22 sept. 2011

5 façons de porter son eye-liner

Maîtriser son trait de liner, c'est déjà une sacrée victoire en soi. Personnellement, je me suis essayée à l'eye-liner pour la 1ère fois il y a une 10aine d'années. Autant dire que maintenant, j'apprivoise plus ou moins bien la chose (mais il y a toujours des jours où je me loupe, je ne comprends pas pourquoi). Parce-que oui, l'eye-liner c'est tout un art. Et ça peut vite se transformer en grosse catastrophe (un trait trop épais, trop long,  l'oeil droit différent de l'oeil gauche, l'effet oeil tombant, etc). Qui ne s'est jamais bousillé les paupières avec un coton-tige pour tout retirer après 10 vaines minutes de concentration intense ? Agaçant non ?

En revanche, quand on a enfin réussi à dompter la chose (et même si nos paupières sont boursouflées après maintes et maintes tentatives), on a envie de faire péter le champagne dans la salle de bain ("Yes ! Yes ! Yes !"). Et c'est la porte ouverte à toutes les audaces. Car il y a bien des manières d'arborer son eye-liner. En voici 5 dont tu peux t'inspirer pour bousculer un peu ton make-up.


          1. L'eye-liner de pin-up

Il s'agit là d'un classique du genre. Le trait, qui suit parfaitement la ligne des cils, est très fin et se termine par une forme en virgule très accentuée vers le haut pour donner au regard un air rétro et coquin.

Dita Von Teese

          2. Le double trait d'eye-liner 

C'est l'une des grandes tendances maquillage de cet automne 2011. Le trait de liner se veut très épais sur la paupière et voit double puisqu'il se dessine également sous l'oeil. Étiré à son maximum, il encadre parfaitement le regard pour lui donner un max de profondeur. A réserver pour le soir tout de même.

Evan Rachel Wood

          3. Le liner façon oeil de chat

Le trait de liner se veut graphique. Très fin, voire inexistant, vers le coin interne de l'oeil, il s'épaissit considérablement et prend de la hauteur au coin externe. Ultra pointu (la forme est triangulaire), l'arrondi est à proscrire pour donner à l'ensemble ce côté félin.

Kate Moss

          4. Le liner casual

C'est le trait de liner le moins fantasque et qui passe partout (mais sûrement le plus réussi). Il suit parfaitement la ligne des cils, du coin interne de l'oeil au coin externe, tout en s'épaississant progressivement. Il dépasse légèrement du coin externe de l'oeil sans trop en faire. Parfait quoi !

Lilly Allen

          5. L'eye-liner rock

Pour ce liner, il faut oser. Plutôt épais, voire carrément imposant, et ultra-black, il s'étire à l'infini et de façon arrondie au coin externe de l'oeil, jusqu'à presque toucher le sourcil. On ne voit que lui. Un seul mot d'ordre : ne pas hésiter à mettre le paquet. Bon, d'accord, c'est assez casse-gueule et il n'y avait que Amy Winehouse qui pouvait porter ça.

Amy Winehouse




4 commentaires

  1. Tout un art le liner! Et quand c'est bien fait, c'est très beau, il se suffit à lui-même et habille parfaitement l'oeil. J'aime beaucoup le double trait sur R. Wood et le casual de L. Allen. Ca parait si simple à faire. Aussi ca peut vite devenir très "vilain" parfois... Il faut savoir le porter.
    Jolie démonstration en tout cas ;)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Dur ce trait de liner !!! Mon préféré reste le premier. Mais j'aimerais bien essayer le second histoire de... Mais je doute y parvenir moi-même ;-)

    RépondreSupprimer
  3. J'aime tous les traits de liner sauf peut être le rock !
    Bises !
    cheriehelene.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  4. Moi, mon trait de liner, je le porte simple sans faire de virgule extérieur, car je n'y arrive pas, mais ça rend très bien aussi !

    RépondreSupprimer