Hello les Gibberishettes !

Un petit mot pour vous dire que je suis de retour très bientôt.
J'ai décidé de faire une petite pause "bloguesque" non préméditée ce mois de juillet.
Pas mal de rendez-vous médicaux (pour ne pas changer !) et nous sommes à nouveau dans les travaux à la maison (ce qui me change les idées pour le coup ;) !

Je reviens début août si tout se passe bien.
Je vous retrouverai alors avec la suite et fin de notre #ViceLipstickProject et plein d'autres chouettes choses.
En attendant, je vous donnerai des nouvelles sur les réseaux sociaux (Twitter et Instagram principalement) au cas où vous seriez en manque de mes âneries habituelles.
Enfin, en cas d'urgence, je reste en "sous-marin" sur le blog. Le traitement des mails et des commentaires sera un peu plus long que d'habitude mais je serai là en cas d'urgence.

À très vite (vous me manquez déjà) !

24 oct. 2011

S.O.S nuit blanche : le make-up des fêtardes et des insomniaques

Parce-que c'est bien beau de se trémousser sur "I Wanna Go" de Britney Spears jusqu'au bout de la nuit, mais quand le lendemain on voit sa tronche dans le miroir, c'est plutôt "I wanna go to bed" qui raisonne dans notre crâne. Et ça, c'est la version heureuse. Parce-qu'après tout, on a beau avoir une tête de mort, on a quand-même passé une super soirée. 
La version moins heureuse c'est pour celles qui, comme moi, se tapent la 3ème rediff' de "La chasse aux gnous" sur fond de "Voici les clés" de Gérard Lenorman/Tina Arena (TF1, 4 heures du mat', la tête en vrac) à défaut de tomber dans les bras de Morphée. Les insomniaques.

Dans les 2 cas, le réveil du lendemain est difficile et les signes du manque de sommeil sont bien visibles (je me demande d'ailleurs si les dégâts ne sont pas irréversibles dans la version Lenorman). A force de petites nuits, j'ai compris que niveau maquillage, il y avait des choses à faire et d'autres à éviter pour minimiser les dégâts. En "Voici les clés" (ah ah ah, sacré Gégé).


  • Le maquillage des yeux

C'est là où pas mal d'entre nous se trompent. Quand on est fatiguées, c'est avant tout au niveau du regard que ça se voit : oeil vitreux, paupières gonflées et cernes démesurés. Je pensais donc, à tort, que c'était à ce niveau qu'il fallait mettre le paquet : anti-cernes à la truelle, mascara XXL, fard à paupières bien voyant et barbouillage de crayon khôl (pour faire genre "non, je t'assure je vais bien aujourd'hui.").
Sauf que non, en faisant tout ça, on attire davantage le regard sur nos yeux (et donc nos cernes, bien que camouflés). De plus, un oeil charbonneux ou cerclé de noir a tendance à accentuer le cerne.


Personnellement, quand je suis en mode tête de zombie, je fais low profile et j'opte pour du très léger.
J'utilise mon fond de teint en guise d'anti-cernes (qui a l'avantage d'être léger, ça évite l'effet plâtre disgracieux) en le tapotant au doigt sur le contour de l'oeil. Je fais un trait ultra fin de liner au ras des cils supérieurs et j'applique mon mascara habituel uniquement sur les cils supérieurs pour agrandir le regard. J'évite de maquiller la partie inférieure de l'oeil car cela ne fait qu'accentuer les traits de fatigue. Si je suis motivée, je dégaine un fard à paupières rose presque transparent pour illuminer la paupière.

  • Le maquillage du teint 

Là encore, il faut y aller doucement. Exit la poudre de soleil et autre bronzer. Le but est de créer l'illusion d'un teint frais, d'une peau reposée et détendue.


Encore une fois, j'utilise mon fond de teint habituel que j'applique normalement, sans en faire trop. Je m'attarde seulement davantage sur les rougeurs, les cernes et les points du visage qui accrochent la lumière. J'évite la poudre libre parce-que sinon je ne suis pas à l'abri de l'effet momie qui sort de son tombeau. Enfin, je termine par une bonne dose de blush. Mais attention à bien choisir sa teinte. Pour les peaux claires comme la mienne, un rose frais et lumineux donne un joli coup de pep's. Je l'applique haut sur les pommettes et très légèrement sur le bout du nez, du menton et le haut du front.

  • Les maquillage des lèvres

Selon moi, quand on a la tête dans le guidon, c'est sur les lèvres qu'il faut mettre le paquet. D'une, parce-que ça détourne le regard et que personne ne louchera plus sur les gros cernes pas beaux. De deux, parce-qu'une couleur bien flashy donne un peu de gaieté à un visage qui a grise mine.


J'ai donc souvent recours au rouge à lèvres pour me sauver la mise (et la mine). Du rose bonbon au rouge mat, je n'hésite pas. Par contre, je m'applique bien au niveau du contour des lèvres pour ne pas ressembler au Joker de Batman. Si par contre je suis tellement crevée que l'idée d'appliquer un rouge me fatigue, j'opte alors pour un gloss rose assez nude qui repulpe les lèvres et illumine le sourire. Enfin, si je suis vraiment trop feignasse, un baume à lèvres teinté fait l'affaire.


Dans tous les cas, la règle à respecter est de ne surtout pas en faire des tonnes, même s'il y a pas mal de dégâts à camoufler. A part si on est une maquilleuse pro, on y va donc mollo, sous peine de tomber dans l'excès et d'accentuer davantage les marques de fatigue. 
Et qu'on se le dise, le but dans cette histoire, ce n'est pas tant de paraître moins moche. C'est surtout pour éviter les messes basses du genre : "T'as vu, non seulement elle a une tête à avoir tourné dans "Thriller" mais en plus, elle doit être fan de Gérard Lenorman." La honte !


9 commentaires

  1. Je fais exactement pareil, sauf que vu l'état de mes cernes quand je dors bien, l'anti-cernes est de rigueur au-dessus du correcteur Bobbi Brown!

    RépondreSupprimer
  2. Génial ton article!
    Je suis bien d'accord, on a souvent tendance à en faire trop pour essayer de rattraper les dégâts...

    Célestine :)

    RépondreSupprimer
  3. Super article :)
    +1 pour le vote.
    bisous

    RépondreSupprimer
  4. Lol ! Excellent !
    Article qui tombe à pic en ce début de semaine :p

    RépondreSupprimer
  5. Tout à fait vraie cette histoire de faire profil bas sur les yeux, par contre je ne pense jamais au rouge à lèvres... je m'en souviendrai pour la prochaine fois ;)

    RépondreSupprimer
  6. Très pertinent ton article avec cette petite touche d'ironie, j'aime ca; Quelles que soient les causes d'un teint fade et d'un regard fatigué, je trouve tes conseils très sages et je sais que tu sais de quoi tu parles ;)

    RépondreSupprimer
  7. Pas mal cette idée, j'y penserai, mais pour le moment, j'ai un produit miracle qui fait que mon teint reste celui d'une jolie poupée de porcelaine lisse et tout grâce au Sérum Midnight Recovery Concentrate de Kiehl's !

    RépondreSupprimer
  8. Thank уou a lot for ѕharіng this with all
    fοlκs you aсtuаlly realize what you're talking approximately! Bookmarked. Kindly also talk over with my website =). We may have a hyperlink trade contract among us

    My blog :: click the up coming site

    RépondreSupprimer
  9. Mdr pour tes liens inutiles ! Ça fait deux week-end de suite ou je me retrouve dans cette situation, et du coup je le retrouve bien dans tes conseils ! Mercci pour toutes ces astuces !!!

    RépondreSupprimer