17 nov. 2011

10 ratages traumatisants dans ma salle de bain

La salle de bain d'une fille est un peu une sorte de laboratoire, dans le sens où nous y tentons plein de petites expériences cosmétiques pas toujours bien heureuses.

Il faut dire que quand on a du temps devant soi, c'est souvent dans cette pièce qu'on se réfugie (chose qui n'est pas concevable pour la gent masculine). Ce qui s'y passe est alors classé secret-défense et malheur à celui qui entrerait sans notre permission ou qui nous hurlerait "Mais qu'est-ce que tu fabriques ? Ça fait 3 heures qu't'es là-d'dans !" sur fond de L'équipe du Dimanche de Canal+.

Et en général, une fille qui reste plus de 180 minutes dans une salle de bain sans faire de bruit, c'est le signe avant-coureur qu'il y a un truc qui ne s'est pas passé comme prévu. Un truc a merdouillé quelque-part. la fille, elle est au bord de la crise de nerfs, à 2 doigts de divorcer de ses produits de beauté, de tout balancer et d'aller chouiner.

Cette fille, c'est moi (et sans doute un peu toi). Parce-que j'ai beau rédiger un blog beauté, je ne suis pas une pro des cosmétos (désolée de casser le mythe). Je ne suis pas à l'abri de ratages beauté, de plantages cosmétiques, de gadins du make-up. Alors voici rien que pour toi les 10 ratages qui ont eu le don de m'énerver au plus haut point, vécus en direct de ma salle de bain.


Catégorie : Cheveux
1 - Le shampoing qui ne se rince pas (l'abus de mousse est dangereux pour la santé)
Sous la douche c'est l'effervescence. "Ouahhh, trop cool mon nouveau shampoing ! Je vais en remettre une couche tiens. Mes cheveux seront plus doux, plus propres, plus beaux. Plus tout quoi." Après 10 minutes de rinçage (au bas mot), je suis ravie et j'ai hâte de faire mon brushing pour admirer le résultat. J'enlève la serviette de ma tête, j'éponge les longueurs, et là, le drame se produit. Mes cheveux moussent encore. Pire, ils collent et poissent. Je n'ai plus qu'à remettre la tête sous la douche. Youpi ! 
2 - Le coupage de frange où le syndrome Mireille Mathieu/Jeanne D'Arc
J'en ai marre de ma tronche mais j'ai pas les sous pour aller chez le coupe tif'. "Et si je me coupais la frange toute seule ? Ca doit pas être bien compliqué quand-même." Hop, je prends mes petits ciseaux, je délimite bien la mèche à couper, ni trop fine, ni trop épaisse. Je stresse. Je réfléchis. "Je le fais ou je le fais pas ? Aller, j'suis une folle !". Et clac. Bye bye cheveux. Je fais les petites retouches pour que ce soit bien droit et suis plutôt contente de moi. "Ben franchement, faut pas sortir de Saint-Cyr pour savoir faire ça !" me dis-je. Sauf que mon cerveau de poule n'a pas réfléchi. Sur cheveux mouillés, la longueur de la frange était parfaite, mais sur cheveux secs, c'est une autre histoire... Au secours ! 
3 - Le frisage de moumoute (pourquoi toujours vouloir ce que l'on n'a pas ?)
Moi qui ait les cheveux plus ou moins raides, j'ai parfois envie d'un brin de folie capillaire. Je dégaine alors le fer à friser, pleine de motivation. Je commence par friser les mèches du dessous. Je fais le côté droit de la tête. Je me tortille dans tous les sens. Puis le côté gauche. J'ai mal au dos. J'ai chaud et les boucles du côté droit font déjà la tronche. J'entame quand-même les mèches du dessus. Je me crame les oreilles au passage. Me reste plus que quelques cheveux raides et là, je me regarde vraiment, et je me dis : "Mais, en fait, c'est trop affreux ce que je suis en train de faire !". J'abandonne le fer à friser et c'est reparti pour un shampoing (et avec un peu de chance, le shampoing se rincera mal - voir ratage n°2).

 Catégorie : Soins du corps
4 - L'élan masochiste du "dégainage" d'épilateur électrique où l'échec face à la douleur
Il y a des jours comme ça où je me sens courageuse, pleine de bonté et de volonté. Je me dis que ce ne serait pas du luxe si je réessayais cet épilateur électrique qui m'a coûté un bras et que je n'ai utilisé qu'une fois, plutôt que de faire ma J-Lo avec mes rasoirs Venus. Je sors donc tout l'attirail (antiseptique, huile) et je serre les dents. Je commence la 1ère jambe : "Oh, en fait c'est vraiment rien. Que de légers picotements." Et là, je passe l'engin sur le mollet. Mon sang ne fait qu'un tour, je bondis au plafond. "Ouah la vache, c'est pas possible !" Non seulement ma mission est un échec, mais en plus je me retrouve avec une demie jambe épilée (et rouge de surcroît).

Catégorie : Soins du visage
5 - Ôtez ce duvet que je ne saurais voir !
Ben oui, nous les filles, on a beau ne pas être des mecs, ben on a des poils au dessus de la lèvre supérieure. Et même si ils ne se voient pas (ou peu), ils me perturbent. Après avoir passé des années à me décolorer ce petit duvet (cette phrase sonne étrange dans ma tête), je me suis dit que me l'épiler avec des bandes de cire froide ce serait le must. J'avoue avoir flippé ma race une fois la bande collée sur mon visage. Et puis, j'ai tiré. Et là miracle, plus un poil ! "C'est génial ce truc !" Mais j'ai très vite déchanté : immobilisation d'1 semaine pour cause de peau toute rouge façon moustaches de Victor Newman et apparition de boutons blancs façon "j'ai un gros problème labial et on se demande bien ce que j'ai pu faire avec ma bouche". Beeeuuurk !
6 - Le débroussaillage de sourcils où l'apparition du syndrome Obispo
Y a des moments où je me laisse un peu aller niveau sourcils. Certes je fais des petites retouches quotidiennes mais au bout de plusieurs semaines d'errance, Emmanuel Chain fait progressivement son apparition. Je me motive alors et m'emploie à redessiner mes sourcils, à les tailler, tout en suivant le tracé naturel de mon arcade. Sauf que j'ai parfois du mal à m'arrêter ("Oh, faut aussi l'enlever ce poil là, il est bien trop long. Et celui-là aussi tiens.") et je dépasse la limite fatale qui me donne un faux-air de Pascal Obispo du sourcil. Y a plus qu'à me faire une frange pour cacher le massacre (et avec un peu de chance, elle sera coupée trop court - voir ratage n°3).

Catégorie : Maquillage
7 - Le domptage des faux-cils (le challenge de toute une vie)
Parce-que comme toutes les filles, je rêve d'avoir les cils des nanas des pubs pour mascaras, j'ai alors voulu tenter l'expérience, mais en douceur, avec les faux-cils de chez Eyes Lips Face à 1 euro. Sauf que voilà, la colle fournie avec était toute sèche donc inutilisable. J'ai donc laissé tout ça de côté mais quelques mois plus tard, j'ai voulu retenter la chose. 15 euros : c'est la somme que j'ai déboursée pour avoir une vraie bonne colle à faux-cils. 15 minutes : c'est le temps que j'ai mis à lire le mode d'emploi de la colle. 1 minute : c'est le temps de séchage conseillé avant d'appliquer les faux-cils sur la paupière. 3 secondes : c'est le temps que j'ai mis à comprendre que, quoi que je fasse, je n'arriverai jamais à poser ces fichus faux-cils.
8 - L'art d'appliquer son eyeliner où le talent de se créer une dissymétrie oculaire
Combien sommes-nous à avoir passé des heures dans notre salle de bain à cause de ce fichu trait de liner qui n'est jamais comme il faut ? Je ne sais pas toi, mais moi, je commence toujours par l'oeil gauche. Et un jour, je me suis fait un trait de liner de ouf à n'en pas revenir moi-même. C'est donc toute contente que je me suis attaquée à l'oeil droit. Mais impossible de refaire la même forme, le même trait. Mes 2 yeux étaient différents. J'ai démaquillé l'oeil droit et recommencé. Encore un échec. Re-démaquillage. Paupière boursouflée. Enième essai, c'est moche. Je me démaquille à nouveau, j'ai l'oeil droit qui décède. C'est affreux, je me démaquille les 2 yeux et je me contente de mon bon vieux mascara tout en maudissant l'eyeliner. Too bad.
9 - Trop de rouge à lèvres tue le rouge à lèvres (quand le Joker de Batman n'est pas loin)
Poser son rouge à lèvres, ça ne se fait pas comme dans les pubs ou dans les films, en se regardant dans son rétroviseur. Non, c'est un travail minutieux. Je me suis remise au rouge à lèvres l'année dernière, après des années de bouderie. Et puis un jour, j'ai voulu tester le rouge à lèvres rouge (parce-que c'est tendance). Sauf que j'avais perdu la main. Je m'en suis tartiné plus que de raison, même dans les commissures des lèvres, et ça a bavé partout, débordé sur tous les bords. Je ressemblais fatalement au Joker de Batman. J'ai donc tout enlevé avec un mouchoir. Mais le rouge, ça tâche, j'en avais partout autour de la bouche. On aurait cru que j'avais eu la gale (ou un autre truc bien dégueu). Une catastrophe (et encore pire si combiné au ratage n°5).


Catégorie : Ongles  
10 - La manucure parfaite qu'on exhibe avec fierté où la tragique histoire du vernis qui ne séchait pas

Y a des jours comme ça où on se transforme en pro de la manucure. Je ne suis pas des plus habiles avec les vernis à ongles, mais quelques fois, par hasard, j'arrive à me faire les ongles bien comme il faut, comme dans les pubs. Je suis fière de moi, je regarde mes ongles sous toutes leurs coutures, je les montre à qui veut bien les regarder. Sauf que voilà, le téléphone sonne (ça marche aussi avec : "il faut que je change de chaîne", "que j'ouvre une boîte de conserve", "que je me gratte le nez"), bref, il faut que j'utilise mes mains. Dans le feu de l'action, j'oublie ma super manucure. Et paf ! Mon vernis pas tout à fait sec en prend un coup dans la tronche. J'entreprends de ne refaire que l'ongle amoché. Mais en frottant avec le coton imbibé de dissolvant, l'ongle du pouce (et un peu l'index aussi) de ma main droite en prennent pour leur grade. Ma manucure is dead. J'enlève tout. Et ça, ça fout grave les boules !

42 commentaires

  1. Super sympa ton article. Inutile de préciser que je m'y reconnais plus d'une fois :) J'ajoute à mon actif la tentative de me couper non pas seulement la frange mais les cheveux moi-même ! J'avais une bonne longueur et je me suis dit, hop, la tête en bas, comme ça tu vas couper droit :D Moralité, j'ai coupé mes cheveux de devant trop court et ratiboisé ma mèche que j'essayais de laisser pousser. L'ENFER ! Heureusement ça ne se voyait pas trop au final, mais c'était moche et géométrique. J'ai rattrapé le coup mais non sans me fustiger pendant une bonne journée :D

    RépondreSupprimer
  2. Ah la la, j'ai reconnu quelques uns de mes ratages ou drames de la salle de bains : shampoing qui mousse pas (check), épilateur mon horreur (check), eyelineur asymétrique (check). Il faut souffrir pour être belle, m'enfin y'a des limites quand même :D

    RépondreSupprimer
  3. Très drôle cet article! J'ai beaucoup ri! La frange, les sourcils, le frisage.. Je me suis bien reconnue!

    RépondreSupprimer
  4. Aha excellent !
    L'eyeliner et la manucure râtée : les deux drames de ma vie lol !
    Pourtant quand on voit ton trait d'eyeliner dans ton article précédent, on ne dirait pas tu as ce problème ;)
    Sinon ça va, l'épilateur et la cire froide pour visage je gère :-)
    Et les faux cils ben j'ai jamais osé essayer : ça a l'air trop compliqué et je serais capable de me les coller sur l'oeil carrément ><

    RépondreSupprimer
  5. Hahaha j'en ai ri aux larmes! Super ton article, bien écrit et clairement, c'est du vécu!
    Merci d'avoir égayé ma journée au bureau :)
    Bisous!

    RépondreSupprimer
  6. Ahah! Oui, ça résume assez bien l'affaire... On n'a pas des vies faciles.

    Célestine

    RépondreSupprimer
  7. Excellent ton article comme d'habitude :x

    Je me reconnais fatalement dans le ratage :
    2, c'est pas que je coupe trop court vu que je le fais sur cheveux secs, c'est que parfois je coupe trop large, du coup j'ai une frange qui me fait presque le tour de la tête !

    3 Parce que j'ai beau essayé, d'un ça me va pas, deux ça tient pas.

    4 Faut que je ressorte le mien tiens ! Utilisé 1 fois et reposé dans sa boite, ça fait trop mal T__T

    6 et ma folie du sourcil. Je les hais et parfois me prend l'envie de raser et après bonjour le résultat xD

    7 la plaie à poser. J'ai acheter un truc exprès pour le faire mais pas encore testé (voir )

    Et un peu le 8 parce que même quand je rate bha tant pis, je reprends le réussi pour lui donner l'air raté lui aussi :p

    http://www.shabondy.com

    RépondreSupprimer
  8. Coucou,

    2 et 8. Et pour le 2 pas besoin de moi-même, la dernière fois chez le coiffeur, je voulais être tranquille un moment avec ma "mèche latérale". De ce côté là, ça fait 5 semaines que je suis tranquille... Vu comme ça rebique encore je ne crains pas de recouper de suite.

    RépondreSupprimer
  9. l'épilateuuuuuur ! J'ai essayé ce truc UNE FOIS ! J'avais 15 ans et ma mère ma prété le sien... sérieux, il y des gens qui se servent de ça au lieu de se raser tranquillement ????

    RépondreSupprimer
  10. lol ton article ma bien fait rigoler, je me reconnais aussi dans cette article, les cheveux jamais essayer moi même mais j'ai essayé l'épilation à la cire orientale j'ai cru mourrir et le pire c'est c'est ma mère qui a su me faire une jambe j'ai pas ossé faire l'autre et le vernir ça m'arrive à longueur de temps déjà ça met un temps dingue à sècher es-ce seulement normale? ensuite à peine fait que c'est déjà le carrenage je suis soulagée de ne pas être la seule finalement

    RépondreSupprimer
  11. hihihi j'ai bien ri!! Le shampoing mal rincé, done, le ratage de frange done le coup des faux cils done (et en plus allergie à la colle!!) et l'épilateur, aieaie, ma mère "Tu verras ça fait pas mal!" et j'ai essayé une fois, un cm2, plus jamais!

    RépondreSupprimer
  12. Très drôle et trop vrai aussi tout ca... Tu pourrais même en faire un recueil qui s'appèlerait: "Cauchemars dans la salle de bain" !
    C'est vrai que dans une maison où ya des nanas, ben sur la porte de le la S.de B. ya toujours marqué "NOT TO CROSS"...Laboratoire d'essais ultras secrets
    Les sourcils, la frange et la raie au milieu qui n'est jamais au milieu, ca me le fait aussi !!! ;)
    Et merci pour ce petit moment de plaisir...

    RépondreSupprimer
  13. J'ai adoré ton article !! Merci pour ces éclats de rire !

    RépondreSupprimer
  14. LOL c'est énorme j'adore "Et en général, une fille qui reste plus de 180 minutes dans une salle de bain sans faire de bruit, c'est le signe avant-coureur qu'il y a un truc qui ne s'est pas passé comme prévu", ah c'est totalement ça !

    Bon vu que je suis vieille j'ai pas mal d'xp dans plein de domaines,le seul point qui reste encore et toujours ultra compliqué pour moi c'est le 8. La symétrie du liner. Non mais j'arrive à faire un beau trait faut pas croire, à droite superbe, à gauche chouette aussi. Sauf que ce n'est pas la même forme. Mes yeux n'ont pas la même forme. C'est drame de beauty-addict de ma vie.

    RépondreSupprimer
  15. haha tu m'as fait rire avec l'épilateur. Je m'y suis mise et au final si tu le fais tous les jours franchement... il n'y a plus AUCUN mal.. et pourtant je suis douillette !

    RépondreSupprimer
  16. Hahaha superbe article, je suis tellement d'accord pour l'eye liner. Mais surtout, surtout pour le vernis !

    (le plus horrible reste la frange.)


    Je cherche un 11ème ratage, je suis sûre qu'on pourrait lancer une encyclopédie des ratés des salles de bain.

    RépondreSupprimer
  17. Domitille : Oui, je sais que plus on l'utilise souvent et moins ça fait mal. Mais je crois que je suis vraiment trop douillette... :S

    Océane : Oh c'est fort probable que nous pourrions en faire toute une encyclopédie. On a toutes un jour merdé dans la salle de bain. ;)

    A toutes, merci pour vos gentils compliments sur ce billet. Je suis ravie qu'il vous parle à vous aussi. ;)

    RépondreSupprimer
  18. ahahahahaha fait tellement plaisir de lire ces "aveux" de beauté traumatique.

    Merci pour cet article !

    RépondreSupprimer
  19. Excellent :-D
    Pour la moustache épilée, j'ai du investir dans plein de produits : Septivon pour nettoyer avant, puis une crème anti points blancs pour après, trouvée sur le net et très chère ! Pfffffff

    RépondreSupprimer
  20. Qu'est-ce que je connais bien l'enfer de la pose de faux-cils ainsi que celle du produit (pour moi après-shampooing) qui met 30 ans et jours à s'enlever complètement !

    RépondreSupprimer
  21. C'est juste merveilleux de lire cet article et de se sentir tout d'un coup beaucoup moins seule au monde! Je me suis reconnue dans tous les points quasiment. J'adore <3 et qui plus est, c'était très très bien écrit ^ ^

    Bisous!!

    RépondreSupprimer
  22. ça rassure de savoir qu'on fait toutes les mêmes conneries, parce que dans ces moments là, on se sent bien seule quand même! :) à mon actif,
    frange catastrophique/pas droite/trop large shampooing qui mousse
    eyeliner (celui-là c'était vraiment pas drôle, je me suis méga irritée l'oeil à force de démaquiller 30 000fois!)
    la manucure parfaite que t'abîmes 2min après l'avoir fièrement achevée (souvent parce que comme par hasard j'ai envie de faire pipi juste après avoir appliqué mon vernis -_-")

    RépondreSupprimer
  23. Merci pour ton article qui m'a bien fait rire ^^'

    RépondreSupprimer
  24. Haha excellent ! Le ratage 8, je me suis (honteusement) reconnue haha (et OUI, moi aussi je commence par l'oeil gauche ^^)

    RépondreSupprimer
  25. Hey ! J'ai une super astuce pour éviter ton ratage numéro 10 :) Il m'arrivait toujours la même chose à moi aussi... Et un jour ,j'ai découvert ce petit produit miracle : http://www.sephora.fr/Corps-Bain/Mains-Pieds-et-Ongles/Ongles/Bain-dissolvant-express/P112322 C'est une petite boite remplie de mousse imbibée de dissolvant dans laquelle tu plonges ton doigt : magique !

    RépondreSupprimer
  26. Rien à voir avec l'article mais.. Ohhhh, Lily Cole *o* la beauté parfaite.

    RépondreSupprimer
  27. Tellement drôle et tellement vrai !!
    Je viens juste de découvrir ton blog, ... ééééé... je pense que je viendrai lire tes billets de temps en temps.
    Tu écris bien, tu es plein d’humilité et drôle (par dessus le marché) alors au plaisir de te lire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ben merci beaucoup ! Ça me fait super plaisir tous ces gentils compliments. ;)

      Supprimer
  28. Marrant à lire cet article! =D
    L'histoire de la frange, j'ai fait pareil quand j'avais genre 6 à 8 ans, ma mère devait les couper mais j'me suis dit que non, j'vais faire moi-même comme une grande. Donc j'ai pris mes cheveux de devant et je les ai coupé tranquille en quelques secondes. L'horreur ensuite avec les moqueries de la famille xD.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'on a toutes un lourd passé avec la frange coupée à la maison, par maman ou soi-même... ;)

      Supprimer
  29. Tu m'as bien fait rire avec cet article. Super sympa :)
    Xx Marine

    RépondreSupprimer
  30. Bwahahahaa excellent ton article, qu'est- ce que tu m'as fait rire ! Mon copain à côté avait quelques bugs en m'entendant rigoler toute seule <3 Mes abdos et moi-même te remercions !

    J'ai mis le temps pour découvrir ton blog, mais je ne regrette pas de m'y être arrêtée ^^ Bonne continuation ;)

    RépondreSupprimer
  31. Bonsoir Lucie,
    Cet article est vraiment excellent. Drôle et surtout... Vrai !
    Je me suis tellement reconnue ! On se reconnait toutes je crois.
    D'ailleurs. Figure toi que j'ai recemment été victime du ratage n°6 ! En ce qui concerne le ratage n°1, le n°8 et le n°9, je le vis quotidiennement ! J'ai aussi d'énormes problèmes de cheveux qui parte en c*******
    C'est vrai que la salle de bain est un vrai laboratoire. Toute petite déjà je faisais des " expériences " mdr.
    Bref excellent article, à partager (Avec la source et le lien bien sûr) je suis bien contente d'être tombé sur ce blog que j'ai découvert par hasard grâce à... Google image ! Oui oui. J'ai tapé « Miss Candy » et voilà ^^

    Bonne soirée et bonne continuation ツ

    PS : Je commence aussi par l'œil gauche !

    RépondreSupprimer
  32. Pour l'épilateur électrique niveau douleur, l'épilateur sous la douche et surtout dans le bain c'est une révolution, vraiment. Bon je ne vais pas mentir, ça fait mal au début quand même quand on est pas habitué mais après... Jambes toutes douces :p Un petit coup de rasoir pour enlever les derniers poils résistants et hop ! J'ai aussi vu une astuce de grand mère comme quoi mettre de l'après shampooing après s'être rasée ça empêchait que ça gratte à la repousse. Est-ce réel ou dans ma tête, je sais pas mais en tout cas je trouve que ça gratte moins (parce que oui avant l'été j'ai abandonné l'épilateur électrique par manque de temps..)

    Le syndrome Obispo ça c'est juste l'horreur. C'est le gros combat avec mes sourcils qui de loin paraissent si inutiles et finalement une fois enlevé LE fameux... Catastrophe !

    Et pour la manucure, la pleine mode, la pleine galère quand on a pas que ça à faire d'attendre que ça sèche. 15 min avant de toucher quoi que ce soit et 1h avant de vraiment toucher les choses. Mmmmm effectivement il ne faut pas être pressée lol

    RépondreSupprimer
  33. J'ai ri en lisant cet article !
    Je me suis surtout reconnu dans le rinçage du shampooing,le trait d'eyeliner et la manucure !!

    RépondreSupprimer
  34. C'était bien comique à lire. Les faux-cils, je n'ai jamais réussi à les poser correctement, alors j'ai laissé tomber. :)

    RépondreSupprimer
  35. J'aime beaucoup ton blog!!!
    Article très sympa, je me retrouve beaucoup dedans.

    RépondreSupprimer
  36. Marrant cet article. Haaaa l'eyeliner... Echec de toute une vie. Pour les faux cils, je te conseille les demi franges! Je n'avais jamais réussi à bien les coller et les faire tenir jusqu'à ce que je découvre ces merveilles!

    RépondreSupprimer
  37. Ho! Merci, vraiment MERCI pour ce super article! Au début , il m'a fait sourire puis rigoler et arrivée au n°8, j'ai eu un fou rire, plus moyen de me ravoir, mais la tentation de lire le reste était trop forte, j'ai lu le n°9 avec des larmes dans les yeux tellement je rigolais. Arrivée au bout de l'article, j'ai mal aux abdominaux tellement j'ai ri! ça m'a fait un bien fou! Pour moi, le challenge de toute une vie, c'est l'eye liner. Et le duvet, je n'ai jamais essayé mais, comme ça, je suis prévenue au cas où je céderai à la tentation de le voir disparaître.
    Merci Merci Merci.
    Tu as beaucoup de talent dans l'écriture.
    PS : rien à voir avec cet article mais je suis contente de savoir que je ne suis pas la seule à avoir peur du coiffeur. Autour de moi, tout le monde trouve que c'est un instant de détente et moi je n'en dort pas de la nuit. Je ne suis peut être pas normale mais maintenant, je ne suis plus toute seule!

    RépondreSupprimer
  38. Tellement drôle et vrai! je me suis spécialement reconnue dans le trait de liner !
    lapetitemilou.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  39. J'ai adoré ton article ! Vraiment très très drôle ! :)
    Je me suis beaucoup reconnue dans la tragédie eye-liner et le vernis qui n'est pas tout à fait sec et que BAM on massacre en une seconde.
    Pour l'histoire de la "peau massacrée" à cause d'une bande de cire, j'ai voulu faire un test avec un de mes exs... Et oui le mono-sourcil, je pense qu'on est toutes d'accord, c'est pas possible ! Et il s'est retrouvé avec exactement la "chose" que tu as décris ce jour où tu as décidé de passer toi-même à l'offensive ^^.
    Merci pour cet article qui m'a bien fait rire, et puis mine de rien, on se sent moins seule ! ^^

    RépondreSupprimer