20 oct. 2011

Pourquoi j'ai abandonné l'idée de devenir une vraie "fausse blonde" en 3 chapitres

J'avoue que cette expérience me restera toute la vie en travers de la gorge. Comme un rêve sur lequel on doit faire une croix à tout jamais, je suis telle une gamine de 8 ans à qui on apprend que Barbie Rêve des Iles est sold-out et qu'à la place j'aurai Cindy Vétérinaire pour Noël. La loose quoi !

Je vais te conter une histoire pleine de sens. Une histoire dans laquelle tu te retrouveras peut-être. Et même qu'avec un peu de chance, elle t'évitera de faire des bêtises. Parce-que nous ne sommes pas Rihanna (qui passe du noir au roux, puis au blond, comme par magie - saupoudrée de perruques certes) et notre coiffeur ne s'appelle pas Christophe Robin (mais, au mieux, Christian Morin).

Prends une couverture et ta tisane menthe-verveine, mets-toi au coin du feu. Voici mon histoire capillaire, ma quête, ma bataille, en 3 chapitres.


Chapitre 1 : Blond, je te veux.

Tout a commencé en ce début d'année 2011. Après une énième coloration châtain, j'ai eu un ras le bol capillaire. J'avais envie d'autre chose, de changer de tête, un truc radical que je n'avais jamais fait auparavant.
Les coiffeurs affirment que la plupart du temps, les femmes, qui viennent à leurs salons et qui veulent devenir blondes, sont à un tournant de leur vie (rupture, divorce, changement de job, etc). Ben dans mon cas, ça devait être aussi un peu ça inconsciemment (arrêt de l'Ecole des Avocats). 
Bref, toujours est-il que voilà, j'avais cette idée en tête : éclaircir ma couleur pour me transformer en blonde. Et quand j'ai une idée en tête, je fonce (après quelques moments de réflexion tout de même).

J'ai les cheveux blonds foncés (techniquement parlant) et châtain clair (selon le commun des mortels). A priori donc, je pensais que passer au blond n'était pas mission impossible. Et bien je me suis fourrée le doigt dans l'oeil, et bien profond.


Chapitre 2 : Coiffeur, cet escroc !

C'est pas très sûre de moi mais motivée à fond dans ma recherche de blondeur que j'ai été voir ma coiffeuse habituelle (logique). Ça a été un fiasco. Je suis ressortie avec les cheveux façon zèbre (comprendre : des mèches blondes peroxydées perdues dans ma tignasse). J'avais pourtant expliqué à la coiffeuse qu'il fallait décaper le cheveu. Mais non, "le balayage [ferait] l'affaire." Ah ça, j'en ai pleuré, des jours et des nuits pendant une semaine.

A tel point que j'ai de suite pris rendez-vous chez Dessange, le pro de la décolo, pour rattraper le massacre précédent. Rebelote. J'explique ce que je veux (un blond miel) et, surtout, ce que je ne veux pas (pas de mèches par pitié). Je ressors mi-figue mi-raisin. Je ne suis pas blonde car le décapage a encore été "no way!". J'ai eu droit a de nouvelles mèches (ah ça, il y en avait partout)... invisibles, et à une patine qui a un peu couvert le massacre de ma coiffeuse habituelle. Niveau blondeur, je cherche toujours...

C'est donc dégoûtée par tant de professionnalisme (hum...) que j'ai décidé de me créer mon blond moi-même, toute seule comme une grande.


Chapitre 3 : On n'est jamais mieux servie que par soi-même... ou pas.

Prête à passer au blond, oui ! Mais à faire n'importe-quoi, non ! Alors me décolorer les cheveux avec un Décoloril de chez Garnier, c'était pas possible pour moi. Psychologiquement, je n'étais pas prête à un truc pareil.

J'ai donc lu des blogs et des blogs, lu des témoignages (des choses horribles du genre "Au secours, j'ai les cheveux verts !"), lu des magazines ("Pour passer au blond, il faut le faire avec un professionnel."). Pas très encourageant. J'ai commencé par éclaircir mes cheveux progressivement à l'aide d'un spray éclaircissant (Cristal Soleil de Garnier). Et c'est vrai que ça marche bien. A chaque shampoing, un petit pschitt et hop, welcome l'effet coup de soleil dans les cheveux. Youpi !

Sauf que voilà, ce truc, c'est 100% addictif. On en met toujours plus, de plus en plus souvent, et les cheveux, ben ils aiment pas et ils le font savoir (cheveux secs, cassants, etc...). Je me suis donc calmée au bout d'un moment, mais j'avais le problème d'avoir des cheveux décolorés, et donc sans couleur. Au lieu d'avoir un blond miel, j'avais un blond vénitien (comprendre : avec des reflets cuivrés).

Qu'à cela ne tienne. J'ai alors dégainé la coloration Casting Crème Gloss de L'Oréal, collection les Glossy Blonds, qui promet un éclaircissement spécialement conçu pour éviter les reflets roux indésirables. Bingo ! Et cette petite coloration était pas mal du tout. Racines raccords, éclaircissement, atténuation des reflets disgracieux. J'ai donc remis le couvert 1 mois (et des brouettes) après. Parce-que je ne voyais que mes racines plus foncées et mes sourcils pas de la bonne couleur. Parce-que le blond avait déjà viré. Parce-que, parce-que, parce-que...

Et là, ça a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. 
Je n'en pouvais plus de faire une fixation sur mes cheveux, sur ce fichu blond qui était bien, mais finalement pas si bien, et encore moins bien sur les photos. Sans parler de l'entretien que ça engendre, de la parano qui s'installe ("Mais, euh, c'est roux ou kaki là ?"), des cheveux qui morflent grave et des sous que ça bouffe.


Epilogue : La délivrance ? Rien n'est moins sûr...

C'est donc arrivée à un stade de saturation extrême que j'ai définitivement enterré l'idée de devenir blonde en un claquement de doigts comme les stars le font. Je me suis vengée en me recolorant les cheveux dans ma couleur naturelle (blond foncé) avec l'aide de Francky (voir ce billet).

Mes cheveux ont pas mal souffert dans cette histoire (je les chouchoute donc énormément en contrepartie, 2 fois plus qu'avant, c'est dire). Le blond de mes rêves fait désormais partie du passé.
Mais il semblerait qu'il n'ait pas dit son dernier mot. Car figure-toi que ma dernière coloration s'est très vite estompée et que - et c'est là le comble de l'histoire - je commence à (presque) avoir le blond que je voulais dès le départ.


Note de l'auteur : Je tiens à rassurer mes proches, je vais bien dans ma tête, j'en ai fini avec les colorations (pour le moment) et vous n'aurez plus à souffrir de mes tergiversations capillaires. Car oui, j'ai enfin compris qu'il n'y a rien de mieux que ma couleur naturelle (ou un truc qui s'en rapproche), surtout pour être raccord avec les sourcils... ;) Néanmoins, je voue toujours une haine féroce envers certains coiffeurs. 

33 commentaires

  1. Tu as été victime du syndrome que j'appelle "la fin absolue du blond " (tout rapport avec "Cigarette burns" de john carpenter saison 1 de master of horror est complétement assumée).
    Comme le dit si bien Catherine Deneuve "le problème avec le blond, c'est que plus tu es blonde, plus tu veux l'être"
    J'ai été blonde très longtemps et un matin d'extrême clairvoyance, je me suis aperçue qu'en fait, je ressemblais plus à une albinos qu'à Marilyn!^^
    Rejet complet, j'ai fait la route en sens contraire et je suis aujourd'hui très brune (et crois moi, passer du décoloré au noir, c'est très marrant aussi!)
    Moi, en tout cas, je t'aime bien comme ça!
    Ta couleur te vas bien!^^

    RépondreSupprimer
  2. C'est pas tes proches que tu vas rassurer, c'est surtout tes cheveux !!!! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Haha pauvres cheveux et surtout pauvre toi.
    C'est clair que c'est frustrant d'avoir envie de quelque chose et de ne pas réussir à l'obtenir. Puis quand on l'a enfin on réalise que ça ne va pas >.<

    De mon coté c'est l'inverse de toi, je peux pas m'imaginer autrement que blonde, n'importe lequel mais blond et j'en ai eu. Méché, caramel, vénitien, platine, blanc, doré, etc,...

    J'ai eu la bonne idée de passer à un chocolat chaud pour l'hiver et y a rien à faire, le blond me manque déjà. Heureusement les couleurs ne tiennent pas sur moi et mes cheveux recommencent déjà à éclaircir ouf !

    RépondreSupprimer
  4. D'où le dicton : "On veut toujours ce qu'on n'a pas." ;)

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai que pour toi, l'année 2011 aura été "l'Année du Cheveu" et que les tiens n'ont pas été à la fête tous les jours ;)
    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Ah ah j'ai eu exactement le meme parcours, en meme temps.

    Je viens de passer brune (chez le coiffeur par contre) et la couleur dégorge un mex. Je pense finir blond foncé (ce qui était le but quand je suis allée chez le coiffeur) sous peu. Comme ma couleur naturelle.

    Par contre j'ai un peu peur de devenir accro au brun, j'ai que des compliments depuis que j'ai changé !

    RépondreSupprimer
  7. Mais ! tu viens de raconter mon histoire !!
    Oui mais pas dans le même ordre
    Chap1: je veux devenir blonde, ça coûte cher, je m'achète un kit mèche et spray éclaircissant
    Chap2: je me rate toute seule, j'ai l'air d'un iroquois et je vais chez le coiffeur qui lui me rattrape bien le truc
    Chap3: je vis ma vie en blonde pendant 1mois, et la je perd ma tignasse, ça casse, ça s’effiloche, une catastrophe
    Chap4: je coupe tout ! j'ai une coupe rock n'roll, 10cm sur le caillou
    Epilogue: je suis repassée en chatain, mes cheveux on pris de la masse, de la santé et pousse doucement

    On est mieux en soi même, non ?

    RépondreSupprimer
  8. Oui, c'est dans ces cas là qu'on se dit que finalement c'était pas si mal avant. :) J'aime beaucoup ta version de l'histoire et je pense qu'on a toutes vécu ce genre d'expérience, mais à notre façon. Le problème c'est qu'on a toujours envie d'autre chose, mais entre ce dont on a envie et ce qu'on obtient, il y a toujours une sacrée différence...

    RépondreSupprimer
  9. L'important c'est d'être blonde dans la tête... (heu ou pas) - dixit poisson rouge châtain à l'extérieur mais blond à l'intérieur :) -

    RépondreSupprimer
  10. Je suis étonnée que les coiffeurs n'aient pas voulu te blondir... Mais tant mieux si tu as tourné la page, trop de prise de tête pour ses tifs, pas possible !
    Et j'aime beaucoup le comm de miss shayne : ben oui l'important c'est d'être blonde à l'intérieure, hihi !

    RépondreSupprimer
  11. Idem, le blond c'est mort car si on veut qu'il soit beau et pas jaune pisseux faut entretenir tout le temps tout le temps et donc faut pouvoir passer souvent à la caisse...
    Les dollars ne poussent pas dans les arbres? Ah bon??
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. olallaa l'histoire des coiffeurs et de leur mèches et balayages je connais ! Je suis chatain foncé (coloré ) et j'ai voulu du jour au lendemain passé au blond.
    J'ai été chez 4 coiffeurs ! avant de sortir blonde ! et oui les 3 premiers ne faisait pas de décapage mais seulement blayage sur balaye bref aujourd'hui tout va bien je fais tout toute seule (racine toutes les 3 semaine) huhu !

    RépondreSupprimer
  13. Mdr Lucie !!! Toi qui rêvait tant de ce blond c'est que vous n'êtes pas fait l'un pour l'autre...
    J'ai adoré ton récit, bien qu'on ressente ton désespoir, il y a toujours cette pointe d'humour que j'aprécie dans tes artciles !

    RépondreSupprimer
  14. C'est vrai que le blond moi aussi c'était un peu pour moi la quête du plus beau blond qui soit, mais entre les racines foncées qui reviennent hantées nos plus beaux rêves, la couleur qui vire limite au jaune et mes cheveux fins d'origine je n'en pouvez plus, je me suis donc fait un châtain moka qui me donne plus de confiance en moi ainsi que de la maturité ! C'est fou quand même ce qu'une couleur de cheveux peut faire dans une vie !

    RépondreSupprimer
  15. Oulalala je suis coiffeuse et il y a quelque chose que je n'est pas compris !!
    POURQUOI LES COIFFEURS QUE TU AS VU NE T'ON PAS PROPOSER DE GOMMAGE ??????
    C'est tout simple : Tu aurais fait un gommage ( 30euros environs), puis une couleur Blond cendré doré ou blond foncé doré ( ce qui equivaut à un 7.13 & un 6.3 ) et puis quelque meche miel pour un effet blond eclairci au soleil !!!
    Franchement a mon avis tu en aurai eu pour 70euros au final pour quelque chose qui serai resté 6 mois !!!

    RépondreSupprimer
  16. Ah mais je suis tout à fait d'accord avec toi ! J'ai insisté à plusieurs reprises pour que l'on me fasse un gommage et à chaque fois on me répondait qu'un balayage ferait l'affaire. J'aurais dû insister mais je ne suis pas coiffeuse après tout, donc j'ai fait confiance (en plus, chez Dessange, ils sont plutôt qualifiés quand-même). Bref, c'est ainsi. ;)

    RépondreSupprimer
  17. Alors que j'ai le blond dont beaucoup rêvent, un blond clair mais naturel... J'ai envie de me foncer les cheveux... Arrghghh on est des dingues

    RépondreSupprimer
  18. Avoir un beau blond décoloré ne se fait pas en 1 journée !!!!!
    Tu dois d'abord faire pleins de mèches blondes puis après faire une couleur blonde décoloré !!!!!
    Demande du Majirel de chez l'oréal !!!!
    Moi je passe de toute les couleur et tout se passe super à chaque fois !!!!
    Il faut savoir ce que l'on veut vraiment et surtout ou bien s'adresser !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ce que j'ai eu, des mèches affreuses et très larges qui font des bandes presque blanches sur mon blond foncé/châtain clair. C'était affreux. :S

      Supprimer
  19. Bonjour,

    Je lis ton blog depuis quelques semaines avec beaucoup de curiosite, car je suis entrain de preparer le concours d entree a l ecole des avocats. Le plus dingue, j ai moi meme demarre un blog beaute, pour decompresser et me consacrer a quelquechose qui me plait vraiment: l ecriture et la beaute. Je suis heureuse de voir que ce genre de contraditions peut exister chez d autres. Cet article me parle car j ai realise il y a peu que la seule maniere d avoir de beaux cheveux qui nous rendent fieres est de respecter leur nature (j ai egalement fait les frais de la recherche du blond parfait et mes cheveux ne me l ont pas encore pardonnee). A bientot peut etre sur hellocoton. athena

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ben tiens, c'est une sacrée coïncidence alors. ;) Je te souhaite bon courage pour le CRFPA. Je sais que c'est un examen pas très facile à préparer mais ce n'est pas non plus insurmontable, tu verras. Je suis tout à fait d'accord avec toi. Il vaut mieux avoir de jolis cheveux et faire une croix sur nos envies (parfois irréalisables). Pour le moment j'ai les cheveux longs mais ils sont très abîmés. J'hésite encore à aller chez le coiffeur... En revanche, j'ai arrêté de faire des colorations. ;)

      Supprimer
  20. Je suis aussi (enfin j'étais!) chatain clair avant, et pus j'ai eu envie de lumière, de nouveauté, de reflet blond ! J'ai donc été chez le coiffeur qui m'a fait un balayage blond foncé-miel, très discret, très jolie, casi naturelle ! Et puis j'en ai refais un, puis deux et au fur et à mesure je suis devenu "blonde" avec plein de reflets dans les cheveux puisque ce n'étais pas une seule et unique couleur ! J'ai égalemet utilisé un spray éclairicissant (un petit peu ^^).
    En bref, ça a mis du temps, mais avec un bon coiffeur et un bon balayage, c'est possible et sans décolo aggressive à souhait. Doucement et surement !

    Et c'est dommage, car avec tes yeux bleux et ton teint, le blond t'irais super bien !

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour
    je suis passee du chatain acajou rouge au blond tres clair en 4 mois. Petite crise "j ai envie de tourner la page". Aujourd'hui je me trouve moche en blonde. Teint blafard sourcils foncés pas moi mème quoi !
    Je retourne au foncé mais mon coiffeur ma dit pas plus d'un 6.45. Jai plusieurs blond dans ma chevelure et on craint le vert. Tant pis je serais cuivré mais si je dois passer par la pour redevenir foncé ben je vais le faire. Quitte a me couper les cheveux assez courts (dans la limite du raisonnable).

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour,
    Je suis, pour ma part, passée du châtain à un blond moyen cendré et ce, sans difficultés. Je l'ai fait avec du matériel professionnel commandé sur le net en passant par une phase de "décoloration à blanc" du cheveu, puis de recoloration avec la teinte désirée (je déteste le balayage qui fait "cheap" et "sale", sauf sur les vraies blondes qui veulent être encore plus blondes). J'ai donc été blonde pendant deux ans et tout le monde y croyait. Seul hic: l'entretien des racines (toutes les trois semaines pour un résultat impeccable), sans parler des soins nourrissants. J'aime le blond: il est doux, flatteur et met en valeur les yeux bleus. Mais c'est du boulot pour garder une belle couleur. Je suis donc progressivement revenue à ma couleur d'origine.

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour,
    J'ai les cheveux blonds foncés voir chatain clair et depuis des années j'utilise soit la crème éclaircissante blond vacances ou cristal douceur doré de garnier - Mes cheveux sont d'un très beau blond et pas du tout abimés - Ces deux produits sont réservés exclusivement pour des cheveux blonds à chatain clair.... Egalement le nouveau spray DESSANGE est très bien - Bon courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai moi aussi les cheveux blonds foncés et ces produits ont flingué mes cheveux à la longue. Sur le coup, pas de problème, mais 3 mois après, de la vraie paille. Plus jamais de la vie pour ma part. ;)

      Supprimer
  24. Salut :) J'ai lu ta petite histoire et il se pourrait que tu me sois de bon conseil ! Je t'explique :
    J'avais les cheveux couleur châtain, et j'ai utilisé le spray éclaircissant pour avoir un beau blond. J'ai été très satisfaite du résultat ! Un jour, j'ai eu la malheureuse idée de les teindre en rouge/bruns, puis bruns. Vite lassée de cette nouvelle couleur, j'ai décidé de retrouver mon blond, ou du moins, récupérer des cheveux blonds :)
    Je suis allée chez le coiffeur en voulant éviter de faire des bêtises dans mes cheveux, mais je suis ressortie du salon non satisfaite du résultat. J'avais des mèches platines sur une base brune foncé, un ZEBRE, ou c'est vraiment ça ! Et de plus, ils se sont fort abîmés. Ne voulant pas rester avec cette tête, je suis retournée au salon de coiffure 4 semaines plus tard afin d'arranger ce désastre. Le brun est toujours trop présent dans mes cheveux et trop abîmés, je me suis retrouvée avec un carré court ( et raté ) !
    J'aurais donc voulu savoir si, lorsque tu as fais le spray, tu avais les cheveux colorés/décolorés? Quel résultat cela a-t-il donné? J'ai peur de me retrouver avec des cheveux verts, caca de bébé si je réutilise ce spray sur mes mèches! :( Et je ne veux plus de mèches pour qu'ils puissent repousser sans être trop abîmés !
    Merci d'avance de ta réponse ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Ah la la, les péripéties capillaires, ça me connaît. Honnêtement, en l'état actuel des choses, je te déconseille fortement le spray qui va encore plus flinguer ta chevelure qu'une simple coloration. Pour le blond, il faut que tu oublies pour le moment à mon avis. Si tu en as marre de tes mèches façon zèbre, uniformise le tout avec une couleur foncée (celle de base de ta chevelure) et laisse repousser ta chevelure pour retrouver ta couleur naturelle. Superposer couleurs sur couleurs ne te donnera jamais ce que tu souhaites et vive les reflets verdâtres ou roux pas très jolis. ;)

      Supprimer
    2. :'( Reste plus qu'à les laisser attacher pour camoufler tout ça alors et attendre :/
      Merci quand même de ta réponse si rapide, ça m'évitera de me retrouver avec des cheveux de toutes les couleurs !

      Supprimer
  25. J'ai été trompée (par ce que je ne sais pas dire franchement ce que je pense)
    L'histoire: "J'ai décidé d'être blonde" sauf que jusque là ça semble simple. Encore plus simple quand je vais chez la coiffeuse et que quand je lui montre ce que je veux elle me répond "mais oui on fera beaucoup de mèches c'est possible pas de soucis" Haaa je jubile. Donc je prend rendez vous évidement. Une semaine plus tard (durant laquelle j'ai trépigné d'impatience) je m’assoie sur LA chaise qui va me redonner le sourire et une chevelure de rêve. Et là, la même coiffeuse qui me dit "bon ça va pas être exactement pareil par ce qu'on ne peut pas, en fait avec les mèches tu vas éclaircir et on fera une patine mais tes cheveux naturels feront des mèches plus foncés hein" hein? heu bah hhhhouai (d'un air dubitatif) je dis oui j'attend de voir. 1h15 d'application de mèches papier, 30min d'attente plus tard, rinçage plus patine plus rinçage de nouveau. Cheveux mouillés je me trouve brune :o j'ai envie de pleurer je me dis "ça va me coûter 100 euros? CA? Séchage des cheveux... je suis effectivement plus claire et en plus les mêches qu'elle m'a fait sont EXACTEMENT de la couleur que je voulais! Alors là , une question me taraude.....POURQUOI ELLE NE M'A PAS SIMPLEMENT FAIT CA SUR "TOUS" LES CHEVEUX ????? Réponse évidente au moment où elle me dit que quand je referai des mèches dans 2 ou 3 mois ça sera encore + ce que je voulais. Moralité je n'ai pas ce que je voulais par ce que si je viens deux fois c'est plus rentable? Etes vous d'accord pour dire que au lieu d'un simple balayage elle aurait pu faire toute la tête ou c'est moi qui fabule ? :/

    RépondreSupprimer
  26. Ds le mm cas.ras le bol, ca me coûte 1bras, mes cheveux sont secs, cassants, blonds Cuivrés surtout! Et cette foutue racine chatain repousse.Jai donc 3teintes en fait.super...moche.

    RépondreSupprimer
  27. Je vis actuellement ce "ras-le-bol". A l'âge de 11 ans je suis devenue HYPER MEGA FAN de Marilyn Monroe après l'avoir vu dans un film, je me suis alors passée tous ses films et j'ai eu la brillante idée de lui ressembler. Après tout, il est vraie que personne ne peut l'égaler mais je me suis dis que pour une fois que je trouvais une femme taille 40 magnifique je tenterais de lui ressembler à elle plutôt qu'aux anorexiques qui m’ont rendu malade pendant des années à surveiller mon poids (je ne suis pas grosse mais pas mince non plus, je fais partis de la moyenne). Je tiens également à préciser que jusqu'à mes 5 ou 6 ans j'étais blonde platine (oui comme Marilyn Monroe) mais qu'en grandissant mes cheveux ont atteint le stade "châtain clair" selon la coiffeuse, c'est alors, me trouvant horrible et rêvant de retrouver mon blond et celui de Marilyn, j'ai demandée à ma coiffeuse à l'âge de 14 ans de me refaire blonde. Là elle ma dit : A ton âge c'est très mauvais et il faudra refaire les racine toutes les 3 semaines au moins. Réponse de ma mère : Ça va pas non tu imagine tout l'argent que ça représente ? Ok, alors quelle solution ? Les mèches. Ma coiffeuse m'a promit que je finirais blonde, j'ai alors fais des mèches tous les 2-3 mois jusqu'à présent. J'ai 19 ans et, 5 ans plus tard, je deviens enfin totalement blonde, mais comme quasiment tous mes cheveux sont blond cela donne au final le même problème racine qu'une couleur, de plus le blond que j'ai obtenu n'a strictement rien à voir avec la belle image que j'avais dans ma tête (car au finale je voulais quelque chose de lumineux et je me retrouve avec des cheveux terne, sec et cassant). Là en ce moment j'aimerais être rousse, ou châtain avec des reflet roux, j'hésite, j'ai envie de changement pour marquée ma nouvelle vie, c'est ça ou retour à une couleur qui se rapproche de celle que j'ai de base le châtain clair...

    RépondreSupprimer
  28. J'ai été dans le même cas que toi. J'ai voulu donc garder ma couleur naturelle ( blond foncé) mais honnêtement c'est pas terrible pour mon teint.. et puis des que le soleil arrivait et je voyais mes cheveux s'éclaircir ça me rappelait ma couleur d'enfance qui me va le mieux. J'ai donc essayé les remèdes naturels, masque au miel, vinaigre de cidre , cannelle etc. Ça marche mais pas assez et faudrait le faire 2 fois par semaines pendant des mois. Et puis j'ai trouvé un vrai artiste pour les blondes! Je suis hyper heureuse! Tu trouveras plein de photos de ses transformations sur fb, il arrive à rattraper l'impossible. C'est le salon le grand art, je conseille à toutes les blondes!!

    RépondreSupprimer