (juste ce qu'il faut). Autre point positif, ils ne sont pas trop poudreux et tiennent donc très bien sur la peau, même sans "primer".



    Guerlain a donc créé là la palette qui nous fait toutes rêver : fards de qualité, couleurs raffinées sur-mesures et écrin bijou qu'on a envie d'exposer dans sa salle de bain ("Hé, t'as vu ma palette Guerlain ? Hein ? Hein ? T'as vu ?"). Toutefois, le rêve à un prix, et pas des moindres : compter environ 66 euros pour le posséder. Comment ça j'ai des goûts de luxe ?

    Liens utiles : Guerlain et Sephora.



    21 août 2011

    La revanche d'une "pseudo-moche" : Lea Michele

    Voici un photoshoot que j'ai très envie de te montrer. Cette fois-ci, c'est Lea Michele (alias Rachel dans "Glee") qui prend la pose pour le numéro de septembre du célèbrissime magazine Harper's Bazaar, dans sa version UK.

    Shootée par Mark Seliger, l'actrice de 25 ans y est resplendissante et je trouve les photos de toute beauté. Une sacrée revanche pour celle qui a souvent été recalée aux castings à cause de son physique peu conventionnel (nez trop gros, mâchoire proéminente). Avec mention spéciale pour sa chevelure de rêve qui me fait baver de jalousie et son maquillage "nude", en toute simplicité.

    Une belle leçon de beauté et de mode, tendance chic et bucolique. J'aime !