Hello les Gibberishettes !

Un petit mot pour vous dire que je suis de retour très bientôt.
J'ai décidé de faire une petite pause "bloguesque" non préméditée ce mois de juillet.
Pas mal de rendez-vous médicaux (pour ne pas changer !) et nous sommes à nouveau dans les travaux à la maison (ce qui me change les idées pour le coup ;) !

Je reviens début août si tout se passe bien.
Je vous retrouverai alors avec la suite et fin de notre #ViceLipstickProject et plein d'autres chouettes choses.
En attendant, je vous donnerai des nouvelles sur les réseaux sociaux (Twitter et Instagram principalement) au cas où vous seriez en manque de mes âneries habituelles.
Enfin, en cas d'urgence, je reste en "sous-marin" sur le blog. Le traitement des mails et des commentaires sera un peu plus long que d'habitude mais je serai là en cas d'urgence.

À très vite (vous me manquez déjà) !

17 oct. 2011

Lush-addict ou Anti-Lush, j'ai choisi mon camp.

Depuis que je parcours assidûment les blogs (depuis 2 ans environ maintenant), j'ai découvert pas mal de produits de beauté que je ne connaissais pas et donc des marques/enseignes dont je n'entendais pas forcément parler. C'est comme ça que j'ai découvert Lush, en lisant des billets (très nombreux, les billets) sur leurs produits.
A l'époque (on dirait que je parle d'un truc qui date de l'Age de pierre), Lush c'était un peu le graal de toute beautyaddict qui se respectait. Je n'en lisais que du bien, éloges par-ci, glorifications par-là. Les produits Lush c'était donc le top du top (du moins pour une certaine majorité).


Sauf que voilà, comme pour tout (musique, cinéma, télé), ce qui marche bien, ce qui devient plus "populaire", tombe en désuétude, et pire, est catalogué "has been", "trop vu, trop lu, trop entendu", "c'est nase". Je remarque - non sans étonnement tout de même - que Lush est victime de ce syndrôme. Parce-que non, figure-toi que j'ai l'impression que ça ne le fasse plus de dire qu'on adore Lush. C'est peut-être trop 2010, même 2009 (voire 2008). Les Anti-Lush montent au créneau et se font désormais plus entendre que les addicts.

A tort ou à raison ?

Il est vrai qu'il y a des petites choses à redire sur Lush et leurs produits, et je comprends tout à fait que certaines d'entre nous n'adhèrent pas.

Je trouve d'abord que les prix sont élevés (je suis obligée de m'acheter les petits formats de 2mL des gels douches pour ne pas devoir appeler Cofidis à la rescousse). Je ne parle pas des frais de port pour les commandes internet, qui sont dissuasifs au possible. Je ne parle pas non plus de mon traumatisant piratage de CB Noël dernier sur le site Lush UK.
Je trouve aussi qu'il y a certains produits qui ne sont pas top qualité. Les gelées de douche c'est rigolo, mais vraiment pas pratique. Les soins hydratants du visage sentent bon, mais peu efficaces et/ou trop gras. J'en passe et des meilleurs.


Il n'en reste pas moins que voilà, je fais partie de celles qui ont la chance d'avoir pu mettre un pied (et même les 2, et même tout le reste du corps) dans leurs boutiques (bien qu'il n'y en ait pas à 300 km à la ronde - encore un point négatif d'ailleurs), et ce, à 3 reprises. C'est une expérience qui ne s'efface pas (et mon compte bancaire s'en souvient encore).
Ca sent bon. Tout fait envie. Je ne savais plus où donner de la tête tellement j'avais envie de tout (mais besoin de rien).

Tu l'auras compris, je suis une Lush-addict.

Malgré quelques déceptions, et une atténuation de ma fixation "lushienne" ces derniers mois (en témoigne l'absence d'articles parlant de la marque sur mon blog jusqu'à ce jour), mon amour s'est ravivé à cause d'un savon. C'est bête à dire. A cause d'un fichu bout de savon que j'ai ressorti de mes réserves et qui sent terriblement bon le bonbon (le Rock Star), la machine s'est relancée.


J'ai des envies de Lush. J'ai fini tous mes gels douche qui m'on coûté un bras (le Fée des Neiges ? Une tuerie ; le Supergrass ? Orgasmique ; le It's raining Men ? Un délice). Je me suis remise à utiliser mon Fraîche Farmacy. Je vais remplacer mon tant aimé après-shampoing Franck Provost par Rafistoleur, que j'avais précieusement gardé, tout neuf, dans un placard. 


Comme pour crier haut et fort que Lush, c'est quand-même sacrément de la balle. Cela n'engage que moi et je ne jette en aucun cas la pierre à une lectrice qui n'aime pas. J'avais juste envie de déclamer mon amour pour Lush. Et pourtant oui, nous sommes bien en 2011.


Liens utiles : Lush France et Lush UK.


15 commentaires

  1. Sont magnifiques tes photos !

    Et je te soutiens dans la has-beenitude ! Même si ça fait bien longtemps que je n'ai pas acheté de Lusheries. J'attends sagement le prochain débarras de Noël ^^

    RépondreSupprimer
  2. j'attends aussi le prochain débarras de Noel pour me faire une belle commande et remplir mes stocks de savons et ballistics ;-) sinon je suis une fan de leur arbre à thé en lotion, anciennement de reafitoleur et coolaulin (mais mon cuir chevelu trop difficile ne les supporte plus) et fan de flying fox, le gel douche qui me fait décoller ;-) bisous!
    fanny-bibou

    RépondreSupprimer
  3. Tout pareil les filles ! J'attends Noël avec impatience pour regonfler mon stock annuel. ;)

    RépondreSupprimer
  4. Très jolies photos !
    Je suis d'accord avec toi, je trouve qu'il y a des choses à redire chez Lush (mais qui peut citer des marques qui font un sans faute total ?), mais je suis accro à leurs produits lèvres, corps et cheveux. Il me reste à essayer les produits pour le visage, surtout les masques... :)

    RépondreSupprimer
  5. Je te rejoins dans le clan des lush addicts ^^

    RépondreSupprimer
  6. Ce que j'aime chez Lush, c'est avant tout la démarche éthique qui est de proposer des produits Vegan. Maintenant, comme toi, je trouve que le prix rebute parfois et la qualité n'y est pas toujours ;-) Chouette article ! Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Rien à redire, complètement d'accord avec vous toutes et sur tout; Ha si! juste que ca sent bon jusqu'ici ;)

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai jamais essayé mais le prix est un frein malgré tout ! Ensuite si c'est de qualité pourquoi pas !
    Bisous !
    cheriehelene.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  9. Moi, je suis juste hyper fan de Lush et même si cela fait un peu "Has-been" je m'en fiche et puis même, pour certaines personnes qui n'ont pas forcément des salaires mirobolants (ou pas du tout pour certains mois) je dois avouer que c'est une très belle découverte !

    RépondreSupprimer
  10. pour ma part aussi je suis fan de lush! Mais pas pour tout... mais il faut avouer que si on aime les bains, les ballistik restent des tueries malgré le prix...

    RépondreSupprimer
  11. Aww j'ai craqué aussi pour le gommage à lèvres bubble gum ^^ Encore un produit qui coûte un bras et qui n'est absolument pas indispensable sauf quand on est beauty geek et addict de lush et des senteurs bonbons !!! J'ai aussi craqué pour rafistoleur et fée des neiges je l'avoue =)

    RépondreSupprimer
  12. Malgré leur prix assez élevé, j'adore Lush !

    RépondreSupprimer
  13. J'ai l'impression que ça revient en ce moment :D

    RépondreSupprimer
  14. Et ben moi, j’atterris à peine sur cette planète... j'ai découvert Lush il y a une semaine ! Et je meurs d'envie d'aller "sentir" à la boutique la plus proche (à une heure et demie de route quand même !).

    RépondreSupprimer
  15. Cet article date mais tant pis ... :-)

    En ce qui me concerne, je n'aime pas Lush. Leurs produits sentent très bon mais ne sont pas efficaces sur ma peau. J'avais acheté Rock Star et Le miel et les abeilles qui me l'avaient desséchée au bout de quelques jours d'utilisation. Je me traînais une vraie peau de croco.

    J'avais aussi essayé deux de leurs masques ( ... mais je ne me souviens pas les noms ) et je n'ai pas remarqué de changements visibles.

    Je trouve que Lush est une marque bien chère pour si peu d'efficacité. Je préfère me tourner vers Nuxe, Uriage et Avène qui, dans mon cas, ont largement fait leurs preuves.

    Il en faut pour tous les goûts et pour toutes les peaux car si telle marque en contente certaines, elle en déçoit inévitablement d'autres.

    RépondreSupprimer